ARCHIVES : MAI 2015

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  258 - 259 - 260 - 261




Numéro 258
SEMAINE du 4
au 10 mai 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Présentation CMDRail

Charles-Mony DÉCOUT   (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END
Les 8, 9 et 10 mai, EXPOSITION INTERNATIONALE DE MODÉLISME FERROVIAIRE organisée par SOUFFEL' MODÉLISME. Plus de 30 réseaux et plus de 30 pro et artisans sur 2.500 m². Entrée 5 €. Forfait week-end 8 €. Restauration sur place. Espace des 7 Arpents à SOUFFELWEYERSHEIM (67). Site Web.
Le 10 mai, OUVERTURE MENSUELLE du CMCF Oignies, le Centre de la Mine et du Chemin de Fer, musée vivant du chemin de fer sur fond d'épopée minière. Vous pourrez y découvrir, différents réseaux à toutes échelles, de nombreuses maquettes, de la vapeur vive, du train réel avec notamment l'atelier de restauration de la Super Pacific 231 - 3.1280, la locomotive de l'Entente Cordiale franco-anglaise, et de nombreuses autres activités. Ouvert de 14h00 à 18h00. CMCF. Centre Denis Papin. Rue Émile Zola à OIGNIES (62). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

NOUVEAU BILAN DE SANTÉ DE LA MIKADO 141.R.1126

La révision de la 141.R.1126 se poursuit en France et en Allemagne où les deux premiers essieux sont arrivés dans les ateliers ferroviaires de Meiningen qui sont agréés par la SNCF pour assurer la révision de certains organes qui ne peuvent être maintenus en France. Aux premières nouvelles, les boîtes examinées seraient en parfait état. Reste à réaliser la magnétoscopie et les ultrasons pour le reste des essieux et des roues. Une fois les examens terminés et les essieux révisés de retour en France, les deux derniers essieux seront chargés sur les berceaux pour partir en Allemagne subir le même traitement. Pendant ce temps, l'équipe technique a remplacé les quelques tirants défectueux. Elle va procéder au nettoyage du corps cylindrique en vue de lui appliquer une belle peinture de protection. En attendant que la Mikado soit de nouveau opérationnelle, c’est la locomotive BB 66304, datant de 1967 et récemment préservée par les membres bénévoles de l’amicale des cheminots de Toulouse qui tractera, le 30 mai prochain, le train touristique vers la Côte Vermeille de Toulouse à Cerbère. Voir les détails sur le Site Web.
Source : Train à vapeur de Toulouse.

UN TRAIN TOMBE D’UNE PASSERELLE EN LOUISIANE

Voici une nouvelle démonstration que l’homme est encore loin de maitriser la nature, comme le montrent ces images spectaculaires filmées à Elmwood en Louisiane (U.S.A.) par un journaliste qui se trouvait au bon endroit au bon moment. La vidéo, enregistrée de l’intérieur de la voiture du reporter, montre parfaitement la chute de plusieurs wagons de marchandises pesant plusieurs tonnes, poussés dans le vide par un vent très violent alors que le train traverse une passerelle aérienne, durant la tempête qui a traversé la région le 27 avril 2015.
Fort heureusement, le train ne transportait pas de matières dangereuses et aucun blessé n’est à déplorer. Impressionnant !
Source : WGNO.

Y-A-T-IL PÉRIL POUR L’INDUSTRIE FERROVIAIRE OCCIDENTALE ?

Devant la menace réelle des industries ferroviaires chinoise et japonaise qui s’ouvrent de plus en plus au commerce extérieur, les industriels occidentaux réagissent. Certain, comme Alstom, décide de concentrer toutes leurs forces sur l’activité ferroviaire afin de proposer des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement qui répondent aux besoins de mobilité. D’autre, comme le groupe allemand Siemens, aimerait un rapprochement de sa branche ferroviaire avec Alstom afin de pouvoir créer une alliance vitale pour l’avenir.
Quant au canadien Bombardier, dont les difficultés financières inquiètent beaucoup Outre-Atlantique, une rumeur de plus en plus persistante accrédite le fait que Bombardier étudierait différentes options, dont la vente partielle ou totale de sa branche ferroviaire, au profit d’éventuels acheteurs comme le français Alstom ou l’allemand Siemens mais aussi le japonais Hitachi. Mais Bombardier n’a pas souhaité faire de commentaire sur cette éventuelle cession. Tout dernièrement, le ministre de l’Économie du gouvernement du Québec affirmait que le géant canadien n’avait pas l’intention de vendre sa filiale ferroviaire mais envisageait de participer au mouvement mondial de consolidation dans l’industrie du transport. Les changements qui se poursuivent à la direction du groupe montréalais annoncent que l’entreprise est certainement en train de préparer quelque chose.
Aux dernières nouvelles, les sociétés chinoises CNR et CSR, qui sont en train de fusionner pour créer le premier groupe mondial de construction ferroviaire, seraient très intéressées par l’acquisition de la division transport de Bombardier. Il est vrai que le rachat des actifs ferroviaires de Bombardier, ouvrirait, pour la Chine, les portes à tous les marchés ferroviaires occidentaux. A suivre…
Ph. B.

LES PONTS DU MOIS DE MAI MIS À PROFIT PAR SNCF RÉSEAU

Les nombreux ponts du mois de mai sont une véritable aubaine pour SNCF Réseau qui programme de nombreuses opérations d’envergure durant ces périodes afin de pénaliser le moins possible les circulations des trains.
Des milliers de collaborateurs sont mobilisés, de jour et de nuit, pour effectuer les travaux qui consistent notamment à :
  • améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans les gares de Maisons-Alfort (Val de Marne), Garges-Sarcelles (Val d’Oise) et Combs-la-Ville (Seine et Marne) durant les week-ends du 8 mai et de l’Ascension ;
  • améliorer la sécurité par la suppression des passages à niveau de Malensac (Morbihan) et de Sallanches (Haute-Savoie) durant l’Ascension ;
  • garantir la sécurité et le confort des circulations ferroviaires et le niveau de performance de l’infrastructure avec la rénovation du Viaduc de Commelles (Oise) durant les week-ends des 1er mai et 8 mai (remplacement du rail et du ballast sur 900 mètres) et la poursuite des vastes chantiers de renouvellement des voies (rails, traverses et ballast) à l’aide de trois suites-rapides, sur la ligne Paris-Amiens entre Chantilly et Gannes (Oise), entre Bayonne et Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) et entre Saint-André-Le-Gaz et Moirans (Isère).
Le RER A va également faire l’objet d’un renouvellement de la voie à Achères Ville (Yvelines) durant le week-end du 8 mai.
Enfin, dans le cadre du plan Vigirail, de nombreux chantiers de renouvellement des appareils de voie auront lieu sur le réseau, comme à Motteville (Seine-Maritime), en gare de Mâcon (Saône-et-Loire) ou encore à Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle).
Cette période est aussi mise à profit sur les chantiers de la grande vitesse entre Niort (Deux-Sèvres) et La Rochelle (Charente-Maritime), avec la mise en place, les week-ends du 1er mai et de l’Ascension, d’une nouvelle signalisation préalable au relèvement de la vitesse à 200 km/h - entre Poitiers (Vienne) et Niort, à l’Ascension et à la Pentecôte, pour les travaux de raccordement entre la ligne actuelle et la nouvelle ligne à grande vitesse et enfin, en gare de Bordeaux Saint-Jean (Gironde), avec le remplacement des appareils de voie afin de garantir le maintien d’un service de qualité et anticiper l’arrivée de la LGV Tours-Bordeaux en 2017. Des interventions qui nécessiteront d’interrompre la circulation des trains au sud de la gare de Bordeaux Saint-Jean pendant les week-ends du 1er mai, du 8 mai et de la Pentecôte.
Dans le Nord-Pas de Calais, le chantier de remplacement du tablier du Pont Rail de Bachant, engagé le 20 avril, se poursuit. L’opération prendra fin le 24 juillet 2015. L’ouvrage d’art situé sur la ligne Aulnoye-Aymeries - Jeumont (59) permet de franchir la rue du Point d’Arrêt à Bachant. Le tablier du pont doit désormais être remplacé au regard des sollicitations quotidiennes auxquelles il a été exposé. Le programme des travaux est marqué par trois temps forts pendant lesquels la circulation des trains sera totalement interrompue sur la ligne entre Aulnoye et Jeumont :

   -   la nuit du 2 au 3 mai ;
   -   le week-end du 23 au 25 mai ;
   -   le week-end du 18 au 20 juillet 2015.

Durant ces trois week-ends « coup de poing », les équipes de SNCF Réseau et des entreprises réalisant les travaux procéderont à la dépose des éléments de la voie, au remplacement du tablier actuel par un tablier métallique neuf et à la repose de la voie. Le tablier neuf, d’une longueur de 58,2 m, est préfabriqué au pied de l’ouvrage. Lors de cette opération, les constituants de la voie que sont les traverses et le ballast, seront renouvelés sur 10 m de part et d’autre de l’ouvrage. Par conséquent, SNCF adapte son offre de transport sur cette période. Du samedi 23 mai 10h00, au lundi 25 mai 16h00, 100% des circulations sont substituées par cars entre Aulnoye-Aymeries et Jeumont. Au total, 27 cars sont mis en place du samedi au lundi.
Tous ces travaux font partie des 1.500 chantiers, programmés en 2015 par SNCF Réseau, pour la modernisation du réseau national, pour un investissement de 4,9 milliards d’euros dont 2,14 milliards d’euros pour la maintenance.
Source : SNCF Réseau.

HELP !

Cheminot du matériel, en poste depuis de nombreuses années, Bruno Berard est en charge de la réalisation d'essais non destructifs (END).
Il est à la recherche d'informations concernant les techniques de détections de fissuration des organes du matériel ferroviaire au fil de l'histoire, avec des techniques comme la magnétoscopie, les ultrasons ou le ressuage. Il est intéressé par tout type de support, photos, texte réglementaire ou document de technique attestant de la mise en œuvre ou de l'évolution des techniques avec pour but de rassembler toutes ces informations dans un recueil, et d'offrir un regard historique aux futurs opérateurs.
Si vous possédez de telles informations ou si vous savez comment en obtenir, merci de contacter directement Bruno Berard par courriel à l’adresse suivante : berard.b77@gmail.com.
Merci d’avance.

SELFIE À HAUTS RISQUES

Le « selfie », que les canadiens appellent aussi autopho ou égoportrait, cette mode qui consiste à se prendre en photo pour documenter sa présence dans un lieu ou auprès de quelqu’un, est un autoportrait qui peut aussi être dangereux et lourd de conséquences. C’est en effet ce qui risque d’arriver aux cinq adolescentes qui, après s’être photographiées allongées sur les voies d'un passage à niveau pour piétons, ont été interpellées le 28 avril en gare d’Ozoir-la-Ferrière (77), leur attitude ayant eu pour effet un ralentissement de six trains du RER pour un retard cumulé de 87 minutes.
La SNCF a porté plainte pour « trouble ou atteinte à la mise en marche et circulations des trains ».
Depuis 2011, la SNCF a lancé un programme de prévention « Voyageur et citoyen » utilisé notamment en milieu scolaire et qui permet d’aborder les risques en milieu ferroviaire et les comportements civiques à adopter dans les transports publics. Chaque année, 450 agents SNCF volontaires interviennent dans les classes pour faire passer les messages de préventions en s'appuyant sur des animations qui placent les élèves dans des situations concrètes comme aux abords des voies, sur un quai ou dans un train.
Il y a fort à parier que les risques occasionnés par la prise de selfie, sur les quais de gare ou aux abords des voies, seront très certainement ajoutés au prochain programme de prévention.
Source : SNCF

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

LA MACHINE À VAPEUR
 


universcience.tv



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Une petite fumée apparut, dans le vert infini de la plaine, dans la mer d'arbres étendue à nos pieds, une petite fumée qui serpentait, rapide, s'approchant de nous. Le vieillard me la désigna de la main, d'un geste élargi par l'ampleur de sa robe blanche ; il ne prononça pas une parole, mais son clignement d'yeux, son sourire un peu narquois signifiaient :  « Tu connais ça ... ça vient de chez toi ?" »
Hélas, oui, je connaissais ça, et je me mis à sourire aussi de sa moquerie discrète. Le chemin de fer ! Le petit chemin de fer à voie étroite qui, depuis une année, relie Brousse à l'un des ports de la mer de Marmara.

Pierre LOTI - Écrivain français (1850 - 1923)
La Galilée  (1894)




Numéro 259
SEMAINE du 11
au 17 mai 2015


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

MALDEGEM 2015. Stoomfestival Rail-Road to Victory (1/2) - 01, 02 et 03/05/2015
Philbru Production   (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 16 et 17 mai, RAIL EXPO ENGHIEN 2015, exposition et bourse de modélisme ferroviaire organisées par RAIL-TRACK. Ouvert les deux jours de 10h00 à 18h00. Entrée 5 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Accès au parc gratuit. Accès pour les personnes à mobilité réduite. Petite restauration sur place et espace enfant. Salle Acacia. Parc d'Enghien. 5 avenue Elisabeth à ENGHIEN (Belgique). Site Web.
Également les 16 et 17 mai, la BOURSE - EXPO organisée par Nœud Ferroviaire 03. Nombreux exposants et boursiers. Une exposition relatant le passé ferroviaire de Saint Germain des Fossés sera proposée avec des cartes postales et des photos. Espace Fernand Raynaud à SAINT GERMAIN DES FOSSÉS (03). Site Web.
Sans oublier du 14 au 17 mai, les festivités organisées pour le Centenaire du percement du tunnel du Mont d'Or sur la ligne FRASNE (25) - VALLORBE (CH), une commémoration sous forme de multiples animations gratuites tout le long de la ligne, dans les gares entre la France et la Suisse. Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.
 


LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

DES NOUVELLES DU CHEMIN DE FER DE LA BAIE DE SOMME

La reprise des circulations régulières et des trains à thèmes, qui rencontrent déjà un beau succès, n’a pas ralenti le rythme de travail de l’atelier de St-Valery-Canal, ni le planning de rénovation de la voie du réseau métrique et standard, plus communément appelé « 4 rails » et très spécifique au CFBS.
Ainsi, côté atelier, le locotracteur MOB 2 de 1953 a repris du service et le RhB 21 bénéficie d’une cure de jouvence. Il en va de même pour la voiture ABf 208 qui devrait pouvoir reprendre du service cet été. En ce qui concerne le réseau, en plus de la restauration entreprise sur 1 kilomètre de la « double voie », deux passages à niveau sont en cours d'automatisation. Leur mise en service prochaine, rendue possible grâce à l'aide des collectivités locales, est un vrai plus pour la sécurité. Quant aux dates de l’édition 2016 de la Fête de la Vapeur, retenez déjà votre week-end des 15, 16 et 17 avril afin de profiter au mieux de ce magnifique spectacle où l’international devrait être à l’honneur. Renseignements sur toutes les activités et circulations proposées par le Chemin de Fer de la Baie de Somme en vous connectant sur le Site Web. C.F.B.S. Gare de Saint-Valery. 80230 SAINT-VALERY-SUR-SOMME.
Source : CFBS.

LA TENUE CHEMINOTE

Depuis près de deux siècles, de la naissance de la première ligne de chemin de fer française à nos jours, les cheminots sont reconnaissables à leur tenue qui a évolué en fonction des époques, de la mode et des besoins. La création de la SNCF, le 1 janvier 1938, a eu notamment pour effet d’uniformiser la tenue qui était différente dans chaque compagnie privée.
Le premier uniforme qui distinguera les métiers et la hiérarchie des agents de la nouvelle société, suivra au fil des années l’évolution de la mode et des tendances, la SNCF faisant appel à des maisons de Haute-couture comme Balanciaga, Lapidus et Lacroix pour dessiner les nouvelles tenues.
Le 18 décembre dernier, la SNCF présentait la nouvelle tenue qui habille aujourd’hui les 31.000 agents en contact avec les voyageurs.
En gare, au guichet ou à bord des trains TGV, Intercités, TER ou Transilien, tous les personnels sont aujourd'hui vêtus de bleu marine bordé d’un liseré rouge. Une tenue qui n'est pas le fruit du hasard mais le résultat d'une collaboration entre les concepteurs et les 21.000 agents qui ont répondu aux enquêtes lancées sur le site intranet dédié, en définissant les coupes, matières, couleurs et leurs pièces préférées.
Objectif : être reconnaissable, afin d'être plus que jamais au service du client.
Source : SNCF.

ENQUÊTE SUR LE DÉRAILLEMENT DU PANORAMIQUE DES DÔMES

Le 28 octobre 2012, une sortie partielle de la voie ferrée, qui fort heureusement n’avait fait aucun blessé, amenait la Préfecture à suspendre l’exploitation du « Panoramique des Dômes », le tramway à crémaillère des volcans. Après 6 mois de contrôles, vérifications et une nouvelle formation des équipes chargées de l’exploitation, le Panoramique des Dômes reprenait du service le 2 mai 2013, pour dérailler de nouveau quelques semaines plus tard en juillet, sans gravité.
En mars 2015, le Bureau d’Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre (BEA-TT) chargé d’élucider les causes du déraillement survenu en octobre 2012, rendait son rapport final mettant directement en cause le conducteur du tram qui a délibérément franchi un aiguillage alors que le feu était au rouge.
Toutefois le BEA-TT rappelle que trois facteurs ont contribué à cette situation :
  • l’inadaptation de la formation dispensée aux conducteurs de ce train à crémaillère qui ne leur permettait pas d’acquérir les réflexes indispensables pour garantir un respect rigoureux des règles de sécurité les plus élémentaires ;
  • les ambiguïtés que présentait la signalisation mise en place dont le feu rouge, selon qu’il était émis par le signal de protection d’un appareil de voie ou par un signal de « présence tension », imposait un arrêt absolu ou devait être franchi ; 
  • les carences des études de sécurité qui n’ont pas pris en compte les risques spécifiques de déraillements sur des appareils de voie non talonnables tels que ceux équipant le croisement des Muletiers, alors que la configuration de ce croisement, en pente et à proximité d’un passage à niveau, est susceptible d’aggraver les conséquences d’un déraillement.
Ces différentes déficiences résultent à la fois d’une insuffisante maîtrise du management de la sécurité dans la conduite du projet du « Panoramique des Dômes » et de l’inadaptation de l’application aux trains à crémaillère, dont le fonctionnement repose sur des technologies de type ferroviaire, de la réglementation de sécurité relative aux remontées mécaniques.

Sans attendre les conclusions de ce rapport, les exploitants avaient, dès fin 2012, pris des mesures pour améliorer les procédures de conduite et de sécurité ainsi que la formation du personnel. Excepté l'épisode du petit déraillement de juillet 2013, les modifications semblent avoir été efficaces, car cela fait maintenant près de 2 ans que le Panoramique des Dômes circule sans incident.
Source : BEA-TT.

HELP !

Deuxième diffusion. Cheminot du matériel, en poste depuis de nombreuses années, Bruno Berard est en charge de la réalisation d'essais non destructifs (END).
Il est à la recherche d'informations concernant les techniques de détections de fissuration des organes du matériel ferroviaire au fil de l'histoire, avec des techniques comme la magnétoscopie, les ultrasons ou le ressuage. Il est intéressé par tout type de support, photos, texte réglementaire ou document de technique attestant de la mise en œuvre ou de l'évolution des techniques avec pour but de rassembler toutes ces informations dans un recueil, et d'offrir un regard historique aux futurs opérateurs.
Si vous possédez de telles informations ou si vous savez comment en obtenir, merci de contacter directement Bruno Berard par courriel à l’adresse suivante : berard.b77@gmail.com.
Merci d’avance.

LA BRANCHE FERROVIAIRE DE BOMBARDIER N’EST PAS À VENDRE

La semaine dernière, suite aux difficultés financières que rencontre Bombardier, la rumeur annonçait la vente possible de la branche transport du géant canadien*. Le jeudi 7 mai, Bombardier clarifiait les choses en annonçant avoir choisi l’option d’un premier appel public à l’épargne visant une participation minoritaire du capital de sa branche de matériel ferroviaire. Cette opération boursière qui permettrait de faire face à la situation financière difficile, après les déboires rencontrées par la branche aéronautique du groupe, devrait intervenir lors du quatrième trimestre de cette année.
Cette prise de décision arrive quelques jours après l'annonce de commandes, le 4 mai, d'un système de navettes automatisé Innovia** pour l'aéroport international O'Hare de Chicago (U.S.A.) et, le 6 mai, de 19 automotrices électriques de type Francilien, achat entièrement financé par le STIF (Syndicat des Transports d’Île-de-France), pour un montant d’environ 127 millions d’euros.
La première tranche ferme de 172 trains type Francilien a été commandée lors du contrat initial signé en 2006 avec SNCF pour un maximum de 372 trains destinés à l’Ile-de-France. Avec une première levée d’options de 22 trains exercée en 2014 et cette levée d’options de 19 trains, un total de 213 Francilien ont été commandés. Il reste un potentiel de 159 trains en option. Ces 19 trains supplémentaires seront livrés de fin 2016 à mi 2017 et déployés sur la ligne L sur l’axe Versailles Rive Droite du réseau Transilien Saint-Lazare.
* Lire l'article Y-a-il péril pour l'industrie ferroviaire occidentale ? dans le n° 258 de trainvapeur.fr.
** La commande comprend 36 véhicules INNOVIA APM 256, le système de commande basé sur les communications CITYFLO 650 pour l’exploitation sans conducteur, et les systèmes de communication à bord des trains.
Source : Bombardier.

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Le train siffle toujours
 


BFM TV



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Oreiller de wagon-lit cherche couverture débrouillarde pour travail en association. Salle d’attente gare de Lyon.

Pierre DAC - Écrivain humoriste français (1893 - 1975)
L'Os à moelle  (Petites annonces du n° 54 du 19 mai 1939)



Numéro 260
SEMAINE du 18
au 24 mai 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Ffestiniog Railway - 4.5.15
acw71000   (Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 24 mai, le FESTIVAL VAPEUR DE PENTECÔTE du P'TIT TRAIN À VAPEUR DE LA HAUTE SOMME. Promenade en train à vapeur sur tout le parcours - Circulations de trains marchandises - Préparation des locomotives au dépôt dès 09h00 le matin - Plusieurs locomotives à vapeur en circulation - Exposition de modélisme ferroviaire et divers stands - Circulation sur le réseau vapeur vive - Animations pour enfants - Musée. P'tit train de la Haute Somme. Hameau de Froissy. LA NEUVILLE-LES-BRAY (80). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA FIN DES TRAVAUX DU CONTOURNEMENT FERROVIAIRE DE LILLE

Lille est le centre névralgique de l’exploitation ferroviaire en Nord-Pas de Calais. Ainsi, la gare de Lille Flandres accueille à elle seule près de 80 % des flux régionaux de voyageurs. Aux heures de pointe du matin et du soir, les trafics voyageurs et fret, qui passent par le complexe ferroviaire lillois, entrent en « conflit » ce qui peut occasionner des ralentissements et va à l’encontre des travaux réalisés ces dernières années dont le but est de permettre une augmentation de 30 % du trafic de la gare de Lille Flandres.
Réseau Ferré de France (devenu depuis SNCF Réseau) a donc décidé, en collaboration avec la SNCF, de créer un nouvel itinéraire pour les trains de marchandises, itinéraire qui permet de contourner l’agglomération lilloise par le sud de la région. Ainsi le fret à destination de Dunkerque ou Calais qui transitait par Fourmies et Lille, passera à l’avenir par Aulnoye-Aymeries, Busigny, Somain, Douai, Arras, Lens et Hazebrouck. Ce contournement ferroviaire de Lille permettra de privilégier l’accès à la métropole lilloise pour les trains de voyageurs. L’offre de circulations voyageurs pourra donc continuer de se développer, tout en offrant une continuité de service à toute heure du jour pour le fret.

Pour rappel, les travaux du contournement ferroviaire de Lille consistaient en :

  • la création de 2 nouveaux raccordements ferroviaires électrifiés à Aulnoye-Aymeries et Honnechy ;
  • la création d’un nouveau quai et d’une voie dédiée en gare de Busigny pour les TER origine-terminus Aulnoye-Aymeries ;
  • la création d’un ouvrage d’art routier – pont route – sur le raccordement d’Honnechy pour la desserte de parcelles agricole ;
  • la création de 3 nouveaux postes d’aiguillages sur le tracé, sur les secteurs de Maurois, Honnechy et Leval ;
  • la modification des postes d’aiguillages existants sur le tracé, notamment ceux situés en gare d’Aulnoye-Aymeries et de Busigny ;
  • le renforcement de la sous-station de traction électrique des Terres Noires à Dechy.

Après 27 mois de chantier et travaux engagés depuis, la mise en service opérationnelle des raccordements ferroviaires, des postes d’aiguillages et équipements de signalisation permettant l’ouverture de l’itinéraire a eu lieu durant le week-end du 16 - 17 mai 2015.
Quant aux nouvelles installations de la sous-station des Terres Noires de Dechy, elles seront mises en service à la fin du mois d’août.
Cette opération de contournement ferroviaire de Lille, permettant plus de fluidité du trafic ferroviaire dans la région Nord-Pas de Calais représente une dépense d’un montant total de 66 millions d’euros financée par l’État (55%) et le Conseil régional Nord-Pas de Calais (45%).
Source : SNCF Réseau.

ACCIDENT FERROVIAIRE MEURTRIER À PHILADELPHIE

Vision apocalyptique pour les sauveteurs arrivés, le mardi 12 mai 2015, sur les lieux du déraillement du train 188 de la Compagnie Amtrak qui effectuait la liaison entre Washington et New-York (U.S.A.).
Sept voitures et la motrice sont sorties des rails et plusieurs se sont couchés sur le côté. L’accident a fait 8 morts et plus de 200 personnes ont été soignées dans les hôpitaux. Six blessés sont dans un état critique.
L’origine du déraillement serait due à un excès de vitesse du train, celui-ci ayant abordé une courbe à près de 170 km/h alors que la vitesse est limitée à 80 km/h à cet endroit.
Une première analyse de la « boite noire » et le visionnage de la vidéo enregistrée par une caméra embarquée à l'avant de la motrice ont permis de reconstituer la chronologie des moments qui ont précédé le déraillement. Une minute et cinq secondes avant le crash les enquêteurs ont constaté que le train accélère jusqu'au déclenchement du freinage d'urgence, mais il faudra certainement beaucoup plus de temps aux personnels du NTSB, l’agence fédérale chargée d’élucider les causes des accidents dans les transports, pour reconstituer ce qui est vraiment arrivé, surtout que le conducteur, blessé à la tête et aux jambes, affirme n’avoir aucun souvenir des instants qui ont précédé le drame et que selon certaines sources, le train pourrait avoir été la cible de jets de projectiles, une information que le FBI (Federal Bureau of Investigation) prend très aux sérieux.
LA FRANCE TROISIÈME AU PALMARÈS BCG

Le système ferroviaire français sur la troisième marche du podium européen en compagnie du Danemark mais derrière la Suisse et la Suède. Ce classement, publié le 28 avril par le cabinet de conseil en stratégie BCG (Boston Consulting Group), est établi suivant un indicateur agrégé, appelé Railway Performance Index (RPI) appliqué à 25 pays européens. Cet indicateur permet d’évaluer la performance des différents systèmes ferroviaires européens. Le RPI souligne également en quoi la qualité du système ferroviaire est corrélée au niveau de dépense publique par habitant et l'importance du fléchage des investissements publics vers les infrastructures.
L'évaluation des performances est calculée en fonction de trois paramètres, comptant chacun pour un tiers de la note :
  • l’intensité d’utilisation du système ferroviaire : nombre de voyageurs transportés, tonnage de fret ;
  • la qualité des services dispensés : ponctualité des trains régionaux et longue distance, proportion de trains à grande vitesse, prix ;
  • la sécurité : nombre d’accidents en fonction du nombre de kilomètres parcourus, nombre de décès en fonction du nombre de kilomètres parcourus.
Au final, la France obtient la 3ème place, à égalité de points avec le Danemark, pour la performance globale de son réseau ferroviaire. Elle fait partie, comme la Suisse, la Suède, le Danemark, la Finlande et l’Allemagne, du premier des trois groupes distingués dans le rapport, et s’illustre, d’après les conclusions de cette étude, par son système ferroviaire particulièrement performant. Elle obtient même la deuxième place si on considère le seul critère de qualité de service (ponctualité, proportion de trains à grande vitesse, prix).
Dans le deuxième groupe figurent neuf pays qui enregistrent une performance généralement bonne, mais des résultats extrêmement variables en fonction des paramètres évalués. Il s’agit de l’Autriche, de la Grande-Bretagne, de la République Tchèque, des Pays-Bas, du Luxembourg, de l’Espagne, de l’Italie, de la Belgique et de la Norvège.
Enfin, le troisième groupe comprend dix pays qui ont des scores globaux plus faibles, en raison de problèmes de sécurité sur leur réseau : la Slovénie, l’Irlande, la Lituanie, la Hongrie, la Lettonie, la Slovaquie, la Roumanie, la Pologne, le Portugal et la Bulgarie.
Lorsque l’on connaît les maux que rencontre le rail tricolore (vieillissement du réseau, crise du TGV, dette abyssale, diminution du fret, etc.), on se demande comment l’on doit interpréter un tel résultat ?
« Cela ne veut pas dire que tout va bien en France », commente un des responsables de ce rapport, « cela veut également dire que c’est difficile dans tous les autres pays européens ».
Le précédent classement établi en 2012, avait déjà mis la Suisse en tête, devant la France (qui perd une place), l’Allemagne (qui perd 3 places), la Suède (qui gagne 2 places), l’Autriche (qui perd 2 places) et la Finlande (qui gagne une place). Le Danemark, 2ème à égalité de points avec la France en 2015, n’était pas inclus dans le classement de 2012.
Source et infographie : BCG.

« BATTEMENTS DE RAILS »

« Battements de rails », c’est l’histoire d’hommes courageux qui depuis plus d’un siècle ont choisi une autre voie, forcé leur destin, aux antipodes de « l’American way of life ». Parcourant cet état continent en montant clandestinement dans les trains de marchandises, les Hobos traversent les époques avec en ligne de mire leur propre survie dans une société en crise.
Marginaux, aventuriers, parias, sans domiciles fixes par choix, ils sont un peu de tout cela. Mythifiés par un pays jeune à la recherche de personnages historiques, ils ont hérité d’une place de premier ordre dans l’imaginaire de l’ouest américain, aux côtés des cowboys et autres peaux rouges.
Esprits libres, ils ont inspiré des générations d’écrivains, de musiciens et de cinéastes. Jack London et Jack Kerouac, Woodie Guthrie ou Bob Dylan, Terrence Malick ou bien Robert Aldrich. Et tant d’autres.
Mathieu MONDOULET et Astrid MEZMORIAN sont deux réalisateurs qui travaillent depuis deux ans sur un projet de documentaire sur les Hobos, destiné à la télévision.
L’histoire de ces libertaires résonne en eux et les pousse à partir à leur rencontre pour raconter leurs vies, leur quotidien. Pour cela, ils ont besoin de nous ! Et de notre soutien. Pour l’instant leur projet n’a pas trouvé de diffuseur, aussi ils ont décidé de produire ce film eux-mêmes.
Nous pouvons contribuer, et participer à cette aventure grâce au « crowdfunding » en devenant co-producteurs de ce documentaire.
Alors que diriez-vous de commencer par visiter leur page, en cliquant sur le lien Battements de Rails sur touscoprod.
Si vous le désirez, vous pouvez aussi contribuer à ce projet en diffusant leur initiative autour de vous par mail, Facebook, Twitter et autres...
Merci d’avance pour votre aide !

HELP !

Troisième diffusion. Cheminot du matériel, en poste depuis de nombreuses années, Bruno Berard est en charge de la réalisation d'essais non destructifs (END).
Il est à la recherche d'informations concernant les techniques de détections de fissuration des organes du matériel ferroviaire au fil de l'histoire, avec des techniques comme la magnétoscopie, les ultrasons ou le ressuage. Il est intéressé par tout type de support, photos, texte réglementaire ou document de technique attestant de la mise en œuvre ou de l'évolution des techniques avec pour but de rassembler toutes ces informations dans un recueil, et d'offrir un regard historique aux futurs opérateurs.
Si vous possédez de telles informations ou si vous savez comment en obtenir, merci de contacter directement Bruno BERARD par courriel à l’adresse suivante : berard.b77@gmail.com.
Merci d’avance.

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Tourisme un train à vapeur bien de chez nous
 


CTV (Laurent Vandermotte)



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Il s'était mis à l'aimer, cette machine en quelque sorte animée, qui palpitait et frémissait sous ses pieds,
qu'il nourrissait, qu'il entendait souffler et siffler comme un être.

Jules CLARETIE - Romancier et dramaturge français (1840 - 1913)
Le train n° 17  (1877)



Numéro 261
SEMAINE du 25
au 31 mai 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

SALON DU TRAIN MAUBEUGE 2015 (1/2) - 25 et 26/04/2015

Philbru Production   (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 30 et 31 mai, les JOURNÉES PORTES OUVERTES du CHEMIN DE FER DES CHANTERAINES seront l'occasion d'assister à la mise en marche de nombreux matériels, diesel et vapeur, l'association abritant 14 locotracteurs, 6 locomotives à vapeur, de nombreuses voitures voyageurs de tous types et des wagons de marchandises.
Lors de cette manifestation, des clubs de modélisme ferroviaire (différentes échelles) et des exposants divers occuperont l'atelier du CFC tandis que des trains en vapeur vive emmèneront des grappes d'enfants en promenade. Trois trains effectueront l'ensemble de la ligne avec croisement dans les gares intermédiaires et 2 « trains navette » relieront le dépôt et la gare centrale de La Ferme. Locotracteurs diesel et locomotives à vapeur se partageront la traction de ces convois aux compositions variées. Ouverture au public de 10h00 à 18h30, trains à partir de 14h00, le matin étant réservé à l'allumage des locomotives et aux manœuvres, un autre spectacle en soi. CHEMIN DE FER DES CHANTERAINES. 46 avenue Georges Pompidou. 92390 VILLENEUVE-LA-GARENNE. Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

OÙ ET COMMENT APPRENDRE À CONDUIRE UNE LOCOMOTIVE À VAPEUR

A moins d’être un membre actif d’un club ou d’une association de chemin de fer touristique, conduire une locomotive à vapeur, est, pour beaucoup, un rêve quasiment inaccessible. Et pourtant, depuis plusieurs années, des associations proposent aux passionnés, pour qui cette machine est une fascination, de vivre un moment fort en participant, lors d’un stage, à la préparation, la chauffe et la conduite d’une locomotive fidèlement conservée en retrouvant les gestes d’autrefois.Vous trouverez ci-dessous une liste, non exhaustive, d’associations proposant cette prestation et auprès desquelles vous pourrez obtenir tous les renseignements nécessaires pour vous inscrire et ainsi réaliser votre rêve lors d'une journée bien remplie dont vous vous souviendrez très longtemps.

•  AECFM (Train à vapeur du Lac de Rillé). Site Web.
•  APPEVA (Le P’tit train de la Haute Somme). Site Web.
•  CFTT (Chemin de Fer Touristique du Tarn). Site Web.
•  CFTV (Chemin de Fer Touristique du Valmondois). Site Web.
•  TTDA (Train Thur Doller Alsace). Site Web.
•  TTGM (Train Touristique Guîtres-Marcenais). Site Web.

S'il est trop tard pour réserver une place pour participer à ces stages, il vous est toujours possible d'apprendre, virtuellement, à faire démarrer une locomotive à vapeur en visionnant la vidéo ci-contre. Enfin, si vous désirez en savoir plus sur le fonctionnement d'une locomotive à vapeur, voici l'adresse d'un site web qui ne vous laissera pas indifférent : Site Web. * Certaines associations proposent également des stages sur plusieurs jours et sur locomotive Diesel.

LE NOUVEAU TERMINAL TRANSMANCHE DE LILLE-EUROPE

Le 21 juin 2015, après un peu plus d’un an de travaux*, le nouveau terminal Transmanche de la gare Lille-Europe était inauguré. Avec une capacité multipliée par deux (550 passagers/heure au lieu de 275 précédemment), l’accès à la salle d’embarquement sera plus rapide et plus fluide pour les 400.000 voyageurs qui l’empruntent chaque année. Le confort des espaces d’accueil a été particulièrement soigné et la superficie portée à 720 m², au lieu de 600 m² avant travaux, a permis de créer des nouvelles zones de travail et de détente, avec de nombreux équipements dont prises électriques aux normes françaises et anglaises, WIiFi gratuit, jeux pour enfants, écrans télé, espace nurserie, toilettes pour personnes à mobilité réduite, etc., un lifting qui aura nécessité un investissement de 3,6 millions d’euros à SNCF Gares & Connexions.
Avec ses 18.000 m², ses 6 voies (dont deux de passages), ses destinations européennes comme Londres, Bruxelles, Genève et dernièrement Amsterdam (ouverture en avril 2014,voir la vidéo ci-dessus), ses dessertes des principales villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux etc.), ses 6,8 millions de voyageurs par an, ses 111 trains par jour et aujourd’hui l’agrandissement du terminal Transmanche, la gare de Lille-Europe est devenue un hub ferroviaire important placé sur l’axe principal entre l’Europe continentale, l’Europe du nord et le Royaume-Uni.
Un hub qui, en 2025, devra être prêt à accueillir 8,5 millions de voyageurs.
* Lire l'article Travaux en gare de Lille Europe dans le n° 194 de trainvapeur.fr.
Source et photos : SNCF.

L'ARAF TIENT À RESTER INDÉPENDANTE

Créée en 2009, l’ARAF* est une Autorité administrative indépendante dotée de la personnalité morale. C’est une institution de l’État, chargée par le législateur d’une mission de service d’intérêt général. 
Sa mission est double :
  • veiller à ce que les opérateurs ferroviaires accèdent équitablement et sans discrimination au réseau et aux prestations associées (gares, cours de fret, fourniture d’énergie) ;
  • contribuer à rendre le système ferroviaire plus performant en termes de qualité de service, de sécurité et de coûts.
Pour lui permettre d’assurer ses missions pleinement, l’ARAF dispose de larges pouvoirs, octroyés par la loi. Son indépendance est également garantie par le fonctionnement de son collège et son autonomie financière. Soucieuse de préserver cette indépendance vis-à-vis du Gouvernement, elle a émis, le 13 mai 2015, un avis défavorable sur le projet de décret relatif à sa propre organisation et à son fonctionnement.
Ce projet de décret rédigé par le Gouvernement est critiqué sur plusieurs points.

LES DÉLAIS D'ADOPTION DES AVIS RENDUS

Le projet de décret prévoit l’insertion dans le décret du 1er septembre 2010 d’un article 3-2 ainsi rédigé :
  • « I. Sauf dispositions particulières différentes, les avis de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires sont rendus dans un délai maximal de deux mois à compter de sa saisine. Lorsque l’avis est rendu en application de l’article L. 2133-8 du code des transports, ce délai peut être réduit pour motif d’urgence dûment justifié, sans pouvoir être inférieur à un mois.
  • II. À défaut d’avis rendus dans les délais mentionnés au I, les avis sont réputés favorables. »
L’Araf souligne l’inopportunité d’une transposition aux procédures de consultation du régulateur d’un article de la loi DCRA, dont le champ d’application est limité aux décisions administratives prises exclusivement à l’égard des administrés, comme l’indique d’ailleurs l’intitulé même de cette loi et ne peut donc concerner les relations entre administrations. La disposition du « silence vaut acceptation », combinée avec des délais obligatoires particulièrement courts, nuiraient au bon exercice des missions de l’Autorité et, en particulier, à la qualité de l’avis qu’elle serait amenée à rendre au profit de l’autorité saisissante. De plus l’application du principe « silence vaut acceptation » est inappropriée et pourrait même être perçue comme une ingérence dans le fonctionnement du régulateur. L’Autorité préconise de conserver un caractère indicatif aux délais, qu’elle s’efforcera de respecter dans toute la mesure du possible, dans l’intérêt de toutes les parties.

LES MODALITÉS DE CONSULTATION DU GOUVERNEMENT

L’Autorité rejette le fait que le projet de décret prévoit qu’elle doive consulter le gouvernement avant de rendre une décision, un avis ou une recommandation et qu’elle devra transmettre toutes les pièces liées au dossier sur lequel elle est saisie. L’Araf précise surtout que cette transmission des dossiers au gouvernement « ne peut impliquer en aucune façon la communication » des analyses qu’elle a effectuées. Elle souhaite en outre qu’aucun représentant du gouvernement ne participe aux délibérations de son collège.

LES MODIFICATIONS À APPORTER AU CONTENU DU RAPPORT D'ACTIVITÉ ÉTABLI CHAQUE ANNÉE

Dans son analyse l’Araf relève que, s’agissant du rapport d’activité qu’elle doit élaborer, le législateur n’a pas jugé utile de renvoyer à un décret d’application le soin de préciser ces dispositions. Dès lors, l’Araf, autorité publique indépendante, se trouve compétente pour présenter, dans son rapport annuel, son activité de régulateur dans l’ensemble de ses composantes en tenant compte de l’environnement

En décembre dernier, l’Araf a retoqué plusieurs projets de décrets et émis des réserves sur d’autres décrets en janvier. L'indépendance de cette institution que certain surnomme « Le gendarme du rail » est certainement loin de plaire à tout le monde.
* ARAF (Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires).
Source : ARAF.

« BATTEMENTS DE RAILS »

Deuxième diffusion. « BATTEMENTS DE RAILS », c’est l’histoire d’hommes courageux qui depuis plus d’un siècle ont choisi une autre voie, forcé leur destin, aux antipodes de « l’American way of life ». Parcourant cet état continent en montant clandestinement dans les trains de marchandises, les Hobos traversent les époques avec en ligne de mire leur propre survie dans une société en crise.
Marginaux, aventuriers, parias, sans domiciles fixes par choix, ils sont un peu de tout cela. Mythifiés par un pays jeune à la recherche de personnages historiques, ils ont hérité d’une place de premier ordre dans l’imaginaire de l’ouest américain, aux côtés des cowboys et autres peaux rouges.
Esprits libres, ils ont inspiré des générations d’écrivains, de musiciens et de cinéastes. Jack London et Jack Kerouac, Woodie Guthrie ou Bob Dylan, Terrence Malick ou bien Robert Aldrich. Et tant d’autres.
Mathieu MONDOULET et Astrid MEZMORIAN sont deux réalisateurs qui travaillent depuis deux ans sur un projet de documentaire sur les Hobos, destiné à la télévision.

L’histoire de ces libertaires résonne en eux et les pousse à partir à leur rencontre pour raconter leurs vies, leur quotidien. Pour cela, ils ont besoin de nous ! Et de notre soutien. Pour l’instant leur projet n’a pas trouvé de diffuseur, aussi ils ont décidé de produire ce film eux-mêmes.
Nous pouvons contribuer, et participer à cette aventure grâce au « crowdfunding » en devenant co-producteurs de ce documentaire.
Alors que diriez-vous de commencer par visiter leur page, en cliquant sur le lien Battements de Rails sur touscoprod.
Si vous le désirez, vous pouvez aussi contribuer à ce projet en diffusant leur initiative autour de vous par mail, Facebook, Twitter et autres...
Merci d’avance pour votre aide !

SUSPENSION DU TRAFIC FERROVIAIRE ENTRE ASCQ ET ORCHIES (59)

Devant l'état de dégradation constatée Suite à une inspection détaillée de l’état de la voie ferrée entre Ascq et Orchies, SNCF Réseau décide de suspendre temporairement le trafic ferroviaire sur cette partie du réseau ferré régional.
La ligne, longue de 16 kilomètres, était sous surveillance renforcée du fait de l’état général de ses composants.
Au regard des résultats de l’inspection réalisée ces derniers jours par les équipes de SNCF Réseau, qui montrent que les circulations ferroviaires ne peuvent plus circuler en toute sécurité, SNCF Réseau se voit dans l’obligation de prendre la décision de suspendre le trafic à compter du 1er juin.
L’État et le Conseil Régional ont inscrit, dans le projet de Contrat Plan État Région 2015 / 2020, la rénovation de la ligne en lien avec SNCF Réseau et les collectivités concernées.
Un service de transport de substitution sera mis en place à compter du 1er juin, date où la liaison par train sera suspendue. Le 1er juin un service par taxis sera assuré dans les 10 minutes suivant l’heure théorique du train. À partir de mardi 2 juin,  les clients sont invités à réserver leur taxi auprès du centre d’appel Contact TER au 0 969 369 379 (réservation la veille avant 17h00). Ce service taxi est assuré sur simple présentation du titre de transport TER.
Source : SNCF Réseau.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Elaine. Tunnelier à pression de terre
 


Herrenknecht (Rennes Métropole)



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Sainte, un jour je serai nommée ;
Ma puante et sombre fumée
Vaut plus que la brise embaumée
Car c’est le parfum du travail !

Maxime DU CAMP - Écrivain et photographe français (1822 - 1894)
Les chants modernes  (1854)

© Philbru Production