ARCHIVES 2013

LES SÉLECTIONS DE trainvapeur.fr

SEMAINE du 2 au 8 septembre 2013

LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 7 et 8 septembre, le SALON DU MODÉLISME organisé par le club ENTRE TERRE ET MER. Les amateurs, collectionneurs, trouveront des maquettes à différentes échelles, des trains, des bateaux radiocommandés, des voitures, des chars à voile, des chars de combat, des avions, des hélicoptères, démonstration de matelotage (nœuds marins), montgolfière. Petits et grands pourront s’en mettre plein les yeux en regardant des réseaux de trains, ainsi qu’un train extérieur emportant les jeunes ou moins jeunes, dans un parcours avec locomotive à vapeur. Les exposants présenteront leurs chefs-d’œuvre et vous feront partager leur passion. Présence de boursiers (vendeurs) tout au long du week-end. Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 2 €. Gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés. Salle des Sports. Complexe André Claeys. Rue Brune ou Anatole Musy à HOUPLINES (59). Lien. Vidéo.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Train - Ballet d'autorails sur le Chemin de Fer du Haut-Forez (CFHF) - hubertrain  (France)

LE SITE DE LA SEMAINE

LES CÉVENNES EN TRAIN AVEC LE CÉVENOL

Connaissez-vous la ligne aux Cent Tunnels, ce train diesel reliant Clermont-Ferrand, Nîmes et Marseille ? Si vous avez répondu non, ce site vous permettra de découvrir l'histoire de cette ligne magnifique qui permet de découvrir des paysages aux attraits touristiques exceptionnels. Pour aller sur LES CÉVENNES EN TRAIN AVEC LE CÉVENOL, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE CONTOURNEMENT FERROVIAIRE DE LILLE

Le contournement ferroviaire de Lille est la création d’un nouvel itinéraire fret de transit permettant de désengorger le centre névralgique ferroviaire de Lille qui accueille près de 80 % du flux régional de voyageurs.
Actuellement, aux heures de pointe du matin et du soir, les trafics voyageurs et fret, qui passent par le complexe ferroviaire lillois, entrent en « conflit » ce qui peut occasionner des ralentissements et va à l’encontre des travaux réalisés ces 3 dernières années dont le but est de permettre une augmentation de 30 % du trafic de la gare de Lille Flandres.
RFF (Réseau Ferré de France), en collaboration avec la SNCF, a donc décidé de créer un nouvel itinéraire pour les trains de marchandises, itinéraire qui permettra de contourner l’agglomération lilloise par le sud de la région. Ainsi le fret à destination de Dunkerque ou Calais qui transitait par Fourmies et Lille, passera à l’avenir par Aulnoye-Aymeries, Busigny, Somain, Douai, Arras, Lens et Hazebrouck. Cliquez sur la carte pour l'agrandir.
Ce nouvel itinéraire fret, qui empruntera dans sa majeure partie les infrastructures et installations existantes, nécessite plusieurs chantiers dont notamment la création de plusieurs boucles de raccordements (Aulnoyes-Aymeries et Honnechy), permettant de relier directement des différents réseaux et évitant ainsi les manœuvres de retournement en gare. A noter que la boucle de Blanguy, près d’Arras, a déjà été réalisée en 2010 lors d’un précédent chantier.
Les travaux qui ont débuté cette année, par la création d’un nouveau quai en gare de Busigny et le chantier de terrassement de la boucle de raccordement entre Honnechy et Maurois, se poursuivront en 2014 avec la pose des équipements ferroviaires et le début des premiers essais de fonctionnement. La mise en service commercial du contournement est prévue pour 2015.

Ce nouvel itinéraire qui permettra aux trains de marchandises de circuler à une vitesse de plus de 70 km/h, représente un investissement de 66,8 millions € cofinancé à 55 % par l'État et à 45 % par la Région Nord - Pas de Calais.
Source : RFF. Merci à Jean-Yves Dareaud (RFF).

THOMAS, LA PETITE LOCOMOTIVE BLEUE, ARRIVE EN BELGIQUE

Depuis de nombreuses années, chaque été, de l'autre côté de La Manche, nos amis anglais organisent des spectacles ferroviaires mettant en scène la célèbre locomotive « Thomas. The tank engine ». Pour le bonheur des petits et des grands, la petite locomotive bleue traverse le Channel pour deux représentations en Belgique, les 7 et 8 septembre au Stoomcentrum de Maldegem et les 14 et 15 septembre au Chemin de Fer du Bocq à Spontin.
Thomas ne viendra pas seul car ses amis, le mécanicien et l'inévitable « gros contrôleur », seront également de la fête.


Après le spectacle proposé sur les aventures de Thomas, les enfants pourront se faire prendre en photo avec leur locomotive favorite, ou regarder les films du célèbre petit train dans le coin cinéma, ou jouer dans l'aire de jeux de 250 m² qui leur rappellera le monde imaginaire de l'île de Sodor.
Pensez à réserver votre venue en allant sur le site web de Thomas en Belgique en cliquant sur ce lien.
Source : Thomas en Belgique.

LE NOUVEAU « MAGLEV L0 » JAPONAIS

Le MAGLEV (de l’anglais MAGnetic LEVitation) est un train à sustentation magnétique qui se déplace sur un monorail en utilisant les forces magnétiques pour se déplacer. Ce procédé permet de diminuer fortement les frottements et d’atteindre ainsi des vitesses très élevées.
C'est l'allemand Hermann Kemper qui entreprend les premiers travaux sur le Maglev en 1922. En 1962, le Japon commence des recherches sur le même sujet et, 41 ans plus tard, en 2003, atteint le record absolu de vitesse avec 581 km/h. Rappelons que le record de vitesse d’un train classique est de 574.8 km/h établi par le TGV français en 2007 sur la LGV Est.
Aujourd'hui, le Japon envisage un service commercial de ce « train nouvel génération » à l’horizon 2027 sur une ligne devant relier Tokyo à Nagoya (360 kilomètres en 40 minutes contre 90 minutes aujourd'hui avec un Shinkansen classique). Une extension est même déjà prévue vers Osaka en 2045.
Le nouveau train au nez très aérodynamique, conçu par Central Japan Railway a repris des essais préliminaires fin août. Les tests à grande échelle devraient commencer dès septembre.
L'inconvénient d'un tel projet est qu'il est incompatible avec les réseaux ferroviaires traditionnels existants. Toute l'infrastructure est donc à construire, ce qui représente une estimation budgétaire de plus de 47 milliards de dollars.

Depuis la mise en service de son Shinkansen, en 1964, le Japon, avec la France et l'Allemagne, est l'un des trois grands constructeurs de systèmes de transports en commun ferroviaire à grande vitesse. Avec le Maglev, son ambition, à peine voilée, est de prendre la première place de ce trio.
Source : lci tf1. 

UN MINI TRAIN SOLAIRE EN HONGRIE

Bill. C'est le nom de ce petit véhicule solaire sur rails qui transporte les touristes dans une réserve naturelle à Kismaros, en Hongrie. Soucieux de préserver l'environnement et de protéger la nature, les ingénieurs hongrois ont développé une petite locomotive équipée de 6 panneaux photovoltaïques qui captent l'énergie solaire et la transmettent à une batterie qui alimente le moteur électrique. L'énergie récupérée lors des freinages en descente sert également à recharger la batterie. La vitesse maximale du petit train étant de 25 km/h, c'est entre 36 et 56 minutes que les 32 passagers et le conducteur parcourent les 11,55 km du trajet tracé dans la forêt.

Ce train qui n'est qu'un prototype a déjà parcouru plus de 10.000 km avec sa seule énergie solaire.
Source : euronews



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

London to Brighton Train Journey: 1953 - 2013




BBC South Today



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Ces trains de nuit vont et viennent, brillent et disparaissent, pareils à des météores.

Henry MILLER - Romancier américain (1891 - 1980)



Édition n° 171. Semaine du 02 au 08/09/2013

© Philbru Production