Bienvenue  -  Welcome  -  Willkommen
Bienvenuda  -  Benvenuto  -  Welkom



Numéro 203
SEMAINE du 14 au
20 avril 2014


                    



LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 21 avril, la BOURSE INTERNATIONALE de modélisme ferroviaire, miniatures automobiles, miniatures agricoles, jouets anciens, maquettes et présence de quelques petits réseaux de modélisme ferroviaire. Organisée par FRANCE-AUTORAILS, la bourse est ouverte de 09h00 à 18h00. Salle Polyvalente. Rue de Caumont à TOLLENT (62). Site Web
Les 19 et 20 avril, le salon de la miniature FERROVIAIR'MANS, organisé par CMFM (Club Modélisme Ferroviaire du Maine), en partenariat avec le CMPC (Club de Modélisme du Pays Chartrain). Ouvert le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Salle Pierre Gédou. Impasse Floréal. LE MANS (72). Site Web.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Ochutnávka z jízdy "Ušaté" 464.102 a patrové jednotky Bp 930 po "Pražském Semmeringu" a "Hrbaté"
Dominik SCHÖN (République Tchèque)

LE SITE DE LA SEMAINE

GAR GWISKRI A GONT E BUHEZ - LA GARE DE GUISCRIFF SE RACONTE. Le long de la voie verte n°7, Rosporden-Roscoff, l'équipement touristique et culturel « Marie monte dans le train » vous accueille dans l'ancienne gare de GUISCRIFF (56) restaurée et aménagée en centre culturel et d'animations touristiques et vous fait découvrir ou revivre, tous ces témoignages du temps de l'ancien réseau ferroviaire breton, tout en vous amusant ! Avec ses vitrines d'objets de collection, ses films d'archives, ses animations et la nouvelle maquette représentative de la gare, O PIGNAT EN TREN EMAÑ MARI (Marie monte dans le train) vous fait voyager à travers le temps.
L'équipement « Marie monte dans le train » propose à ses visiteurs : Deux espaces scénographiques dédiés à l'épopée du Réseau ferroviaire Breton en Centre Ouest Bretagne et en particulier en Pays du Roi Morvan - Un « Café de la gare », ludique, convivial avec une scénographie originale dédiée au Réseau Breton et une terrasse donnant directement sur la voie verte n° 7 - Une « Halte-rando », avec une aire de pique-nique et un vaste espace paysager - Une aire naturelle de camping. Pour aller sur le site GAR GWISKRI A GONT E BUHEZ, de l’association Ar Marc’h Du, cliquez sur ce lien.

LA PHOTO DE LA SEMAINE



La rame 6047 du Kusttram (Tram du Littoral), qui dessert la côte maritime belge de La Panne à Knokke, croise, à Middelkerke, le coureur cycliste allemand Gerald Ciolek, lors du prologue contre la montre des 3 Jours de Flandre-Occidentale le 07 mars 2014. Ce tram n° 6047 fait partie des 50 rames fournies par la Brugeoise et Nivelles (dites rames BN), immatriculées dans la série 6000-6049 et livrées du 10 août 1980 au 1er décembre 1983. Le Tram du littoral est exploité par la Société flamande de transport De Lijn (« La Ligne »).

Photo : Philippe ARMAND  [ France-Autorails ]

Pour publier vos photos ou vidéos cliquez ici

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

THALYS OUVRE UNE NOUVELLE LIAISON LILLE- AMSTERDAM

Les Nordistes l’attendaient et depuis le samedi 12 avril, le train rouge à grande vitesse, le Thalys, deux fois par jour, partira de Lille-Europe pour Bruxelles, Anvers, Rotterdam, l’aéroport de Schiphol et Amsterdam.
Jusqu'à présent, au départ de Paris, le Thalys évitait la capitale des Flandres en empruntant le triangle de Fretin pour filer directement vers la Belgique et les Pays-Bas.
Maintenant, les voyageurs lillois pourront rejoindre Amsterdam en 2h40 et Bruxelles en 35 minutes. Anvers, Rotterdam et l’aéroport de Schiphol seront accessibles en respectivement 1h25, 2h00 et 2h25.
Comme l’explique Franck Gervais, CEO de Thalys International : « L’ouverture de cette nouvelle liaison Lille-Amsterdam représente un fabuleux potentiel pour la région Nord-Pas de Calais, puisque le motif premier de cette liaison c’est vraiment le motif loisirs. Les gens, surtout les Néerlandais, veulent venir en train, en Thalys, dans la région, dans la ville de Lille, pour visiter, et ça, ce sont nos études enquêtes de marché qui l’ont prouvé. Nous attendons, cette année, près de 100.000 passagers, et en mode stabilisé, 200.000 passagers ».

Au départ de Lille-Europe, 2 Thalys quotidiens du lundi au vendredi :
  • Matinée : 11h59 du lundi au vendredi et 10h06 le samedi,
  • Soirée : départ du lundi au vendredi ainsi que le dimanche à 21h06.
Depuis Amsterdam, Thalys assurera :
  • une liaison matinale, à 07h18, tous les jours de la semaine,
  • une liaison dans l’après-midi, à 16h18, du lundi au jeudi.

Pour célébrer la nouvelle desserte Lille - Amsterdam, le service de restauration du Thalys mettra à l’honneur la gastronomie du Nord en proposant des plats typiques de la région Nord-Pas de Calais comme la Flamiche aux poireaux, le duo de poissons façon Waterzooï, le flan à la chicorée, et bien d'autres douceurs. Un bel hommage.


Cette nouvelle ligne, complète l’offre qui permet de relier Paris à Bruxelles en 1h22, Cologne en 3h14, Amsterdam en 3h16, mais aussi Düsseldorf, Duisbourg et Essen et renforce l’image qu’a Thalys de premier réseau ferroviaire international à grande vitesse en Europe. Avec plus de 100 millions de voyageurs transportés (depuis 1996), Thalys est une réussite commerciale, mais aussi technique avec le déploiement, à bord de ses trains, du WiFi et de l’ERTMS (European Rail Traffic Management System), la technologie destinée à remplacer les 27 systèmes de signalisation ferroviaire en service en Europe.

Depuis 1996, la SNCF (Chemins de fer français), la SNCB (Chemins de fer belges) et la DB (Chemins de fer allemands) sont actionnaires, à hauteur respective de 62%, 28% et 10%. Les NS (chemins de fer néerlandais) sont également partenaires. Thalys International est chargé de l’exploitation commerciale mais l’opération ferroviaire, qui consiste à faire rouler les trains rouges sur chacune des infrastructures nationales, est assurée par les 4 partenaires.
En 2015, Thalys deviendra une entreprise ferroviaire de plein exercice. Avec ce changement, l’objectif est de gagner en efficacité, en maitrise et en réactivé afin de pouvoir encore améliorer le service. Cette nouvelle entreprise ferroviaire aura deux actionnaires la SNCF (60 %) et la SNCB (40%). Avec cette transformation, Thalys opérera en direct ses trains sur les territoires français et belge où se concentrent 80% de son activité. En Allemagne et aux Pays-Bas, les trains rouges continueront d’être opérés par la DB et les NS.

La devise du Thalys est « Bienvenue chez nous », une devise que tous les gens du Nord partagent...
Philippe BRUYELLE (14/04/2014).
© 

INCENDIE AU MASTROU

Vision d’apocalypse le mercredi 9 avril au matin, à la vue des ferrailles tordus et bois calcinés, suite à l’incendie qui s’est déclaré la veille au soir dans l’ancienne gare du Train Touristique de l’Ardèche, « Le Mastrou », à Tournon sur Rhône.



L’incendie, vraisemblablement d’origine volontaire car arrivant après une série de dégradations et malveillances perpétrées les semaines précédentes, a détruit 5 véhicules qui étaient en attente de restauration. A la perte importante pour le patrimoine du matériel ferroviaire français (deux voitures étaient classées Monuments Historiques), s’additionne la valeur financière du matériel détruit qui avoisinerait le million d’euros. Une enquête est en cours par la gendarmerie.



Fort heureusement, cet incendie n’affecte pas le fonctionnement de la saison 2014 du Train de l’Ardèche (Le train des gorges, Le Mastrou et Le train du marché), la nouvelle gare de Tournon-St Jean se trouvant à Saint-Jean-de-Muzols à quelques kilomètres du lieu du sinistre
Pour aller sur le site web du Train de l'Ardèche, cliquez sur ce lien.
Source : France Bleu.

LE TRAMWAY À LA FRANÇAISE

Il y a 30 ans, il n’existait plus en France que 3 lignes à Lille-Roubaix-Tourcoing, Saint-Etienne et Marseille, miraculeusement échappées de l’éradication généralisée du tramway. La première ligne de tram moderne s’est ouverte en 1985 à Nantes. À partir de réalisations urbaines pionnières (Grenoble en 1987, Ile-de-France en 1992, Strasbourg et Rouen en 1994), les pouvoirs publics de nombreuses villes ont été convaincus que leur stratégie de modernisation urbaine pouvait être portée par un projet de tram.
Aujourd’hui, une trentaine de métropoles françaises est dotée d’un tramway, ou sont sur le point de l’être, faisant de notre pays un cas unique au monde, considéré comme une référence par les professionnels étrangers, notamment au Maghreb, en Espagne ou encore au Japon.
Les tramways français présentent une valeur ajoutée qui s’appuie largement sur les métiers de la création : designers, urbanistes, architectes, artistes plasticiens. Ainsi, le projet de transport (véhicules, rails, lignes électriques, stations) s'enrichit des composantes suivantes : un design innovant et personnalisé pour le matériel roulant ; un aménagement de l'espace public autour des lignes, avec des paysages urbains parfois transfigurés (le Cours des 50 Otages à Nantes, les boulevards des Maréchaux à Paris, les quais de Bordeaux, ...) ; la création de stations emblématiques (L'Homme de fer à Strasbourg ; La Doua et Part-Dieu à Lyon, Mosson à Montpellier, ...) ; la conception d’une collection de mobilier urbain (Nantes, Lyon, Orléans, Rouen, Paris - Ile-de-France, ...) ; un accompagnement artistique et culturel ; de nouveaux systèmes d’informations voyageurs et d’identités visuelles.



Pour la première fois, le Lieu du Design, avec l’aide d’Alstom, du groupe RATP et du STIF, va mettre en lumière ces « Trams à la française », véritables révélateurs de design urbain, au travers d’une exposition « TRAMWAY. UNE ÉCOLE FRANÇAISE » du 4 avril au 12 juillet 2014, du lundi au samedi de 13h00 à 19h00. Le Lieu du Design. 74 rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris 12ème. Entrée gratuite.
Source : Le Lieu du Design.

DON DE LA COLLECTION RISBOURG

Grand passionné de trains et de chemins de fer, Monsieur Risbourg a collectionné, au fil du temps, un nombre important d'ouvrages et revues dédiés au ferroviaire. Suite à sa disparition, sa famille a la généreuse idée de donner cette collection pour que d'autres passionnés puissent également en bénéficier. Ces documents se trouvent à Saint-Cloud (92) et sont cédés gracieusement (enlèvement sur place ou frais de port à la charge du preneur).
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Alain Risbourg par e-mail : alain@risbourg.com, ou par téléphone au : 06 88 24 42 07. 
Pour connaitre la listes des ouvrages, livres, revues et documents disponibles, cliquez sur ce lien. (Troisième diffusion).

UN NOUVEAU PROJET POUR LE TER

Depuis plusieurs mois, les Régions et SNCF entretiennent des relations très tendues. Dernièrement, le Nord-Pas de Calais et Midi-Pyrénées tapaient du poing sur la table et gelaient leurs contributions financières pour l’exploitation des TER.
Avec l’objectif d’apaiser les régions qui demandent de plus en plus des comptes à propos de l’exploitation des trains régionaux, SNCF a présenté, le 8 avril, son nouveau projet - TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE.
Portée par le plan stratégique Excellence 2020 dont l’une des trois priorités est consacrée aux trains du quotidien, l’ambition de SNCF, pour TER, est de bâtir pour et avec les Régions, Autorités organisatrices des Transports régionaux un nouveau modèle pour le TER de demain, un service public de mobilité encore plus performant, innovant, économique pour la collectivité et accessible au plus grand nombre.
Pour cela SNCF annonce plusieurs objectifs. En voici les grandes lignes :

LA QUALITÉ DU SERVICE, CHALLENGE DU QUOTIDIEN
  • Enjeu essentiel : la régularité des horaires. Objectif donné pour 2014 : 93% (91,4 % en 2013).
DES SERVICES À LA CARTE, un dynamisme commercial et l’ambition d’offrir un service de porte à porte assisté par les nouvelles technologies.
  • Application TER Mobile.
  • Technologie NFC dans les téléphones pour un voyage « sans contact ».


20 RÉGIONS, 20 CONVENTIONS, 20 ÉQUIPES DÉDIÉES
  • Un processus de décentralisation et de régionalisation.
  • Des équipes dédiées, des leviers de décisions au plus près des collectivités.
  • La transparence financière et la réduction des frais de structure.
  • L’optimisation industrielle mise en œuvre par exemple dans les ateliers de maintenance des matériels peut amener à étudier avec les Régions, le dimensionnement de certains sites, leur emplacement et les possibilités de coordination avec les autres ateliers au plan national.
LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE

On estime à 300 millions d’euros le coût annuel de la fraude pour SNCF. Sur le périmètre TER, un point de fraude gagné sur l’ensemble des 20 régions représente 15 millions d’euros de recettes supplémentaires. SNCF travaille avec les Régions et l’État à la mise en œuvre d’un ensemble de mesures qui interviendront sur toute la chaîne de voyage pour inciter les personnes qui voyagent sans titre valable à se mettre en règle.
Concrètement, ces actions pourraient par exemple se traduire par :
  • La réduction de la durée de validité des billets de 61 jours aujourd’hui à 7 jours.
  • La mise en place de règles de régularisation à bord plus dissuasives (25 € pour un billet non composté utilisé un autre jour que le jour d’achat, aujourd’hui).
  • Des contrôles mieux ciblés à différentes étapes du voyage.
  • Un travail avec l’État pour améliorer le taux de recouvrement des PV qui est actuellement de 11,6% seulement.
  • Le développement de l’usage de nouvelles technologies tant pour l’achat des titres de transport que pour le contrôle.
Pour TER, ces mesures permettront de réduire le taux de fraude de 35% d’ici à 2020.



Depuis 2002, 90% du parc de matériel a été renouvelé ou modernisé par les Régions. En 2014, deux nouveaux matériels TER de nouvelle génération, Régiolis et Regio2N, commandés par certaines régions à Alstom et Bombardier. Ces rames, modulables, confortables, communicantes, facilement accessibles et plus fiables devraient être un atout pour la réussite du projet TER 2020.
Source : SNCF.

S.O.S. RESTAURATION ... _ _ _ ... S.O.S. RESTAURATION

Olivier dispose d'un train avec un moteur de Simca 1000 et près d'un kilomètre de rails (écartement 55 cm) dans sa propriété au sud de l'Oise.
Il aurait besoin de le faire restaurer (remettre le moteur en état) ainsi que les voies : cela fait 8 ans qu'il n'a pas fonctionné.
Un partenariat avec une association ou un club pourrait être envisagé.
Pour toutes suggestions, propositions, conseils ou offre de partenariat, merci de prendre contact avec Olivier à l'adresse e-mail suivante : meuniero@yahoo.fr. Pour visionner des photos du train, cliquez sur ce lien. (Troisième diffusion).

LA RÉNOVATION DU VIADUC DE VIAUR

Ouvrage d'art ferroviaire de la ligne reliant Castelnaudary à Rodez, le viaduc de Viaur, franchi la profonde vallée du même nom. Construit entre 1895 et 1902, par la Société de construction des Batignolles, il est inauguré le 5 octobre 1903 et inscrit au titre des Monuments Historiques le 28 décembre 1984. L'ouvrage, d'une longueur totale de 460 m, en voie unique, est totalement réalisé en acier, assemblé par rivets et composé de deux poutres en porte-à-faux équilibrées (cantilever) et articulées, prolongée par une courte poutre à section constante et une culée en maçonnerie à deux arches. Il est l'œuvre de l'ingénieur Paul Bodin, qui remporta le concours lancé en 1887, notamment face à un certain Gustave Eiffel.



En février 2013, RFF lançait un appel d'offres, pour la rénovation dont l'objectif est de refaire la protection anti-corrosion du Viaduc. Le marché du chantier ayant été attribué début 2014, les travaux ont débuté à la fin du premier trimestre avec la mise en place d’échafaudages nécessaires au décapage et à la remise en peinture de l’ouvrage. Suivront ensuite les travaux de rénovation qui nécessiteront la fermeture de la ligne à la circulation ferroviaire commerciale. Après la dépose de la voie ferrée sur le pont, des zones de confinement seront réalisées permettant de décaper et de repeindre les structures métalliques en toute sécurité. La protection anticorrosion sera constituée de 3 couches de peinture de couleur « gris lumière » pour recouvrir ce géant de métal composé de 3.800 tonnes d’acier. Les travaux de rénovation des arches seront réalisés sous circulations commerciales d’octobre 2014 à fin décembre 2015.
L’attribution de ce marché marque ainsi le lancement de la dernière opération du Plan Rail Midi-Pyrénées. Cette rénovation représente un investissement de plus de 26 M€ financé par la Région Midi-Pyrénées (59,2%), l’État (7,5%), et Réseau Ferré de France (33,3%).
Source : RFF.

LES DECAUVILLE : DE LA CULTURE DE LA BETTERAVE AU CHEMIN DE FER

Decauville. Voici un nom qui résonne aux oreilles des passionnés de chemin de fer et de locomotive à vapeur et qui fait aussitôt penser à ces petites machines que l’on voit circuler sur les voies étroites des associations de chemin de fer touristique.
Mais l'histoire des Decauville ne se résume pas seulement à ces petites locomotives à vapeur, c’est aussi une incroyable épopée doublée d’une fantastique réussite sociale.
Comment une famille d’agriculteurs de la région parisienne a-t-elle pu passer de la culture de la betterave à l’invention et à la fabrication de chemins de fer dans la deuxième moitié du XIXème siècle ?
Comment les Decauville sont-ils devenus de grands notables en devenant maires puis sénateurs et en étant décorés de la Légion d’Honneur ?
Dans son livre « LES DECAUVILLE », Sylvia RHODIER, professeur d’Histoire-Géographie, se propose, grâce à un laborieux travail de recherche historique, de retracer cette incroyable aventure industrielle, pan méconnu de l’Histoire locale de l’Essonne.
Cette exaltante histoire familiale, la politique ingénieuse et volontariste des Decauville vous replongera dans l’Histoire du XIXème siècle à travers l’industrialisation de la France, de la mise en place du sucre indigène et des débuts du chemin de fer portatif.
Cette grande famille a toujours eu un grand esprit d’entreprise et était ouverte à toutes les innovations.
En 1889, les établissements Decauville de Corbeil dépasseront le millier d’ouvriers.
L’ouvrage LES DECAUVILLE, l’histoire d’une réussite sociale, de Sylvia RHODIER (ISBN : 979 10 93027 01 2 - 144 pages - 15,00 €), est disponible sur le site Amazon.fr ou en prenant directement contact avec l’auteur en cliquant sur ce lien. (Quatrième diffusion).



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Le réaménagement de la gare de Tours



Gares Connexions



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

La lumière avait été donnée dans le train ; et les glaces des fenêtres jouaient l'effet de miroirs. La buée qui masquait la glace l'avait empêché, jusque-là, de jouir du phénomène qui s'était révélé avec le trait qu'il y avait tiré. Sur le fond, très loin, défilait le paysage du soir qui servait, en quelque sorte, de tain mouvant à ce miroir ; les figures humaines qu'il réfléchissait, plus claires, s'y découpaient un peu comme les images en surimpression dans un film. Il n'y avait aucun lien, bien sûr, entre les images mouvantes de l'arrière-plan et celles, plus nettes, des deux personnages ; et pourtant tout se maintenait en une unité fantastique, tant l'immatérielle transparence des figures semblait correspondre et se confondre au flou ténébreux du paysage qu'enveloppait la nuit, pour composer un seul et même univers, une sorte de monde surnaturel et symbolique qui n'était plus d'ici.

Yasunari KAWABATA - Écrivain japonais (1899 - 1972)
Pays de neige (1935/1947)



Numéro 203. Édition 3 - Dernière mise à jour : 16/04/2014

Vous pouvez retrouver les précédentes « Sélections de la semaine » dans les onglets Archives 2010, Archives 2011, Archives 2012, Archives 2013 et Archives 2014 à gauche de cette page.



Membre du Club de la Presse NPDC
Haut de page                                                                                                                                  Présentation du site



Les vidéos de Philbru Production sont disponibles sur 

Google+

 © Philbru Production