ARCHIVES : JUILLET 2015

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  266 - 267 - 268 - 269 - 270



Numéro 266
SEMAINE du 29 juin
au 5 juillet 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

SALON DU TRAIN MAUBEUGE 2015 (2/2) - 25 et 26/04/2015

Philbru Production   (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 4 et 5 juillet, le FESTIVAL VAPEUR organisé par l'association MON'TI TRAIN. Trains et bateaux à vapeur durant tout le week-end. Animations en nocturne le samedi soir. Sur place : bancs et tables de pique-nique, toilettes, buvette et glaces, aire de jeux pour petits et grands, plan d'eau. Ouvert de 10h00 à 18h30. Mon'ti Train. 15bis route de la Haye. LES MONTILS (41). Site Web.
Également les 4 et 5 juillet, le SALON ESTIVAL DE LA MAQUETTE ET DU MODÈLE RÉDUIT organisé par AMCL Treflez (Amicale des Maquettistes de la Côte des Légendes). Salon rassemblant de très nombreux participants. Ouvert le samedi de 11h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Espace sportif à PLOUIDER (59). Site Web.
Sans oublier, les 4 et 5 juillet, les journées spéciales WESTERN & CIVIL WAR RAILROAD DAYS organisées par le CFV3V (Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées) en collaboration avec The 79th New-York Infantry et The 9th Battery of the 1st Michigan Light Artillery. Vie d’époque, camp d'indiens et cow-boys sur le site de TREIGNES, batailles entre nordistes et sudistes, musique country. Saloon, petite restauration, stands, et... train à vapeur.
CFV3V. Musée du Chemin de Fer à Vapeur. 1 Plateau de la gare. 5670 TREIGNES (Belgique). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

UNE LOCOMOTIVE À VAPEUR BELGE RESTAURÉE DANS LE GARD

Généralement c’est vers l’Allemagne ou la Grande Bretagne que l’on envoie les anciennes locomotives à vapeur pour restauration ou réparation. Cette fois, c’est une entreprise gardoise, la CITEV (Compagnie Internationale des Trains Express à Vapeur) qui a été choisie pour restaurer une vielle dame construite en 1888 par les Ateliers métallurgiques de Tubize pour la Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux (SNCV) en Belgique.
Après plus de 50 ans d’inactivité, cette 030 bi-cabine, HL 303, type 7, est maintenant dans les ateliers de la CITEV où cette pièce de musée va bénéficier d’une restauration complète pendant 2 ans, ce qui lui permettra de fêter, en 2018, ses 130 ans sur la ligne de tram vicinal exploitée par les bénévoles et passionnés de l’Association pour la Sauvegarde du Vicinal (ASVi) Tramway historique Lobbes-Thuin.
Le choix de la CITEV, pour restaurer cette antique locomotive, prouve qu’il y a encore des sociétés françaises qui possèdent un savoir-faire pour l’entretien et la remise en état du matériel roulant ancien à vapeur. Le fait que la CITEV entretien et exploite avec succès le Train à Vapeur des Cévennes, entre Anduze et St Jean du Gard, n'y est certainement pas étranger.
Source : francetvinfo.

MODERNISATION DE LA LIGNE
LILLE - VALENCIENNES - AULNOYE AYMERIES - HIRSON

A compter du 27 juin et jusqu’au 29 novembre 2015, SNCF Réseau engage une première tranche de travaux, entre Valenciennes et Templeuve, pour le renouvellement des composants de la voie ferrée de la ligne Lille - Valenciennes - Aulnoye Aymeries - Hirson. Cette ligne, appelée « Artère Nord-Est » et qui assure la desserte de l’Est de la France, de l’Allemagne et de la Suisse depuis la façade littoral, est fortement sollicitée par le trafic des trains voyageurs et de marchandises. L’objectif de ce chantier de modernisation est de garantir la sécurité et le confort des circulations ferroviaires ainsi que le niveau de performance et de service de l’infrastructure en remplaçant le rail, le ballast et les traverses, à l’aide d’un train travaux spécialisé appelé « Suite Rapide » et capable de remplacer 1 kilomètre de voie par jour de nuit ou de jour. Au total sur l’ensemble du chantier 90 km de voies ferrées seront renouvelés.
Pour alimenter les chantiers successifs de cette opération phare des deux années à venir, deux bases arrières, situées à Vendin-le-Vieil et Lourches, sont chargées de stocker, préparer et acheminer les matériaux et entretenir les trains travaux.

L’opération se fera en trois étapes :
  1. de Templeuve à Valenciennes: du 27 juin 2015 au 29 novembre 2015, de nuit.
  2. de Valenciennes à Aulnoye-Aymeries : du 17 août 2015 au 1er mai 2016, en journée.
  3. de Aulnoye-Aymeries à Hirson : du 30 novembre 2015 au 14 février 2016, en journée.
Les passages à niveau situés le long de la ligne sont fermés à la circulation routière et piétonne, selon l’avancement du chantier. SNCF Réseau invite les automobilistes et piétons à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité et les déviations mises en place sur le terrain.

Ces travaux auront également des impacts sur les horaires des lignes TER suivantes :
  • Ligne 16 : Lille - Valenciennes - Aulnoye-Aymeries - Jeumont.
  • Ligne 17 : Lille - Valenciennes - Aulnoye-Aymeries - Hirson. 
  • Ligne 18 : Jeumont - Aulnoye-Aymeries - Busigny. 
  • Ligne 20 : Lille - Valenciennes - Cambrai.
Aussi la SNCF recommande à ses clients de vérifier leurs horaires de voyage 15 jours avant leur départ. Les fiches horaires TER sont actualisées au fur et à mesure sur www.ter.sncf.com/nord-pas-de-calais, rubrique Fiches Horaires.

En parallèle de ce chantier, des travaux de remplacement des appareils de voie (aussi appelé aiguillages) ont lieu en gare de Valenciennes du 27 au 29 juin 2015. La gare de Raismes verra également deux de ses aiguillages remplacés en mars 2016.

Les chiffres clés de cette opération :

  • 90 km de voie renouvelés : 55 km en 2015 et 35 km en 2016.
  • 110 millions d’euros investis pour moderniser la ligne (financement sur fonds propres SNCF Réseau). 
  • 180 km de rail neuf.
  • 150.000 traverses neuves posées.
  • 158.000 tonnes de ballast neuf.
  • 500 agents.
  • 1 train travaux « Suite Rapide ».
Source : SNCF Réseau.

ATTRACTIS : LE TRAMWAY CLÉS EN MAIN

Les villes du futur vont avoir besoin d'un réseau de transport qui permet non seulement de se déplacer mais apporte également à la population une amélioration de sa vie quotidienne.
Le tramway répond à la plupart des critères pré-requis mais, pour être totalement attractif, il devra s’intégrer dans la ville à un coût minimum, s’interconnecter avec les réseaux existants.
Lors de l’UITP World Congress and Exhibition, qui s’est déroulé à Milan du 8 au 10 juin 2015, Alstom a dévoilé ATTRACTIS, son système de tramway intégré pour les villes en fort développement.
Ce système est présenté comme une solution propre, confortable et sure. Grâce à une mise en œuvre rapide (30 mois), à un prix et un coût d’exploitation attractifs (environ 20% d’économies sur un tramway traditionnel), à son innovation en matière de technologies de l’information (standard ITxPT - Information Technology for Public Transport), et les possibilités d’extension qu’offre un système de tramway avec une capacité facilement extensible jusqu’à 14,000 passagers par heure et par direction en utilisant la même infrastructure, Attractis possède de nombreux atouts pour séduire de nombreux pays émergeants surtout que, en partenariat avec une société de travaux de génie civil, Alstom réalise l'infrastructure nécessaire et se charge des essais et de la mise en service de toute la ligne en collaboration avec l'opérateur. Une véritable installation de transport clés en mains.
Attractis propose aussi la nouvelle technologie SRS une nouvelle solution d’alimentation sans caténaire grâce à une alimentation par le sol qui recharge les batteries (super-condensateurs) à chaque station. Une solution qui permet une intégration « douce » de ce type de transport, dans l’environnement urbain et qui est également adaptable au transport routier.
Source : Alstom.

INQUIÉTUDE POUR LES ASSOCIATIONS BELGES
DE TRAINS TOURISTIQUES ET À VAPEUR

La promulgation, le 3 juin 2015, d’un Arrêté Royal stipulant que tout matériel de traction roulant sur le réseau ferroviaire belge, qu’il soit ou non touristique, à vapeur ou autre, devra, à compter du 14 juin 2015, être équipé du système TBL1+ (Transmission Balise Locomotive 1+) sous peine d’interdiction de circulation, a suscité l’inquiétude parmi les associations gérant des trains touristiques et à vapeur belges.
Cette inquiétude s’est exprimée dans un communiqué diffusé par l’Association des Amis du Rail : « Nous ne sommes pas contre la sécurité, mais il faut savoir que les trains touristiques et vapeurs roulent à faible allure ! Or ici, vu le coût et le fait que ces trains touristiques soient gérés par des Associations/Bénévoles, ceci met en péril la survie de ces attractions très populaires auprès du public. Il semble que des concertations avec les parties concernées devraient avoir lieu, ceci afin de trouver une solution acceptable et viable pour tous. »
D’après le journal belge L’Avenir, un porte-parole de la SNCB aurait rassuré les associations en indiquant qu’il était « évident que les anciens trains à vapeur qui circulent lentement et sont déjà attentifs au critère de sécurité pour les familles et les enfants, ne doivent pas être équipés du système TBL1+. »

Le système TBL1+ (Transmission Balise Locomotive 1+) repose sur une balise au sol qui envoie un signal électromagnétique. Ce signal est alors capté par une antenne placée sous la locomotive. Grâce à ce système, lorsque le train s'approche d'un signal rouge, une lampe s'allume dans la cabine de conduite. Le conducteur doit alors confirmer la réception de cet avertissement en appuyant sur un bouton. S'il ne le fait pas, le freinage d'urgence s'enclenche automatiquement. Il en va de même si après avoir confirmé l'avertissement, le conducteur s'approche du signal rouge à une vitesse encore excessive. Ainsi, le train ne peut dépasser une vitesse de 40 km/h dans les 300 derniers mètres qui le séparent du signal.
En un mot, le système TBL1+ permet de réduire sensiblement les risques de voir un train dépasser un signal rouge.
Remerciements à Serge Poncé.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

NO COMMENT INDIA // Sur les rails
 


France 2 New Delhi



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Qu'était-ce, en réalité, qu'une locomotive ? Une grosse chaudière lourdaude, condamnée à l'immobilité, capable d'écraser sous elle tous les chemins qu'on voudrait lui faire prendre, alors qu'avec le rail, ce petit bourrelet d'acier de rien du tout, judicieusement placé sur un simple platelage de chêne, elle filait légère comme le vent et rapide comme l'éclair, pour employer les expressions de Monsieur Victor Hugo.

Henri VINCENOT - Écrivain, peintre et sculpteur français (1812 - 1985)
Mémoires d'un enfant du rail (1980)




Numéro 267
SEMAINE du 6
au 12 juillet 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

N&W 611 - Manassas Excursions
Joseph Fusco  
(U.S.A.)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Du 11 au 14 juillet, LE CONI’FER fêtera LES 100 ANS DE LA TIGERLI avec de nombreuses animations, pour la plupart gratuites, en gares des Hôpitaux-Neufs et de Fontaine Ronde, avec, bien sûr, des balades en train à vapeur de 10h00 à 19h00. LE CONI'FER. Chemin de fer touristique Pontarlier - Vallorbe. LES HÔPITAUX-NEUFS (25). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.




LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LÀ OÙ AUCUNE ROUTE NE PASSE…

Il y a plus de 150 ans a germé une idée folle : relier Paris au Midi de la France en passant par le Massif Central, en traversant les Gorges de l’Allier, là où aucune route ne passe…
Débutée en 1864, de part et d’autre des Cévennes, cet audacieux chantier qui nécessitera plus de 171 ouvrages d’art, la ligne est inaugurée 6 ans plus tard en 1870.
Malgré les techniques rudimentaires employées à l’époque, il faudra moins de quatre ans aux 6.000 hommes présents sur le chantier pour achever la jonction au cœur des Gorges de l’Allier. Un véritable exploit lorsque l’on sait que de nombreux tunnels furent percés dans une roche constituée de granit et de basalte.
Depuis 1999, le Train Touristique des Gorges de l’Allier, qui emprunte une des plus belles lignes ferroviaires de France, la ligne mythique du « Cévénol », est devenu une des vitrines régionales en proposant sur 25 km un parcours à travers des paysages magnifiques et un véritable musée d’architecture à ciel ouvert.
Alors, si ce petit coin de nature préservée vous tente, embarquez à bord du Train Touristique des Gorges de l’Allier dont la vitesse ne dépasse pas les 30 km/h et tombe à 10km/h à l’approche des plus beaux sites.
TRAIN TOURISTIQUE DES GORGES DE L’ALLIER. Gare SNCF. LANGEAC (43). Site Web.

Source : TTGA.

LE PLAN CANICULE SNCF

Phénomène devenu récurrent ces dernières années, la canicule oblige certaines grandes sociétés à prendre des actions préventives permettant de poursuivre leurs activités malgré des températures très élevées.
C'est notamment le cas des entreprises de transports en commun qui, en plus d'un entretien spécifique du matériel, doivent mettre en œuvre certaines mesures permettant de limiter les conséquences des très fortes chaleurs sur la santé de leurs clients et employés.

Depuis plusieurs années, la SNCF a établi un plan canicule portant sur le matériel et les infrastructures du réseau ferré. Ce plan prévoit notamment la désignation de gares pivots (28 au total en 2015 réparties sur toutes la France), considérées comme des « gares prioritaires » pour la réalisation des avitaillements et où il est demandé aux équipes SNCF de se mettre en vigilance active dès qu'une alerte météo permet d'envisager de « fortes chaleurs » significatives sur la région considérée avec au programme, une surveillance accrue des stocks, une vérification particulière du roulement des agents Volontaires de l’Information, une préparation des éventuels locaux d'accueil, une mise en tension des partenaires locaux comme la protection civile, etc.
Ces pics de chaleur intense arrivant principalement pendant la période des vacances estivales, ce plan de prévention prend toute son importance lors des journées de départs massifs à destination des lieux de vacances, surtout que la SNCF prévoie de transporter près de 24 millions de voyageurs entre le 3 juillet et le 30 août, dans 67.000 trains. Aussi 420.000 bouteilles d'eau (réparties dans 202 gares de stockage), 125.000 coffrets repas (répartis dans 122 gares de stockage), 85.000 coffrets en-cas (répartis dans 47 gares de stockage) et 35.000 coffrets petit déjeuner (répartis dans 41 gares de stockage) ont été prévus afin de répondre aux perturbations usuelles ou à toutes éventualités dues à la chaleur excessive. Par exemple, en cas d'incident en ligne, une distribution des réserves non alcoolisées est organisée au bar : au bout d'une heure de retard si la climatisation est en panne et au bout de deux heures si la climatisation fonctionne.
Mais le thermomètre n’agit pas seulement sur les humains mais également sur le matériel et les infrastructures, avec des conséquences qui peuvent parfois être très lourdes (coupure de courant, déformation de la voie, détente des caténaires, etc.).

LE MATÉRIEL

Avant les grands départs, l'activité des Technicentres de Maintenance augmente de 20%. Un dispositif particulier est alors mis en place avec un renforcement des équipes les week-ends.
Pour l’ensemble du parc, une opération de maintenance spécifique est également réalisée tous les ans avant l’été. Elle se dénomme « ATS » (Autres Travaux Systématiques avant Saison chaude). Lors de ces opérations, l’accent est mis sur les équipements climatisation (filtres, circuits de réfrigération, compresseurs…), de production d’air et sur les nettoyages techniques spécifiques. Les campagnes d’ATS saisonniers ont lieu d’avril à juin.
Aujourd’hui 100% du parc TGV et des voitures Intercités est climatisé. 5.830 TER sur les 8.479 bénéficient également de la climatisation, soit 69%, et 41% pour le Transilien (369 rames sur 893). Quant aux cabines de conduite des locomotives, 53 % du parc est équipé.
Dans les Technicentres de maintenance, un dispositif renforcé avec du personnel d’astreinte est mis en place, plus particulièrement dans le sud de la France en cas d’alerte canicule. D'autres mesures de maintenance et de vigilance sont également programmées.

L’INFRASTRUCTURE RÉSEAU

Les épisodes de fortes chaleurs, de canicule ou lors d'écarts importants de température dans un court laps de temps, peuvent avoir des impacts sur l'infrastructure du réseau et notamment sur la voie lorsque la température dépasse les 45°C. Une vigilance accrue et des limitations de vitesse dans certaines zones sont alors nécessaires pour éviter les déformations de voie.
La caténaire qui, pour fonctionner correctement a besoin d’être rectiligne, est également sensible aux fortes températures qui la détendent. Une vigilance accrue et des limitations de vitesse dans certaines zones sont également nécessaires pour éviter que les pantographes arrachent les câbles d’alimentation détendus.
Le phénomène de feux de talus provoqués durant ces fortes chaleurs par les matériels roulants, peut également entrainer des interruptions de trafic et être lourd de conséquence sur les infrastructures. Aussi une campagne « Incendies et fortes chaleurs », qui a pour objectif de sensibiliser les agents de conduite aux risques d’incendies, est lancée chaque année par la direction de la Traction. des opérations de désherbage associées à des opérations d’élagage et de débroussaillage manuel et mécanisé sont également organisées dans chaque région pour réduire le risque d’incendie aux abords des voies.
Pour plus de renseignements sur la canicule et ses effets, appelez « Canicule Info Service » au 0 800 06 66 66 (appel gratuit).
Source : SNCF.

FREINAGE TARDIF

Images étonnantes filmées par une caméra  de vidéosurveillance de la station de Churchgate à Mumbai en Inde. Un train, qui visiblement rencontre un problème de freinage en arrivant au terminus de la ligne, vient s’encastrer sur le heurtoir de fin de voie avant de l’escalader et enfin s’immobiliser. Fort heureusement, malgré la violence du choc, seulement cinq blessés légers ont été recensés.
Le plus étonnant est le calme avec lequel les voyageurs sortent des voitures comme si rien ne s’était passé.
Les enquêteurs privilégient l’erreur humaine comme origine de cet arrêt un peu brutal...
Source : Le Matin.

SMART FOR RAIL

Après la ForTwo, la ForFour, le Roadster, voici venir la dernière innovation de la marque Smart avec la ForRail, fabriquée spécialement pour rouler sur les voies de chemin de fer.
Cette idée délirante d’un petit train individuel, a germé dans l’esprit des concepteurs et chargés de pub de la marque pour promouvoir la nouvelle ForFour en Grande Bretagne.
Six mois de travail ont été nécessaires aux ingénieurs et designers de la filiaile de Mercedes-Benz, et à la société Interfleet, pour transformer cette ForFour en petit train de poche et notamment remplacer ses petites jantes d’origine en alliage d’aluminium par des grosses roues d’acier de 22 pouces de 80 kg chacune.
On imagine l’étonnement des voyageurs attendant leur train sur les quais du Chemin de fer touristique du Bluebelle Railway, dans le Sussex, lorsque, au lieu de voir une grosse locomotive à vapeur de plusieurs tonnes arriver en gare, ils ont vu passer devant eux, une petite voiture équipée d'un moteur de 16 litres de cylindrée.
Source : Carscoops.

LES PASSAGES À NIVEAU DU TOUR DE FRANCE

L’incident qui s’est déroulé au passage à niveau de la commune de Wallers (59), lors de la 113ème édition de la course Paris-Roubaix, lorsque plusieurs coureurs ont franchi les voies alors que les barrières étaient baissées dans l'attente du passage d'un TGV (voir la vidéo ci-dessous), a incité la société organisatrice du Tour de France 2015 à mettre en place un dispositif spécifique durant toute la durée de la course (du 4 au 26 juillet) afin qu’un tel événement ne se reproduise plus.
Les organisateurs ont donc rappelé aux participants qu’il est interdit de franchir tout passage à niveau fermé (dès l’émission des signaux sonores et lumineux et jusqu’à la réouverture des barrières). Les coureurs qui ne se conformeront pas à cette consigne seront mis hors course par les commissaires conformément aux règles de l’Union Cycliste Internationale.
Dès que la compétition arrivera sur le territoire national, le Tour partant cette année d’Utrecht aux Pays-Bas, un représentant de l’organisation, accompagné d’un garde républicain, sera posté à chaque passage à niveau avant l'arrivée des coureurs et restera en poste jusqu'au passage complet du peloton. Il veillera, en lien étroit avec un personnel référent de la SNCF, à ce que l’ensemble des acteurs ait connaissance de l'information et veillera au respect des règles de franchissement de ce point particulier.
Par ailleurs, une signalétique complémentaire, spécifique à la course et connue des participants (écriture noire sur fond jaune), signalera aux coureurs et aux véhicules accompagnateurs la présence des passages à niveau 200 et 100 mètres avant. Cliquez sur la carte pour l'agrandir.
Source : SNCF Réseau.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

3685 Horsepower Steam Locomotive in 1928
 


John Cole



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Rails infinis, sous le beau clair de lune et les fourgons,
A qui j'ai confié l'amertume profonde
De tous mes chers départs et tant d'enchantements...


Henry BATAILLE - Poète et dramaturge français (1872 - 1922)
Le  Beau Voyage (1904)




Numéro 268
SEMAINE du 13
au 19 juillet 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Ffestiniog Railway - 23.6.15
acw71000  
(Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 18 et 19 juillet, À TOUTE VAPEUR, à Saint-André les Alpes qui fête le train en vous proposant une balade avec le Train des Pignes à vapeur de l'association GECP (aller/retour Saint André les Alpes - Thoranne Gare avec deux départs par jour à 10h40 et 15h50. La Fête du train met aussi en valeur le modélisme ferroviaire avec une exposition dans la salle polyvalente, la visite du train miniature d'Adrien Coullet. Vous pourrez également y admirer des aquarelles de Geneviève AUJOULAT sur le thème du ferroviaire. Fête du Train. Place Marcel Pastorelli à SAINT-ANDRÉ-LES-ALPES (04). Site Web.
A ne pas oublier jusqu’au 14 juillet les festivités organisées par le CONI’FER à l’occasion du Centenaire de la Tigerli. LE CONI'FER. Chemin de fer touristique Pontarlier - Vallorbe. LES HÔPITAUX-NEUFS (25). Site Web.
Et le 14 juillet, la dernière représentation du CABARET À VAPEUR, le spectacle théâtral, musical et chorégraphique sur la mémoire du chemin de fer proposé par le PACIFIC VAPEUR CLUB. 231 rue d'Eauplet à SOTTEVILLE-LÈS ROUEN (76). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.




LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

SORTEZ DES RAILS

Chaque année, durant la période estivale, une campagne d’information sur les règles à respecter aux abords des voies ferrées est diffusée par SNCF Réseau en partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette campagne met l’accent sur la dangerosité de circuler le long des rails et encore plus de traverser les voies ou emprunter des tunnels ferroviaires pour gagner quelques minutes afin d’arriver plus vite sur la plage, car malheureusement, les comportements à risques sont encore trop nombreux sur lignes qui bordent les calanques, les sentiers de randonnée ou les plages.

Ayez les bons réflexes, ne vous approchez pas des voies, respectez les clôtures qui sont faites pour vous protéger, ne traversez pas en dehors des passages réservés et respectez la signalétique car même si vous pensez connaître les heures de passages des trains de voyageurs, des trains de fret ou de travaux circulent et ne figurent pas sur les fiches horaires.
Un train met 800 mètres minimum pour s’arrêter et le conducteur ne vous verra qu’à une distance de 200 mètres environ, aussi prenez conscience que sur le rail, le danger est plus rapide que vous.
Comme le dit la campagne « Prendre la voie ferrée pour un raccourci, c’est risquer sa vie ». Il faut aussi rappeler que pénétrer sur le domaine ferroviaire est strictement interdit et est passible d’une amende de 3.750 euros, assortie d’une peine d’emprisonnement de 6 mois.


MESSAGE INSOLITE

Les passagers du TGV 9576 Strasbourg - Paris du 7 juillet 2015 devant arriver à 12h35 à la gare de Paris-Est, ont dû se regarder avec étonnement lorsque, arrêtés en pleine campagne champenoise, ils ont entendu cette annonce étonnante « Mesdames, messieurs, y a t-il un conducteur de TGV dans le train ? ».
Cette situation apparemment inquiétante n’était en fait que l’application stricte des consignes de sécurité lorsqu’un incident de signalisation est détecté. Apparemment le train n’aurait pas respecté l’arrêt à un feu rouge. Dans les trains roulant à très grande vitesse, la signalisation n’est pas indiquée par des feux ou des panneaux extérieurs mais directement sur le tableau de bord de conduite du train. Ne sachant pas si l’anomalie avait pour origine, une distraction du conducteur, un dysfonctionnement du système de sécurité de la rame ou une panne de la balise au sol chargée de transmettre les informations, les contrôleurs du réseau ont décidé de stopper le train pour éviter tout incident qui aurait pu avoir des conséquences catastrophiques.
Le message demandant si un conducteur était présent à bord des rames du train étant restée vaine, le TGV a dû attendre l’arrivée d’un autre convoi en provenance d’Allemagne et, c’est accroché l’un à l’autre, que les deux TGV sont arrivés sans encombre à Paris mais avec respectivement 3 et 2 heures de retard.
Cette annonce insolite n’est pas la première du genre*. Le 3 juin 2014, les passagers du train InterCity reliant Winterthour à Romanshorn, en Suisse, s’étaient déjà regardés avec étonnement, lorsque que dans les haut-parleurs des voitures, ils avaient entendu « Si un mécanicien de locomotive est présent dans le train, qu’il s’annonce à l’avant du train ! ». Le message était d’autant plus inquiétant que le train roulait. Cette annonce, comme l’exige la procédure, était également diffusée suite à un problème technique affectant la sécurité.

* Lire l’article Le remake ferroviaire de « Y a t-il un pilote dans l’avion ? » dans le n° 212 de trainvapeur.fr (juin 2014).
Source : DNA.

LE DERNIER VOYAGE DU TGV POSTAL

C’est vraiment terminé ! Le dernier TGV postal est maintenant sur une voie de garage de façon définitive. Depuis 1984, le TGV jaune de la poste permettait de distribuer le courrier du sud de la France à J+1, mais le développement de la correspondance numérique et la baisse de volume du courrier traditionnel ont eu raison du service postal par le rail et après trente et un ans de bons et loyaux services, le dernier train postal à Très Grande Vitesse (TGV 6996) a effectué son dernier voyage entre Cavaillon et la Gare de Lyon à Paris le 27 juin dernier.
En 2009, la baisse de l'activité courrier avait déjà contraint les services postaux à diminuer le trafic des TGV  jaunes de 8 à 6 rotations quotidiennes. Aujourd'hui condamné sur l’autel de la rentabilité, le TGV postal sera remplacé par un système de transport combinant la route et le fret ferroviaire. La Poste espère ainsi obtenir, dès 2017, un volume de courrier et de fret embarqué sur le rail en hausse de 30% par rapport aux capacités des TGV.

UNE AFFAIRE DE TAILLE...

Décidément, la SNCF n’a pas de chances avec les dimensions des nouveaux TER. En mai 2014, le Canard enchaîné dévoilait que les 2.000 nouvelles rames Regiolis d’Alstom étaient trop larges et qu’il fallait raboter certains quais pour que les trains puissent entrer en gare*. Erreur, incompréhension, manque de coordination, dysfonctionnement, voire une absence d’information et de communication sur le sujet, toujours est-il que les travaux d’adaptation des 1.300 quais trop longs ont nécessité une dépense de 50 millions d’euros, soit 1% des 4 milliards annuels d’investissements consacrés à la maintenance, modernisation et développement du réseau.

Nouveau problème de taille, à la mise en service des nouveaux TER Régio 2N de Bombardier sur la ligne reliant Cannes à la gare de Vintimille, lorsque l’on s’est aperçu que les rames étaient trop hautes de quelques millimètres pour passer sous le tunnel qui permet de franchir la frontière Franco-Italienne, ce qui a déclenché la colère de certains usagers et de l’association « Les naufragés du TER Grasse-Vintimille ».
Dans un communiqué, la SNCF précise qu’un calendrier prévisionnel de déploiement du nouveau matériel Regio2N sur l’ensemble du réseau de la Côte d’Azur a été partagé entre SNCF Mobilités, SNCF Réseau et la Région PACA depuis mai 2014 et a fait l’objet d’information auprès des voyageurs lors des différents comités de lignes. Les modalités de déploiement de ces nouveaux trains et les travaux d’aménagement nécessaires à leur circulation en toute sécurité ont ainsi pu être actées entre tous les partenaires. La prochaine étape est l’adaptation, par SNCF Réseau et le gestionnaire de réseau italien, des infrastructures du tunnel de Vintimille ce qui devrait être réalisé pour décembre 2015. Des travaux similaires ont déjà été menés pour adapter le réseau jusqu'à Toulon, Cannes et Menton. Jusqu’à la fin des travaux, les voyageurs souhaitant se rendre directement à Vintimille (sans changement de train à Menton) continuent d’emprunter les TER actuels. Ensuite, dix trains Regio2N circuleront jusqu’à Vintimille dès le mois de décembre 2015.
* Lire l’article Boulette ou pas boulette ? dans le numéro 209 de trainvapeur.fr (mai 2014).

« BATTEMENTS DE RAILS » SUITE…

Dans son n° 260 de mai 2015, trainvapeur.fr vous présentait un projet de documentaire sur les Hobos, ces hommes courageux qui depuis plus d’un siècle ont choisi une autre voie, forcé leur destin, aux antipodes de « l’American way of life ».
Destiné à la télévision, ce film n’a pas aujourd’hui trouvé de diffuseur et les deux réalisateurs qui travaillent depuis deux ans sur ce projet, ont décidé de continuer l’aventure en proposant à tous les passionnés du train, et aux autres aussi, d’être co-producteurs de ce documentaire grâce au financement participatif qu’est le crowdfunding.
Dans leur dernière newletter du 13 juillet, Astrid MEZMORIAN et Mathieu MONDOULET remercient les généreux donateurs devenus co-producteurs de ce documentaire « Battements de rails ».
Le projet a déjà réuni 3.790 € sur les 5.000 € espérés. La campagne de crowdfunding devant se terminer le 25 juillet et il ne reste que peu de jours pour réunir la somme souhaitée, mais vous pouvez encore participer à cette aventure en cliquant sur le site web touscoprod.com puis sur le bouton produire ce projet.

RAPPEL DU SYNOPSIS :

Les derniers Hobos s'en vont, un esprit s'éteint. Pas de temps à perdre pour raconter l'histoire de ces libertaires. Sautons dans le train ! Les deux sédentaires que nous sommes vont devenir nomades pour vous faire vivre les dernières heures des Hobos. Il n'en reste plus qu'une centaine aux États-Unis. Ces esprits rebelles sont en voie de disparition.
Mais ils font partie intégrante de l'imaginaire collectif américain. C'est donc le moment ou jamais de raconter qui se cache derrière le mythe.

Depuis le début du 20e siècle les Hobos sont poussés sur le chemin de fer par la crise, fuyant une misère pour une autre. Pour eux, voyager clandestinement en trains de fret est le moyen de survivre au péril de leurs vies. Ils passent d’un job à l’autre au rythme des saisons. Ils fuient la société américaine.
Confrontés à des trains de plus en plus rapides, donc plus dangereux, et à une police ferroviaire intransigeante depuis 2001, rares sont ceux qui choisissent encore le terrain de « jeu » de leurs prédécesseurs. L’Amérique voit disparaître ces héritiers d’une contre-culture qui a su intégrer d’autres parias, des hippies aux vétérans du Vietnam.
Notre film vous emmène vivre l'aventure ultime de cette misère mobile dans des trains de marchandises : des métropoles de l’est aux champs d'orangers californiens, nous rencontrerons les derniers cowboys romantiques du rail.
Vous pouvez aussi contribuer à ce projet en diffusant cette initiative autour de vous par mail, Facebook, Twitter… plus vous serez nombreux, plus nous cheminerons sur le rail.
Astrid MEZMORIAN et Mathieu MONDOULET


Merci d’avance. Site Web.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Mudslide Knock Over Freight Train Derails (Caught on Camera)
 


SuperHood King



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Tout ce qu'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la mort.

Jean COCTEAU - Poète dessinateur, cinéaste et dramaturge français (1889 - 1963)
Opium (1930)




Numéro 269
SEMAINE du 20
au 26 juillet 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

CFV3V - Le train à vapeur des 3 Vallées
CMDrail 
(France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 25 juillet, le CHANTIER MÉDIÉVAL DE GUÉDELON, un voyage en train spécial qui ravira tous les passionnés d'histoire, d'architecture, ou tout simplement les curieux car vous pourrez découvrir (ou redécouvrir) un chantier en évolution permanente où œuvriers et artisans travaillent avec passion selon les procédés d'autrefois à la construction d'un château fort dans le respect des techniques du XIIIème siècle. Une aventure fascinante. Trajet aller/retour : LES AUBRAIS (Orléans) - La Ferté St-Aubin - Lamotte-Beuvron - Salbris - Vierzon - Bourges - Nevers - COSNE-SUR-LOIRE. En option : Formule repas pour le déjeuner (au restaurant) ou formule repas pour le dîner (sac pique-nique servi à bord). Pendant cette année de révision de la locomotive à vapeur 141.R.840 de 1946, la locomotive Diesel historique A1A-A1A 68540 de 1965 et les voitures historiques de 1912 à 1963 vous transporteront à l'époque des trains des années 50/60. Organisation : A.A.A.T.V. CENTRE / VAL DE LOIRE. Renseignements complémentaires, horaires, tarifs et réservations sur le Site Web. Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.




LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

N’OUBLIEZ PAS DE PRENDRE LE TRAIN À VAPEUR PENDANT VOS VACANCES

C’est durant la période estivale que la grande majorité des associations de Trains Touristiques font leur chiffre d’affaires leur permettant de continuer à entretenir et rénover notre patrimoine ferroviaire. Ces associations sont prêtes à vous emmener pour un voyage dans le temps à l'époque où prendre le train n'était pas encore synonyme de grande vitesse et où on avait le loisir d'admirer le paysage et de découvrir une région autrement que dans les bouchons autoroutiers. Un vrai dépaysement et un plaisir garanti.
Pour connaitre la liste des associations de trains touristiques près de chez vous et de votre lieu de vacances, cliquez sur ce lien ou renseignez-vous auprès de l'Office du Tourisme de la région où vous vous trouvez.

LES TRAVAUX DE L'ÉTÉ EN PICARDIE

Dans la continuité des travaux engagés depuis 2008 dans le cadre du « Grand plan de modernisation du réseau », SNCF entreprend cette année, 1.500 chantiers visant à rénover 1.000 kilomètres de voies, remplacer 400 appareils de voies (aiguillages) et renouveler 450 kilomètres de caténaires auxquels s’ajoutent les travaux de mise en accessibilité des gares et de suppression des passages à niveau jugés prioritaires. Tous ces chantiers représentent un investissement de 4,9 milliards d’euros.
Pour moderniser le réseau ferroviaire picard, SNCF réseau investit 113 millions d’euros permettant d’engager plusieurs chantiers dont les principaux sont les renouvellements en « Suite rapide » des voies entre Gannes et Chantilly, Laon et Reims, Jaux et Ribercourt, Tergnier et Laon, le renouvellement voie et ballast sur la LGV Nord-Europe* et les travaux accessibilité des personnes à mobilité réduite des gares de Clermont-de-l’Oise et de St-Just.


LA MODERNISATION DU TRONÇON CHANTILLY - GANNES DE LA LIGNE PARIS-AMIENS-LILLE

Empruntée journellement par 503 trains TER, Intercités, trains de fret et Transiliens du RER D qui assurent la desserte locale Paris - Orry la Ville - Creil, cette ligne est une des grandes artères radiales du réseau ferré du nord de la France.
Un tel trafic sollicite fortement la voie et afin de préserver la fiabilité du réseau, la régularité des trains, la sécurité et le confort des voyageurs, SNCF Réseau a entrepris une opération renouvellement de l’ensemble des composants de 40 km de voie (rail, ballast et traverses) qui datent de 1973.

Réalisé, exclusivement de nuit afin de ne pas arrêter le trafic, le chantier est organisé en 3 temps :
  • travaux préparatoires du 4 mai au 13 juin (préparation du chantier et de ses abords) ;
  • travaux principaux du 15 juin au 12 septembre (remplacement du ballast, du rail et des traverses avec un train usine « Suite rapide ») ; 
  • travaux de finition du 14 septembre au 3 octobre (relevage de la voie, libération du rail et nivellement).
Pour assurer le stockage, la préparation et l'acheminement des matériaux nécessaires au chantier, 3 bases arrières ont été installées à Verberie, Creil et Longueau. Ces bases servent également à garer et entretenir le train travaux « Suite rapide », pendant la journée, ainsi que les différents matériels et les machines nécessaires au chantier.


INCIDENCES SUR LE TRAFIC ET SUR LE VOISINAGE

En attendant la stabilisation de la voie, des limitations de vitesse sont mises en place sur les tronçons en travaux la nuit, allongeant ainsi la durée des trajets de quelques minutes. En conséquence, les horaires sont avancés de quelques minutes dans le sens Province - Paris. Dans le sens Paris - Province les horaires de départ restent inchangés mais le temps de parcours est sensiblement allongé.
L’avancement du chantier nécessite la fermeture de certains passages à niveau, soit seulement de nuit ou de façon permanente. Des déviations routières sont alors mises en place. Il est rappelé aux automobilistes, cyclistes et piétons de veiller à respecter ces déviations afin de circuler en toute sécurité et ne pas perturber le chantier.


LES CHIFFRES CLÉS DU CHANTIER :
  • 3 ans de préparation,
  • 82 km de rails neufs,
  • 67.773 traverses en béton,
  • 73.224 tonnes de ballast
  • 800 m de voies renouvelées chaque nuit avec la « Suite rapide »,
  • 115 agents SNCF mobilisés chaque nuit,
  • 250 agents d’entreprises extérieures,
  • 60 millions d’euros d’investissement.
* Lire l'article Comme un serpent, la LGV Nord fait sa mue, publié dans le numéro 264 de trainvapeur.fr.
Source
: SNCF Réseau
.

QUAND LE JINGLE DE LA SNCF INSPIRE LE GUITARISTE DES PINK FLOYD

Vous avez forcément déjà entendu les quatre notes (do, sol, la, mi) qui composent cette signature musicale qui pour, 94% des français, évoque la SNCF. Remplaçant, depuis 2005, un carillon que certains conservent encore en mémoire, ce nouveau logo sonore attire l’oreille des voyageurs et permet à la SNCF de se faire entendre parmi le bruit des gens et le va-et-vient des trains, dans des conditions acoustiques bien différentes selon les situations.
En 2006, une version orchestrée fut utilisée dans la vidéo de présentation de la « nouvelle » SNCF « Donner au train des idées d’avance ».

Lors d'une visite en France, en 2013, David Gilmour, le guitariste du célèbre groupe de rock progressif Pink Floyd, entend en gare d’Aix en Provence, les quatre notes du jingle chanté par une voix féminine. Tombé sous le charme de cette courte mélodie à la texture si particulière et entêtante, David Gilmour décide de composer une nouvelle chanson en s’inspirant de cette signature sonore et, après avoir obtenu l’autorisation de la société Sixième son qui en détient les droits, il enregistre Rattle That Lo-ck, un titre inédit dont vous reconnaitrez, à coup sûr, les premières notes.
L'album devrait être disponible à partir du 18 septembre prochain mais si vous désirez, vous pouvez déjà écouter l’intégralité du titre en cliquant sur la vidéo ci-contre.
Ce jingle avait déjà inspiré deux jeunes artistes moins connus mais également talentueux, Vincent Sockeel et Simon Depoorter qui, profitant d’un road trip à travers la France, ont tourné un petit clip vidéo en jouant, sur les pianos mis à la disposition du public dans le cadre de l'opération « À vous de jouer ! », des variations du célèbre jingle dans 15 gares SNCF différentes. Écoutez, c’est vraiment extra !

Après avoir terminé leur tour de France, les deux jeunes artistes ont eu ce commentaire : « Les tarifs du train nous ont fait préférer la voiture. Nous avons fait 15 gares... 3500 km d'aventure, de rencontres musicales et humaines ».

LE NOUVEAU TABLIER DU PONT DE BACHANT

Dans le cadre des 1.500 chantiers, programmés en 2015 pour la rénovation du réseau national, SNCF Réseau poursuit activement la modernisation du réseau ferré en Nord Pas-de-Calais avec, notamment, le chantier de remplacement du tablier du Pont Rail de Bachant.
L’ouvrage d’art situé sur la ligne Aulnoye-Aymeries - Jeumont (59) permet de franchir la rue du Point d’Arrêt à Bachant. Au regard des sollicitations quotidiennes auxquelles il a été exposé, le tablier du pont, partie de l’ouvrage soutenant les voies ferrées, devait être remplacé.
Le week-end du 18 au 20 juillet, les équipes de SNCF Réseau et des entreprises réalisant les travaux ont procédé à la pose d’un nouveau tablier métallique d’une longueur de 58,2 m et pesant 300 tonnes, (l’ancien ayant été déposé en mai) et des caténaires.
Malgré la préparation minutieuse, quelques péripéties ont retardé la pose prévue le samedi à 15h00.
En premier lieu, la coulée tardive d'une chape d'étanchéité culée nord : deux bétonnières à plein régime, chargées au tractopelle et le baquet emmené sur la culée par la grue auxiliaire, en conduite accélérée : une vraie Noria ! Fin de l'opération vers 15h30.
En second, lors de la mise en place des échafaudages, qui à priori devaient servir au contrôle de la pose du nouveau pont ou à des travaux de finition, la grue auxiliaire s'est mise en sécurité. Impossible de rentrer la flèche. Blocage du chantier car cette grue auxiliaire était placée dans la zone d'évolution de la grue principale. Obligation donc de la déplacer. Cela s'est arrangé vers 18h00.
C’est à partir de 18h45 que l’opération de manutention a pu commencer.
D'abord levage et rotation du pont, puis rotation de la grue (un demi-tour) le contre poids auxiliaire à quelques centimètres du sol, avancement vers le chantier avec le dégagement du « plancher » au fur et à mesure pour laisser libre passage au contre poids auxiliaire.
La pose en elle-même a été réalisée entre 20h00 et 20h15. Cinq minutes plus tard, opération pose terminée, détente des élingues et début des travaux annexes.
Lors de cette opération, les constituants de la voie, que sont les traverses et le ballast, sont renouvelés sur 10 m de part et d’autre de l’ouvrage.
Ce chantier, engagée le 20 avril et qui devrait se terminer complètement le 24 juillet, représente un investissement de 2,06 millions d’euros entièrement financé par SNCF Réseau.
Merci à Dominique BARA pour toutes les informations concernant le déroulement du chantier.
Sources : SNCF Réseau.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Spot "Patience, vous n'en mourrez pas"
 


Infrabel1



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Notre train s'était prudemment rangé sur l'un des côtés de la grande route mais, auparavant, je dois constater que Steam-House, en cette circonstance, ne parut pas produire son effet ordinaire.

Jules VERNE - Écrivain français (1828 - 1905)
La maison à vapeur (1902)




Numéro 270
SEMAINE du 27
juillet au 2 août 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

FÉDÉRAIL (FFMF - CFVE) Pacy-sur-Eure. 6 et 7/06/2015. Trailer.
Philbru Production 
(France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 1er août, la JOURNÉE PORTES OUVERTES organisée par l'association poitevine FERROVIENNE MODÉLISME pour permettre au plus grand nombre de découvrir l'univers des petits trains. En plus de l'accès traditionnel au réseau fixe en cours de réalisation (gare de Jaunay-Clan), les visiteurs pourront découvrir 3 réseaux représentant 3 sites différents de l'agglomération de Poitiers : les gares de Mignaloux-Nouaillé, de Saint-Benoît et l'entrée de Poitiers dite « Porte-de-Paris ». Les amateurs pourront venir y faire circuler leurs trains au 1/87ème (2 rails, conventionnel, comme DCC) et discuter avec les membres de l'association de leur attentes de modélistes, des chemins de fer réel et local, ainsi que des projets du club, dans un univers adapté. Ouvert de 14h30 à 18h30. Entrée gratuite. 32 rue de Poitiers, à JAUNAY-CLAN (86). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.




LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE CONCOURS PHOTO « FRENCHKISS » SNCF

En 2009 le magazine voyage du Times, Travel et Leisure, publiait un article sur une loi française votée en 1910 interdisant aux voyageurs de s’embrasser sur les quais de gare. Or les gares sont des lieux de vie, de séparation, et de retrouvailles qui ont vu bon nombre de générations échanger de tendres baisers sur ses quais. Une habitude qui a traversé les âges puisque 41 % des français déclarent avoir déjà donné un baiser passionné dans une gare, un chiffre qui monte jusqu’à 47 % pour les hommes…
Pour couper court à cette légende et démentir la rumeur, car bien sûr cette loi n’a jamais existé, la SNCF organise jusqu’au 15 août un concours photo : Embrassez-vous ! #Frenckiss.


COMMENT PARTICIPER ?

Amateurs photo passionnés, experts de l’objectif ou simples adeptes du smartphone, tout le monde peut participer ! Pour cela, rien de plus simple : selfies, portraits pris sur le vif ou orchestrés… il suffit de prendre une photo d’un baiser échangé sur le quai d’une gare puis de la poster sur sncf.com, sur wipplay.com ou sur Instagram en mentionnant le compte @SNCF_Officiel accompagné des hashtag #frenchkiss, #sncf et #wipplay. SNCF invite l’ensemble des voyageurs à partager leurs plus belles émotions vécues sur les quais. Les clichés envoyés seront exposés sur les sites sncf.com et Wipplay.com puis soumis au vote du public.

DEUX CATÉGORIES DE PRIX SERONT DÉCERNÉS :

LE PRIX DU JURY décerné en septembre 2015 par des professionnels de la photographie et du cinéma.

En jeu :
  • 1er prix : 3.000 euros de bons voyage, plus une parution dans Polka Magazine,
  • 2e prix : 2.000 euros de bons voyage, deux ans d’abonnement à Polka Magazine, plus un beau tirage sur wishop.fr,
  • 3e prix : 1.000 euros de bons voyage et deux ans d’abonnement à Polka Magazine.
LE PRIX DU PUBLIC remis aux clichés ayant reçu le plus grand nombre de votes du public sur sncf.com et sur wipplay.com.

En jeu :
  • 1er prix : 800 euros de bons voyage,
  • 2e prix : 500 euros de bons voyage,
  • 3e prix : deux ans d’abonnement à Polka Magazine,
et une exposition à la Galerie Polka pour tous les lauréats.


Ce qui est rassurant c'est que 90% des français savent qu’il n’a jamais été question d’interdire les embrassades sur les quais de gare.
Espérons que les 10% restant auraient quand même enfreints la Loi en cas de rencontre amoureuse.

Source : SNCF.

DE NOUVEAUX ACCIDENTS AUX PASSAGES À NIVEAU

Malgré la diffusion des campagnes d’information et de prévention pour que les automobilistes respectent les consignes de sécurité lors du franchissement de passages à niveau, de nombreux accidents arrivent chaque semaine en Europe et dans le Monde entier.
Ce fut malheureusement le cas, mercredi 22 juillet, près de Studénka en Moravie-Silésie (République Tchèque), lorsque qu’un Pendolino transportant 170 personnes a percuté à pleine vitesse un camion arrêté sur le passage à niveau. Le bilan très lourd, 3 morts, 18 blessés dont 3 très grièvement, est dû à la violence du choc, le camion ayant été totalement pulvérisé et son moteur retrouvé à plus de 200 mètres. Le train, dont l’avant de la motrice est déchiqueté, ne s’est arrêté qu’après avoir parcouru plus d’un kilomètre après l’impact. Le conducteur du train fait partie des blessés graves.
Le porte-parole du Service de transport ferroviaire indique que le chauffeur du camion s’est engagé alors que les feux rouges indiquaient aux véhicules de s’arrêter. Piégé par les barrières du passage à niveau qui s’abaissaient alors que le véhicule était encore dessus, le chauffeur n’a pas eu le réflexe de passer en force en défonçant les barrières mais a abandonné le véhicule. Une enquête est en cours et le chauffeur du camion risque 10 ans de prison.
Autre collision à un passage à niveau, le 18 juillet 2015 en Indiana aux U.S.A., entre une limousine et un train de marchandises. Lors du franchissement de la voie, la « très longue » limousine, est restée coincée en porte à faux sur les rails et n’a pu être dégagée avant l’arrivée du train qui l'a percutée et trainée sur plusieurs centaines de mètres. Un photographe présent sur les lieux a filmé toute la scène (voir la vidéo ci-contre).
Fort heureusement les passagers du véhicule avaient évacué la voiture avant le choc et aucun blessé est à déplorer.

Sources : Radio Praha et METRO.uk.

LA TOUR DE L’HORLOGE DE LA GARE DE LYON À PARIS

Avec ses 115 ans, ses 400 marches, ses 8.000 visiteurs durant les Journées du Patrimoine, ses 67 mètres de hauteur, ses 132 m² de vitraux et ses chiffres romains en laiton d’une hauteur de 1 mètre, le Beffroi ou Campanile de la Gare de Lyon, appelé « La Tour de l’horloge » par les parisiens, est un des monuments les plus connus de la Capitale, avec la Tour Eiffel, le Sacré Cœur, le Louvre, l’Opéra, Notre Dame de Paris, etc...
Construite pour l’exposition de 1900 par l’architecte Marius Toudoire, en remplacement de l’Embarcadère en bois de 1847 et de la première gare érigée en 1855, l’actuelle Gare de Lyon fut inaugurée en avril 1901 par le président de la République Émile Loubet. Avec sa tour et son horloge monumentale* éclairée de l'intérieur par 250 becs à pétrole, le monument séduit immédiatement les parisiens et les voyageurs par ses lignes harmonieuses, ses fresques et ses sculptures. Cette séduction opère encore aujourd’hui car le monument est fréquemment classé comme l’une des 10 plus belles gares ferroviaires au Monde.

Soumis aux affres de la météo et de l’âge, la Tour de l’horloge nécessita plusieurs opérations de restauration. La première eu lieu en 1948 avec la remise en état des sculptures, la restauration des parties endommagées, le démontage définitif des 4 statues dégradées, le nettoyage de vitraux et enfin la réfection des motifs en bronze. Des travaux de modernisation de l’éclairage de l’horloge furent également entrepris en 1929, avec l’installation de projecteurs électriques, et de nouveau modernisé en 2005.
La tempête de décembre 1999 endommagea l’horloge qui fut arrêtée jusqu’au 15 février 2005 date à laquelle elle fut totalement restaurée (avec son mécanisme d’origine et un système de synchronisation de l’heure par ondes longues).
Enfin, depuis la fin 2014, la tour fait l’objet d’un ravalement complet qui devrait se terminer prochainement.
Alors si dans les semaines à venir, vous prenez le train à la Gare de Lyon, prenez le temps de lever la tête pour admirer cet admirable édifice tout fraichement rénové, et vous pourrez aussi remarquer que, au lieu du « IV » traditionnel, le chiffre 4 du cadran romain est composé de quatre I (IIII)…

* Œuvre de Paul Garnier.
Source : Gares & Connexions.

AU TEMPS OÙ LES LOCOMOTIVES À VAPEUR ROULAIENT AUSSI SUR ROUTE

Traditionnellement tenu dans le village de Tarrent Hinton, entre Blandford et Sallisbury, en Grande Bretagne, le Great Dorset Steam Fair, réunit chaque année une collection d’engins et machines à vapeur dans une parade offrant un mélange unique de nostalgie et de divertissement. L’édition 2014 dont le thème était la commémoration des 100 ans de la première guerre mondiale (1914-1918) avait été l’occasion d’un défilé impressionnant de véhicules à vapeur ayant servi durant le conflit.
L’édition 2015 s’annonce tout aussi prometteuse avec un grand nombre d’engins à vapeur, transports routiers, tracteurs, rouleaux compresseur, engins de labourage, de battage, de sciage, etc…

Il ne manque que les rails pour que le plaisir soit complet...
Du 2 au 6 septembre 2015. Great Dorset Steam Fair a Tarrant Hinton. Blandford Forum. Dorset. DTT11 8H. U.K.

Source : Great Dorset Steam Fair.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Modernisation de la ligne 1 du métro

 


LilleMetropole



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Alors, à vingt mètres d'eux, du bord de la voie où l'épouvante les clouait, Misard et Cabuche les bras en l'air, Flore les yeux béants, virent cette chose effrayante : le train se dresser debout, sept wagons monter les uns sur les autres, puis retomber avec un abominable craquement, en une débâcle informe de débris. Les trois premiers étaient réduits en miettes, les quatre autres ne faisaient plus qu'une montagne, un enchevêtrement de toitures défoncées, de roues brisées, de portières, de chaînes, de tampons, au milieu de morceaux de vitre.

Émile ZOLA - Écrivain et journaliste français (1840 - 1902)
La bête humaine (1890)



    © Philbru Production