REPORTAGES


SUR LES RAILS LE DANGER EST PLUS RAPIDE QUE VOUS

24 septembre 2013. Huit heures du matin au PN 15 de Haubourdin dans le département du Nord. Les bénévoles et représentants de la Sécurité routière, RFF, SNCF, de la police, de la gendarmerie et de la municipalité sont à pied d’œuvre pour commencer l’opération « OBJECTIF VIGILANCE » prévue pour cette 6ème édition de la Journée nationale de Sécurité routière aux passages à niveau. Une piqure de rappel qui a pour but de sensibiliser et faire mieux comprendre les comportements à risque à l’approche des passages à niveau. 99 % des accidents qui surviennent lors d’un franchissement aux passages à niveau sont la conséquence du non-respect du code de la route. Vitesse d’approche excessive, perte de contrôle du véhicule, passage en chicane lorsque les barrières sont baissées, non-respect du panneau « STOP » sont principalement les causes de la centaine de collisions et des 33 décès recensés par Réseau Ferré de France en 2012.
L'année dernière, 25 millions d’euros ont été engagés pour améliorer ou supprimer les passages à niveau à risques. 45 millions devraient être engagés en 2013.

LES RÈGLES DE SÉCURITÉ À RESPECTER

A pied, en voiture, en camion, en deux-roues, à un passage à niveau, respecter le code la route et prendre en compte la signalisation est vital. Traverser une voie ferrée, encadrée par un passage à niveau n’est pas dangereux à condition de respecter les règles de prudence.
•   A l’approche d’un passage à niveau ralentissez. Des panneaux, installés 150 m avant le passage à niveau, vous préviennent de son approche.
•   Pour les passages à niveau avec barrières et feux : Au feu rouge clignotant, même si les barrières ne sont pas encore baissées, s’arrêter impérativement (un train peut passer 25 secondes après le début du signal et ne pourra s’arrêter en aucun cas).
•   Pour les passages à niveau Croix de Saint-André avec un stop : Marquer l’arrêt au stop. Vérifier si la voie est libre et qu’il n’y a pas de train sur les 2 côtés (le train roule à gauche sur une ligne à deux voies).
•   Pour les passages à niveau Croix de Saint-André sans stop : Ralentir à l’abord de la signalétique et du passage à niveau et franchir le passage seulement si les voies sont libres dans les deux sens.
•   Ne s’engager au croisement d’un passage à niveau que si le conducteur est capable de le traverser sans risque de s’immobiliser et s’arrêter au milieu.
•   Une fois le véhicule engagé, si la barrière se ferme, ne pas hésiter à se dégager, à la briser avec le véhicule. Elle est conçue pour cela.
•   En cas de problème sur le passage à niveau : Évacuer la voiture si elle est bloquée sur le passage à niveau, ne pas hésiter à utiliser le téléphone installé de part et d’autre des passages à niveau automatiques ou pour les passages à niveau non équipés de téléphone, composer le numéro SNCF indiqué au passage à niveau.



CE QU’IL FAUT SAVOIR
•   Le réseau ferré national compte 18.055 passages à niveau dont un peu moins de 15.000 passages à niveau public.
•   Chaque jour, 16 millions de véhicules traversent les passages à niveau.
•   Chaque jour près de 450.000 fermetures ont lieu pour le passage des trains.
•   10.869 passages à niveau publics sont équipés de feux et barrières automatiques.
•   3.705 passages à niveau publics sans barrière, c'est-à-dire avec croix de Saint-André (avec ou sans stop).
•   813 passages à niveau publics pour piétons.
•   Moins de 1 % des passages à niveau sont situés sur des routes nationales, près de 30 % sur des routes départementales et 70 % sont les voies communales.
•   30 à 50 % des fermetures de passages à niveau voient un usager de la route passer en infraction.
•   A 90 km/h, un train met 800 mètres avant de stopper (70 mètres pour une voiture).
•   Même en ville, un train peut rouler à 160 km/h.
•   50% des collisions train/voiture sont mortelles pour l’automobiliste. On imagine le résultat des collisions train/cycliste ou train/piéton.
Notons également qu’au volet prévention s’ajoute maintenant un volet sanction puisqu’en 2012, 41 radars ont été installés aux abords des passages à niveau. Très discrets, ces radars sont actifs 3 secondes en agglomération et 5 secondes hors agglomération après le début du fonctionnement du feu rouge clignotant. Le montant de l’infraction est de 135 euros et une perte de 4 points, comme pour les feux tricolores.
Et surtout n'oubliez pas que, sur les rails, le danger est plus rapide que vous !
Pour en savoir plus sur les passages à niveau, cliquez sur ce lien.
Source : RFF.

Philippe BRUYELLE  (30/09/2013)
©  




  © Philbru Production