REPORTAGES



LA LIGNE T2 DU TRAMWAY DU VALENCIENNOIS

28 mois de travaux, un réseau de 15,5 kilomètres en voie majoritairement unique, 7 communes desservies, 21 stations, 4 ouvrages d'art construits, telle peut-être ainsi résumée la nouvelle ligne 2 du tramway du Valenciennois reliant Vieux-Condé à Valenciennes en passant par Anzin, Bruay sur l'Escaut, Escautpont, Fresnes sur Escaut et Condé sur Escaut, soit une desserte pour près de 60.000 habitants.
L'inauguration de la ligne a eu lieu le 13 décembre 2013 au terminus « Le Boulon» à Vieux Condé où, pour l'occasion, ministres et élus régionaux et locaux s'étaient donnés rendez-vous pour participer au voyage inaugural organisé à bord d'une des 9 rames de type Citadis 302 commandées à Alstom pour assurer l'exploitation de cette nouvelle ligne.
Une des principales innovations de ce réseau de tramway est le choix de la voie unique bidirectionnelle. Des zones d'évitement, réparties tout au long du parcours, permettent aux rames de se croiser dans certaines stations. Autre nouveauté, la mise en place de passages à niveau aux carrefours à risques. Une technique de sécurité rarement mise en place sur un réseau de tramway.



Orchestré par le SITURV (Syndicat Intercommunal pour le Transport Urbain de la Région de Valenciennes), ce chantier important qui aura nécessité de reconstruire les routes, les trottoirs, les assainissements, construire des ponts et permis de passer la fibre optique, aura coûté 124,5 millions d'euros. Mais un tel engagement était nécessaire pour désenclaver le Pays de Condé et permettre à ses habitants de bénéficier d'un moyen de transport propre et fiable, car, comme le dit le président du SITURV : « Le corridor minier est enfin passé du XIXème au XXIème siècle ». La date de mise en service commercial de la ligne, avec une fréquence de passage des rames toutes les 10 minutes, est fixée au 24 février 2014.

Philippe BRUYELLE (14/12/2013)
© 



  © Philbru Production