Bienvenue  -  Welcome  -  Willkommen
Bienvenuda - Benvenuto - Welkom



Numéro 235
SEMAINE du 24 au
30 novembre 2014



                 



LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

20131212 19 MYANMAR NAMTU WALLAH GORGE 1/2
francevuedutrain  (France)



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 28, 29 et 30 novembre, RAIL EXPO organisée par TRAVERSES DES SECONDAIRES. RailExpo est, sur 6.000 m², une exposition dédiée au modélisme ferroviaire. De renommée internationale, elle est l'évènement annuel incontournable qui rassemble autour de ce thème de nombreux amateurs, artisans, fabricants, éditeurs, clubs et associations, tous passionnés par les chemins de fer, miniatures ou réels. Le public découvrira lors de cette exposition de nombreux réseaux, dioramas et modèles réalisés par des amateurs passionnés. Plus d'une centaine d'exposants, français ou étrangers, proposeront des produits à la vente. Le prix du billet d'entrée est fixé à 10,00 €. L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. Le billet est valable pour une seule journée. Il sera possible d'acheter les billets pour le lendemain à partir de 12h00.
La vente des billets s'effectue uniquement sur place. Ouvert les vendredi et samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Espace restauration.
Parc des Expositions de Cergy Pontoise. Hall Saint Martin. Chaussée Jules César à PONTOISE (95). Site Web. Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.
Sans oublier les nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires dont vous trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LA PHOTO DE LA SEMAINE



Locomotive 141T TKt 48-87, fabriquée en 1952 par les usines Stalina, à Poznan (Pologne),
en attente de départ devant la Rotonde de Mariembourg, en Belgique, lors du Festival de la Vapeur 2014,
organisé par le CFV3V (Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées) les 27 et 28 septembre.


Photo :
Christian DÉCOUT

Pour publier vos photos ou vidéos, cliquez ici.


LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

EUROSTAR FÊTE SES 20 ANS


Le 14 novembre 1994, deux trains au départ de Bruxelles et Paris, révolutionnent les communications transmanche en assurant les premières liaisons vers Londres.
20 ans plus tard, avec plus de 150 millions de voyageurs transportés, le succès est au rendez-vous, et Eurostar est devenu non seulement un trait d’union, mais un véritable accélérateur d’échanges entre le Continent et la Grande-Bretagne.
Aujourd’hui, de plus en plus de personnes font le choix du train pour rejoindre la capitale anglaise et les nouvelles destinations prévues par Eurostar vont certainement encore augmenter la demande, car aux liaisons principales déjà en service comme Paris, Londres, Bruxelles et Lille, auxquelles s’étaient déjà ajoutées les Alpes françaises, les Alpes suisses et Genève, de nouvelles destinations vers Lyon, Avignon et Marseille devraient être ouvertes en 2015. Une liaison Londres - Amsterdam, avec des arrêts à Anvers, Rotterdam et Schiphol, devraient également voir le jour fin 2016 début 2017.



Pour atteindre les ambitions de croissance espérées par la direction d'Eurostar, 7 nouveaux trains Velaro e320* ont été commandés à Siemens ce qui portera à 17 le nombre de e320 acheté au constructeur allemand. Avec les actuels 27 trains fabriqués par Alstom qui devraient être rénovés prochainement, la flotte passerait à 44 trains opérationnels.
L’e.320 qui, comme son nom l’indique, est capable de rouler à 320 km/h, peut transporter 900  passagers, soit 20 % de plus que les Eurostars actuels de conception plus ancienne.
Avec une livrée extérieure et ses intérieurs conçus par le designer italien Pininfarina, l'e320 offrira aux voyageurs plus d’espace par place et tous les sièges seront équipés d’une prise de courant, d’une prise USB. De plus, le wi-fi sera gratuit.
Les voyageurs d’affaires profiteront d’un grand confort à bord dans un environnement conçu soigneusement pour mieux travailler tout en offrant un cadre relaxant. Les voyageurs loisirs verront eux aussi de grandes améliorations à bord de l’e320 : un bar buffet redessiné, des sièges ergonomiques inclinables et des porte-bagages plus nombreux.




EIL (Eurostar International Limited) est détenu pour 55 % par la SNCF, 5 % par la SNCB et 40 % par l’opérateur britannique LCR (London and Continental Railways). Le 13 octobre dernier, le gouvernement britannique a lancé la vente de la part qu’il possède par l’intermédiaire de la société nationalisé LCR. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'un plan de privatisation qui permettrait aux britanniques de récupérer plus de 25 milliards de dollars d'ici 2020. Reste maintenant à savoir quels seront les acheteurs…
* Le Velaro e320 est dérivé de l’ICE 3 fabriqué pour la DB (Deutsche Bahn) dans le cadre d'un consortium autour de Siemens et Bombardier.
Source : SNCF.

LE TRAIN MINIATURE : FAITES LUI SA FÊTE !


Deuxième diffusion. A l'initiative de la FFMF (Fédération Française de Modélisme Ferroviaire), de mi-novembre à Noël, la Fête du Train Miniature (FTM) est ouverte à tous, association ou modéliste individuel, adhérent FFMF ou non. Chacun peut faire la fête, une heure, une journée, un week-end, durant une semaine ou pourquoi pas un mois entier !
Que vous habitiez une grande ville ou un petit village, que vous soyez en club ou individuel, n'hésitez pas à montrer vos trains au supermarché, dans les vitrines de magasins, à la mairie ou à la salle des fêtes, sur votre lieu de travail, dans votre jardin ou la maison, voire sur le trottoir ! Le but est d'attirer et d'intéresser le plus grand nombre, du jeune enfant admiratif au jeune retraité en recherche de loisir. Les visiteurs de vos manifestations sont les modélistes de demain !

COMMENT FAIRE LA FÊTE DU TRAIN ?
•  AVANT la fête, dès maintenant, le lieu, l'action, informer, se procurer des affiches FTM, ...
•  PENDANT la fête, communiquer, être disponible, garder des images, ...
•  APRÈS LA FÊTE, faire savoir, partager, ...
La FFMF publiera vos actions FTM sur ftm.ffmf.fr, le site de la Fête du Train. Comme chaque année, des initiatives seront spécialement remarquées et valorisées par la FFMF et ses partenaires. Alors n'hésitez pas et, faites sa fête... au train miniature.
Source : FFMF.

ALSTOM TESTE, EN RUSSIE,
LES VOIES FERROVIAIRES SUR DALLES EN BÉTON


Alstom lance en Russie des tests de cycle de vie pour sa technologie de voies sur dalles en béton.
En collaboration avec l'institut de conception Roszheldorproekt, Vossloh, Pandrol/Railtech et Lafarge Russie, un tronçon de voies sur dalles de 125 mètres de long comprenant 2 zones de transition de 25 mètres chacune a été créé grâce à la technologie NBT d’Alstom, dont les principaux avantages sont la méthode de construction mécanisée ainsi que sa haute disponibilité et sa compatibilité avec un trafic mixte, voyageurs et fret.
Russian Railways a commencé les tests le 15 novembre dans ses installations situées à Scherbinka, près de Moscou. Le projet comprend l'évaluation de plusieurs voies sur dalles et leur essai dans les conditions locales, en vue d'une possible application de cette technologie sur les lignes à très grande vitesse dans le futur.
.



Pendant la première phase d’essai, le centre de recherche de Russian Railways fera circuler un train chargé sur le tronçon à une vitesse de 80 km/h. Les solutions de voies sur dalles les plus stables et disponibles seront proposées pour la phase d’essai suivante qui sera réalisée sur un tronçon plus long à grande et très grande vitesses. Les voies devraient, d'ici 2016, pouvoir supporter une charge maximale de 600 millions de tonnes.
Un autre chantier du même type est actuellement en cours de réalisation en France, sur 3 km de la LGV Est-européenne entre Ocquerres et Chauconin en Seine et Marne.
L'efficacité de la technologie NBT d’Alstom, utilisée dans ce projet, a déjà été démontrée grâce à un tronçon de 1 km à double voie sur la grande ligne Gisors-Serqueux en France, en service depuis décembre 2013.
La voie sur dalles est une solution moderne qui peut diminuer sensiblement le coût du cycle de vie des voies grâce à des frais d’entretien quasiment réduits de moitié par rapport aux voies sur ballast standard.
Source : Alstom.

LES « DECAUVILLE » AU SERVICE DE LA GRANDE GUERRE

Deuxième diffusion. Après le succès rencontré par son premier ouvrage : LES DECAUVILLE - L’histoire d’une réussite sociale de la culture de la betterave au chemin de fer (voir trainvapeur200 - mars 2014), Sylvia RHODIER récidive avec un nouvel opus « LES DECAUVILLE. Au service de la Grande Guerre. De la culture de la betterave au chemin de fer militaire ».
Dans la seconde moitié du XIXème siècle, en quelques années seulement, les Decauville sont passés d’une agriculture commerciale, avec culture de la betterave, à la grande industrie en produisant principalement du matériel ferroviaire dans leur usine de Corbeil.
Dès la fin du XIXème siècle, le matériel « Decauville » était utilisé, par le gouvernement français mais aussi par différents gouvernements étrangers, à des fins militaires.
Lorsque la première guerre mondiale éclate, les Decauville ont déjà constitué un véritable empire avec des productions originales et variées et un chemin de fer, le « Porteur Decauville », exporté à travers le monde entier. C’est donc tout naturellement que les Établissements Decauville vont se mettre au service du Ministère de la Guerre pour répondre aux besoins de l’effort de guerre.
De quelle manière les Decauville se sont-ils mis au service de la Grande Guerre ?
C’est cette histoire trop souvent méconnue que l’auteur se propose de vous faire découvrir dans cet ouvrage.
Pour commander « LES DECAUVILLE. Au service de la Grande Guerre. De la culture de la betterave au chemin de fer militaire », prendre directement contact avec l’auteur, soit par courriel : sylviacolo@gmail.com, soit par téléphone : 06 89 14 48 03.
ISBN : 979 1093 027 029 - 18 €



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Barry Bogs Denver and Rio Grande Western Railroad
 


Luke Eisenbraun



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

J’ai bien couru depuis l’aurore,
J’ai galopé jusqu’à la nuit ;
De mes rudes flancs, chaud encore
De tout le feu que je dévore,
J’entends la vapeur qui s’enfuit
Et qui s’éparpille à grand bruit.

Maxime DUCAMP - Écrivain et photographe français (1822 - 1894)
Les chants modernes (1854)



Numéro 235. Édition 1. Semaine du 24 au 30 novembre 2014. Dernière mise à jour : 23/11/2014



Membre du Club de la presse NPDC

Google+

    © Philbru Production