ARCHIVES 2012

Les Sites ou Blogs de la Semaine

2 au 8 janvier - STOOMCENTRUM  MALDEGEM, le train touristique du Meetjestland vert. Fin 1988, grâce à la passion de quelques amoureux de la locomotive à vapeur, s'est développé pas loin de Gand, Bruges, et de la côte de la Flandre Zélandaise, une véritable attraction touristique. En effet, quelques enthousiastes du rail qui pratiquaient déjà le modélisme, voulaient goûter au plaisir de leur hobby à l'échelle 1/1. Tout d'abord ils construisirent, sur l'ancien tronçon Maldegem - Bruges, une ligne en voie étroite entre Maldegem et Donk. Puis, après plusieurs années d'efforts et d'essais couronnés de succès, l'association reprenait, en mai 1990, l'exploitation de la section Eeklo - Maldegem, pour des trains touristiques sur voie normale, et redonnait ainsi vie à la ligne abandonnée par la SNCFB. Aujourd'hui, le STOOMCENTRUM (Centre de la vapeur) vous propose chaque dimanche, de mai à septembre, plus chaque mercredi et vendredi pendant les mois de juillet et août, des voyages en train vapeur et diesel en voie normale et diesel en voie étroite. S'ajoutent à ces trains réguliers des événements spéciaux comme les trains de la ST VALENTIN, les 11, 12 et 14 février, le STOOMFESTIVAL (Festival de la Vapeur), les 5 et 6 mai durant lequel sera fêté l'anniversaire des 150 ans de la "Gare de Maldegem", et le RAILFEST (Fête du Rail), les 18 et 19 août. Enfin, pour terminer la saison, les trains de la SAINT-NICOLAS les 18, 24, 25 novembre et 1, 2 décembre. Alors si vous passez par la région de Bruges ou de Gand et que vous désirez faire un petit voyage dans le passé, n'hésitez pas et faites un détour par Maldegem, vous y retrouverez l'ambiance d'une époque où le voyageur était assis sur une banquette en bois et avançait au rythme d'un tortillard en regardant les panaches de fumée s'échappant de la locomotive. L'illusion est d'autant plus parfaite que les bâtiments caractéristiques de la gare de Maldegem, la maison du garde-barrières, l'habitation du chef de gare et le dépôt des marchandises ont été conservés. LIEN.

9 au 15 janvier - RUE DU PETIT TRAIN. LE RÉPERTOIRE DES RUES FERROVIAIRES. Au début de "l'aventure ferroviaire", être relié au train était formidable pour les communes concernées. Synonyme de modernité et de vitesse, bien que faisant peur à ses débuts, on se devait d'être à la hauteur pour recevoir le progrès venu tout d'abord par le rail. C'est pour cela que beaucoup de communes ont baptisé certaines de leurs rues en "Hommage au chemin de fer". Il en résulte une quantité non négligeable de rues ayant un rapport plus (ou moins) direct avec le train. Certaines communes ne voient plus passer de trains depuis longtemps - certaines n'ont même plus de gare - mais les noms sont restés. Parfois l'urbanisation est passée par là ...et d'autres fois, c'est une nouvelle voie qui est baptisée en souvenir du chemin de fer !! Depuis avril 1998, le créateur de RUE DU PETIT TRAIN, recense rues, avenues, boulevards, places, etc., dont le nom rappelle le rail, le train, le chemin de fer. Avec l'aide de photos et cartes, il en a dressé un inventaire qu'il vous propose sur ce site dans une présentation claire et agréable. Un travail de longue haleine qui est constamment mis à jour. Vous y trouverez également une liste de personnages liés au chemin de fer. Très plaisant à parcourir, RUE DU PETIT TRAIN aborde le train d'une façon originale et nous emmène, au fil des pages, dans un voyage dans toute la France. Un travail remarquable ! Pour allez sur le site, cliquez sur ce LIEN. J'allais oublié ce petit jeu proposé par le créateur du site : parmi toutes les photos (sauf les curiosités) une seule plaque n'a pas de rapport avec le train... alors à vous de relever le défi !

16 au 22 janvier - 1000 KM EN TRAIN À VAPEUR. La sélection de cette semaine n'est pas véritablement un site ou un blog mais plutôt un reportage photos d'une très belle qualité et très bien réalisé. Riche de 130 photos, 1000 km en Train à Vapeur nous emmène à bord de la 141-TD-740, du Chemin de Fer Touristique Limousin-Périgord, dans un voyage partant de Pontrieux vers la Rotonde de Longueville, via Paris-Austerlitz, et se terminant à Limoges. Au delà de l'intérêt photographique qu'il suscite, ce reportage nous ramène une cinquantaine d'années en arrière et nous fait revivre le quotidien des cheminots de l'époque de la vapeur. Durant ce voyage, la 141-TD-740 va cotoyer d'autres monstres d'acier, 141-R-1126, 141-R-840, 141-R-420 et les machines de l'Ajecta présentes lors des festivités du Centenaire de la Rotonde de Longueville. L'occasion de photos superbes réalisées par A. Cassagnau. Un reportage à voir et revoir absolument ! Pour visionner 1000 km en Train à Vapeur, cliquez sur ce LIEN.

23 au 29 janvier - HISTOIRE DES CHEMINS DE FER EN BELGIQUE. Tous les passionnés du chemin de fer connaissent Michel Marin, le créateur du "Répertoire ferroviaire", cet outil de recherche, véritable "Bible" pour qui veut trouver un renseignement sur les sites consacrés au train sur la toile. Mais au-delà de cet incontournable du monde internet ferroviaire, Michel Marin est également l'auteur d'autres sites dédiés au rail dont une HISTOIRE DES CHEMINS DE FER EN BELGIQUE, un ouvrage qui nous rappelle la place importante qu'a tenue ce pays sur l'échiquier "industrielo-ferroviaire" de la fin du 19ème siècle sachant qu'en 1835, la première ligne belge est inaugurée (1837 pour la France) et qu'en 1843 le réseau atteint déjà 559 km et est relié aux frontières françaises et prussiennes. Grâce à un travail de recherche remarquable, et en passant par les périodes anglaise, française, belge, allemande, la nationalisation et l'autonomie, les chemins de fer modernes, la grande vitesse et la période européenne, sans oublier les trams et le métro, ce site vous apprendra tout sur l'histoire des Chemins de fer belges. A noter que, comme nous le dit Michel Marin, ce site suit en permanence l'avancement de l'histoire ce qui est rare et difficile car on manque de recul pour sélectionner ce qui est important. Pour aller sur HISTOIRE DES CHEMINS DE FER EN BELGIQUE, cliquez sur ce LIEN

30 janvier au 5 février - MANCHE OCÉAN. Manche Océan est le nom d'un train célèbre du chemin de fer de l'Etat. Ce train qui reliait Dieppe à Bordeaux, va nous permettre un voyage dans le passé, en train à vapeur, à l'époque des anciennes compagnies de chemins de fer. Ce site va donc vous permettre de mieux découvrir cette compagnie de chemin de fer, qui jusqu'en 1938, reliait Paris à la Normandie la Bretagne et la côte Atlantique. Mais, comme nous le dit le créateur de ce site, on ne peut parler du réseau de l'Etat sans évoquer : les Chemins de fer de l'Ouest, absorbés par l'Etat en 1908; les chemins de fer du Nord et du Paris Orléans qui possédaient des gares communes avec celles de l'Etat; le Chemin de fer de Petite Ceinture et Grande Ceinture, qui permettaient la liaison entre les anciennes compagnies; les trains Transatlantiques, qui reliaient Paris aux grands ports à l'époque des paquebots; le Réseau Breton, chemin de fer à voie étroite concédé au chemin de fer de l'Ouest. C'est ce que nous fait découvrir, dans le détail, Roland Arzul, sur ce site magnifiquement documenté et riche de nombreuses illustrations anciennes et rares. Un résultat exceptionnel qui a demandé une somme de travail immense et qui en demandera encore puisque ce site est constamment mis à jour. A noter que d'autres rubriques toutes aussi intéressantes vous attendent dont un historique des premières lignes parisiennes qui vous emmenera au tout début du 19ème siècle. Pour allez sur MANCHE OCÉAN - Mémoire du rail, cliquez sur ce LIEN ou sur l'image ci-dessus. Un conseil : ayez quelques heures devant vous car, une fois dedans, on ne voit pas le temps passer.

6 au 12 février - ENCABINE.COM. Quel petit garçon n'a jamais rêvé un jour d'être à la place du conducteur de train. Pour certains, c'est devenu une réalité, et pour les autres, grâce à EnCabine.com, ce rêve va enfin pouvoir se réaliser et, en plus, c'est très simple. Vous vous rendez sur le site, vous cliquez sur la locomotive à vapeur, diesel ou électrique de votre choix et vous vous retrouvez à la place du conducteur. Vous pouvez "zoomer" l'image en avant et en arrière, déplacer la caméra vers le haut ou vers le bas et même faire un panoramique de 180° si vous le désirez.. Une refonte complète du site vient d'être faite, un peu hâtivement, et une partie du contenu est manquante, mais ceci devrait être rétabli prochainement. A noter également la présence d'une très belle galerie de photos et d'une fiche de caractéristiques techniques de chaque machine. De quoi passer un bon moment... Pour allez sur EnCabine.com, cliquez sur ce LIEN. Au passage, laissez un petit mot sur le "Carnet de bord", c'est toujours sympa.

13 au 19 février - MASSIF CENTRAL FERROVIAIRE. Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central... Telle est la devise du site MASSIF CENTRAL FERROVIAIRE qui s'intéresse à l'histoire, la géographie, au patrimoine et à l'avenir ferroviaire de cette magnifique région du centre de la France. Éditorial, actualités, inventaires statique et dynamique, lignes du PO, PLM et Midi, sont des rubriques dans lesquelles vous trouverez tout, ou presque tout, passé ou présent, sur le ferroviaire du Massif Central. A noter également deux autres rubriques : Repères et Annexes, riches en documents, photos et articles de qualité. Un conseil : n'oubliez pas de lire l'Éditorial, il reflète malheureusement, avec exactitude, le malaise de la desserte ferroviaire du Massif Central, et en plus c'est très bien écrit. Pour allez sur MASSIF CENTRAL FERROVIAIRE, cliquez sur ce LIEN ou sur l'image ci-dessus.

20 au 26 février - TRAINTAMARRE. Si vous êtes un amateur de modélisme ferroviaire, voici un site qui va très fortement vous intéresser. Résultat d'un travail colossal débuté en 2005, TRAINTAMARRE est aujourd'hui un inventaire très complet de trains miniatures en HO reproduisant des engins appartenant à des sociétés belges. Autorails, automotrices, locomotives Diesel, électriques et à vapeur, wagons, engins de travaux, wagons publicitaires, décors, trams, bus, vicinaux, voitures CIWL, matériel TEE, Thalys, etc., tout y est avec les marques, les références et une photo ou illustration pour la majeure partie des modèles référencés. Une vraie mine d'or pour les collectionneurs et les amateurs éclairés. A noter que les mises à jour sont fréquentes. Pour allez sur TRAINTAMARRE, cliquez sur ce LIEN.

27 février au 4 mars - LE MONGY. Le MONGY, qui doit son nom à Alfred Mongy ingénieur né à Lille en 1840 et concepteur des lignes de tramways que les Nordistes continuent de désigner par son nom, est le tramway qui relie Lille à Roubaix et Tourcoing, dans le Nord de la France. Alors que la majorité des tramways disparaissait en France entre les années 1937 et 1971, le MONGY, depuis son inauguration, le samedi 4 décembre 1909, est resté un moyen de transport incontournable de la métropole lilloise. Toutefois, l'actuel MONGY n'est que la survivance d'un très vaste ensemble de tramways, que l'on peut subdiviser en 2 sous-systèmes : un système à voie métrique (1m d'écartement entre les 2 rails) à Roubaix - Tourcoing et un système à voie normale (1m44) autour de Lille. En maints endroits, ces 2 systèmes se rapprochaient comme place du Théâtre à Lille, ou près de l'église St Vincent à Marcq-en-Barœul, ou même se croisaient comme au carrefour à Lille entre la rue des Jardins et le Boulevard Carnot, avec là un croisement de lignes aériennes très complexe (prise de courant par pantographe du Mongy, et par perche des tramways lillois de la CGIT). Ce site consacré exclusivement à cette institution nordiste qu'est le MONGY vous apprendra tout ce que vous désirez savoir sur ce tramway avec en plus de nombreuses illustrations anciennes. A voir absolument que l'on soit Nordiste ou pas. Pour allez sur LE MONGY, cliquez sur ce LIEN.

5 au 11 mars - SCRIPOPHILIE FERROVIAIRE. Tout amateur du ferroviaire connait plus ou moins bien l'histoire du chemin de fer français et le nom des grandes compagnies qui depuis le début lui ont permis de prendre son essor. SCRIPOPHILIE FERROVIARE est un site qui a prit le parti de nous faire découvrir l'histoire du train de façon originale et inattendue. Le but de ce site est de présenter l'évolution des compagnies de chemins de fer françaises depuis leurs débuts jusqu'à la création de la SNCF à travers les titres (actions, obligations, bons, parts de fondateur, etc ...) qu'elles ont émis. C'est étonnant, intéressant, instructif et très bien fait. Je pense que, même si l'histoire du chemin de fer français n'a plus de secret pour vous, vous apprendrez quelque chose en consultant ce site. Pour allez sur SCRIPOPHILIE FERROVIAIRE, cliquez sur ce LIEN.

12 au 18 mars - 1825-1914. L'ARRIVÉE DU CHEMIN DE FER DANS LES CAMPAGNES NORMANDES. Ce site nous propose de découvrir les premiers pas du chemin de fer dans la Normandie rurale en répondant à de nombreuses questions sur le réseau ferroviaire de la région, de la fin du XIXème siècle au début du XXème : la première ligne Rouen-Paris, le maillage ferroviaire après 80 ans d'existence, les chantiers nécessaires à la création des voies et l'édification des ouvrages d'art et des gares, la réaction de la population face à l'arrivée de ce nouveau moyen de transport, sans oublier les cartes du réseau ferroviaire normand avant et après 1873. Bref un site très intéressant, très bien réalisé et avec une valeur historique incontestable. Pour allez sur L'ARRIVÉE DU CHEMIN DE FER DANS LES CAMPAGNES NORMANDES (1825-1914), cliquez sur ce LIEN. A visiter que l'on soit normand ou pas.

19 au 25 mars - TRAMS EN BALADE !! Si vous aimez les belles photos de tramways, TRAM EN BALADE va certainement vous plaire. Dans les galeries photos qui vont des modèles anciens, comme les trams de la Régie des Transports Marseillais conservés à l'Écomusée de Breil sur Roya, aux derniers venus au design moderne et coloré de Montpellier et autres villes françaises, vous trouverez certainement votre bonheur, sans oublier un petit voyage en tram à travers l'Europe (Belgique, Suisse, Portugal, Espagne et Italie). Une très belle collection à consulter. Pour allez sur TRAMS EN BALADE !!, cliquez sur ce LIEN. A visiter que l'on aime le tram ou pas, ne serait-ce que pour la beauté de certaines photos, et trams, bien sûr...

26 mars au 1 avril - +PHOTOSRAIL.CH. Si vous êtes arrivé sur trainvapeur.fr c'est que vous aimez le train. Si, en plus, vous aimez la photographie, voici un site, +Photosrail.ch, qui va vous permettre d'assouvir votre passion ferroviaire. Spécialisé dans le Rail Helvétique, on y trouve également des photos de trains européens avec, à chaque fois, une fiche technique pour chaque véhicule. C'est bien fait, instructif et bien sûr très agréable à regarder. Pour vous rendre sur +Photosrail.ch, cliquez sur ce LIEN ou sur la bannière ci-dessus.

2 au 6 avril - LE CHEMIN DE FER NIORT-RUFFEC. Extrait d'un "livre internet" sur l'histoire de Pioussay, dans les Deux-Sèvres, le chapitre consacré aux voies de communication nous fait revivre l'histoire du train qui reliait Ruffec à Niort, de ses débuts en 1885 jusqu'à la fin en 1954. Très détaillé, agréablement illustré et riche de commentaires d'époques, c'est intéressant et instructif. Merci aux deux auteurs, Patrick Ricard et Pascal Baudouin de nous faire partager ces quelques pages, fruit de leurs recherches. Pour vous rendre sur PIOUSSAY - LE CHEMIN DE FER NIORT-RUFFEC, cliquez sur ce LIEN.

9 au 15 avril - BAGUENAUDE SUR LA LIGNE CAVAILLON-VOLX. Cette semaine, grâce à un travail remarquable de Marc André Dubout, notamment connu pour être un des animateurs du Chemin de Fer des Chanteraines, nous partons dans le nord du Lubéron sur les traces de la ligne CAVAILLON-VOLX ET EMBRANCHEMENT VERS FORCALQUIER dans les départements du Vaucluse et des Basses Alpes. Avec de nombreuses photos et des illustrations d'époque, Marc André Dubout retrace l'histoire de cette ligne et nous emmène visiter les quelques ouvrages d'art et bâtiments témoins d'un passé ferroviaire que l'on risque d'oublier. Pour aller sur BAGUENAUDE SUR LA LIGNE CAVAILLON-VOLX, cliquez sur ce lien.

16 au 22 avril - NOSTALGIE CC 72000. Depuis 1967, les CC 72000 font partie de notre paysage ferroviaire quotidien. Bien connu sous le surnom de "Nez cassés" ces locomotives Diesel-électriques ont sillonné la France entière, affectées aussi bien au service de voyageurs qu'au trafic des marchandises. NOSTALGIE CC 72000, vous l'avez deviné, est un site qui rend un hommage mérité à ces machines (CC 72000 et CC 72100) qui ont rendu, et rendent encore, tant de services. Bien construit et avec une magnifique collection de photographies, NOSTALGIE CC 72000, mérite votre visite. Pour aller sur ce site, cliquez sur ce LIEN.

23 au 29 avril - TRAINS TOURISTIQUES À VAPEUR EN LIMOUSIN. Créé en 1981, le CFTLP (Chemin de Fer Touristique Limousin-Périgord) propose, depuis maintenant 30 ans, des voyages en train à vapeur avec, notamment, la locomotive 141.TD.740 classée Monument Historique. Aujourd'hui, le site web du CFTLP, en plus du programme des circulations présentées pour la saison 2012, nous offre une rétrospective de ses 30 ans de circulations touristiques, illustrée par une série de magnifiques photos classées, depuis 1984, par années dans des albums différents. Bravo aux photographes pour la qualité de leurs clichés, car c'est tout simplement splendide. Surtout ayez du temps devant vous car lorsque vous aurez visionné une de ces photos, vous aurez qu'une envie, voir les suivantes. Pour aller sur le site du CFTLP, cliquez sur ce LIEN.

30 avril au 6 mai. WALLORAIL.BE. WALLORAIL.BE a été créé en octobre 2004. Ce site est réalisé par Laurent Joseph avec l'aide d'une équipe de passionnés. L'objectif premier de ce site est de vous donner un aperçu le plus complet possible de tout ce qui se passe dans le monde ferroviaire belge, mais aussi de vous faire découvrir d'autres contrées. Il y a 3.900 photos dans les galeries et 1.700 photos dans la rubrique actualités et depuis le 12 octobre 2004, vous avez été plus de 1.010.000 à visiter WALLORAIL.BE pour un total de 6.500.000 pages vues. Alors n'hésitez pas, cliquez sur ce LIEN, car c'est vraiment de grande qualité.

7 au 13 mai - GARES 360°.  Explorer votre gare d'un simple clic. Calculer votre itinéraire entre l'entrée de la gare et le quai où se trouve votre train. Visualiser, sur votre smartphone, le trajet que devrez emprunter pour ne pas rater votre correspondance. C'est ce que vous propose, en images panoramiques HD, le site de GARES 360° grâce à son logiciel de visites virtuelles guidées des gares de France. Pour cela, avant d'arriver en gare, consultez GARES 360° sur votre ordinateur, sur votre tablette ou sur votre smartphone. Que vous soyez pressé, ou une personne à mobilité réduite, visualisez votre itinéraire selon votre profil. Et même si vous ne prenez pas le train, ce logiciel vous permettra de découvrir les gares comme vous ne les avez jamais vues. Une expérience du voyage avant le voyage ! Alors n'hésitez pas, cliquez sur ce LIEN. C'est vraiment bluffant...

14 au 20 mai - LA VALLÉE DU TRAIN. "LA VALLÉE DU TRAIN est le 1er site de vente de matériel ferroviaire, proposant plusieurs milliers de locomotives, wagons et accessoires de décors, notamment des centaines de trains à vapeur. Retrouvez tous les mois de nouveaux produits en vente sur LaValleedutrain.fr". De plus, en entrant le code Trainvapeur.fr dans votre panier, LA VALLÉE DU TRAIN vous offre 8 € de réduction dès 100 € d'achat. LIEN.

21 au 27 mai - LES MORCEAUX D'IMAGES DE BRIGITTE. TRAINS À VAPEUR...AMBIANCES et TRAINS À VAPEUR...DÉTAILS sont deux albums du site LES MORCEAUX D'IMAGES DE BRIGITTE. Brigitte aime capter le détail, le reflet, la couleur, l'ombre... et aborde de façon différente, originale et artistique la photo ferroviaire. Le résultat est surprenant et tout simplement magnifique. Aller faire un tour sur ce site car il ne vous laissera pas indifférent. LIEN et LIEN.

28 mai au 3 juin - MODÉLISME GIVENCHY EN GOHELLE. « Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité ». Telle est la devise du club MODÉLISME GIVENCHY EN GOHELLE dont le but est de vous faire plaisir en vous faisant découvrir ses activités. Ici chacun apporte ses idées et ses compétences sur les très nombreux projets de réseaux et les résultats sont de grande qualité. Il suffit de regarder, sur le site, les photos des réseaux déjà réalisés ou de se rendre aux nombreuses manifestations ferroviaires auxquelles participe le club pour s'en rendre compte. Pour mieux faire connaissance avec le club MODÉLISME GIVENCHY EN GOHELLE, cliquez sur ce LIEN. A noter sur votre agenda la grande exposition organisée par le club et qui se déroulera à Givenchy en Gohelle (62) en novembre 2012. Une date à ne pas rater mais nous en reparlerons prochainement sur trainvapeur.fr.

4 au 10 juin - TRAIN THUR DOLLER ALSACE. L'association TRAIN THUR DOLLER ALSACE (TTDA), est créée en 1971. Elle s'appelle alors « Chemin de Fer Touristique de la Vallée de la Doller (CFTVD) » jusqu'en 2006, année où elle prend officiellement son nom actuel. Son objet est « la sauvegarde du patrimoine ferroviaire historique à des fins touristiques ». Utilisant la voie de chemin de fer construite en 1868-69 entre Cernay et Sentheim, le TTDA fait circuler son premier train touristique le 20 juin 1976. Depuis, le TRAIN THUR DOLLER ALSACE a acquis une grande renommée et attire de plus en plus de visiteurs et de passionnés. Alors si vous passez en Alsace, faites un détour par Cernay pour monter dans le train à vapeur qui, à partir de début juin, reprend du service tous les dimanches et jours fériés jusqu'à fin septembre, ainsi que les mercredis en juillet et août. Plaisirs et dépaysement garantis. Pour aller sur le site du TRAIN THUR DOLLER ALSACE, cliquez sur ce LIEN.

11 au 17 juin - LOCOMOTIVE À VAPEUR. La LOCOMOTIVE À VAPEUR, comment ça marche ? Voici une question souvent posée qui, avec cette page de L'encyclopédie libre WIKIPÉDIA, trouve enfin une réponse simple et efficace. Cette page, très complète, aborde non seulement la technique : le véhicule, la chaudière, le moteur à vapeur, les autres accessoires, l'exploitation et la conduite, la vitesse mais également l'histoire, les personnalités, les modèles, ainsi que la locomotive à vapeur dans la culture, soit un dossier complet sur le train à vapeur avec, en plus, de nombreux articles connexes et des liens externes comme « Histoire du train à vapeur » que je vous recommande particulièrement. Une fois que vous aurez lu tous ces articles, vous serez incollable sur le sujet. Pour aller sur LOCOMOTIVE À VAPEUR de WIKIPÉDIA, cliquez sur ce LIEN.

18 au 24 juin - MON REGARD FERROVIAIRE... Ne chercher pas de textes techniques sur les locomotives ou sur le train en général dans MON REGARD FERROVIAIRE..., car, hormis la rubrique réservée au livre d'or, ce site est résolument dédié à la photo ferroviaire dans une présentation simple et efficace car comme le dit, Hélène, l'auteur de ce blog dans son texte de présentation, « Il y a aujourd'hui la technologie à disposition pour créer des blogs superbes, luxueux, qui permettent d'apprécier la beauté des photos qui y sont mises et de cliquer dessus pour en voir tout le rendu dans leur individualité. J'apprécie de les parcourir... Mais c'est tout autant ce qui m'a donné envie de faire le contraire, et de donner à mes photos un album à leur image... diversifiée, désordonnée, parfois réussie, parfois maladroite... Peu méritent selon moi, un écrin individuel, toutes composent le bouquet du plaisir que j'ai pris à réaliser chacune d'entre elles... Avec une tendresse particulière pour le noir et blanc. » Et c'est une réussite ! Personnellement, je vous recommande « Un autre regard ferroviaire » et « Un regard en noir et blanc ». Rien qu'à elles seules, ces deux catégories méritent un regard... prolongé. Pour aller sur MON REGARD FERROVIAIRE... cliquez sur ce LIEN.

25 juin au 1 juillet - LE TRAIN EN MIDI-PYRÉNÉES. Connaissez-vous DIEUPENTALE ? Le nom de cette commune, à mi-chemin entre Toulouse et Montauban, dans le Tarn et Garonne ne vous dit peut-être rien et pourtant son site internet : « Dieupentale d'hier à aujourd'hui » contient une magnifique page sur l'histoire du train en Midi-Pyrénées. Les auteurs, Françoise Caries et Philippe Brassait, nous emmènent en voyage dans le passé et remontent jusqu'en 1837 pour nous conter, dans le détail, l'histoire ferroviaire de la région jusqu'à aujourd'hui. Un récit intéressant, instructif et très agréable à lire avec de très belles illustrations réalisées par Kristel Riethmuller. A voir absolument. Pour aller sur la page LE TRAIN EN MIDI-PYRÉNÉES du site de Dieupentale, cliquez sur ce LIEN.

2 au 8 juillet - LE TRAIN D'ALAIN. Comment faire tenir un réseau HO avec une grande gare et ses bâtiments annexes, des voies de garage, un village (ponctué de scènes de la vie quotidienne), un stade de foot, un camping, des ouvrages d'art (ponts et viaduc), un château d'eau, une montagne, des décors divers et variés, etc., dans 2,78 mètres de long et 1,54 mètre de large, c'est le défi qu'a relevé Alain avec un résultat époustouflant. Avec un souci du détail et un réalisme impressionnants, LE TRAIN D'ALAIN nous ramène à la vie ferroviaire entre les années 1960 et 1980, une réalisation remarquable faite par un vrai passionné. Mais cette passion ne s'arrête pas au modélisme puisque ce site, fort bien construit, propose également de nombreuses photos de trains réels et d'autres rubriques très intéressantes. A voir absolument. LIEN.

9 au 15 juillet - TRAINS MINIATURES N JAPON. On connait la passion que suscite le train miniature chez les occidentaux, il suffit, pour s'en prouver, de regarder le nombre d'expositions et bourses d'échanges organisées à ce sujet aussitôt suivies par des vidéos diffusées chaque jour sur les réseaux spécialisés de diffusion vidéo comme YouTube, DailyMotion ou autres. Mais qu'en est-il loin de nos frontières, de l'autre côté de la planète, là où la culture et les usages sont totalement différents. TRAINS MINIATURES DU JAPON, site francophone, ce qui est rare pour tout ce qui traite du domaine ferroviaire au Japon, nous donne un premier éclairage sur les habitudes de nos très lointains voisins Nippons. Au Japon, le chemin de fer réel possède une très forte image et fait l'objet d'un véritable culte et « jouer » au train miniature est très populaire. Depuis quelques années l'archipel nippon connait un engouement important pour le modélisme ferroviaire comparé aux autres hobbies, mais dans ce pays où la place des habitations est limitée, les circuits sont le plus souvent démontables et posés à même la table ou le sol. Il existe bien sûr de grands réseaux permanents qui sont généralement le fait de clubs, de détaillants ou de fabricants et où il est parfois possible d'y faire circuler son matériel moyennant un tarif de location horaire... Si vous désirez en savoir plus sur le modélisme ferroviaire au Japon : les mini-réseaux, les échelles préférées, les marques, les liens utiles, etc., n'hésitez plus et rendez-vous sur TRAINS MINIATURES AU JAPON en cliquant sur ce LIEN. C'est vraiment très intéressant !

16 au 22 juillet - UN TRAIN DE RETARD. Voici un site étonnant et on ne peut plus original. UN TRAIN DE RETARD a la particularité de vous informer des retards de trains à l'arrivée. Ce site se met à jour automatiquement et une alerte sonore vous indique tout nouveau train en retard. Vous êtes ainsi informé du total des retards de la journée, du mois et de l'année en cours, mais vous pouvez également consulter les retards pour une date choisie et le bilan des retards pour une gare ou un train. D'autres informations sont également disponibles comme les dix derniers trains en retard, le top 10 des trains en retard et les trains en retard ou supprimés par heure. A noter que UN TRAIN DE RETARD (UTDR) est un site d'information indépendant de la SNCF. Il est basé sur les données publiques distribuées par la SNCF. UTDR agrège ces données afin d'en faire ressortir des informations et des statistiques sur le réseau français. Pour aller sur ce site, cliquez sur ce LIEN. Vous verrez c'est bluffant !

23 au 29 juillet - HISTOIRE : À TOUTE VAPEUR DANS LA CAMPAGNE. LES LOCOS DE DIÉGO SUAREZ. Cette page d'histoire du train que l'on doit à l'Association Ambre, nous raconte l'épopée ferroviaire qu'a connue le nord de Madagascar, et plus particulièrement les campagnes aux alentours de la ville portuaire de Diégo Suarez (aujourd'hui Antisiranana), à la fin du 19ème et début du 20ème siècles. Instructif, documenté et très agréable à lire, ce récit nous rappelle que la révolution industrielle s'était également exportée dans les terres les plus lointaines de l'Empire colonial français. Une histoire de presque 150 ans qui nous revient grâce à la plume de S. Reutt de l'Association Ambre parue dans La Tribune de Diego et du Nord de Madagascar. Pour aller sur cette page, cliquez sur ce lien.

30 juillet au 5 août - LA LOCOMOTIVE CRAMPTON. Tout savoir sur la Crampton, cette locomotive du XIXème siècle capable d'une vitesse de 120 Km/h et surnommée « le lévrier du rail », c'est ce que propose un des CARNETS du MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS dédié à cette locomotive véritable TGV des années 1850. Pour aller sur le site des Arts et Métiers, cliquez sur ce lien. (document édité en pdf).

6 au 12 août - EL TREN DEL FIN DEL MUNDO. Située dans la Terre de Feu, à l'extrême sud de l'Argentine, Ushuaia est la ville la plus australe du globe. C'est d'ici que part « EL TREN DEL FIN DEL MUNDO », un train à vapeur appelé anciennement « Le Train des Bagnards » puisque utilisé à l'origine par des prisonniers pour aller du bagne d'Ushuaia au camp de coupe de bois. Le trajet dure un peu plus de 2 heures avec tout le confort à bord, ce qui change de la traditionnelle traversée à cheval de la Patagonie. Si vous n'avez pas le loisir de vous rendre en Argentine, rien ne vous empêche d'aller sur le site de « EL TREN DEL FIN DEL MUNDO » vous pourrez ainsi connaitre l'histoire et le parcours de ce train du bout du Monde et voyager au milieu de paysages magnifiques tout en restant bien installé dans votre fauteuil. Pour aller sur le site, cliquez sur ce lien. Détail important, une traduction en langue française est disponible. Pour visionner une vidéo sur ce train, cliquez sur ce lien.

13 au 19 août - LES SOUVENIRS ET LEUR TRAIN. Ce site ou plutôt cette page, tirée de l'édition : Je me souviens... de Mediapart, est un récit qui rappellera bien des souvenirs à ceux qui connurent les voyages à l'époque des trains à vapeur. L'arrivée à la gare, la recherche, avec angoisse, de la meilleure place, l'instant magique du départ, la promiscuité forcée du compartiment, la féérie du paysage traversé et enfin l'arrivée à destination, tout est raconté avec détails et talent. S'ajoute à ce récit, une magnifique série de photos en noir et blanc qui nous ramène, presque physiquement, à cette époque du « c'était quand même tellement mieux avant ». Merci à Jonasz pour ce très beau texte, les photos et pour ce moment de nostalgie. Pour lire « LES SOUVENIRS ET LEUR TRAIN » il vous suffit d'aller sur le site de Mediapart, Édition : Je me souviens... en cliquant sur ce lien.

20 au 26 août - HISTOIRE : À TOUTE VAPEUR DANS LA CAMPAGNE. LES LOCOS DE DIÉGO SUAREZ (2). Il y a un mois environ, nous vous proposions une page historique sur le monde du ferroviaire dans le nord de Madagascar, et plus particulièrement les campagnes aux alentours de la ville portuaire de Diégo Suarez (aujourd'hui Antisiranana). Cette suite, que l'on doit également à Suzanne Reutt de l'Association Ambre, nous raconte l'histoire des voies ferrées militaires de la fin du 19ème et début du 20ème siècles. Si vous avez apprécié la première partie, vous aimerez également ce second récit paru dans La Tribune de Diego et du Nord de Madagascar. Pour aller sur cette page, cliquez sur ce lien.

27 août au 2 septembre - LES FRÈRES PÉREIRE. Les frères Péreire, c'est bien mieux qu'un boulevard. On leur doit les réseaux centralisés du chemin de fer, la gare Saint-Lazare et de nombreuses autres initiatives qui transformèrent et bouleversèrent les grandes métropoles que sont Paris, Marseille et Lyon. Mais au-delà du chemin de fer, ces deux frères, Émile et Isaac, socialistes saint-simonien, eurent d'autres trouvailles comme le gaz de ville, les compagnies d'assurances, les omnibus parisiens, la Compagnie générale transatlantique, sans oublier le crédit, les sociétés par actions, etc., etc. Pour en savoir plus sur ces deux frères qui modifièrent une partie de la France à la fin du 19ème siècle, il vous suffit d'aller sur la page du site Contrepoints pour lire la page qui leur est dédiée et que l'on doit à Michel-Antoine Burnier. Pour aller sur cette page, cliquez sur ce lien.

3 au 16 septembre - LA LIGNE 69. MONTMORENCY - ENGHEIN-LES-BAINS - ST GRATIEN. Il y a quelques semaines, nous vous avons proposé une première étude de Marc André Dubout sur la ligne Cavaillon - Volx (semaine du 2 au 6 avril 2012). Aujourd'hui c'est de nouveau le résultat d'un travail colossal de recherche de textes, documents et images d'époques relatant l'histoire de ce tramway né à la fin du 19ème siècle, que Marc André Dubout nous propose de partager. Pour tout savoir sur la ligne 69. Montmorency - Enghein-les-Bains - St Gratien, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

17 au 23 septembre - ESPACE RAILS - LA PASSION AVANT TOUT. Voici un joli sous-titre pour un site complet qui traite aussi bien du train réel que du train miniature avec, en plus, un forum où vous pouvez poser n'importe quelle question relative au ferroviaire, bien sûr. De nombreuses rubriques attireront certainement votre attention dont notamment une série de photos au nom évocateur : « Ça casse, tape et déraille... » que vous trouverez sur la page. Insolite n'est ce pas ! Pour résumer, voici un site intéressant qui vous tiendra informé de l'actualité du ferroviaire et pourra répondre aux questions que vous pouvez encore vous poser sur le train. Pour aller sur ESPACE RAILS, cliquez sur ce lien.

24 au 30 septembre - L'ARRIVÉE DU CHEMIN DE FER À QUIMPER. La ville de Quimper nous offre une magnifique page internet sur l'arrivée, au XIXème siècle, du Chemin de fer dans cette sympathique ville bretonne. Avec de nombreux documents et illustrations sortis des archives municipales, les auteurs de cette page nous font revivre les attentes, les espoirs, les craintes et l'extraordinaire changement que provoqua l'arrivée, le 7 septembre 1863, de la première locomotive dans cette nouvelle gare de Quimper. Une inexorable ouverture vers le progrès et la fin de l'isolement de la région. C'est intéressant, historique et très bien fait. A voir absolument. Pour aller sur la page L'ARRIVÉE DU CHEMIN DE FER À QUIMPER, cliquez sur ce lien

1 au 7 octobre - BREF HISTORIQUE DES CHEMINS DE FER MAROCAINS. Alors que le Maroc est en train de se doter d'un TGV, voici un site, LÉGION & GÉNIE AU MAROC, qui retrace l'histoire des chemins de fer marocains. Avec de nombreuses illustrations, ce site nous ramène en 1859, année de la première apparition du rail au royaume chérifien, pour ensuite nous faire revivre l'évolution du réseau ferré marocain avec notamment son réseau de voie de 0,60, un des plus vastes au Monde. Pour aller sur le site LÉGION & GÉNIE AU MAROC, cliquez sur ce lien.

8 au 14 octobre - SUR LES ROUTES D'ACIER. Le site ciné-archives nous permet de visionner, cette semaine, le documentaire remarquable qu'est « SUR LES ROUTES D'ACIER ». Tourné, en 1937 par Boris Peskine, ce film de 38 minutes, nous fait revivre l'histoire de la naissance du train et le développement du chemin de fer français. Rythmé par une musique originale et bénéficiant d'un grand dynamisme plastique souligné par une photo de qualité, « SUR LES ROUTES D'ACIER » présente la communauté des cheminots, au service de la nation, comme soudée et héroïque. Ce documentaire fut achevé en novembre 1937 et diffusé à partir de janvier 1938. Amputé de sa brève séquence syndicale, il fut distribué dans les circuits Gaumont. Il existe donc deux versions du film : l'une syndicale (celle que l'on connaît aujourd'hui), l'autre « commerciale » un peu plus courte. Pour aller sur le site de ciné-archives et visionner « SUR LES ROUTES D'ACIER », cliquez sur ce lien.

15 au 21 octobre - THE CATHEDRALS EXPRESS. Une fois n'est pas coutume, le site sélectionné cette semaine nous emmène de l'autre côté du Channel, là où est né le train à vapeur en 1804, c'est-à-dire en Grande-Bretagne. Le site THE CATHEDRALS EXPRESS propose de vous emmener découvrir la campagne anglaise et les principales villes du royaume avec leurs magnifiques cathédrales. Les magnifiques locomotives anglaises et les voitures historiques d'un autre siècle évoqueront des souvenirs de l'époque révolue du train à vapeur. Durant la période des fêtes de fin d'année, des excursions vers les principaux « Marchés de Noël » sont également organisées. Dépaysement garanti. Programme, destinations, renseignements, prix et réservations sur le site THE CATHEDRALS EXPRESS en cliquant sur ce lien. 

22 au 28 octobre - LE SITE OFFICIEL DE LA 241.P.17. Tout savoir sur cette mythique locomotive « Monument Historique » qui est la plus imposante des locomotives françaises, c'est ce que vous propose LE SITE OFFICIEL DE LA 241.P.17. Tout y est, ses vies (car elle en eut plusieurs), sa carte d'identité, ses records, ses affectations, ses voyages, son avenir, etc., etc., tout, vous saurez tout sur ce monstre d'acier propriété de l'association des Chemins de Fer du Creusot en cliquant sur ce lien. Un vrai régal.

29 octobre au 4 novembre - COULISSES DE LA SNCF. En général les coulisses servent à cacher ce que le public ne doit pas voir. Ce site, malgré son titre, n'a rien à cacher, il dévoile au contraire tout sur la SNCF comme : son histoire, son fonctionnement, sa technologie, et tout un tas d'autres informations sur le train et le ferroviaire en général. Pour aller sur COULISSES DE LA SNCF, cliquez sur ce lien. Vous verrez c'est très intéressant.

5 au 11 novembre - CARTO.METRO.TRAMWAY.RER.FUNICULAIRE. Prendre le métro dans une ville que l'on ne connait pas ressemble souvent à un parcours du combattant ou à un casse-tête chinois pour un touriste de passage. Ce site, carto.metro.tramway.rer.funiculaire,vous propose des cartes détaillées de nombreux réseaux de transports en commun (Métro, Tramways, Funiculaire, RER) des principales villes françaises et tout un tas d'autres informations comme le tracé réel des lignes, la position des stations et des quais, les ateliers de maintenance, les projets d'extension, etc., etc. Vous y trouverez également les plans des transports de nombreuses villes étrangères comme Londres, Bruxelles, Barcelone, Tenerife, Lausanne, Genève, Milan, Turin, Los Angeles. C'est très bien fait, pratique et fort utile. Pour aller sur le site de carto.metro.tramway.rer.funiculaire, cliquez sur ce lien.

12 au 18 novembre - MES GARES. Regroupant 637 cartes postales, 2833 photos de gares, 2596 communes, 138 photographes, MES GARES, vous propose un tour de France, en photos et cartes postales des gares qu'elles soient anciennes ou beaucoup plus récentes. Vous y trouverez, en plus, une superbe collection d'anciennes affiches ferroviaires et plusieurs rubriques qui concernent, de près ou de moins près, le monde ferroviaire mais dont l'intérêt est réel. MES GARES est un site plaisant et agréable à consulter. Vous y trouverez certainement la photo de votre gare et si ce n'est pas le cas, rien ne vous empêche de la photographier et de l'envoyer, car ce site est du genre participatif. Pour aller sur MES GARES, cliquez sur ce lien.

19 au 25 novembre - TRAINCABVIEW. FEEL THE DRIVER INSIDE. Après 75 ans d’idées reçues sur les cheminots et plus précisément sur les conducteurs de trains, pourquoi ne pas changer d’avis ? Pourquoi après avoir, comme tout le monde, cru aux mille et une rumeurs sur le net et ailleurs, ne feriez-vous pas un pas vers l’intérieur ? Vous montrer et vous faire vivre mon métier. Car les conducteurs sont secrets, travaillent dans l’ombre. Et puis parler ferroviaire, car tout le monde a un avis sur la SNCF et le ferroviaire en général, surtout ceux qui ne prennent jamais le train ! Voici comment son créateur, conducteur de train, présente TRAINCABVIEW, ce site qui traite l'actualité du ferroviaire, vue de l'intérieur. On y parle de tout, on explique aussi et de façon intelligente. Les mises à jour sont réalisées en fonction de l'actualité du moment et des participations, car on peut soumettre un billet, un commentaire, une réaction, etc. Pour faire bref, c'est : très bien fait, intéressant, d'un genre nouveau et d'une présentation très agréable. Y aller une fois, c'est prendre un abonnement ! Pour vous connecter sur TRAINCABVIEW, cliquez sur ce lien

26 novembre au 2 décembre - LE TRAMWAY DANS LES HAUTES-PYRÉNÉES. Dans le département des Hautes-Pyrénées, il y a eu 2 lignes de tramways : la première appelée P.C.L (Pierrefitte-Cauterets-Luz) de 1897 à 1932 - la deuxième appelée Tramway de Campan ou Tramway de la Bigorre (de Lourdes jusqu'à Gripp) de 1914 à 1932. Ces deux lignes ont cessé de fonctionner car elles n'étaient plus rentables et souffraient de la nouvelle concurrence des autobus et des automobiles. Il existait également à Lourdes un « tramway urbain » qui permettait de circuler dans la ville (3 lignes mises en service le 1er août 1899). Enfin, un projet de janvier 1902 pour un tramway urbain à Tarbes (3 lignes) et une ligne Tarbes-Bagnères ne verront jamais le jour...
A l'aide de nombreuses illustrations anciennes et de textes très détaillés, ce site LE TRAMWAY DANS LES HAUTES-PYRÉNÉES nous raconte l'histoire de ces chemins de fer de montagne qui malheureusement ne sont plus qu'un souvenir aujourd'hui. Pour aller sur le site TRAMWAY DES HAUTES-PYRÉNÉES, cliquez sur ce lien. Vous verrez, c'est très intéressant. 

3 au 9 décembre - LES GARES BELGES D'AUTREFOIS. Il y a quelques semaines, je vous présentais un site sur les gares ferroviaires françaises. Cette semaine, je vous propose de traverser la frontière pour aller à la rencontre d'un site sur LES GARES BELGES D'AUTREFOIS. Classé par Province, ce site, nous fait remonter le temps en visitant ce pays dont l'histoire ferroviaire est si riche. N'oublions pas que la première ligne régulière continentale fut créée, en 1835, entre Malines et Bruxelles. Vous y trouverez également une carte du réseau belge depuis sa création jusqu'à nos jours et d'autres rubriques très intéressantes. Pour aller sur LES GARES BELGES D'AUTREFOIS, cliquez sur ce lien.

10 au 16 décembre - MONTENVERS MER DE GLACE. Cette semaine, en cette période hivernale, je vous propose un site de circonstance : le chemin de fer du MONTENVERS MER DE GLACE, ce train à crémaillère qui, du centre de Chamonix, permet d'accéder sans difficulté en 20 minutes et en toute sécurité au pied de la Mer de Glace (1913 m), le plus grand glacier français (7km de long, 200 m d'épaisseur). Ce site historique, a marqué le début du tourisme en montagne dès le 19ème siècle et offre un panorama sur les sommets prestigieux tels que les Drus et les Grandes Jorasses. Exploité par la Compagnie du Mont Blanc, ce train centenaire affiche une éclatante vitalité - 1909 : Inauguration de la ligne. Le voyage dure 55 minutes. 1946 : Sur le site du Montenvers, une grotte est creusée dans le glacier pour que les touristes puissent en découvrir l'intérieur en toute sécurité, sans guide. 1953 : La ligne est électrifiée. 1960 : Construction d'une télécabine pour descendre jusqu'à la Mer de Glace depuis le Montenvers. 1993 : Ouverture de la ligne en hiver. Une fois arrivé, vous pourrez aussi vous restaurer au Grand Hôtel du Montenvers, un lieu chargé d'histoire construit en 1880. Il possède aujourd’hui encore les qualités d'un authentique refuge, alliées aux services d'un restaurant et d'un hôtel confortable. Cerise sur le gâteau, durant le mois de décembre, le Père Noël est à la Mer de Glace. Pour tout savoir sur le train du MONTENVERS MER DE GLACE, les horaires, l'histoire, les tarifs, etc., cliquez sur ce lien.

17 au 23 décembre - MATÉRIEL HISTORIQUE. Comme son nom l'indique ce site est dédié au matériel ferroviaire historique. Il a comme but de donner une vue d'ensemble du monde du matériel ferroviaire historique préservé en Belgique. Dans la rubrique « Fiches », vous trouverez un référencement du matériel préservé par les différentes associations belges. Un calendrier reprenant les activités importantes de l'année se trouve dans la rubrique « Agenda ». Enfin, des petits reportages photos vous sont proposés dans la rubrique "Galerie" tels que : images du passé - J'aime le train - 50 ans TEE - Festival vapeur, etc.. A voir. Pour aller sur MATÉRIEL HISTORIQUE, cliquez sur ce lien.

24 au 30 décembre - LA PLUME À VAPEUR. Connaissez-vous la Calamophilie ? Ce nom, dérivé de « Calame », est utilisé pour désigner les collectionneurs de plumes métalliques anciennes et autres objets se rapportant à l'écriture en général. Le Calame est l'ancêtre de la plume d'oie et de la plume métallique : c'est juste un bambou taillé. Vous me direz que la plume d'écriture n'a pas de point commun avec le chemin de fer, et pourtant voici un site ÉCRITURE D'ANTAN qui nous offre un véritable cadeau en cette période de Noël : un chapitre sur LA PLUME À VAPEUR. Ceux qui ont eu la chance de voir une locomotive crachant fumée et vapeur auront sûrement été fascinés par cet imposant moyen de locomotion, dont l'histoire et l’évolution se sont développées dans la même période que celle de la plume, pour prendre ensemble leur retraite à la fin du second conflit mondial, après plus d’un siècle d'activité. Les marques des plumes, elles aussi, ont succombé à leur charme, et beaucoup d'entre elles ont exploité la locomotive pour les enjoliver. A la connaissance de l'auteur de ce site, il y a peu de plumes avec ce genre de décoration, et il s'est toujours demandé si la locomotive embossée, et plus rarement gravée sur la plume, était un dessin de fantaisie, ou inspirée par des modèles ayant vraiment cheminé sur le rail d’autrefois. C'est le fruit de ses recherches qu'il nous propose de partager en se connectant sur LA PLUME À VAPEUR. C'est étonnant, magnifique et très bien fait . Pour les plus anciens d'entre nous, en plus d'être très intéressant et fort documenté, ce site réveillera cette nostalgie des anciens pupitres d'école équipés de cet encrier blanc en céramique où l'on trempait cette plume dans l'encre violette avant de faire des taches ou des « patés » sur nos cahiers à grands carreaux. Pour aller sur ÉCRITURE D'ANTAN, cliquez sur ce lien. Vous verrez, c'est remarquable !


© Philbru Production