ARCHIVES : JANVIER 2017

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  345 - 346 - 347 - 348
 


Numéro 345
SEMAINE du 2
au 8 janvier 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

České a Slovenské parní vlaky v roce 2016/Czech and Slovak steam trains in 2016
Dominik Schön
(République Tchèque)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 8 janvier, la BOURSE INTERNATIONALE de modélisme ferroviaire, miniatures automobiles, miniatures agricoles, jouets anciens, maquettes, etc., organisée par l'association FRANCE-AUTORAILS, sous l'Égide de la Municipalité de Pont à Marcq. Dix-huitième édition ouverte de 09h00 à 18h00. Salle des Fêtes. Rue Germain Delhaye (face au Collège) à PONT À MARCQ (59). Site Web. Renseignements : 03 20 92 96 77 - 06 66 52 25 24. E-mail : festirail@netcourrier.com.
Également le 8 janvier, la BOURSE DE MINIATURES organisée par le Club du Modèle Réduit de Mandeure. Trains, avions, véhicules militaires, dioramas, pièces détachées, etc... Ouvert de 09h00 à 17h00. Entrée 2 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration et buvette sur place. Centre culturel. Salle polyvalente à MANDEURE (25). Site Web. Renseignements : 03.81.34.18.24 - 06.76.05.14.82.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

UN MÉTRO QUI VOUS DÉPOSE DANS VOTRE IMMEUBLE

En général, lorsque l’on prend le métro pour se rendre chez soi, on descend logiquement à la station la plus proche de son domicile. Et bien en Chine, certains habitants empruntant la ligne 2 du métro de Chongqing, dans la province du Sichuan, ont la possibilité de descendre sur le quai de la station située à l’intérieur de leur immeuble.
Construite à partir de 1999 et inaugurée en 2005, la première ligne du métro du CRT (Chongqing Rail Transit -重慶 軌道 交通), est paradoxalement appelée la n° 2. Elle  parcourt aujourd’hui 31,3 km, après des travaux d’extensions réalisés en 2006 et 2014. Débutant sous terre, comme un métro traditionnel, elle devient ensuite aérienne et dessert 25 stations. Elle utilise la technique japonaise de monorail mise au point par la Sté Hitachi, avec des rames capables de gravir des rampes de déclivité importante. Ce choix s’explique en raison du caractère accidenté du relief de Chongqing, dont l'implantation s'est faite sur des collines et aux confluents des profondes vallées du Yangze et de la Jialing.
Aujourd’hui, le métro de Chongqing possède 4 lignes, 2 aériennes de type monorail (ligne 2 : Jiaochangkou - Yudong et la ligne 3 : Yudong - Jiangbei Aéroport) et deux souterraines à écartement standard (ligne 1 : Xiaoshizi - Jiandingpo et… la ligne 6 : Chayuan - Beibei) la ligne 6 ayant un raccordement menant au Centre d’Exposition International (Ligne I : Lijia - Yuelai). Sa fréquentation est en moyenne de 1.730.000 voyageurs par jour, avec des pointes pouvant aller à près de 2.600.000 certains jours.
Pour les années à venir, plusieurs projets sont à l’étude ou déjà en cours de réalisations notamment pour les lignes 0, 4, 5 et 10 prévues pour 2017. Des travaux d’extensions et de prolongements de la majorité des lignes de ce réseau urbain sont également programmés jusqu’en 2022.
Source : Demain la Chine.

UN DON PAS COMME LES AUTRES

Gérald Knowlton est un richissime canadien, passionné de chemin de fer qui, sur 21 hectares, a reconstitué un parc ferroviaire en hommage à son père qui fut chef de gare durant plus de 40 ans.
S’inspirant des souvenirs de son enfance, il a durant une trentaine d’années, acheté à la Canadian Pacific, bâtiments, rails, locomotives, voitures et wagons, mobilier et autres matériels ferroviaires, pour recréer une station de chemin de fer dans le style des années 1940 au temps où l’arrivée du chemin de fer dans une région étant encore synonyme de progrès et prospérité.
Aujourd’hui, l’entretien de cette propriété devenant de plus en plus difficile, il a pris la décision de donner aux municipalités de Foothills et d'Okotoks sa collection ferroviaire privée et la propriété du Parc Champion du nom de la station qu’il reconstruisit avec passion durant 30 ans. Les deux municipalités se sont engagées à veiller et à maintenir l'intégrité du site.
Source : Calgary Sun et  Radio Canada.

PAS DE HAUSSE DES TARIFS SNCF POUR 2017

Après une hausse de 2,6% en 2015, comme en 2016, aucune hausse des tarifs des billets de train SNCF n’aura lieu en 2017. Annoncée le 23 décembre dernier par le Président du Directoire au micro de la chaine de radio RTL, cette non augmentation est accompagnée de plusieurs offres de mobilité devant permettre aux clients de voyager moins cher : plus de billets Prem’s, plus de promos (y compris de dernière minute), plus de voyages low-cost avec OUIGO (TGV), Intercités 100% Eco ou encore IZY (Thalys).
La nouvelle garantie 30 minutes permettant d’être remboursé en bon d’achat ou par virement dès 30 minutes de retard sur tous les voyages TGV et Intercités et quel qu’en soit le motif, a également été rappelée lors de l’entretien.
Lancée le 1 décembre 2016, elle s’applique désormais à tous les retards sans exception, y compris ceux dont la SNCF n’est pas directement responsable (intempéries, colis suspects, obstacles sur les voies…). L’indemnisation est de 25% du prix du billet pour un retard compris entre 30 et 119 minutes, 50 % pour un retard entre 120 et 179 minutes et 75% pour un retard de 180 minutes et plus.
Source : SNCF.

UN GRAND MERCI POUR VOTRE SOUTIEN ET VOTRE FIDÉLITÉ

Depuis 2010, date de sa création, la fréquentation de trainvapeur.fr est en constante augmentation, et l’année 2016 a battu tous les records.
Aussi je tiens à remercier tous les passionnés du train et du chemin de fer qui, grâce à leurs informations, suggestions, remarques, questions, invitations, photos et vidéos transmises au cours de l’année 2016, ont permis que ce site vive :

Martine BRUYELLE-WACRENIER, Philippe ARMAND, Sophie ARMAND, Geneviève AJOULAT, Pierre BALTEAU, Dominique BARA, Claudine BATAILLE, BIDONE1967, David BLONDIN, Alain BOIZARD, Michel BOULANGER, Michel BRICE, Franz-Josef BUHR, Alain CAILLE, Philippe CHARBONNIER, Christian COMBES, François COTTEBRUNE, Jean-Yves DAREAUD, Cédric DAEYE, Sven DE BOECK, Damien DEBRIL, Éric DECOSTER, Charles-Mony DÉCOUT, Christian DÉCOUT, Guy DEFRANCE, Bruno DELARUE, Patrice DELATTRE, René DELEPORTE, Daniel DENIS, Daniel DENISE, Hélène DROSZCZ, Philippe DUBOCQ, Marc-André DUBOUT, Dominique DUTERTRE, D1002 Western Explorer, ErebosSan, Yves FOURDIN, FTZvideo, Jacqueline GARDYN, René GARDYN, Patrick GOUDSMETT, Hervé GUILLEMIN, Grahamawhyte, Jean-Pierre GRANGIER, Jean-Marc GRAS, Alain GUILLERAY, Christopher HUGHES, Roger JOUVENEAUX, Peter KEITH, Mi.Ko & Endy96, Locotram, Dominique LANNI, Nicolas LENCLEN, Jason LOWE Photography, Michel MARIN, Marsh Steam Videos , Robert MASTERMAN, Linda MEDDAH, François MEYER, Philippe MOINE, Michel MOULIN, Alain MOURET, Loïc MOTTET, NuriRips, OYAKATA Movies, Passion Trains, Gilles PÉNICHON, Pine Tree Junction, Olivier PLAISIER, Serge PONCÉ, Bruno PONS DE VINCENT, Francis POURPOINT, Priceman141, Éric QUERE, Jean-Pierre ROUX, Édouard SAUVAGE, Dominik SCHÖN, Henri SEGHERS, Loïc SIMON, David STATNICK, Steam Tube, Guillaume TAUFOUR, The Stephengthompson, Timsvideochannel1, Henri TITÉCA, Claude TOULOUSE, Christian TOURSEL, Trainfart/Magictrain, Trains TV, Pascal VANSEVEREN, Donatien VARLEZ, Philippe VEPIERRE, Claude VERBEET, Emmanuelle VERTE, Videostrains, VintageLynx, Maurice VROMAN, Bertrand WAGON, Michel WALSCHAERTS, Austin WHITEHEAD, Pam WHITEHEAD, Maurice WIEBOUW, et toutes mes excuses à ceux que j'aurais omis de citer.
À toutes et à tous, trainvapeur.fr et Philbru Production vous adressent un grand merci pour votre participation et vous souhaitent une très bonne et heureuse année 2017.
Sans vous, ce site n’existerait pas.
Philippe BRUYELLE



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

FIDÉLITÉ CANINE À TOUTES ÉPREUVES

Voici une histoire, à peine croyable, diffusée par la chaine de télévision russe RT, et dont devrait s'inspirer plus d'un humain. La scène se passe en Ukraine où un chien, blessé à la patte, reste immobilisé au milieu d’une voie de chemin de fer alors qu’un train arrive au loin. C’est alors qu’un chien de la même fraterie, dans un geste de solidarité ou d’amour, vient se coucher à ses côtés afin qu’il ne soit pas seul pour affronter le danger.
Les images spectaculaires filmées par un cinéaste amateur présent sur place, montrent les deux chiens transis de froid et immobiles au milieu de la voie alors que le train passe au-dessus de leurs têtes, fort heureusement, sans les blesser.
Un vrai conte de Noël. Depuis le chien Panda et sa sœur Lucy ont été secourus et récupérés par leurs maîtres.
Source : RT.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Japanese snow plow train DE15 in action
 


TRAINS & AVIONS



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

C'est en lisant dans le train que j'ai appris à passer d'une ligne à l'autre.

Gaëtan FAUCER - Dramaturge, poète et nouvelliste belge (Né en 1975)



Numéro 346
SEMAINE du 9
au 15 janvier 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Züge im Schnee - IC2000
trainfart
(Allemagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 14 et 15 janvier le SALON DU CHEMIN DE FER ET DU MODÉLISME organisé par l'AAMCS (Amicale Amandinoise de Modélisme ferroviaire et de Chemin de fer Secondaire) en collaboration avec le TTVS (Train Touristique de la Vallée de la Scarpe). Cette année encore des nouveaux réseaux seront à découvrir ainsi qu'une BOURSE D'ÉCHANGE. Ouvert le samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 3,50 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés. Salle Alfred Lemaitre. Rue Henri Durre à SAINT-AMAND-LES-EAUX (59). Site Web.
Le 15 janvier, la 17ème édition de l’EXPOSITION-BOURSE DE MODÉLISME qui accueillera de nombreux boursiers venus de toute la France. Alors passionnés, collectionneurs, venez nombreux à ce rendez-vous entre amis ou en famille pour faire de belles trouvailles ou pour le plaisir des yeux. Buvette et petite restauration sur place. Ouvert de 09h00 à 17h00. Entrée 3 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. Salle polyvalente à AVEIZIEUX (42).
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

UN WAGON DÉBROUSSAILLEUR ÉCOLOGIQUE POUR LE CFVE

Nettoyer l’emprise ferroviaire des mauvaises herbes, sans utiliser de produits chimiques, c’est le challenge qu’a entrepris le CFVE (Chemin de Fer de la Vallée de l’Eure). Depuis plusieurs semaines, un groupe de membres bénévoles s’est penché sur une solution de désherbage mécanique de la voie ferrée. Aujourd’hui la conception du wagon débroussailleur arrive à terme avec l’idée d’équiper, une ancienne voiture remorque d’autorails, d’un bras amovible muni à son extrémité d’un outil de broyeurs à chaines comme ceux utilisés sur certaines machines forestières.
Le chantier de rénovation de la remorque d’autorail des années 1950, et de sa transformation en wagon débroussailleur, représente un investissement de près de 44.000 €.
Un appel aux dons a donc été lancé par le CFVE par l’intermédiaire de la plateforme de financement participatif Ulule qui est chargée de collecter des fonds avec un objectif final de 4.000 € et plus si possible. Vous pouvez contribuer au financement à partir de 5 € et bien sûr beaucoup plus, sachant qu’une contrepartie vous sera offerte par l’Association (inscription sur plaque commémorative, voyage en train, etc.) et qu’étant donné que le CFVE est reconnu d’intérêt général, chaque don est déductible d’impôt à 60% pour les particuliers, et à 75% pour les sociétés.
Pour participer, il suffit de cliquer sur ce lien qui vous orientera vers la plateforme Ulule.
En participant au projet, vous permettrez la création d’un wagon débroussailleur d’un nouveau genre permettant, en un seul passage d’entretenir 25 kilomètres de ligne et de venir à bout de la végétation dans des conditions respectueuses de l’environnement.
Ce wagon tondeuse permettra également d’accroitre la sécurité des circulations ferroviaires d’une manière à la fois sympathique et innovante afin que le CFVE puisse continuer l’exploitation du train touristique sur l’ancienne ligne Rouen - Orléans, préserver le patrimoine ferroviaire français (de 1870 aux années 1980), et animer un chantier d’insertion, permettant à une dizaine de bénéficiaires en grande difficulté sociale de se réinsérer dans la vie active.
CFVE. Chemin de Fer de la Vallée de l’Eure. Gare de Pacy-sur-Eure (27). Site Web.
Sources : Ulule et CFVE.

SNCF RÉSEAU PREND DE LA HAUTEUR

Surveiller et contrôler les infrastructures ferroviaires sans consignation électrique, sans interruption du trafic ou de l’activité, c’est la possibilité que s’est donnée SNCF Réseau en présentant, le 5 janvier 2017, sa filiale drones au nom d’Altametris.
Composée d’une équipe de 20 ingénieurs spécialisés, télé-pilotes confirmés et développeurs pour une flotte de 12 drones, Altametris permettra, grâce à ses moyens propres, d’effectuer :
  • la collecte de données par mobiles automatisés type drones et robots ;
  • la surveillance des infrastructures par le recensement des constituants et de leur état, ainsi que leur évolution dans le temps ;
  • la fourniture de plans et modèles 3D, nécessaires à tout projet de modernisation ou régénération d’infrastructure ;
  • une aide à la prise de décisions, dans la mesure où les données aériennes de différentes sources (photographie, infra-rouge, laser, etc.) offrent une observation originale des évènements facilitant la compréhension et la prise de décisions.
Tous ces services apporteront des données utiles à la gestion des réseaux et à l’exploitation des systèmes d’information du gestionnaire d’infrastructures.
Source : SNCF Réseau.

LE DÉSAMOUR DE NOS VOISINS BRITANNIQUES
POUR LEURS TRAINS DU QUOTIDIEN

Il n’y a pas qu’en France que les voyageurs pestent contre les trains qui les transportent au quotidien vers leurs bureaux, usines et autres entreprises.
De l’autre côté du Channel, la grogne monte de plus en plus chez nos voisins grands-bretons devant le nombre important de dysfonctionnements qui pénalisent quotidiennement les utilisateurs des trains du Royaume-Uni. Grèves à répétition, retards, annulations et pannes récurrentes, perturbent fortement le trafic ferroviaire, ce qui suscite la colère des passagers auxquels on vient en plus imposer une augmentation des tarifs de 2,3%, à compter du 2 janvier 2017.
L’explication que la majeure partie de cette augmentation est destinée au soutien du plan 50 milliards de £ pour la mise à niveau des infrastructures ferroviaires, soit le plus gros investissement depuis l'époque victorienne, n’arrive pas à calmer le mécontentement des navetteurs qui se plaignent d’avoir certains tarifs les plus élevés d’Europe et des trains peu fiables.
Toutefois, comparer le prix d’un voyage en train en Grande Bretagne par rapport à celui d’un trajet similaire proposé dans les autres pays d’Europe n’est pas une simple affaire car, comme en France, les tarifs sont multiples en fonction des horaires désirés ou si le billet est acheté plusieurs jours à l’avance. D’après le très sérieux et documenté site internet The Man in the Seat Sixty-One…, la Grande-Bretagne n’aurait que 15% de l'histoire des tarifs les plus élevés en Europe, les 85% restant étant similaires ou même moins chers que ceux pratiqués sur le Continent.
Ainsi au moment où Bruxelles exige l’ouverture à la concurrence des transports ferroviaires voyageurs européens, de plus en plus de voix britanniques réclament que leur chemin de fer soit renationalisé comme avant 1980, époque où Margaret Thatcher avait lancé un large plan de privatisation des services en Grande Bretagne. Cette demande a d’ailleurs de plus en plus d’échos depuis le vote du Brexit.
A suivre…
Source : Railway News.

UN NOUVEAU TRAIN FANTÔME CHEZ NOS VOISINS BELGES

Au petit matin du 2 janvier, un train sans conducteur, ni voyageurs, a déraillé en gare de Forest-Formation, en Belgique, après avoir parcouru plusieurs centaines de mètres. D’après les premières constatations faites par le CGSP (Syndicat des cheminots), les freins d’urgences n'ont pas fonctionné mais, jusqu’à présent, aucune analyse n’explique les circonstances de l’accident. Négligence, acte malveillant, défaillance technique, toutes les hypothèses seront prises en compte par les enquêteurs chargés de découvrir l’origine de ce nouvel accident qui heureusement est arrivé dans une zone sans trafic commercial.
Ce nouvel incident nous rappelle qu’en février 2016, un train sans conducteur et sans voyageurs, avait parcouru 12 kilomètres sur le réseau ferroviaire belge sans provoquer d’accident, grâce à la réactivité et la maitrise du régulateur de trafic *.
* Lire l’article Le mystère du train fantôme belge résolu dans le numéro 338 de trainvapeur.fr.
Source : RTBF.

UN DRAME QUI DEVRAIT FAIRE RÉFLÉCHIR

Il y a 15 jours, dans un article traitant du phénomène du « train surfing »* à Paris, je vous parlais de la dangerosité de cette pratique qui consiste à grimper sur le toit d’un train ou s’agripper sur une de ses parois aux mépris de toutes les règles de sécurité et des conséquences dramatiques qui peuvent arriver. Malheureusement, l’actualité a une nouvelle fois rappelé que ces soi-disant sports de l’extrême sont des cascades à très hauts-risques dont l’issue peut être mortelle comme l’a malheureusement appris à ses dépens un jeune homme d’une vingtaine d’années qui faisait partie du groupe qui a publié la vidéo, présentée ci-dessous, que trainvapeur.fr avait diffusée dans son n° 344*.
Pour une raison que l’on ignore encore, dans la nuit de la St Sylvestre 2016, cet adepte du « train surfing » s’est trouvé coincé entre deux voitures d’une rame du métro parisien à la station Daumesnil. Aussitôt alerté, la RATP prévient les secours et le jeune homme, victime d’un traumatisme crânien, est emmené à l’hôpital où, malgré les soins qui lui sont prodigués, succombera suite à ses blessures.
Ce drame pose une nouvelle fois la question de tous ces « sports », non encadrés, qui se développent dans le monde entier, comme le « parkour », cette discipline consistant à se déplacer en utilisant le milieu urbain et dont le « train surfing » est une des composantes.
* Lire l’article Complètement fou ! dans le numéro 344 de trainvapeur.fr.
Source : 20 minutes.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

UN CONCERT DE NOËL SURPRENANT

Enregistré au nord de Bucarest, le lendemain de Noël 2016, le conducteur d’un train interprète, avec le klaxon de sa locomotive, une sorte de Jingle Bells ferroviaire en nocturne, le tout rythmé par une sonnerie de passage à niveau
Étonnant !

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Crécy-Reims-Crécy en Vapeur avec la 230.G.353
 


Marcel Fourey



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

L'architecte de la gare de Saint-Nazaire aurait dû construire un cimetière l'ambiance aurait été meilleure au moins il y aurait eu quelques fleurs

BATLIK - Auteur, compositeur, interprète français (Né en 1977)
Paroles extraites de la chanson Saint-Nazaire : Album XI Lieux (2016)



Numéro 347
SEMAINE du 16
au 22 janvier 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

N&W 611 - Manassas Excursions 2016
Joseph Fusco 
(U.S.A.)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 21 et 22 janvier l’EXPOSITION DE MODÉLISME FERROVIAIRE organisée par la Mairie de Saint-Mandé et le SMCF (Saint-Mandé Club Ferroviaire). Venez découvrir des réseaux en N, HO, O, des associations, des revues et rencontrer des professionnels, artisans et commerçants. Ouvert le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée : adulte 5 € ; de 10 à 16 ans 3 € et gratuit pour les enfants de moins de 10 ans. Mairie de Saint-Mandé. 10 place Charles Digeon à SAINT-MANDÉ (94).
Et le 22 janvier la BOURSE INTERNATIONALE de modélisme ferroviaire, miniatures automobiles, miniatures agricoles, jouets anciens, maquettes, etc..., organisée par l'Association France-Autorails en collaboration avec l'Association des Ch'tis Débrouillards Beuvrygeois. Ouvert de 09h00 à 18h00. Salle des Sports Jean Degros. Complexe sportif. Rue de l'Ancienne Poste à BEUVRY LA FORÊT (59).
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE CFBS À TOUTE VAPEUR POUR LA SAISON 2017

Malgré une saison 2016 en baisse de fréquentation, 188.651 voyageurs, contre 197.432 en 2015, le CFBS (Chemin de Fer de la Baie de Somme), redémarre sa saison 2017 à toute vapeur avec, comme objectif, la reconquête de la clientèle et dépasser la barre des 200.000 voyageurs transportés, une perspective d’autant plus réalisable que le dernier trimestre 2016 a enregistré 3.000 passagers de plus qu’en 2015, ce qui est de bonne augure pour la suite.
Pour atteindre ses objectifs, en plus des trains réguliers qui redémarrent dès le 5 février, le CFBS organise de nombreux trains à thème : trains des amoureux ; trains dîner à bord ; trains des marées ; trains du Père Noël, et plusieurs opérations comme : découverte de la Baie de Somme ; opération Grand large ; Journées du Patrimoine ; de rails en vagues ; initiation à la vapeur et de nombreuses autres choses qui font que le train à vapeur de la Baie de Somme est la destination touristique la plus prisée du littoral et le chemin de fer historique à vapeur le plus fréquenté de France.
De plus, en 2017, le CFBS s’associe avec la SNCF, la Maison de la Baie de Somme et des loueurs de vélo pour faciliter un séjour réussi en baie de Somme en conjuguant :
  • une bonne correspondance avec les trains Intercités venant de Paris et Amiens en gare de Noyelles-sur-Mer ;
  • la possibilité de réserver un vélo par Internet à Noyelles-sur-Mer, St Valery-sur-Somme ou Cayeux-sur-Mer et de l’embarquer à bord du train ;
  • un billet combiné avec la Maison de la Baie de Somme pour mieux interpréter les paysages, la faune et la flore ;
  • un important réseau de pistes cyclables ou de sentiers balisé, repris dans des guides papiers ou accessibles depuis un Smartphone.
Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter le CFBS au 03 22 26 96 96 ou sur son Site Web.
CFBS (Chemin de Fer de la Baie de Somme). Gare de Saint-Valery. BP 80 031. 80230 SAINT-VALERY-SUR-SOMME

UN CONTRAT D’ENVIRON 3,75 MILLIARDS D’EUROS POUR LE RER DU FUTUR

255, c’est le nombre de trains que la SNCF vient de commander au Groupement Alstom - Bombardier pour renouveler la flotte du réseau Transilien en région parisienne. Financée par le STIF, cette commande est répartie en 125 rames pour la ligne RER D, et 130 rames pour la ligne RER E.
Surnommé « BOA » ces trains de nouvelle génération à deux niveaux et sans séparation entre les voitures, remplaceront un matériel de plus de 30 ans de plus en plus difficile à entretenir et ne répondant plus à l’augmentation du trafic francilien.
Spécifiquement conçu pour répondre aux besoins des transports ferroviaires des zones denses en Île-de-France (70% des clients SNCF sur 2,2 % du territoire français), le « X’Trapolis Cityduplex » , c’est son nom de baptême, a de larges portes permettant une grande fluidité dans les entrées et sorties des passagers et trois espaces de voyage distincts. Chaque passager peut ainsi choisir son espace en fonction de son temps de trajet :
  • zones plateforme pour voyager debout lorsque le trajet est très court et qui permettent de circuler facilement comme dans un métro ;
  • zones basses mixtes (debout ou assis) pour un trajet inférieur à 20 minutes ;
  • zones hautes au confort de type régional avec plus de places assises pour les voyages plus longs.
Dans chacune des voitures d’extrémité, les plateformes permettent l’accès direct et rapide des utilisateurs de fauteuils roulants à leurs espaces dédiés. Par ailleurs, la climatisation, l’éclairage et les sièges ont été pensés pour permettre un haut niveau de confort.
Plusieurs innovations permettront de réduire de 25% la consommation d’énergie par rapport aux générations précédentes de matériels. Il dispose notamment de 8 bogies moteurs qui lui confèrent des performances d’accélération et de décélération en freinage régénératif supérieures à celles des anciennes générations, un atout indéniable pour l’exploitation.
Cette commande permettra de pérenniser près de 8.000 emplois de la filière ferroviaire en France.
En plus du site de Bombardier, à Crespin, dans le département du Nord, huit sites d’Alstom participeront à la réalisation du projet : Valenciennes pour la gestion de projet, la conception, la validation, les essais, la mise en service et garantie, la production des véhicules d’extrémités et l’intégration finale du train ; Reichshoffen pour des lots d’études, Ornans pour les moteurs, le Creusot pour les bogies ; Villeurbanne pour l’électronique embarquée ; Tarbes pour les systèmes de traction ; Petit-Quevilly pour les transformateurs et Saint-Ouen pour le design.
Dès 2021, 71 premiers trains seront livrés et mis en circulation, dont 56 rames de 112 mètres d’une capacité de 1563 voyageurs et 15 rames de 130 mètres pouvant transporter 1861 passagers.
Sources : Alstom et SNCF.

LOCOMORE : LE TRAIN ÉCOLO ALLEMAND

Présenté en septembre 2016 à Berlin, au Salon InnoTrans qui, comme son nom l’indique, propose toutes les nouveautés en matière de transport ferroviaire, le nouveau train LOCOMORE semble sorti tout droit des années 1970 avec ses anciens wagons restaurés à neuf et sa couleur orange qui rappelle celle des premiers TGV.
Première compagnie à voir le jour grâce au financement participatif* (crowfunding), LOCOMORE veut se démarquer des autres transporteurs institutionnels par des tarifs à bas coûts, mais aussi en proposant des services innovants comme la vente au bar de nourriture biologique (café équitable, limonade bio, bière sans gluten, colas à base de Guarana, sandwiches végétariens, etc.), et des zones où les voyageurs qui partagent les mêmes intérêts, peuvent se retrouver pour discuter, échanger leurs expériences ou travailler tranquillement. De plus, un espace familial, laissant plus de place aux enfants pour s’amuser, est aussi proposé.
Mais même si les wagons sont « rétro » et plus bruyants que ceux d'aujourd'hui, la présence du WiFi gratuit et le soin apporté à l’aménagement des compartiments séduisent beaucoup de voyageurs qui ont la fibre écolo ou nostalgique, et un petit budget.
Depuis début janvier, la première ligne exploitée par LOCOMORE relie Stuttgart à Berlin avec un aller simple à 22 € contre près de 116 € pour le tarif standard pratiqué par la DB**, mais en mettant 40 minutes de plus qu’une liaison normale.
D’autres lignes de ce type, vers Cologne et Munich, sont actuellement à l’étude et pourraient ouvrir en 2018 si le succès est au rendez-vous.
A noter que ce type de train n’est possible que dans les pays où le transport ferroviaire voyageurs est déjà ouvert à la concurrence, ce qui est le cas en Allemagne depuis les années 1990.
* 460.000 € ont été récoltés avec le financement participatif.
** Deutsche Bahn l’équivalent allemand de notre SNCF.
Source : Locomore.

LA FAUTE AU FREIN !

On en sait un peu plus sur l’origine du déraillement du train Desiro ME 3965 survenu en gare de Forest-Formation le 2 janvier en Belgique*.
D’après les premiers résultats de l’enquête révélés par le ministre belge de la Mobilité, il s’avère que le frein parking de la motrice n’était pas actionné alors que la rame était stationnée sur une voie de garage légèrement en pente. Vers 5h00 du matin, le train, sans conducteur, ni accompagnateur, a commencé à rouler avant d’être arrêté par l’aiguillage de sécurité l’empêchant de pénétrer sur le réseau commercialisé, 500 mètres plus loin.
Fort heureusement les dégâts ne sont que matériels et l’enquête qui suit son cours devra déterminer les responsabilités.
* Lire l’article Un nouveau train fantôme chez nos voisins belges dans le numéro 346 de trainvapeur.fr.
Source : La Province.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

PLAN GRAND FROID : LA SNCF ADAPTE LE TRAVAIL À LA CHAINE

Conditions météorologiques obligent, avec l’arrivée des rigueurs hivernales, la SNCF prépare son matériel roulant en vue des difficultés de circulation dues au grand froid, au gel et à la neige.
Du travail à la chaine en perspective… comme le montre la photo empruntée à l’excellent compte twitter : Conducteur de train et accessible en cliquant sur ce lien,
Étonnant !
Source : Conducteur de train.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

[Documentaire] Transport de marchandises : changeons d'ère !
 


CE FRET SNCF



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « salle des pas perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par obligation comme par plaisir. À cette occasion, chacun perçoit cet espace impersonnel comme une invisible frontière qui sépare deux territoires : celui où l’on n’est déjà plus là et celui vers lequel on se rend. No man’s land urbain, ce point de passage obligé d’un univers à l’autre cristallise donc, dans une même perception contradictoire, et la nostalgie du « d’où je viens », synonyme de passé, et l’enthousiasme du « où je vais », porteur d’avenir. De ce fait, la gare est un lieu étrangement magique qui, ancré dans le monde, nous permet néanmoins de quitter la réalité : notre ici-et-maintenant, pour anticiper autre chose avant l’heure : notre ailleurs-et-demain… Et, mieux que quiconque, les amoureux le savent qui s’embrassent sur les quais, envahis par le trouble qu’occasionne un tel ressenti !

Philippe PARROT - Écrivain et poète français (Né en 1950)
Poème Quai de gare (2014)




Numéro 348
SEMAINE du 23
au 29 janvier 2017


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Mikulášský parní vlak s lokomotivou 310 0134 N.Paka - Lomnice n.P. a zpět 4.12.2016
Tomáš Pelech 
(République Tchèque)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 29 janvier, la BOURSE D'ÉCHANGES organisée par le club TLSR (Talange Sur Les Rails). Ouvert de 09h30 à 17h00. Entrée 3€. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Centre socio culturel. Salle Maurice Baquet à TALANGE (57). Site Web.
Également le 29 janvier, la BOURSE D'ÉCHANGE PLURIDISCIPLINAIRE organisée par l'AFMC (Arverne Ferroviaire Miniature Club). Ouvert de 09h00 à 17h00. Entrée 2 €. Salle Municipale du Carrefour Europe. 41 Place Charles de Gaulle à CHAMALIÈRES (63). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA LGV NORD POURSUIT SA MUE

SÉCURITÉ, CONFORT ET PERFORMANCE

Suite à l’usure occasionnée par le passage répété des trains à grande vitesse depuis 24 ans, SNCF Réseau a engagé un programme de modernisation pour permettre aux 200 trains journaliers (TGV, Eurostar, Thalys et Lyria) de continuer à circuler en toute sécurité sur l’artère ferroviaire qui dessert une grande partie de l’Europe du Nord en reliant Paris à Lille, Bruxelles, Amsterdam et Londres.
Depuis 2 ans, ces travaux permettent d’améliorer les caractéristiques géométriques de la voie pour maintenir le trafic des TGV à une vitesse de 300 km/h avec un niveau de confort et une sécurité optimale des circulations et des voyageurs.
Le 23 janvier 2017, débutera la troisième partie de cet énorme chantier réparti en deux phases : 23 janvier au 22 avril et 29 mai au 29 juillet 2017. L’objectif est de renouveler le rail et le ballast sur la voie 2, dans le sens Lille - Paris, entre Conchy-les-Pots et Verberie, dans l’Oise, soit 35 kilomètres de voie.
Pour mener à bien ces travaux, deux trains-usines, spécialement dédiés aux LGV (Lignes à Grande Vitesse), sont mobilisés. L’un, équipé d’une « dégarnisseuse », renouvelle le ballast, et l’autre, appelé « BOA », remplace les LRS (Longs Rails Soudés) sur l’ensemble du linéaire.
Le chantier nécessite également l’équipement de deux bases-travaux, l’une située à Ressons pour stocker matériaux et trains-usines, et l’autre à Longueil comme base principale.

LES CONSÉQUENCES POUR LES VOYAGEURS

Bien qu’effectués uniquement de nuit, en semaine, afin d’éviter toute interruption de trafic et minimiser l’impact sur les voyageurs, certains horaires seront modifiés jusqu’au 19 mars, les TGV au départ de Lille vers Paris enregistrant 5 minutes de trajet supplémentaires en moyenne, et ceux au départ d’Arras vers Paris environ 8 minutes. Cette augmentation du temps de trajet est la conséquence de la limitation de vitesse à 120 ou 170 km/h imposée lors du franchissement des zones de chantier où la voie est encore fragilisée.

ET LA SUITE…

Débuté en 2015, cet important programme de 280 km de renouvellement de ballast et rails, devrait remonter progressivement de Paris vers Lille au rythme de 25 à 35 km durant le premier semestre de chaque année à venir, pour se terminer en 2021.

QUELQUES CHIFFRES CLÉS
  • 35 kilomètres de voie renouvelés
  • 34.000 tonnes de ballast neuf
  • 70 kilomètres de rail neuf
  • 220 agents SNCF et entreprises extérieures
  • 53 millions d’euros entièrement financés par SNCF Réseau
  • 2 trains-usines (Dégarnisseuse et Boa)
  • 2 bases-travaux (Ressons et Longueil)
Source : SNCF Réseau.

LA FIN DU MONOPOLE EST PROGRAMMÉE

Le 14 décembre 2016, le Parlement européen votait en session plénière le volet du quatrième paquet ferroviaire relatif à l’ouverture à la concurrence des marchés domestiques. On connaît maintenant les dates butoirs qui sont désormais imposées aux États membres :
  • à partir du 3 décembre 2019, il n’y aura plus de monopole d’État pour les lignes ferroviaires nationales (les LGV en France), et elles pourront être commercialisées par de nouveaux opérateurs à partir de décembre 2020 pour l’horaire de service 2021. Sous le contrôle du régulateur (Arafer) ;
  • dès décembre 2019 si elles le souhaitent, les autorités organisatrices de transport pourront lancer des appels d’offres pour les lignes conventionnées nationales et régionales (TET et TER) ;
  • à partir de 2023, cette ouverture à la concurrence sera obligatoire, sauf exception.
Certains pays européens comme la Grande Bretagne et la Suède ont déjà pris les devants en libéralisant totalement leurs chemins de fer nationaux. D’autres comme, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche, ne l’ont fait que partiellement, mais la majeure partie des membres de l’UE, dont la France, a toujours refusé l’ouverture à la concurrence pour le trafic intérieur. Une attitude qui ne sera plus possible à partir de décembre 2019.
Source : Arafer.

LE TRAIN ET L’ÉNERGIE VERTE

La transition énergétique serait-elle vraiment pour demain en Europe. Si, surtout en période électorale, certains ne font qu’en parler, d’autres agissent et prennent des engagements qui commencent à porter leurs fruits. C’est notamment le cas de la Compagnie nationale des chemins de fer des Pays-Bas - NS (Nederlandse Spoorwegen) qui annonçait, non sans une certaine fierté, que depuis le 1er janvier, 100% des trains électriques circulant aux Pays-Bas sont alimentés par une énergie renouvelable, en l’occurrence d’origine éolienne.
Autre exemple d’énergie renouvelable, en Belgique où grâce à l’électricité produite par les éoliennes du parc de Gingelom, 170 trains peuvent circuler chaque jour avec une énergie écologique.
En Grande Bretagne, une équipe de chercheurs étudie la possibilité de raccorder directement l’alimentation électrique des trains sur des panneaux solaires placés le long de la voie ferrée et donc sans passer par le réseau traditionnel de distribution électrique. Ce projet, devrait commencer des tests dès le 1er février 2017 sous le nom de « Renewable Traction ».
D’autres solutions sont en cours ou ont été réalisées de façon très locales, comme en Allemagne avec le train conçu par Alstom et fonctionnant grâce à une pile à hydrogène, mais le chemin est encore long avant que les énergies propres remplacent totalement les énergies polluantes car si les solutions techniques existent, c’est surtout la volonté politique qui manque.

LE GRAND FROID EST ARRIVÉ

Cela n’aura échappé à personne. Le froid s’est abattu sur l’Europe apportant, avec lui, son lot de difficultés pour le bon fonctionnement des réseaux ferroviaires. D’expérience, on sait que les conditions météorologiques comme la neige, le verglas, le gel, fragilisent les infrastructures et le matériel roulant. Aussi, dès les premières alertes, la SNCF active son « plan grand froid » et met en place des actions pour prévenir et anticiper l’impact des conditions hivernales*.

Comme les années précédentes, ce plan agit sur :
  • LES INFRASTRUCTURES : surveillance accrue des voies, aiguillages, caténaires et autres appareillages. Les agents sont mobilisés en équipe d'intervention d'urgence et les 58 engins « chasse neige », sont pré positionnés aux endroits à risques.
  • LE MATÉRIEL : préparation des trains (projection d’antigel sur les bas de caisse des trains, protection des organes sensibles, etc.).
  • LES GARES : déneigement des quais lorsque l’accès des voyageurs est rendu impossible ou dangereux (risque de glissade) par la neige ou le verglas. 5,3 millions d’euros ont été investis dans les équipements de déneigement.
  • LES CIRCULATIONS : abaissement des vitesses dès que cela apparaît nécessaire, à 220 km/h voire 160 km/h pour les TGV et à 120 km/h pour les trains INTERCITÉS ou les TER (cette mesure provoque l’allongement des temps de parcours). Dans les cas extrêmes, certaines circulations pourraient être annulées.
  • L'INFORMATION DES CLIENTS : des rapports étroits avec Météo France permettent de maîtriser l'impact de la météo sur les infrastructures. Chaque jour, Météo France envoie des bulletins de prévisions détaillées aux postes de commandement régionaux, avec une surveillance accrue des sites particulièrement exposés. Lors d'une alerte météo, une « tournée des voies » est organisée. Si la chute de neige est prévisible (c’est-à-dire si l’alerte météo est donnée 36 heures à l’avance), une information fiable sera délivrée au plus tard 24 heures avant le début de la perturbation - si l’information n’est pas prévisible (alerte moins de 36 heures avant la chute de neige), l’information sera fiable mais elle sera donnée avec moins d’anticipation.
En cas de difficultés de rapatriement de passagers, 50 gares peuvent accueillir les voyageurs.
Ces gares dites « d’accueil », ont la capacité de recevoir des rames et disposent de personnel disponible en gare ou des Volontaires de l’Information ainsi que des possibilités d’avitaillement. De plus, des stocks d’avitaillement sont disponibles dans les 250 gares principales : 22.000 couvertures, 1.400 boissons auto chauffantes, 120.000 coffrets repas, 10.500 kits de nuit…
* Lire l’article Préparation hivernale du réseau : Le plan grand froid dans le numéro 294 de trainvapeur.fr.
Source : SNCF.

LA SNCF EMBAUCHE

Du lundi 23 au vendredi 27 janvier 2017, la Tournée de l’Emploi SNCF Nord Ile-de-France aura lieu dans cinq gares de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise où le public pourra prendre connaissance de l’ensemble des 500 emplois qui seront proposés en 2017 par SNCF sur la région ferroviaire Paris Nord :
  • 100 postes de conducteurs de train ;
  • 50 postes d’agents de manœuvre et de techniciens dans les deux technicentres de Paris Nord-Joncherolles (Villetaneuse) et du Landy (Saint-Denis) ;
  • 85 postes d’agent commercial en gare et 10 postes de managers ;
  • 200 postes de maintenance de l’infrastructure (signalisation mécanique, signalisation électrique, voies, caténaires…) ;
  • 30 postes d’agents de la SUGE ;
  • 20 postes d’aiguilleurs.
Un stand d’information sera mis en place aux heures de pointe du matin (07h30 -10h00) et du soir (16h00 - 19h00) dans les gares suivantes :
  • lundi 23 janvier : Saint-Denis ;
  • mardi 24 janvier : Aulnay-sous-Bois ;
  • mercredi 25 janvier : Garges-Sarcelles ;
  • jeudi 26 janvier : Epinay-Villetaneuse ;
  • vendredi 27 janvier : Ermont Eaubonne.
Le public sera accueilli par des responsables du recrutement SNCF. Ils seront accompagnés d’agents de l’entreprise qui pourront raconter leur métier et conseiller les candidats. Parmi eux, figureront des conducteurs de trains, des agents de maintenance des technicentres SNCF, des agents de la SUGE, des spécialistes de l’entretien des voies et des caténaires.
Source : SNCF.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

DES VOLEURS PAS TRÈS INSPIRÉS

En Allemagne, des bandits qui, dans la nuit du 11 au 12 janvier, avaient arraché un distributeur de billets dans la ville de Dinslaken, n’ont rien trouvé de mieux que de le déposer au milieu d’une voie ferrée en espérant que le choc avec un train ouvre le coffre-fort pour pouvoir ensuite récupérer les billets.
La collision a bien eu lieu mais, sous le choc, le train a déraillé en projetant les débris un peu partout sans laisser libérer les billets. Aucun blessé n'est à déplorer, mais l’on est passé tout près d’une catastrophe car le convoi transportait du gaz liquéfié dans des wagons citernes. On imagine facilement ce qui aurait pu arriver si, sous le choc, le distributeur pesant près de 500 kilos, une des citernes s’était fissurée et pris feu alors que les habitations étaient toutes proches.
Les voleurs courent toujours mais sans les billets, le contenu du distributeur étant estimé à 25.000 euros. L’enquête est en cours.
Source : RP Online.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Jak se co dělá - Lokomotiva
 


jawarmaniak.wz.cz



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Je vais te dire un grand secret
Je ne sais pas - Parler du temps qui te ressemble
Je ne sais pas parler de toi je fais semblant
Comme ceux très longtemps sur le quai d'une gare
Qui agitent la main après que les trains sont partis
Et le poignet s'éteint du poids nouveau des larmes

Louis ARAGON - Poète, romancier, journaliste, essayiste français (1897 - 1982)
Les yeux d'Elsa  (1942)



    © Philbru Production