ARCHIVES : DÉCEMBRE 2015

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  288 - 289 - 290 - 291 - 292



Numéro 288
SEMAINE du 30
novembre au 6 décembre 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Mikulášská jízda s "Pětasedmou" 475.101 a "Bardotkou" T478.1001 Náměšť nad Oslavou - Havlíčkův Brod
Dominik Schön  
(République Tchèque)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 5 et 6 décembre, MAQUETTEXPO, la 6ème édition du grand salon organisée par le RAIL MINIATURE CLUB 50 (RMC 50). Cette manifestation biennale a accueilli en 2013 plus de 13.000 visiteurs venus de toute la France. Classée dans le Top 5 des manifestations de modélisme en France, MAQUETTEXPO transforme, le temps d'un week-end, la Grande Halle de la Cité de la Mer de Cherbourg en un parc d'attractions miniature pour la joie des petits et des grands. Les dates retenues, du samedi 5 au dimanche 6 décembre, feront rêver petits et grands à quelques jours de Noël. Lieu de rencontre entre amateurs avertis et non-initiés, vitrine de toutes les formes du modélisme. C'est aussi un lieu où l'on échange, grâce à une Bourse de Collectionneurs. Gare Maritime de Cherbourg à 20 min à pied. Grande Halle de la Cité de la Mer à CHERBOURG OCTEVILLE (50). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

APPEL AUX DONS POUR LA « STAR »

Il y a des locomotives qui marquent leur temps comme la « Rocket » de George Stephenson, la Crampton (le TGV du XIXème siècle) ou la Pacific 231 (mise en musique par Arthur Honegger), mais la star ferroviaire française du siècle dernier est sans conteste la 230.G.353, vedette incontestée du grand écran avec une participation dans 37 films, dont le célèbre « Le Crime de L’Orient Express ».
Mais cette notoriété cinématographique, n’a pas empêché à la Ten Wheel, construite pour la Compagnie du P-O (Paris Orléans) en 1922 par la Société de Construction des Batignolles, de tomber dans l’oubli et d’être démontée en 250 morceaux stockés dans trois hangars différents.
Fort heureusement, pour illustrer grandeur nature le projet d’une exposition sur l’Orient Express*, la SNCF décide de reconstituer le train mythique sur le parvis de l’INA (Institut du monde arabe) à Paris. Mais, si la disponibilité des voitures WL bleu et or ne pose pas de problème, aucune locomotive à vapeur ne correspond aux critères recherchés. On se souvient alors de la 230.G.353, mais reste à la remonter et à la restaurer en état de présentation. La SNCF contacte l’APPMF (Association pour la Préservation du Patrimoine et des Métiers Ferroviaires) qui relève le défi et, après 2.334 heures de travail intensif réparties sur 72 jours avec en moyenne 6 personnes, l'association sort d
es ateliers SNCF du Technicentre Champagne-Ardenne d’Épernay, la « Chieuvre du Berry** » flambant neuve, le 7 mars 2014. Un remontage effectué, tel une course contre la montre, sans plan avec seulement l’aide de documents photographiques et les connaissances de la technique vapeur de certains des membres. Chapeau !
Une fois les sunlights de l’INA éteints, la locomotive a rejoint les ateliers de l’APPMF à Gièvres, dans le Loir et Cher, pour que les bénévoles entament les travaux de restauration mécanique afin qu’elle puisse rouler par ses propres moyens. Plus de deux ans de travaux seront nécessaires pour que cette « star » revienne sur les rails du succès sans être tirée ou poussée par un locotracteur.
Pour mener à bien ce nouveau défi, une souscription publique est lancée par la Fondation du patrimoine, mobilisée nationalement pour la sauvegarde de ce témoignage vivant exceptionnel de la traction à vapeur en France.
Pour participer à la remise en marche de cette locomotive et faire un don, connectez-vous sur le site de la Fondation du Patrimoine en cliquant sur ce lien.
Pour la petite histoire, cette machine classée Monument Historique depuis 1987, est la seule locomotive à vapeur à avoir emprunté le Tunnel sous La Manche pour effectuer des essais de fumée afin de contrôler les systèmes de détection et de sécurité. Site Web.
* « Il était une fois L'Orient Express », de début avril à fin août 2014.
** la 230.G.353 a parcouru les lignes du Berry, de Vierzon à Bourges, de Bourges à Cosne-sur-Loire entre autres, via Sancerre, pays des « chieuvres », chèvres en berrichon, d’où son surnom de « Chieuvre du Berry ».
Ph.B.

C’EST PARTI POUR LE NOUVEL EUROSTAR !

En préfèrant Siemens à Alstom en 2010 pour renouveler sa flotte, Eurostar, avait en son temps défrayé la chronique et même amené Alstom à engager un procès (perdu) afin d’essayer de récupérer la commande, prétextant une non-conformité du matériel pour rouler sur le réseau français et notamment sous le Tunnel sous la Manche.
Aujourd’hui, ces péripéties semblent bien loin puisque, après plus d’un an de tests, la première rame des 17 rames commandées, a commencé son exploitation commerciale, le 20 novembre dernier soit un peu plus tôt que le planning prévu.
Le lancement officiel des nouveaux trains devraient se faire à partir de mi-décembre et jusque-là le service devrait être limité.
Dérivée du Velaro D de Siemens, les rames du nouvel Eurostar e320 sont composées de 16 voitures (2 demi-rames composées de huit voitures dont une dotée d'un poste de conduite et quatre équipées d'un pantographe). Elles peuvent transporter 900 passagers à une vitesse de 320 km/h.
L’aménagement intérieur a été confié au designer italien Pininfarina à qui on a demandé de peaufiner chaque détail, de l’assise du siège aux touches de technologies astucieuses afin d’offrir un confort optimal aux passagers et notamment une connexion Wi-Fi gratuite sur tous les trajets et une prise de courant individuelle à chaque siège.

Avec ces nouveaux trains, en plus des 28 existants fabriques par Alstom et qui seront rénovés également par Pininfarina, Eurostar espère pouvoir répondre au trafic transmanche toujours en progression et aux lignes ouvertes vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne.
Source : Eurostar.


LE TRAIN ET LA COP 21


En France, les transports sont responsables de 27,8% des émissions de gaz à effet de serre. Si l’on excepte la marche, le vélo, les rollers et autres patinettes, le train est le moyen de transport le moins polluant et même si les véhicules électriques se développent, il reste aujourd'hui, et de très loin, le transport en commun le plus pratique et le plus rapide pour des distances moyennes.
Cette caractéristique du mode de transport ferroviaire laisse à penser que prendre le train serait une solution pour contenir, voire diminuer les émissions de CO² lors des transports.
Reste donc à mettre en place une politique de transports efficace, pour faire préférer le train à la voiture, et le pari est loin d’être gagné.
Malgré l’énorme effort d’entretien, de modernisation et d’innovation du réseau entrepris par SNCF Réseau (plus de 1.500 chantiers, plus de 1.000 kilomètres de voies rénovés, 400 appareils de voie changés, 4,9 milliards d’euros investis pour relever le défi de la modernisation et de nombreuses rénovations de gares, ouvrages d’art ou passages à niveau, rien qu'en 2015) la tâche s’annonce ardue et il faudra du temps pour changer les mentalités et que les nombreux navetteurs laissent leur voiture au garage pour prendre le train, certains qu’ils voyageront en toute sécurité, dans un environnement confortable et qu’ils arriveront à l’heure.
Beaucoup de travail reste donc à faire.

Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, tous les experts mondiaux se penchent sur la question du climat et avancent diagnostics et solutions.

Tout en espérant que la COP 21 réussira à trouver des solutions efficaces permettant d’arrêter ce phénomène de changement climatique, cette réunion aura au moins eu pour effet de faire prendre conscience du problème, et de mettre en avant que le ferroviaire est le principal moyen de transport collectif permettant de voyager tout en préservant la planète. Il est donc important de l'entretenir, le développer et le rendre facilement accessible.
* Lire l’article Le train s’invite à Paris Climat 2015 dans le numéro 272 de trainvapeur.fr.
Ph. B.

FÊTE DU TRAIN...    FAITES DU TRAIN...    MINIATURE

Chaque année, à l'initiative de la FFMF (Fédération Française de Modélisme Ferroviaire), de mi-novembre à Noël. la Fête du Train Miniature (FTM) est ouverte à tous, association ou modéliste individuel, adhérent FFMF ou non. Chacun peut faire la fête, une heure, une journée, un week-end, durant une semaine ou pourquoi pas un mois entier !
Que vous habitiez une grande ville ou un petit village, que vous soyez en club ou individuel, n'hésitez pas à montrer vos trains au supermarché, dans les vitrines de magasins, à la mairie ou à la salle des fêtes, sur votre lieu de travail, dans votre jardin ou la maison, voire sur le trottoir ! Le but est d'attirer et d'intéresser le plus grand nombre, du jeune enfant admiratif au jeune retraité en recherche de loisir. Les visiteurs de vos manifestations sont les modélistes de demain !

COMMENT FAIRE LA FÊTE DU TRAIN ?
• AVANT la fête, dès maintenant, le lieu, l'action, informer, se procurer des affiches FTM, ...
• PENDANT la fête, communiquer, être disponible, garder des images, ...
• APRÈS LA FÊTE, faire savoir, partager, ...
La FFMF publiera vos actions FTM sur ftm.ffmf.fr, le site de la Fête du Train. Comme chaque année, des initiatives seront spécialement remarquées et valorisées par la FFMF et ses partenaires. Alors n'hésitez pas et, faites sa fête... au train miniature.
Source : FFMF.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

SNCF : quand les trains se font faire un lifting
 


TF1




LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Il y a toujours à un autre, mon vieux. En amour, en amitié, et même dans un train, un autre, assis en face de vous et qui vous fixe ou vous tourne le dos et creuse les perspectives de votre solitude.

Kamel DAOUD - Écrivain, journaliste algérien (Né en 1970)
Meursault, contre-enquête (2013)




Numéro 289
SEMAINE du
7 au 13 décembre  2015


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Trains Des Alpes Le Clip 2015
RAILsIMAGES 
(France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 12 et 13 décembre, EXPOSITION DE MODÉLISME FERROVIAIRE et BOURSE D'ÉCHANGE organisées par MRA (Modélisme Rail Atlantique). De nombreux réseaux, artisans et boursiers. Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 09h30 à 18h00. Salle chauffée. Entrée 2 € et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Salle Jules Ferry à AYTRÉ (17). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

CETTE ANNÉE, LE PÈRE NOËL PREND LE TRAIN

Pour faire sa tournée et venir à la rencontre des enfants, le Père Noël échange, une nouvelle fois cette année, son traineau tiré par des rennes pour un train spécial accroché à une locomotive de plusieurs milliers de chevaux.
A la plus grande joie des petits, et aussi des grands, les nombreuses associations de train touristique organisent des voyages durant lesquels le vieil homme à la barbe blanche vient rendre visite aux enfants.
Un rendez-vous magique et festif à ne pas manquer dont vous trouverez une liste non exhaustive dans la rubrique Trains spéciaux de l'Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.
Dépêchez-vous car bien souvent les places sont limitées et la réservation est obligatoire. Ce serait vraiment dommage de rater une telle occasion car cela n'arrive qu'une fois par an.

UN BEL ÉCRIN POUR MINIATURES À LESQUIN

Pour son premier salon de multi-modélisme la ville de Lesquin a fait les choses en grand.
Dans l’écrin magnifique du Centre culturel, les meilleurs clubs de la région, de la banlieue parisienne et de Belgique sont venus présenter leurs collections, dans une organisation parfaite orchestrée par Daniel Denise. Durant deux jours, trains, bateaux, camions, avions, figurines et autres miniatures ont été proposés aux regards gourmands des 2.200 visiteurs venus admirer les merveilles et pour certains s’initier aux joies de radio guidage, de la télécommande ou du pilotage de petits bolides. Il y en avait pour tous les goûts, pour tous les âges, passionnés ou non.
Pour les connaisseurs, ces manifestations sont des lieux de rencontres et d’échanges où l’on partage des tas d'idées, de trucs et d'astuces avec les exposants.
Pour les non-initiés, c’est la découverte d’un monde merveilleux et fantastique où l’on vient rêver en famille devant des réalisations qui ont dépassé le stade du jouet pour devenir ce que l’on peut qualifier d’œuvre d’art pour certaines.
Le spectacle était même au rendez-vous à l’extérieur où ceux qui n’étaient pas découragés par le froid pouvaient faire un petit tour en train tracté par une vraie locomotive à vapeur miniature.
Bravo à tous les participants, exposants et boursiers, et à la ville de Lesquin pour cette magnifique organisation car, pour une première, ce fut une vraie réussite. Vivement la prochaine édition.
Ph. B.

NOUVELLE GUERRE DU RAIL ENTRE UFC-QUE CHOISIR ET LA SNCF


Si tout le monde est d’accord sur le fait que les utilisateurs des TER sont les victimes des retards à répétition enregistrés ces derniers mois, l’association UFC-Que choisir et la SNCF ont des approches bien différentes du problème.
Au-delà de son manque de ponctualité et de régularité, l’Association de défense des consommateurs reproche à la SNCF une absence quasi-totale de dédommagement ou de remboursement lorsque les retards ou annulation de trains se multiplient sur la même ligne. Aussi elle demande que soit institué un système de bonus-malus plus contraignant, des clauses de remboursement automatique et une renégociation des contrats entre les Régions et la SNCF.
Afin d’avoir une autre source sur le signalement des retards que celle fournie par la SNCF*, UFC-Que choisir a lancé en mai 2015, une Application Anti-Retards pour smartphone téléchargeable gratuitement sur internet, afin que chaque voyageur devienne contrôleur de la ponctualité des trains régionaux (RER, TER, Transiliens) et participe ainsi à la création d’un Observatoire indépendant et participatif de la qualité des transports.
Une pétition « Marre de galéRER - Marre de patienTER » a également été lancée.
La réaction de la SNCF est venue par l’intermédiaire du directeur TER qui, au micro de la Newroom SNCF, est revenu point par point sur les problèmes évoqués par UFC-Que choisir et notamment sur les contrats signés en octobre par le STIF avec la RATP et la SNCF pour lesquels l’association a déposé trois recours auprès du Tribunal administratif de Paris.
A suivre…
* UFC-Que choisir estime que les données officielles (Autorité de la qualité de servce dans les transports) souffrent de plusieurs carences (non comptabilisation des retards inférieurs à 6 minutes et des trains supprimés la veille du départ, opacité sur les motifs des incidents).

FÊTE DU TRAIN...    FAITES DU TRAIN...    MINIATURE

Chaque année, à l'initiative de la FFMF (Fédération Française de Modélisme Ferroviaire), de mi-novembre à Noël. la Fête du Train Miniature (FTM) est ouverte à tous, association ou modéliste individuel, adhérent FFMF ou non. Chacun peut faire la fête, une heure, une journée, un week-end, durant une semaine ou pourquoi pas un mois entier !
Que vous habitiez une grande ville ou un petit village, que vous soyez en club ou individuel, n'hésitez pas à montrer vos trains au supermarché, dans les vitrines de magasins, à la mairie ou à la salle des fêtes, sur votre lieu de travail, dans votre jardin ou la maison, voire sur le trottoir ! Le but est d'attirer et d'intéresser le plus grand nombre, du jeune enfant admiratif au jeune retraité en recherche de loisir. Les visiteurs de vos manifestations sont les modélistes de demain !

COMMENT FAIRE LA FÊTE DU TRAIN ?
• AVANT la fête, dès maintenant, le lieu, l'action, informer, se procurer des affiches FTM, ...
• PENDANT la fête, communiquer, être disponible, garder des images, ...
• APRÈS LA FÊTE, faire savoir, partager, ...
La FFMF publiera vos actions FTM sur ftm.ffmf.fr, le site de la Fête du Train. Comme chaque année, des initiatives seront spécialement remarquées et valorisées par la FFMF et ses partenaires. Alors n'hésitez pas et, faites sa fête... au train miniature.
Source : FFMF.

UNE NOUVELLE RUMEUR

Depuis plusieurs jours, la rumeur d’un rapprochement entre Alstom et la branche transport du canadien Bombardier est relayée par plusieurs médias.
Confrontée à des difficultés financières, la société Bombardier avait déjà été approchée, en septembre dernier, par la nouvelle l’entreprise chinoise issue du regroupement de CNR et CSR, pour un possible rachat de ses activités ferroviaires estimées à l’époque à 7,8 milliards de dollars.
D’après le ministre français de l’Économie, « le défi pour Alstom est de grandir » et un rapprochement avec Bombardier serait une belle opportunité pour pouvoir s’imposer dans la bataille féroce à venir contre les concurrents chinois, allemands, japonais et espagnols.
Bien évidemment, Bombardier et Alstom nient toutes discussions ou tractations sur le sujet.
A noter qu’après le gigantesque contrat d’un montant total de plus de 3,7 milliards d'euros avec l’Inde, qui prévoit la fourniture de 800 locomotives électriques et les services de maintenance associés*, Alstom vient d’en signer un second de plus de 200 millions d’euros avec DFCCIL (Dedicated Freight Corridor Corporation of India Ltd.) qui concerne la fourniture d'un système d'électrification, de signalisation et de télécommunications sur une portion de 343 km de long sur le couloir dédié au fret. Ce projet issu d’un vaste programme mené par le gouvernement indien permettra la circulation de trains plus rapides, plus sûrs et plus lourds dans le pays, réduisant ainsi la congestion des trains pour le transport de passagers et le fret. Alstom se chargera également de la construction des stations et de la fourniture du centre de contrôle.
* Lire l’article Une commande record de 800 locomotives dans le numéro 286 de trainvapeur.fr.
Ph. B.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Megamark rénove les rames Lyria
 


Megamark



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Tout le système du chemin de fer est destiné à des gens qui sont toujours pressés et donc peuvent rien apprécier. Aucune personne qui pourrait l'éviter d'une manière ou d'une autre ne voyagerait de cette façon. Elle prendrait le temps de voyager à son aise par les collines et entre les haies, et non à travers des tunnels et des remblais. Et celui qui, malgré tout, préférerait cette sorte de voyage, celui-là ne posséderait pas un sens assez développé de la beauté, pour que nous devions lui adresser ensuite la parole à la gare. Dans cette perspective, le chemin de fer est une affaire sans intérêt dont on se débarrasse aussi vite que possible. Il transforme l'homme qui était un voyageur en un paquet vivant.

John RUSKIN - Écrivain, critique d’art et sociologue britannique (1819 - 1900)
Les sept lampes (1849)



Numéro 290
SEMAINE du 14
au 20 décembre  2015


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

01 150 auf Rampenfahrt | Ruhr-Sieg-Strecke | Pacific Steam | 05.12.2015
efbeVideo 
(Allemagne)


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 19 et 20 décembre, les JOURNÉES PORTES OUVERTES organisées par CFPM (Chemin de fer Privé de la Mulatière) afin de faire découvrir au public ses réseaux de trains miniatures aux échelles HO et N. Ouvert de 14h30 à 17h30. CFPM. 2 rue Stéphane Déchant à LA MULATIÈRE (69). Site Web.
Sans oublier, « DES TRAINS DANS LA VILLE », une exposition de modélisme ferroviaire organisée par le club LILLE MODÉLISME, ouverte en entrée libre, les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 15h00 à 18h00, et les mercredi, samedi et dimanche de 10h00 à 12h00 et 15h00 à 18h00, jusqu’au 20 décembre. Espace Culturel de Bondues. 3 rue René d'Hespel à BONDUES (59). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE TRAIN DU PÈRE NOËL

Jusqu’au 24 décembre, chaque week-end et même certains jours de la semaine, le Père Noël laisse ses rennes au repos et prend le train pour venir à la rencontre des enfants, la hotte remplie de friandises et de cadeaux.
Vous trouverez dans la rubrique Trains spéciaux de l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr, une liste non exhaustive des associations de train touristique qui accueille le vieil homme à la barbe blanche le temps d’un voyage féérique et festif pour le plaisir des petits et aussi des grands.
En plus de ce moment magique passé en présence du Père Noël, votre participation à ces trains spéciaux, est aussi l’occasion de contribuer au financement des associations afin qu’elles puissent continuer à entretenir ce patrimoine ferroviaire que nous aimons tant.
Les places à bord des trains étant limitées, dépêchez-vous de réserver, ce qui dans de nombreux cas est obligatoire.

UN HUMANOÏDE POUR RENSEIGNER LES VOYAGEURS

A l’heure où la robotique et le numérique sont de plus en plus présents dans les cadeaux que le Père Noël va déposer au pied du sapin dans la nuit du 24 au 25 décembre, voici que l’intelligence artificielle fait également son entrée dans les gares avec l’expérimentation, en Pays de Loire, de robots chargés de renseigner les clients sur les horaires et autres informations concernant les trains. Pepper, c’est son nom, est un petit robot d’un mètre vingt qui suscite une certaine empathie auprès du public qui regarde cet humanoïde avec amusement. Mais loin d’être un gadget, ce robot interactif vous répond dans un français très correct pour vous indiquer non seulement les horaires et le trajet de votre train, mais est aussi capable d’animer l’espace en gare à travers des quizz ludiques sur les points d’intérêt touristique majeurs de la ville où il se trouve. Capable de reconnaître et de reproduire certaines émotions en détectant les expressions faciales, Pepper et ses deux autres acolytes seront capables de mesurer la satisfaction des voyageurs auxquels ils donneront renseignements et informations lors de cette expérience qui doit durer trois mois dans les gares de Nort-sur-Erdre et des Sables d’Olonne.
En fonction des résultats enregistrés et de la satisfaction des clients, l’expérience pourrait être prolongée et étendue dans d’autres gares TER Pays de Loire et pourquoi pas dans d’autres régions. La vente de billets ne fait pas encore partie de ses compétences.
Source : 20 minutes.

LA SÉCURITÉ EN GARE ET À BORD DES TRAINS


Après les tragiques attentats meurtriers de Paris et sa banlieue et la tentative avortée dans le Thalys, les autorités ont décidé de décréter l’état d’urgence avec pour conséquences le renforcement des mesures de sécurité et de contrôle dans les gares. L’inspection visuelle et la fouille, si nécessaire, des bagages et la palpation de sécurité des voyageurs devraient être autorisées une fois que l’Assemblée Nationale ait débattu, le 16 décembre, de la nouvelle proposition de Loi relative à la prévention et à la lutte contre les atteintes graves à la sécurité publique, contre le terrorisme et contre la fraude dans les transports publics de voyageurs. L’efficacité des contrôles serait accrue avec l’autorisation donnée aux agents de sécurité de travailler en civil.
La pose de portiques de sécurité « type aéroport » devrait être effective pour le 20 décembre sur les quais des gares desservis par le Thalys sur l’axe Paris - Bruxelles - Amsterdam. Toutefois la généralisation de ces appareils envisagés sur les quais des 3.029 gares voyageurs de l’hexagone est aujourd’hui impossible à réaliser. Il en est de même pour les 303 stations du métro parisien et pour ceux des grandes villes de province. De plus un tel système, installé dans un univers aujourd’hui totalement inadapté, aurait pour effet pervers d’occasionner des files d’attentes interminables, ce qui est inenvisageable et pourrait même être dangereux aux heures de pointe, pour les 4 millions de voyageurs qui quotidiennement empruntent les 15.0000 trains qui roulent en moyenne par jour. S’ajoute à cela la multiplication des colis suspects (4 fois plus en Île de France ces dernières semaines) qui amène généralement à interrompre le trafic et à mettre en place un périmètre de sécurité voire, dans les cas extrême, à évacuer la gare.
La sécurité dans les gares est donc un véritable casse-tête pour les autorités, la police et les services de sûreté ferroviaire dont les effectifs sont en augmentation et dont certaines unités s’entrainent avec les militaires de l’Armée de terre.
Augmentation des effectifs, multiplication des caméras de surveillance, installation de portiques de sécurité, contrôle aléatoire et fouille des bagages et des passagers sont les principales actions mises en place sur le terrain. Mais elles ne doivent pas faire perdre de vue que le risque zéro n’existe pas et que la sécurité est aussi l’affaire de tous.
Ph.B.

LE TGV INDIEN SERA UN « SHINKANSEN »

Samedi dernier, 12 décembre, les autorités indiennes ont décidé de faire le choix de la technologie japonaise pour la construction de leur première ligne de train à grande vitesse qui devra relier Bombay à Ahmedabad en un peu plus de 2 heures au lieu de huit heures aujourd’hui. Longue de 505 kilomètres, cette ligne à grande vitesse coûtera la coquette somme de 13,5 milliards d’euros dont près de 80% seront financés par un prêt accordé à l’Inde par le… Japon, une façon habile d’emporter le marché.
Avec sa récente commande de 800 locomotives à Alstom et cette décision de construire une première LGV, les autorités indiennes se décident à moderniser un réseau ferroviaire très vieillissant qui avec plus de 63.000 kilomètres de long est un des réseaux les plus grands et les plus chargés du monde. Ce TGV « va lancer une révolution dans les chemins de fer indiens » a annoncé le premier ministre indien.
Cette décision est aussi une bonne nouvelle pour l’industrie ferroviaire nippone qui, jusqu’à présent, n’avait vendu son Shinkansen qu’à Taïwan, malgré une technologie vieille de 50 ans* qui a fait ses preuves et même l’admiration de tous.
* Lire l’article Le Shinkansen à 50 ans dans le numéro 234 de trainvapeur.fr.
Source : RFI.

FÊTE DU TRAIN...    FAITES DU TRAIN...    MINIATURE

Troisième et dernière diffusion. Chaque année, à l'initiative de la FFMF (Fédération Française de Modélisme Ferroviaire), de mi-novembre à Noël. la Fête du Train Miniature (FTM) est ouverte à tous, association ou modéliste individuel, adhérent FFMF ou non. Chacun peut faire la fête, une heure, une journée, un week-end, durant une semaine ou pourquoi pas un mois entier !
Que vous habitiez une grande ville ou un petit village, que vous soyez en club ou individuel, n'hésitez pas à montrer vos trains au supermarché, dans les vitrines de magasins, à la mairie ou à la salle des fêtes, sur votre lieu de travail, dans votre jardin ou la maison, voire sur le trottoir ! Le but est d'attirer et d'intéresser le plus grand nombre, du jeune enfant admiratif au jeune retraité en recherche de loisir. Les visiteurs de vos manifestations sont les modélistes de demain !

COMMENT FAIRE LA FÊTE DU TRAIN ?
• AVANT la fête, dès maintenant, le lieu, l'action, informer, se procurer des affiches FTM, ...
• PENDANT la fête, communiquer, être disponible, garder des images, ...
• APRÈS LA FÊTE, faire savoir, partager, ...
La FFMF publiera vos actions FTM sur ftm.ffmf.fr, le site de la Fête du Train. Comme chaque année, des initiatives seront spécialement remarquées et valorisées par la FFMF et ses partenaires. Alors n'hésitez pas et, faites sa fête... au train miniature.
Source : FFMF.

MIRACLE EN POLOGNE

Malgré toutes les campagnes de prévention* menées depuis plusieurs années en Europe et dans le monde entier sur les dangers encourus lors du non-respect des consignes de sécurité au franchissement d’un passage à niveau, certaines personnes pensent qu’elles ont toujours le temps de passer avant que le train arrive, même si les feux rouges sont allumés et les barrières baissées. C’est notamment le cas de ce jeune cycliste qui, dans le sud de la Pologne a été heurté par un Pendolino arrivant à 145 km/h.
Fort heureusement, malgré la violence du choc qui a projeté le jeune homme à plusieurs mètres, comme le montre la vidéo enregistrée le 5 novembre par des caméras de surveillance, le cycliste s’en sort avec seulement quelques blessures légères et une amende de 160 euros pour non-respect des feux.
À croire que la prévention ne sert à rien !
* Lire l'article Journée régionale de sécurité routière aux passages à niveau de Biache-Saint-Vaast (62), dans la rubrique Reportages de trainvapeur.fr.
Source : abc NEWS.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

C61 20号機 SLあきた路号火入れ式
 

SERA



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

S'il préférait les trains de nuit, c’est qu'il voyait en eux quelque chose d’étrange, de presque vicieux….

Georges SIMENON - Écrivain belge (1903 - 1989)
L’homme qui regardait passer les trains (1938)




Numéro 291
SEMAINE du 21
au 27 décembre  2015



                    LA VIDÉO DE LA SEMAINE

A Video Christmas Card

acw71000  (Grande Bretagne)


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 21, 22, 23, 24, 26 et 27 décembre, EXPOSITION organisée RAIL MINIATURE CÔTE D'AMOUR qui présentera au public son réseau les lundi 21, mardi 22, mercredi 23 et jeudi 24 décembre 2015 de 10h00 à 18h00, et les samedi 26 et dimanche 27 décembre de 14h00 à 18h00. Salle polyvalente de la Mairie à DONGES (44). Site Web.
Sans oublier, les 21 et 28 décembre les JOURNÉES PORTES OUVERTES du local du RAIL MINIATURE DE LA BAIE DU MONT SAINT-MICHEL, de 14h30 à 18h00. Vous y découvrirez un réseau ferroviaire au 1/87ème et ses animations le long des 20 mètres de décors réalistes et 45 mètres de voies. Entrée gratuite. Une libre participation est laissée à l'appréciation de chacun. Avenue Émile Dehousse (à côté du garage RENAULT) à DUCEY (50). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.




LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE RETOUR DE « LA SCARPE »

Le CFBS sollicite vos dons pour financer l'achat et la restauration de ce véritable patrimoine de la Picardie Maritime.
Sortie des usines Corpet & Louvet en 1907, la locomotive à vapeur n°1087 fut livrée à l'entreprise de Travaux publics Augustin Frot, au chantier de Leforest (près d’Arras) où coule la rivière « Scarpe », d’où le nom donné à la locomotive. Il s’agit en outre de la seule locomotive à vapeur préservée ayant circulé sur le réseau « des Bains de Mer ».
« La Scarpe » est une pièce unique du patrimoine industriel qui, de plus, a été utile à l’activité économique de la Picardie maritime.
Après avoir donné de bons et loyaux services à la râperie de Lanchères ainsi qu’un séjour de près d’un demi-siècle en Belgique, « La Scarpe » fut récemment rapatriée grâce à une petite équipe dévouée et expérimentée du Chemin de Fer de la Baie de Somme prête à lui redonner vie.
Les moyens techniques et le savoir-faire des jeunes passionnés, épaulés par l’équipe des salariés du CFBS seront mis en œuvre pour assurer cette restauration dans son atelier de St Valery-Canal.
Le CFBS ne pouvant financer la totalité de son rachat, le projet d’une campagne de recherche de fonds adressée au grand public est actuellement à l’étude. Nous vous remercions d'ores et déjà du soutien apporté à ce projet et ainsi participer à la sauvegarde d’une locomotive du patrimoine industriel Picard.
Dans un avenir proche, elle pourra à nouveau se dégourdir les bielles sur les rails de son réseau d’origine autour de la Baie de Somme.
Suivez toute l'actualité et l'avancement du projet sur la page Facebook « La Scarpe ».
Charles-Mony DÉCOUT (Membre du CFBS)

CADEAU DE NOËL POUR LE PETITS

Noël, Fête de la Nativité, est devenu au fil des années la fête des enfants avec ce merveilleux moment de la découverte des cadeaux déposés par le Père Noël devant la cheminée ou au pied du sapin.
Voici donc pour participer, modestement à ce moment magique, un petit dessin animé du train « Tchou Tchou » chargé de distribuer les cadeaux et de souhaiter, un peu en avance, une bonne et heureuse nouvelle année.
Joyeux Noël à tous les enfants et aussi aux plus grands.

UNE INVITATION AU VOYAGE


Diffusée depuis le 15 décembre sur le petit écran et sur internet, la campagne de publicité pour le TGV n’a certainement pas pu vous échapper.
Reprenant, après un léger relookage, la chanson de Charles Trenet, « Je chante », le chanteur Mika emmène son piano imaginaire dans un voyage magique sur le réseau ferroviaire à travers les paysages du pays, comme le font les voyageurs à bord du TGV. Une belle réussite que vous pouvez réécouter et revoir, en version longue, sur la vidéo ci-dessus.
Et juste pour le fun, le making-of du clip. Une autre belle réussite qui montre les coulisses du tournage.

Source : SNCF.


RUNAWAY TRAIN

Tout dernièrement, le 20 octobre 2015, un TER normand s’est transformé en train fou après une collision avec des bovins. Privé d’alimentation électrique, le train avait continué sa route pendant près de 19 kilomètres sans que le conducteur et le contrôleur ne puissent en reprendre le contrôle, les batteries de secours ayant été détériorées dans le choc. Le sang-froid du personnel SNCF a permis que ce dysfonctionnement ne se transforme en une nouvelle catastrophe ferroviaire*.
Outre Atlantique, c’est sur la Red Line de Boston qu’un phénomène presque similaire a eu lieu, le 10 décembre lorsque qu’un train a quitté la station de Baintree alors que le conducteur était descendu sur le quai. On imagine aisément la frayeur de la cinquantaine de voyageurs qui pendant près de 9 minutes ont vu le train traverser 4 stations à toute vitesse, sans s’arrêter, jusqu’au moment où les techniciens du Centre de contrôle de la MTBA ont coupé le courant pour immobiliser le convoi peu après la gare de North Quincy.
Cet incident serait dû à une erreur humaine, car les enquêteurs ont retrouvé un cordon de téléphone entouré autour de la commande d’accélérateur de la rame que l’opérateur aurait oublié de retirer avant de descendre de la cabine.
Fort heureusement, comme en France, aucun blessé mais beaucoup de frayeur.
* Lire l’article Une aventure digne d’un scénario catastrophe, mais bien réelle… dans le numéro 283 de trainvapeur.fr.

LE 31 17, LE NUMÉRO D’ALERTE SNCF,
SE DOUBLE D’UN NUMÉRO SMS, LE 31 177


On connaissait le 3117, le numéro de téléphone d’urgence mis en place en 2009 sur une ligne du RER parisien puis étendu par la suite sur l’ensemble du réseau SNCF. Destiné à signaler les incivilités ou toutes situations anormales, ce numéro est depuis le 14 décembre doublé par le 31177, avec les mêmes fonctions mais qui permettra d’alerter les services de sécurité de façon plus discrète, en envoyant un SMS. Comme c’est déjà le cas lors d’une communication audio avec le 3117, lors du dialogue par texto, l’agent va déterminer la nature et la gravité des faits pour prévenir les forces de sécurité. A noter que suite à la tentative d’attentat à bord du Thalys, le 21 août 2015, la plateforme téléphonique d'alerte SNCF compte désormais des agents formés et aptes à traiter, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, tout type de problématiques, y compris le signalement de comportements sortant de l'ordinaire et qui pourraient s'apparenter à des actes de terrorisme*.
* Lire l’article Le 3117, numéro d’appel d’urgence sécurité ferroviaire, s’ouvre à la problématique du risque terroriste dans le numéro 278 de trainvapeur.fr.

ALSTOM ET BOMBARDIER SE PARTAGENT UNE COMMANDE DE LA SNCB

Alors que la rumeur d’un rachat des activités ferroviaires de Bombardier par Alstom*, semble à l’heure d’aujourd’hui non confirmée, voici que les deux sociétés viennent de signer, en consortium le 18 décembre 2015, un contrat cadre pour fournir jusqu’à 1.362 voitures à double niveau de type M7 à la Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB-NMBS). La valeur de ce contrat s’élève à environ 3,3 milliards d’euros. La part directe de Bombardier s’établit à environ 2,1 milliards d’euros et celle d’Alstom à environ 1,2 milliards d’euros.
La première commande ferme signée inclut le design et la fabrication de 445 voitures et est estimée à environ 1.3 milliards d’euros La part directe de Bombardier s’établit à environ 787 millions d’euros et celle d’Alstom à environ 471 millions d’euros. Les livraisons pour cette première commande se dérouleront entre septembre 2018 et 2021. Le cadre du contrat inclut une option pour 917 voitures additionnelles.
Le site de Bombardier à Bruges, en Belgique, fournira 65 voitures de tête multifonctionnelles et 290 voitures remorques alors qu’Alstom construira 90 voitures avec loge motorisées à Valenciennes, en France, avec le support du Centre d’excellence électrique et signalisation basé à Charleroi, en Belgique. Alstom développera et produira également le système ETCS de niveau 2 afin d’équiper la totalité de la flotte. Le Consortium va aussi assurer un support technique pour la maintenance des véhicules.
* Lire l'article Une nouvelle rumeur dans le numéro 289 de trainvapeur.fr.
Sources : Alstom et Bombardier.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

QUAI DES GRUMES réseau HO
 


Alain GUILLERAY



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Un jour, peut-être, nous abattrons les cloisons de notre prison ;
nous parlerons à des gens qui nous répondront ;
le malentendu se dissipera entre les vivants ;
les morts n'auront plus de secret pour nous.
Un jour nous prendrons des trains qui partent.

Antoine BLONDIN - Romancier et journaliste français (1922 - 1991)
L’humeur vagabonde (1955) - Un singe en hiver (1959)




Numéro 292
SEMAINE du
28 décembre 2015 au 3 janvier 2016


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

CFBS | Les Trains du Père Noël 2015
CMDrail 
(France)


LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Jusqu'au 3 janvier 2016, exposition RÊVE ET MAGIE DU RAIL où vous vivrez, le temps de la visite : le jour, la nuit, l'orage, l'insolite parfois... Un véritable spectacle son et lumière sur l'un des plus grands réseaux de France (540 mètres de voie dans une voiture climatisée de 25 mètres de long), mis en scène par le RAIL MODÉLISME ARIÈGEOIS (RMA). Ouvert de 14h00 à 18h00. Fermeture du guichet à 17h15. Fermé le 1er janvier.
RMA. Route d'Arignac. Emprise SNCF à TARASCON SUR ARIÈGE (09). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE TRAIN SE FÉMINISE


Il fut un temps, et notamment à l'époque de la vapeur, où conduire une locomotive était un métier pénible et éprouvant que l'on réservait aux hommes, mais depuis quelques années, le nombre des femmes travaillant dans le ferroviaire augmente de plus en plus, et pas seulement dans les bureaux ou derrière les guichets. Sur les quais, sur les voies, dans les cabines de conduite, dans les ateliers et sur les chantiers de restauration ou de rénovation du réseau, tous les métiers du ferroviaire se conjuguent maintenant au féminin.

LE GIRLS' DAY


Début décembre, afin de mieux faire connaître aux collégiennes les divers métiers techniques et d’identifier des professions d’avenir dans plusieurs secteurs du ferroviaire tels que la maintenance du matériel roulant, la traction, la circulation des trains, la maintenance des infrastructures, la sûreté ferroviaire, etc., la SNCF a organisé sa quatrième édition du « Girls' Day ».
Dans tout le pays, visites d’ateliers de maintenance, de chantiers, de salle de simulateurs de conduite et présentations d’autres métiers techniques se sont succédées au cours de cette journée à laquelle près d’une centaine d’établissements scolaires a participé. Une occasion de montrer que ces métiers sont accessibles à toutes et peut-être susciter de futures vocations.
En 2015, 30.000 femmes travaillent à la SNCF, soit 20 % des effectifs contre 10 % dans les années 1980. Elles demeurent plus présentes dans certaines filières : la féminisation atteint 60,8 % pour les activités administratives contre 5,10 % pour les métiers de la traction (conduite) et 10,5 % pour la circulation (régulateur de trafic). Par ailleurs, la SNCF indique que le taux de femmes recrutées est de 17 %.
Source : SNCF.

COMME UN AVION SANS AILE...


Comme un avion sans aile. C'est ainsi que l'on pourrait surnommer aujourd'hui le Thalys, puisque depuis quelques jours, pour monter à bord du train rouge à grande vitesse, il faut, comme dans les aéroports, que passagers et bagages passent par la case portique.

LA MINISTRE L'A VOULUE, LA SNCF L'A FAIT.

Suite aux tragiques attentats meurtriers de Paris et sa banlieue et la tentative avortée dans le Thalys, les passagers au départ de Paris-Nord ou à l’escale de Lille-Europe, doivent maintenant respecter les nouvelles consignes de sécurité, à savoir passer sous un portique pour le contrôle des personnes, et mettre les bagages dans un tunnel où ils seront scannés aux rayons X pour vérification.
Pour assurer une bonne fluidité, 7 dispositifs sont répartis sur les deux quais utilisés par Thalys en Gare du Nord. A Lille Europe, le dispositif est mis en place dans le Hall 1. Par ailleurs, ce dispositif sera renforcé par la présence de chiens formés à la détection d’objets prohibitifs.
Le dispositif a été conçu pour permettre le contrôle de tous les passagers pendant le temps usuel d’embarquement, c’est-à-dire en vingt minutes. Le numéro du quai sera affiché 20 minutes avant le départ des trains, et l’accès au quai sera fermé 2 minutes avant le départ, ce qui se pratique déjà aujourd’hui. Dans ce cadre, Thalys recommande pour le moment à ses clients, et notamment aux clients ayant des bagages, d’arriver une vingtaine de minutes avant le départ.

UN MANQUE DE RÉCIPROCITÉ

Pour que la sécurité soit vraiment efficace, il faudrait que les sociétés ferroviaires, belge, néerlandaise et allemande, fassent de même dans toutes les gares qui accueillent le Thalys, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui...
Selon le Président de la SNCF, l’investissement de 2,5 millions pour équiper un quai, parait raisonnable et supportable par l’entreprise nationale. Par contre, la généralisation du même système sur les lignes desservies par le TGV, ce n’est pas encore d’actualité.
A suivre...
Source : Thalys.

ENCORE ET TOUJOURS LES PASSAGES À NIVEAU…

Il y a deux semaines, trainvapeur.fr diffusait une vidéo montrant l’imprudence d’un cycliste polonais entré en collision avec un train à grande vitesse pour cause de non-respect des consignes de sécurité*. Fort heureusement, bien que le choc fut d’une grande violence, le cycliste en est sorti seulement avec quelques ecchymoses. Un vrai miracle…
Aujourd’hui, c’est une vidéo qui nous vient de Frydek-Mistek, en République Tchèque, sur laquelle on voit un semi-remorque franchir le passage à niveau alors que les feux sont au rouge avec pour résultat, la remorque du camion pulvérisée par le train.
Là aussi, fort heureusement, aucun blessé parmi les 80 voyageurs du train. Seul le chauffeur du camion a été légèrement commotionné.
Ces images confirment que le franchissement d’un passage à niveau est toujours dangereux si on ne respecte pas toutes les consignes et surtout les plus élémentaires comme s’arrêter quand le feu passe au rouge.
* Voir l’article Miracle en Pologne dans le numéro 290 de trainvapeur.fr.

POUR TERMINER EN MUSIQUE

En France, on a coutume de dire que tout commence ou se termine par une chanson. Durant le courant de l’année 2015, le train a été une source d’inspiration musicale ou un support visuel pour de nombreux artistes, comme David Gilmour avec les quatre notes empruntées au jingle SNCF pour son « Rattle That Lock »*, et tout dernièrement Mika avec « Je chante » pour la pub TGV**.
Pour respecter le dicton, et afin de terminer cette année et débuter la prochaine en chanson, voici un clip « Ghost train » que le groupe AKA NGL m’a envoyé tout dernièrement.
Ce clip a été réalisé au Parc industriel et ferroviaire de Fond-de-Gras, au Luxembourg, où l’on peut faire des balades en « Train 1900 » et train minier « Minièresbunn ».
* Vous pouvez écouter « Rattle That Lock » en cliquant sur ce lien.
** Lire Une invitation au voyage dans le numéro 291 de trainvapeur.fr.
Ph. B.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Akita Shinkansen E6 Series Super Komachi Passing Through Deep Snowstorm in Winter, Jr East, Japan
 


Awesome Places & Things



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Ainsi que les autres machines de la Compagnie de l'Ouest, en dehors du numéro qui la désignait, elle portait le nom d'une gare, celui de Lison, une station du Cotentin. Mais Jacques, par tendresse, en avait fait un nom de femme, la Lison, comme il disait, avec une douceur caressante.
Et, c'était vrai, il l'aimait d'amour, sa machine, depuis quatre ans qu'il la conduisait. Il en avait mené d'autres, des dociles et des rétives, des courageuses et des fainéantes ; il n'ignorait point que chacune avait son caractère, que beaucoup ne valaient pas grand-chose, comme on dit des femmes de chair et d'os ; de sorte que, s’il l'aimait celle-là, c'était en vérité qu'elle avait des qualités rares de brave femme. Elle était douce, obéissante, facile au démarrage, d'une marche régulière et continue, grâce à une bonne vaporisation.

Émile ZOLA - Écrivain et journaliste français (1840 - 1902)
La bête humaine (1890)



    © Philbru Production