ARCHIVES 2013



LES SÉLECTIONS DE trainvapeur.fr

SEMAINE du 23 au 29 septembre 2013

LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 29 septembre, le FESTIVAL VAPEUR DE FIN DE SAISON. Le P'TIT TRAIN DE LA HAUTE SOMME fait la fête pour son dernier jour de circulation de la saison ! Promenade en train à vapeur sur tout le parcours • Circulations de trains marchandises • Préparation des locomotives au dépôt dès 09h00 le matin • Plusieurs locomotives à vapeur en circulation • Circulation sur le réseau vapeur vive • Démonstrations de matériels en extérieur (petits locotracteurs et wagonnets) • Animation musicale avec le groupe The Spirit of St Louis (Jazz) • Horaires spéciaux : 1er départ à 11h00, puis départs toutes les 45 minutes dès 13h45, dernier train à 17h30 • Ouverture du musée dès 10h00 • Restauration légère sur place. P'TIT TRAIN DE LA HAUTE SOMME. Hameau de Froissy. BRAY SUR SOMME (80). Lien.



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Die alten Veteranen auf Fitnessfahrt+++Gotthard-Giganten in Erstfeld+++ - Zug,trainfart,train

trainfart Magictrains  (Allemagne)

LE SITE DE LA SEMAINE

LE CHEMIN DE FER DE LA PLAINE ORIENTALE CORSE

Nombreux sont ceux qui connaissent les pittoresques lignes des Chemins de Fer Corses (CFC), soit à travers des reportages télévisés, des magazines ou par leur expérience propre. Les CFC dont les deux lignes Bastia-Calvi et Bastia-Ajaccio traversent l’île de part en part comprenaient également une troisième voie qui longeait la Côte Orientale mais qui, de nos jours, est pratiquement tombée dans l’oubli. Ce site vous propose, avec de nombreuses illustrations, un petit retour en arrière pour retracer l'histoire de cette ligne pittoresque de la côte Est de l'Île de Beauté. Pour aller sur LE CHEMIN DE FER DE LA PLAINE ORIENTALE CORSE, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA MODERNISATION DE LA LIGNE CALAIS - DUNKERQUE

Aujourd’hui, la liaison ferroviaire Calais - Dunkerque, de par sa configuration à voie unique, son mauvais état et sa non électrification, ne peut supporter qu’un nombre limité de trains régionaux. Concurrencée par les dessertes du littoral proposées par l’autoroute A 16, elle répondait de moins en moins aux besoins de la mobilité quotidienne du trafic voyageurs et du transport de fret.
Aussi, dans le cadre du contrat de projets État - Région (CPER) 2007/2013, l’État, la Région Nord-Pas de Calais et Réseau Ferré de France ont décidé de moderniser la ligne ferroviaire du littoral en lançant une série d’études détaillées nécessaires pour lancer le chantier. Dix-huit mois de travaux sont prévus, avec le planning suivant :
  • décembre 2012, arrêt du trafic voyageurs et mise en place d’un service de substitution du trafic TER par car.
  • de janvier à avril 2013, travaux préparatoires avec la création de la base travaux de Bourbourg. Cette base, d’une superficie de 11.000 m², est la pièce maitresse du chantier. Elle sert au stockage et l’acheminement des matériaux, fournitures et engins nécessaires au fonctionnement du chantier. 58.000 tonnes de ballast et 43.000 traverses y sont stockées). Dans le même temps, une base secondaire est également installée à Gravelines.
  • avril 2013 arrêt de la circulation des marchandises.
  • avril à juillet 2013 rénovation des ouvrages d’art : pont et ouvrages hydrauliques (remplacement, régénération, entretien).
  • avril 2013 à mai 2014, réfection des 46 km voie et de ses composants (ballast, traverses béton, longs rails soudés). Allongement de la voie d’évitement de Gravelines qui passe de 800 m à 2.000 m.
  • août 2013 à juin 2014, travaux d’électrification et de signalisation de la voie et de modernisation du poste d’aiguillage de Gravelines. Mise en place de barrières aux passages à niveau non équipés.
  • octobre 2013 à mai 2014, travaux de protections acoustiques avec pose de 4.000 m d’écrans antibruit et remplacement des menuiseries des habitations riveraines.
  • mai à fin septembre 2014, vérifications et essais.
À l’issue de ces travaux, le nombre de trains régionaux en circulation passera de 9 à 22 par jour avec une densification de TER aux heures de pointes. La durée la plus rapide du trajet sera de 36 minutes au lieu de 44 minutes en décembre 2012.
Les entreprises de fret se verront proposer de meilleurs services et des créneaux plus nombreux avec un trafic de 16 trains par jour (contre 11 en 2012) et la possibilité de faire circuler des convois longs (diésel ou électrique) de 750 m sans changement de machines.



Cette modernisation permettra d’œuvrer au renouveau du transport ferroviaire régional et d’accroitre la qualité de service rendu à l’ensemble des usagers, aussi bien voyageurs que fret. On estime qu’une fois les travaux terminés, la fréquentation du trafic voyageur pourrait passer de 200 usagers par jour actuellement à plus de 1200. Elle permettra également de participer au dynamisme portuaire de la région, les ports de Dunkerque et de Calais étant aujourd’hui engagés dans une politique active de développement incluant une large place au transport ferroviaire.
De par sa situation stratégique sur l’axe nord-sud et avec la proximité de l’accès du tunnel sous la Manche, la région Nord-Pas de Calais a pour ambition de devenir un « Hub au cœur de l’Europe ». Ces travaux de modernisation sont une nouvelle étape pour arriver à concrétiser ce projet.
LE FINANCEMENT DU PROJET
Le coût du projet est de 104,5 millions d’euros.
Celui-ci est cofinancé par : la Région Nord-Pas de Calais : 39,125 millions d’euros - l’Europe : 30 millions d’euros - Réseau Ferré de France : 17,375 millions d’euros - l’État : 8 millions d'euros - la Communauté urbaine de  Dunkerque : 5 millions d’euros - la Communauté d’Agglomération Cap Calaisis : 2,5 millions d’euros - la Chambre de Commerce et d’Industrie Côte d’Opale : 2 millions d’euros - Eurotunnel : 0,5 million d’euros.
Source : RFF.

LE VOYAGE DE SACHA OU LE TRAIN POUR THÉRAPIE

Sacha est un enfant différent. Il est atteint d’une maladie génétique rare qui touche 3.000 personnes en France et 300.000 dans le monde : le syndrome de Williams Beuren.
Ce syndrome est l'association d'un retard mental, d'une cardiopathie congénitale ainsi que d'un comportement caractéristique de la personne affectée. Les porteurs de ce syndrome présentent des traits communs qui constituent de précieuses qualités humaines : ils sont gais, sociables, plein de vie, affectueux, ils aiment la musique et ils contribuent ainsi activement à atténuer les soucis de leurs parents.
Sacha est donc un enfant « différent » mais il est très vivant, très aimant et très sociable, curieux de tout, il aime la musique, les bébés, les feux d'artifices, les tondeuses à gazon, les popcorns, les lavomatiques mais par-dessus tout ... il aime les Trains !!! Les vrais... Une passion venue dès son plus jeune âge.
L’univers quotidien de Sacha se résume à une bulle. Il y vit tel un poisson rouge faisant invariablement le tour de son bocal. Aussi, pour élargir son horizon, son père, Franck, lui a fait une promesse : Faire le tour du Monde en train.
La vidéo ci-dessous est la première partie de ce pari fou, mais c’est avant tout une leçon d’espoir et surtout une grande histoire d’amour entre un père et son fils.




Le film réalisé par Jean-Sébastien Desbordes avec Mathieu Martin et Smain Belhadj a reçu le prix du documentaire au Festival International du journalisme Marco Luchetta à Trieste (Italie) en juillet 2013. Vous pouvez suivre la suite du Tour du Monde en train de Sacha en vous connectant sur le site de l’Association et du Projet en cliquant sur ce lien.

LE TUNNEL SOUS LA MANCHE CONSACRÉ 
« PROJET MAJEUR DE GÉNIE
CIVIL 
DES 100 DERNIÈRES ANNÉES »

Le tunnel sous la Manche est consacré comme le « projet majeur de Génie civil des 100 dernières années » par la FIDIC, la Fédération Internationale des Ingénieurs Conseils. Le jury international composé d'ingénieurs et de maîtres d'ouvrages publics du monde entier a sélectionné à l’unanimité le tunnel sous-marin le plus long du monde et les sociétés d’ingénierie Setec et ATKINS US qui étaient les maîtres d’œuvre du projet parmi plus de 150 candidatures venant des cinq continents et d'autant de sociétés d'ingénierie promouvant les constructions Humaines les plus marquantes du XXème siècle. Le prix du siècle de la FIDIC organisé pour la première fois en 1913 a été décerné le 17 septembre 2013 à Barcelone, les FIDIC Centenary Awards sont considérés comme le plus grand événement mondial du secteur des infrastructures.
Le tunnel sous la Manche a décroché le prix devant des infrastructures majeures telles que la Tokaido Shinkanzen, la première ligne à grande vitesse qui relie Tokyo à Osaka, le Sydney Harbour Bridge ou encore le Hoover Dam Bypass, le pont reliant les États de l’Arizona et du Nevada.




Standard mondial de sécurité et de ponctualité, le tunnel sous la Manche est le seul tunnel au monde à supporter son propre poids, celui des fonds marins et de l’eau. Il a bénéficié de nombreuses innovations, tant dans son procédé constructif que dans son système de transport, définissant de nouvelles normes et méthodes adoptées encore aujourd’hui. La réalisation de cette prouesse technologique ayant nécessité de très lourds investissements (15 milliards d’euros), les dispositions de la Convention d’utilisation (RUC) ont été fixées afin d’assurer la couverture des coûts à long terme du projet. Groupe Eurotunnel, ses salariés et les 320 millions de passagers l’ayant emprunté se félicitent de la reconnaissance mondiale symbolisée par le prix de la FIDIC.
Source : EuroTunnel.

PASSAGES À NIVEAU : « OBJECTIF VIGILANCE »

Chaque jour, 16 millions de personnes traversent les 18.055 passages à niveaux présents sur le réseau ferré national. Ils font tellement partie du paysage que l’on a parfois tendance à oublier leur vocation : nous sécuriser. Pourtant, chaque jour, 30 à 50 % des fermetures de passages à niveau voient un usager de la route passer en infraction.
Dans 98 % des cas, les accidents sont dus au non-respect du code de la route avec notamment :
   • une vitesse d’approche élevée des véhicules, qui n’ont pas le temps de s’arrêter et percutent le train qui passe;
    • passages en chicane entre les barrières fermées (voitures, piétons ou cyclistes);
    • STOP grillé (passage à niveau à croix de St André).
Fort de ce constat, Réseau Ferré de France a décidé dès 2008 de mobiliser à travers une journée nationale les acteurs du ferroviaire et de la route, les collectivités locales, les forces de l’ordre, les Préfectures, la SNCF, la Prévention routière et la DSCR (Direction de la sécurité et de la circulation routière) sur cet enjeu grand public. L’événement est devenu européen l’année suivante puis mondial sous la houlette de l’UIC.
Le 24 septembre est la date de lancement de la 6ème opération annuelle. Environ 300 participants sont mobilisés (bénévoles de la Prévention routière, agents SNCF, collaborateurs RFF, élus, représentants de l’Etat, sécurité routière, etc.) pour participer à cette « Journée Nationale de Sécurité Routière aux Passages à Niveau » qui aura lieu aux abords des passages à niveau de 12 villes et régions :
Alsace : DETTWILLER - Aquitaine : RION DES LANDES - Bourgogne Franche-Comté : CHALON-SUR-SAÔNE - Bretagne Pays de la Loire : LA CHAPELLE SAINT-AUBIN - Centre Limousin : LANGEAIS - Haute et Basse Normandie : ROUEN - Île-de-France : LIMAY - Languedoc Roussillon : PONT-SAINT-ESPRIT - Midi-Pyrénées : RODEZ – Nord Pas-de-Calais : HAUBOURDIN - Provence Alpes Côte d’Azur : MARSEILLE (le 29 septembre 2013) - Rhône Alpes : AIX-LES-BAINS.
En complément des opérations menées sur des passages à niveau existants le 24 septembre, des passages à niveau fictifs seront mis en place temporairement aux cœurs des villes. L’objectif est de partir à la rencontre de nouveaux publics et de les sensibiliser aux enjeux de sécurité.



Les échanges sur le terrain permettront de tester de nouveaux messages de sécurité. Tous ceux qui souhaitent participer ont l’opportunité de répondre à un questionnaire distribué sur les lieux de l’opération ou téléchargeable sur les sites www.securite-passageaniveau.fr et rff.fr.
Source : RFF
.

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

APPLICATION SNCF DIRECT : NOUVELLE VERSION



sncf



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Poirot ne parvenait pas à se rendormir. Le grondement et les vibrations du train en mouvement lui manquaient.

Agatha CHRISTIE - Romancière britannique (1890 - 1976)



Édition n° 174. Semaine du 23 au 29/09/2013.



© Philbru Production