Bienvenue  -  Welcome  -  Willkommen
Bienvenuda - Benvenuto - Welkom



Numéro 226
SEMAINE du 22 au
28 septembre 2014



                 



LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 27 et 28 septembre, le SALON MULTI MODÉLISME à tendance ferroviaire organisé par la Section modélisme de l'AMICALE BROSSOLETTE. Ouvert le samedi de 12h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 2,50 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un adulte. École Brossolette. 2 rue Anatole France à TOURCOING (59). Site Web. Cliquez ici pour voir l'affiche.
Le 27 septembre, la JOURNÉE PORTES OUVERTES au TECHNICENTRE PICARDIE SNCF. Une occasion de découvrir les différentes activités du plus grand centre de maintenance de wagons et essieux fret de France (révisions, réparations, transformations de wagon ; entretien et réparations d'essieux, amortisseurs, tampons de choc, ...). De nombreuses animations. Ouvert de 10h00 à 16h00. Buvette et restauration sur place. Animations pour toute la famille. Accessible aux personnes en situation de handicap. Parkings à proximité. Entrée gratuite. Technicentre Picardie SNCF. Boulevard Stephenson à TERGNIER (02). Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.
Le 28 septembre, le FESTIVAL VAPEUR organisé par l'APPEVA (Association Picarde pour la Préservation et l'Entretien des Véhicules Anciens). Le P'TIT TRAIN DE LA HAUTE SOMME fait la fête pour son dernier jour de circulation de la saison ! De nombreuses animations et des balades en train avec un premier départ à 11h00, puis départs toutes les 45 minutes dès 13h45, dernier train à 17h30. P'TIT TRAIN DE LA HAUTE SOMME. Hameau de Froissy. LA NEUVILLE-LÈS-BRAY (80). Renseignements complémentaires sur le Site Web.
Sans oublier le FESTIVAL DE LA VAPEUR du CFV3V en Belgique (voir l'article ci-dessous), et de nombreuses autres expositions dont vous trouverez les détails dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Les Trains de La Ligne de Briançon
RAILsIMAGES  (France)



LE SITE DE LA SEMAINE

APMF (Association pour la Préservation de la Mémoire Ferroviaire). L’APMF s’est donnée pour but de préserver la mémoire des lignes de chemin de fer disparues du Nord-Pas de Calais (Région Arras - Lens - Douai - Cambrai - Somain - Valenciennes, etc.) ainsi que des événements ferroviaires qui ont marqué cette région. Le site est agrémenté de galeries de photos et de cartes postales ferroviaires anciennes et de rubriques sur l’actualité et les actions à venir de l’association, car, pour que ces trésors retrouvés ne retournent pas là d'où ils viennent, à savoir armoires, archives ou autres rangements poussiéreux, l'APMF les fait revivre au travers de nombreuses expositions. L'association publie chaque trimestre « Le train d’union » une revue qui relate les travaux de recherche réalisés. Des numéros « Hors-Série » sont également disponibles. Le dernier en date, « les Tramways de Cambrai », est remarquable. Si vous possédez des renseignements, des documents des témoignages ou toutes autres informations sur l’histoire du train de la région n’hésitez pas à prendre contact avec l’APMF en vous connectant sur le site web de l'association en cliquant sur ce lien.



LA PHOTO DE LA SEMAINE



Locomotive 030 Énergie 507  du type KDL 7, de l’AMTF (Association des Musées et Tourismes Ferroviaires), de passage à Messancy, en Belgique, le 10 mai 2013. Cette machine fût construite en 1946 par Énergie Marcinelle.

Photo :
Loïc MOTTET  [ Benelux Models ]

Pour publier vos photos ou vidéos, cliquez ici.


LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE FESTIVAL VAPEUR DU CFV3V


Le Festival vapeur du Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées est toujours un événement. L’année dernière, pour fêter ses 40 ans, le CFV3V avait réuni un plateau magnifique d’une quinzaine de locomotives sous pression dont la plus ancienne datait de 1829. Pour la 41ème édition, les 27 et 28 septembre, le thème choisi  est, centenaire oblige, « 1914… La grande guerre… 100 ans plus tard », avec la participation de nombreuses associations.
Une dizaine d’authentiques locomotives à vapeur d’origines fort diverses seront en chauffe sur le site de Mariembourg. Tout au long du week-end, elles se succèderont sur la magnifique ligne courant jusqu’à Treignes, pour tracter différents convois composés de voitures anciennes.
Circulation non-stop de trains entre Mariembourg et Treignes, de 10h00 à 20h00 (départs assurés toutes les 55 minutes). Circulation d’un train militaire. Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.



À MARIEMBOURG, outre les activités directement liées aux circulations et aux manœuvres des locomotives à vapeur, la fête sera accentuée par plusieurs animations spéciales avec la participation des associations : Tsaritsa Poley - Poilus de la Marne - Mémoire de Poilu - Baïonnette - Attelages de la Famenne - Groupe de Steampunk de Mariembourg - Ptit train d'Houdeng, et, sous un chapiteau, des stands de brocante ferroviaire miniature, présentation de livres sur les chemins de fer, etc..
À TREIGNES, d’autres animations complèteront les possibilités de visite du musée qui fêtera ses 20 ans. La cafétéria, vous permettra de vous restaurer en admirant les évolutions des locomotives et les passages des trains. Des réseaux miniatures et un petit circuit pour enfants attireront aussi les plus jeunes.



FESTIVAL de la VAPEUR du CFV3V. MARIEMBOURG et TREIGNES en Belgique. Renseignements complémentaires, horaires, tarifs, etc., sur le Site Web ou dans la rubrique « R.V. à ne pas manquer » de trainvapeur.fr.
Source : CFV3V.

LE PRIX DU TRAIN EN EUROPE

Au cours du premier semestre 2014, une étude sur le coût des transports a été menée, à l’échelon mondial, par GoEuro, un site allemand de comparaison de prix.
L’étude a porté sur les transports dont les prix peuvent grandement varier en fonction du mode de transport et de l'endroit choisi. GoEuro a analysé en détail les prix des différentes options de transport (train, bus, avion) dans le monde pour les compiler en un indice de prix ultime.
Dans le domaine du ferroviaire, l’investissement dans l’infrastructure et la qualité du service sont des facteurs clés du coût du transport. Il n’est donc pas surprenant que certains pays avec des coûts plus élevés ont de grandes chances d’être ceux fournissant le meilleur service. Il est donc important de sélectionner les classements des pays dont les infrastructures, la sécurité, la qualité du matériel et les services sont comparables.
Les résultats obtenus sont étonnants et d’un pays à l’autre, y compris en Europe de l’Ouest, les écarts peuvent être très importants.
Ainsi pour 100 km de transport en train, un Danois va payer 29,73 €, un Suisse 28,57 €, un Autrichien 24 €, un Finlandais 16,67 €, un Néerlandais 16 €, un Belge 15 € et un Norvégien 12,90 €.
Et un Français me dire-vous ? Et bien notre Compagnie nationale (SNCF) s’en sort très honorablement avec 7,79 € pour 100 km, et fait mieux que l’Allemagne 9,09 € et l’Italie 8,28 €, mais moins bien que le Royaume-Uni avec 6,97 € et l’Espagne avec 5,16 €. Toutefois les résultats de ses deux pays sont à relativiser, le Royaume-Uni n’ayant pas de ligne à grande vitesse et l’opérateur espagnol, ayant baissé très fortement ses tarifs l’année dernière pour regagner une clientèle qui était en baisse.
Cette étude laisserait également à penser que l’ouverture à la concurrence n’est pas un élément déterminant dans le prix du billet puisque la France fait mieux que l’Allemagne et l’Italie qui ont déjà libéralisé certaines liaisons




Hors Europe, toujours pour 100 km, un Japonais payera 22,02 €, un Canadien 13,89 €, un Américain 11.81 €, un Australien 7,16 € et un Africain du Sud... 1,40 €. Hors Europe, toujours pour 100 km, un Japonais payera 22,02 €, un Canadien 13,89 €, un Américain 11.81 €, un Australien 7,16 € et un Sud Africain... 1,40 €.
Source : GoEurope.

LA MODERNISATION DE LA LIGNE AMIENS - LAON

Depuis un mois et jusqu’à janvier 2015, Réseau Ferré de France entreprend un chantier important de renouvellement des voies ferrées sur la ligne Amiens-Laon, entre Tergnier et Laon.
Ce chantier, engagé le 21 juillet, est destiné à remplacer les différents composants de la voie à savoir le rail, le ballast et les traverses sur 38 kilomètres.
Les travaux préparatoires, réalisés exclusivement de nuit, ont pris fin le 12 septembre. Les travaux principaux, réalisés de jour ont débuté le 15 septembre et nécessitent la fermeture partielle de la ligne au trafic ferroviaire jusqu’au 21 novembre. Un tel chantier nécessite des moyens industriels performants, dont le célèbre train travaux que l’on nomme « suite rapide », capable de remplacer un linéaire d’environ 1.000 mètres de voie par jour (voir ci-dessous, la vidéo réalisée de nuit en 2013 sur la suite rapide, lors d’un renouvellement partiel sur la ligne Lille-Paris). Ce train travaux et les engins nécessaires à la bonne suite du chantier sont principalement entretenus et approvisionnés depuis la base travaux située à Laon.




Le chantier se traduit également par la fermeture, plus ou moins prolongée, des passages à niveau situés dans la zone de chantier. Avec un investissement de 37,1 millions d’euros, entièrement financé par RFF, ce chantier est l’un des plus importants de l’année sur le réseau ferré régional.
Durant le temps du chantier, un plan de transport adapté est mis en place et couvre plusieurs périodes en fonction de l’avancée des travaux. A certaines heures, le parcours entre Tergnier et Laon sera effectué en autocar. Des dépliants horaires « INFO TRAFIC TRAVAUX » sont mis à la disposition de la clientèle dans les gares de la ligne, et des annonces sont diffusées à bord des trains ou en gare pour informer les clients de ces modifications. En parallèle, des SMS d’alerte sont envoyés aux abonnés. D’autres moyens d’informations sont également disponibles : par téléphone : Numéro Vert : 0 800 099 565 (appel gratuit depuis un poste fixe) ; Internet sur le site www.ter-sncf.com/Picardie ; par l’application TER Mobile (téléchargement gratuit) ; et auprès des agents SNCF dans les gares.
Source : RFF.

LES SUITES DE L'ACCIDENT DE BRÉTIGNY

Mardi 16 et jeudi 18 septembre 2014, Réseau Ferré de France et la SNCF ont été mis en examen, pour homicides et blessures involontaires, par les juges d’instruction du Tribunal de Grandes Instances d’Évry qui enquêtent sur le déraillement survenu en gare de Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013 et qui a fait 7 morts et 171 victimes corporelles. Cette décision du TGI était attendue par les 2 sociétés qui pourront maintenant avoir accès au dossier d’instruction et aux rapports réalisés par le BEA-TT (Bureau d’Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre) et par les experts indépendants dont un avait qualifié le réseau examiné comme étant dans un « état de délabrement jamais vu ».
Rappelons que dans un communiqué publié le 6 juillet 2014, la SNCF rappelle, en plein accord avec RFF, avoir assumé d'emblée, dès les premières heures suivant le déraillement de Brétigny, sa responsabilité dans l’accident, mais conteste formellement tout « état de délabrement » du réseau à Brétigny-sur-Orge comme ailleurs.



Cette mise en examen ne donne aucune indication sur la durée de l’enquête confiée aux juges d’instruction, seuls à estimer que l’information est terminée, surtout que RFF et la SNCF sont en droit de demander une contre-expertise, ce qui pourrait reculer la fin de l’instruction de plusieurs mois.
A la suite de cet accident, RFF et la SNCF ont lancé, le 8 octobre 2013, un programme intitulé Vigirail doté de 410 millions d’euros sur 4 ans et destiné à renforcer la sécurité des aiguillages et moderniser la maintenance du réseau. À suivre...



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

SNCF TRANSILIEN : LES TRAVAUX CASTORS RER C (PART 2)
 


sncf


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Une odeur de charbon qui bout,
Tout le bruit que feraient mille chaînes au bout
Desquelles hurleraient mille géants qu’on fouette ;
Et tout à coup des cris prolongés de chouette.

Paul VERLAINE - Poète français (1844 - 1896)
La bonne chanson (1872)



Numéro 226. Édition 1. Semaine du 22 au 28 septembre 2014. Dernière mise à jour : 22/09/2014



Membre du Club de la presse NPDC

Google+

    © Philbru Production