ARCHIVES : MAI 2017

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  362 - 363 - 364 - 365



Numéro 362
SEMAINE du 01
au 07 mai 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

With full steam up the Mount Rigi
Seb 95




LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 1er mai, RAMBOLITRAIN RÉTRO, une bourse de jouets anciens et des balades en train à vapeur de jardin organisées par le MUSÉE RAMBOLITRAIN à RAMBOUILLET (78).
Également le 1er mai, la dernière journée de la FÊTE DU TRAIN À VAPEUR organisée par le STOOMCENTRUM MALDEGEM en Belgique (Voir les détails de ces deux événements dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr).
Et le 6 mai, la JOURNÉE PORTES OUVERTES de printemps organisée par le CFN (Cercle Ferroviaire de Nancy). Ouvert de 14h00 à 18h00. CFN. 44 rue des Jardiniers à NANCY (54). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

N’OUBLIEZ PAS LES TRAINS TOURISTIQUES !


Durant la période hivernale, les bénévoles des associations de trains touristiques n’ont pas ménagé leur peine pour entretenir, réparer, restaurer, rénover, modifier, voies, machines et matériels afin de pouvoir proposer aux amateurs de trains, des voyages et de nouveaux spectacles ferroviaires tout au long de l’année.
C’est donc en toute sécurité que dès le mois de février, à l’occasion, des carnavals et de la Saint Valentin, des trains à thèmes ont été organisés, une initiative qui, pour le plaisir de tous, s’est poursuivie avec les trains de Pâques, en attendant les trains de la Fête des Mères et des Pères, les trains découverte du Terroir, les trains Far-West, les trains « restos », les trains feux d’artifice, les trains Journées du Patrimoine, les trains Halloween, les trains du Père Noël et de nombreuses autres innovations, sans oublier, les festivités organisées à l’occasion des anniversaires de création d’associations, les centenaires de ligne, les différentes fêtes de la vapeur organisées partout en France et chez nos voisins frontaliers, et toutes les autres festivités offertes durant la période estivale.
Ajoutons à cela les circulations régulières qui, pour beaucoup de trains touristiques, reprennent avec le retour des beaux jours de mai et juin, et durent jusqu’à septembre /octobre.
Avec un tel programme, les enthousiastes du train à vapeur auront une nouvelle fois l’occasion de satisfaire leur passion et même de conduire une locomotive, certaines associations proposant des stages vapeur ou diesel.
Un grand merci à tous ces bénévoles qui, grâce à leur professionnalisme, à leurs initiatives et à leurs dévouements, permettent que le train continue à vivre à la manière d’autrefois.
La majeure partie de ces manifestations est d’ores et déjà annoncée, sur l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr et sur les sites web des différentes associations dont vous trouverez une liste non exhaustive dans la rubrique « Le monde associatif du rail ». Toutefois, certains clubs n’ayant pas encore annoncé leurs jours de circulations, des mises à jour auront lieu dès que possible.
Alors n’oubliez pas, lors de vos prochains week-ends ou de vos vacances, prenez le train à vapeur.
Ph. B.

BIENTÔT, VOUS NE PRENDREZ PLUS LE TGV
SANS AVOIR FAIT CONTRÔLER VOTRE BILLET AUPARAVANT


Lancé le 3 avril, en gare de Paris-Montparnasse, un nouveau système de contrôle des billets va progressivement être mis en place dans les principales gares TGV d’ici 2018. Dorénavant, pour pouvoir prendre votre TGV, vous devrez, comme dans le métro, passer par un portique qui après, lecture et validation de votre titre de transport, vous donnera accès au train.
L’installation de ces portillons vise deux objectifs. Tout d’abord diminuer la fraude qui coûte chaque année 300 millions d’euros à la SNCF, dont 100 millions d’euros uniquement sur les TGV. Vient ensuite, un enrichissement du service à bord, grâce à plus de disponibilité du personnel qui, jusque-là, était principalement chargé du contrôle des billets.
Après Marseille, Paris Gare de Lyon (hall 2), Paris-Nord, Nantes et Rennes qui devraient être équipés d’ici la fin du deuxième trimestre, ce sera au tour de Lyon-Perrache, Paris-Est, Paris Gare de Lyon (Halls 1 et 3) et Bordeaux, fin 2017 - début 2018, et enfin Aix TGV, Lyon Part Dieu, Le Mans, St Pierre-des-Corps et Tours qui compléteront la liste courant 2018.
L’an dernier quatre sociétés : Xerox, Scheidt & Bachmann, Thales et IER, avaient été sollicitées pour équiper les quais de Paris-Montparnasse et de Marseille Saint-Charles afin qu’un test puisse être réalisé*. Après trois mois d’essais, c’est le prototype proposé par l’entreprise IER qui a été retenu.
Reste qu’avec l’installation d’un tel système, les accompagnants ne pourront plus pénétrer sur le quai, ce qui risque d’être un problème notamment pour les personnes âgées ou à mobilité réduite qui devront faire appel au personnel présent pour avoir une assistance pour le transport et la montée des bagages dans le train.
La fourniture et la mise en service de ces portiques anti-fraude représentent un investissement de 15,4 millions d’euros.
* Lire C’est parti pour le plan anti-fraude dans le numéro 295 de trainvapeur.fr.
Source : SNCF.

OH LA VACHE !

Apparemment, la contemplation des trains ne semble plus suffire au petit monde « bovido-ferroviaire » qui broutait jusque-là paisiblement dans nos vertes prairies le long des voies de chemin de fer.
En effet, de nombreux incidents et retards de trains ont pour origine des bovins qui, ne se satisfaisant plus de regarder les trains, poussent la curiosité jusqu’à aller voir de plus près, à leurs risques et périls, cette chose à roulettes très colorée, qui passe à grand bruit et à toute vitesse, sur ce chemin ferré en bordure des pâturages.
Le dernier événement en date, a eu lieu en Normandie le 23 avril dernier, lorsqu’un un troupeau de 12 bovidés qui, échappant à la vigilance de leur propriétaire, se sont égarés sur la ligne reliant Coutances à Saint-Lô alors qu’un train arrivait à grande vitesse. Sous le choc, tous les animaux ont malheureusement trouvé la mort, mais fort heureusement aucun des passagers n’a été blessé.

UN PHÉNOMÈNE ASSEZ FRÉQUENT

Loin d’être anodin, le phénomène est inquiétant car, au-delà des souffrances occasionnées à ces pauvres bêtes lors des chocs souvent mortels car imprévisibles et à grande vitesse, ces « rencontres » inattendues provoquent de nombreux désagréments se matérialisant par des retards, mais aussi des travaux fort coûteux de remise en état des matériels et des voies pouvant occasionner des interruptions du trafic allant de quelques heures à plusieurs jours.
Plus d’un millier de heurts avec des bovins et grands gibiers ont lieu chaque année sur l’ensemble du réseau ferroviaire avec un coût moyen de 6.200 € (coût variant de 1.400 € à 66.000 € le heurt - chiffres de 2014).

EN GRANDE-BRETAGNE AUSSI

Sur l’autre rive du « Channel », les vaches britanniques ont les mêmes velléités de liberté. A en croire le compte tweeter de la National Rail, le samedi 15 avril 2017 une soixantaine de bovins sont partis en vadrouille sur la voie de chemin fer sur la ligne de chemin de fer reliant Oxted et Uckfield. Fort heureusement, l’incident a été détecté très rapidement et le trafic a été interrompu pour permettre au service de sécurité de parquer les vaches sur le quai d’une gare en attendant qu’elles retournent dans leur pré. Une situation qui a donné lieu à une photo assez étonnante diffusée sur twitter.
Sources : La Manche Libre, SNCF et National Rail.

LE CONTRAT DE PERFORMANCE, ÉTAT - SNCF, EST SIGNÉ POUR 10 ANS

Malgré les réticences de l’ARAFER* et l’avis défavorable de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, les trois contrats, liant l’État au groupe public ferroviaire et définissant les objectifs stratégiques assignés à chacune des entités du groupe et les trajectoires financières correspondantes sur une décennie, ont été signés le 20 avril 2017 par les représentants de SNCF Réseau**, SNCF Mobilités et les différents ministères concernés.
Ces trois contrats sont constitués d’un contrat-cadre fixant les grandes orientations stratégiques du groupe, et de deux contrats opérationnels formalisant les plans stratégiques de SNCF Réseau et de SNCF Mobilités, détaillant notamment les trajectoires financières de ces entreprises.

LE CONTRAT CADRE SIGNÉ AVEC L’ÉPIC SNCF

Il intègre les grandes orientations assignées par l’État au groupe public ferroviaire, en cohérence avec le rapport stratégique d’orientation présenté par le Gouvernement en septembre 2016 :
  • le développement durable et équilibré du mode ferroviaire dans une perspective multimodale ;
  • la politique sociale du groupe public ferroviaire ; 
  • la trajectoire financière du groupe public ferroviaire ; 
  • la contribution au développement de la filière industrielle française ; 
  • la promotion de la recherche et de l'innovation en matière de transport, de mobilité et de logistique ; 
  • la politique de coopération avec les autres acteurs du système de transport ferroviaire national ; 
  • la responsabilité sociétale et la contribution aux objectifs des politiques publiques de l'État ; 
  • la gestion et la valorisation du patrimoine foncier et immobilier du groupe public ferroviaire ; 
  • le développement et le rayonnement à l'international.
Pour chacune de ces orientations, ce contrat se traduit par la fixation d’indicateurs de suivi et d’objectifs.

LE CONTRAT OPÉRATIONNEL SIGNÉ AVEC SNCF RÉSEAU


Il permet à l’établissement de disposer d’une vraie visibilité sur le long terme, indispensable pour s’engager dans une véritable restructuration industrielle de ses activités. Il fixe les six objectifs stratégiques suivants :
  • bâtir une politique de maintenance, en synergie avec l’exploitation, pour viser un haut niveau de sécurité et la maîtrise des coûts ;
  • mettre en œuvre une politique de gestion du réseau différenciée selon les usages ; 
  • développer l’offre commerciale et améliorer la qualité de service de SNCF Réseau en renforçant une approche partenariale avec les utilisateurs du réseau ferré national ; 
  • construire un réseau ferré innovant, tourné vers les nouvelles technologies et engagé dans la transition écologique ; 
  • faire de SNCF Réseau un gestionnaire d’infrastructure performant, moteur de l’excellence de la filière ferroviaire française ; 
  • inscrire l’action de SNCF Réseau dans une trajectoire financière soutenable.
Ce contrat confirme en particulier la priorité donnée à la maintenance et au renouvellement du réseau ferroviaire, avec un total de 46 Md€ d’investissements programmés sur le réseau existant durant les 10 ans du contrat. Il poursuit ainsi l’effort déjà engagé par l’État en la matière, qui a porté les montants consacrés à la maintenance et au renouvellement de 3 Md€ par an en 2007 à près de 5 Md€ cette année. Il confirme par ailleurs la mobilisation de 100 M€ supplémentaires par an d’ici 2020 en faveur du renouvellement.

LE CONTRAT OPÉRATIONNEL SIGNÉ AVEC SNCF MOBILITÉS

Il fixe sept objectifs stratégiques que l’établissement devra poursuivre :
  • donner la priorité absolue à la sécurité et à la sûreté ;
  • contribuer à une mobilité durable ; 
  • renforcer la compétitivité et l’attractivité du transport ferroviaire de voyageurs ; 
  • moderniser les gares pour offrir une meilleure qualité de service et contribuer au développement de l’intermodalité autour du ferroviaire ; 
  • participer à la revitalisation du fret ferroviaire français ; 
  • développer le capital humain de SNCF Mobilités ; 
  • préserver les équilibres financiers.
L’État a souhaité mettre un accent particulier sur deux axes :
  • la relance du transport ferroviaire de marchandises, dans la continuité des actions notamment inscrites dans le plan pour la relance du fret ferroviaire présenté en novembre 2016 ;
  • la diversification des services de mobilité pour mieux répondre aux besoins de tous les voyageurs, dans un contexte de fort bouleversement du secteur.
À travers ces contrats, le système ferroviaire français se dote d’une vision stratégique à long terme tant pour le groupe public ferroviaire que pour les autres acteurs du secteur. Afin de les adapter aux évolutions du secteur, chaque contrat comporte une clause de rendez-vous tous les trois ans.
* Lire l’article Le coup de froid de l’ARAFER dans le numéro 358 de trainvapeur.fr.
** Lire l’article Rencontre avec Patrick Jeantet, Président directeur général de SNCF Réseau dans le numéro 357 de trainvapeur.fr.
Source : Ministère de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer.

AVIS AUX COLLECTIONNEURS

Suite à une succession, un lecteur de trainvapeur.fr désire vendre une grande collection d'objets liés aux trains à vapeur et au Chemin de fer en général (livres, magazines, manuels techniques, affiches, cartes postales, timbres, objets divers, etc.).
Si vous êtes intéressé, pour plus de détails, merci de contacter directement Monsieur Benoit GUINOUET au (33) 06 19 79 95 31, ou par mail à l’adresse suivante : bguinouet@gmail.com.
Une bonne centaine de photos sont à votre disposition.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

INSOLITE

Tout le monde connaît la traditionnelle horloge murale en forme de Chalet familièrement, appelée « Coucou », qui au rythme de son balancier mue par des contrepoids, annonce le temps qui passe, en laissant sortir chaque heure ou demi-heure, un oiseau mécanique qui imite le cri du coucou.
Crée en 1738, dans le village de Schönwald, en Forêt-Noire en Allemagne, cette horloge s’est, au fil du temps, ornée de personnages, de sculptures et d’animations représentant des décors bucoliques et montagnards.
Pour les amoureux du train à vapeur, il existe maintenant une déclinaison qui vous indique l’heure grâce à un petit spectacle ferroviaire dont la mise en scène, riche en détails est surprenante. Chef de gare, maquette de locomotive à vapeur ont remplacé les traditionnels personnages Quant au chant de coucou, il a été remplacé par le bruit d’un train à vapeur qui, toutes les heures, sort d’un tunnel pour faire un petit tour puis disparaître par un autre tunnel.
Quant aux balanciers et contrepoids, ils sont là pour la déco, la pendule étant équipée d’un mouvement à quartz fonctionnant sur pile. Modernisme oblige…
A noter que si vous ne voulez pas avoir la sensation d’habiter dans une ancienne maison de garde-barrières, surtout la nuit, les effets sonores et l’animation peuvent être désactivés.
Source : The Ashton-Drake Galleries.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

La mise en accessibilité des gares en Île-de-France
 


SNCF



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Vous voyez ? Bertolt Brecht avait raison... Les Allemands ne pourront jamais faire de révolution, parce qu'ils ne peuvent pas prendre une gare s'ils n'ont pas leur ticket de quai.

Raúl ARGEMÍ - Romancier, journaliste argentin (Né en 1946)
Patagonia tchou-tchou (2010)



Numéro 363
SEMAINE du 08
au 14 mai 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

"Ventilovka" 93.1360 alias 431.029 s nákladním vlakem Benešov u Prahy - Postupice
Dominik Schön
(République Tchèque)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 13 et 14 mai, ESPRIT RAIL, une exposition-bourse de modélisme ferroviaire organisée par le CFTVA (Chemin de Fer Touristique de la Vallée de l'Aa). De nombreux exposants et réseaux. Baptême de conduite en locotracteur (gratuit). Ouvert le samedi de 12h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 2 €. Voyages en autorail des années 1950 (payant). Départs d'Arques à 14h30 et 16h30. Départ de Lumbres à 15h30. Gare d'Arques. Rue de l'Europe. Accès Petite Vitesse à ARQUES (62). Site Web.
Également les 13 et 14 mai, CASTEL RAIL, la première exposition de modélisme 100% ferroviaire organisée par le T.M.O. (Trains Miniatures de l'Omois). De nombreuses réalisations à différentes échelles sont aux programmes. Des vendeurs seront également présents. Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 3 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Palais des Sports. Avenue Jules Lefèbvre à CHÂTEAU-THIERRY (02).
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

TRAINS MANIA. LE PLAISIR DU PETIT TRAIN EN GRAND

Pour fêter son 80ème anniversaire, Loco-Revue a mis les petits plats dans les grands en organisant, les 28, 29 et 30 avril à Lille, son premier Salon Européen du Modélisme : TRAINS MANIA.
9.000 m², 150 exposants, 80 réseaux à toutes échelles, 10 nationalités, voici en quelques chiffres ce qui était proposé au public pendant ces trois jours. Un véritable événement regroupant la fine fleur des modélistes et maquettistes, mais aussi les principaux constructeurs, accessoiristes et artisans du modélisme ferroviaire, venus de toute l’Europe pour participer à la fête du train miniature, cette passion sans frontière qui se partage à tous les âges et ne laisse personne indifférent.
Ouvert à tous les publics, amateurs chevronnés ou simples curieux, ce premier TRAINS MANIA a, durant trois jours, donné les clés d’un monde merveilleux et démontré aux néophytes que le modélisme ferroviaire est accessible à tous.
Du plus petit réseau, qui tient dans une boite d’allumettes au plus grand, qui regroupait une dizaine de modélistes, de la maquette la plus réaliste avec un souci du détail impressionnant, à la plus improbable sortie de l’imagination d’un artiste à l’inspiration débridée, les visiteurs, en parcourant les nombreuses allées qui s’offraient à eux, en ont eu plein les yeux. Il y en avait pour tous les goûts et pour tous les âges.
Ajoutons à cela des espaces d’animations où se côtoyaient le vintage et les technologies nouvelles, les différentes fédérations nationales, un réseau de vapeur vive, un parcours pédagogique pour le grand public, un espace conférence, un grand marché des collectionneurs et de l’occasion, etc., et sans oublier le TRAIN’IN BOX, un nouveau concept qui tient dans une valisette et permet de créer intégralement son propre réseau sans outil et « tout compris ».
Pour résumer, tout le monde du train miniature était présent, et pas seulement, car on notait également la présence de plusieurs associations de restauration de locomotives à vapeur, avec le CMCF* (Super Pacific 3.1280) et APPMF** (230.G.353). Un hommage du tout petit au très grand (ou l’inverse).
Pour sa première, TRAINS MANIA a tenu toutes ses promesses. On attendait beaucoup et la prestation fut magistrale, au grand plaisir du public venu nombreux participer à la fête.
On attend déjà la deuxième édition.
* CMCF. Centre de la Mine et du Chemin de Fer. Lien.
** APPMF. Association pour la Préservation du Patrimoine et des Métiers Ferroviaires. Lien.
Ph. B.

UN NOUVEAU TRAIN D’EXCEPTION AU JAPON

8.500 € par personne, c’est ce que vous aurez à débourser si vous désirez voyager, pour quatre jours et 3 nuits, à bord du dernier train de luxe japonais, le Shiki-Shima (L’Ile des Quatre Saisons).
Pour ce prix-là, en plus des merveilleux paysages de la campagne japonaise entre Tokyo et l’Ile d’Hokkaïdo (aller et retour), vous aurez droit à un luxe exceptionnel avec suites spacieuses, jacuzzi privé, repas gastronomiques, salon panoramique, espaces de détente et un service digne d’un hôtel 5 étoiles. Le grand luxe à la japonaise.
Si vous désirez réserver une suite à bord de ce merveilleux train de la compagnie East JR, il vous faudra être patient car, malgré son prix, le train dont le voyage inaugural s’est déroulé le 1er mai, est déjà complet jusqu’en mars 2018.
Sources : franceinfo et JR East.

PRÉVENTION EN GARE

Chaque année, des accidents mortels sont à déplorer envers des personnes heurtées sur les voies ou happées par l’effet de souffle d’un train sans arrêt passant en gare. Ces accidents sont majoritairement dus au non-respect des règles de sécurité par les personnes impliquées. Devant la recrudescence de ces accidents en gare, SNCF Réseau a décidé de lancer une campagne de sensibilisation ayant pour objectif d’inciter les voyageurs à être plus vigilants et à respecter les consignes de sécurité.

LES TRAVERSÉES DE VOIES EN GARE

Il existe 3 aménagements différents pour traverser les voies en gare :
  • les passerelles ;
  • les souterrains ;
  • les traversées de voie à niveau par le public (TVP).
Une traversée de voie à niveau par le public (TVP) est un passage spécialement aménagé pour la traversée des voies par les piétons, à même les rails, pour changer de quai ou rejoindre la sortie. Ce type de passage existe dans les gares non-équipées de passages dénivelés (souterrains, passerelles). Cette traversée impose à l’usager d’emprunter exclusivement les passages balisés par des marquages au sol, accompagnés de panneaux de signalétique fixes et parfois complétés d’un pictogramme lumineux. Le réseau ferré national compte 3.100 points d’arrêt dont 933 équipés d’un dispositif permettant au public de traverser les voies à niveau.

LES COMPORTEMENTS À RISQUES


Pendant 2 ans, une étude a été menée auprès de personnes fréquentant les gares en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Les équipes de SNCF Réseau en ont tiré plusieurs enseignements :
  • en gare, les voyageurs sont souvent pressés et peu attentifs aux annonces et affichages autres que ceux dédiés aux horaires. Très sollicités visuellement, ils ont du mal à faire le tri entre toutes les informations proposées ;
  • sur les quais, une majorité de ceux qui attendent leur train ne respectent pas les distances de sécurité par rapport aux voies ;
  • avant de franchir une TVP, la majorité des voyageurs regarde seulement à gauche.
LES RÈGLES À RESPECTER

Pour plus de sécurité sur les voies et sur les quais, SNCF a mis en place plusieurs consignes fondamentales à respecter pour assurer sa sécurité en gare :
  • rester éloigné du bord du quai, que le train passant soit avec ou sans arrêt en gare. Toujours respecter une distance de sécurité sur le quai ;
  • toujours emprunter le passage aménagé. Ne jamais traverser une voie en dehors du passage spécifiquement aménagé pour rejoindre le quai ou la sortie de la gare ;
  • mettre pieds à terre en gare et sur les quais pour les cyclistes ;
  • être attentif aux annonces sonores. Enlever les écouteurs ; 
  • tenir les enfants par la main.
LES OPÉRATIONS DE PRÉVENTION

Les opérations ponctuelles de prévention organisées dans les gares et en milieu scolaire, s’inscrivent dans un ensemble de mesures mises en œuvre et financées par SNCF Réseau, afin d’améliorer la sécurité des voyageurs. Ces mesures se manifestent par la création de passerelles et de passages souterrains, l’amélioration de la signalétique « Sécurité », la suppression des traversées de voies à niveau par le public, etc. Cela représente près de 150 M€ depuis 10 ans sur le plan national, 150 autres M€ d’ici 2020.

CHEZ NOS VOISINS

Le non-respect des consignes et normes de sécurité est également très présent chez nos voisins européens et, comme en France, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont organisées pour rappeler les risques encourus par les voyageurs. En Belgique, pour lutter contre ce phénomène, la Société Infrabel a testé un tapis « anti trepassing » fait de cônes en plastique rigide, une solution qui semble être efficace et que le gestionnaire du réseau ferroviaire envisage de généraliser (voir la vidéo ci-contre).
Sources : SNCF Réseau et RTL.

AVIS AUX COLLECTIONNEURS

Deuxième diffusion. Suite à une succession, un lecteur de trainvapeur.fr désire vendre une grande collection d'objets liés aux trains à vapeur et au Chemin de fer en général (livres, magazines, manuels techniques, affiches, cartes postales, timbres, objets divers, etc.).
Si vous êtes intéressé, pour plus de détails, merci de contacter directement Monsieur Benoit GUINOUET au (33) 06 19 79 95 31, ou par mail à l’adresse suivante : bguinouet@gmail.com.
Une bonne centaine de photos sont à votre disposition si vous désirez en voir davantage.

LES COULISSES DE LA NOUVELLE GARE DE RENNES

Le temps d'un week-end, venez découvrir l'impressionnant chantier hors normes du futur pôle d'échanges multimodal de la gare de Rennes.
Les 13 et 14 mai 2017, une opération portes ouvertes est organisée pour que le public puisse visiter, en avant première, une gare totalement réaménagée de l'intérieur, comme la zone « départs » ou le nouveau paysage construit.

Au programme :
  • Circuit dans les coulisses du chantier avec six étapes clés.
  • Forum d’informations sur le projet, situé parvis sud.
  • Animations pour petits et grands.
  • Possibilité de restauration sur place.
Entrée libre et gratuite, samedi 13 mai de 10h00 à 18h00 et dimanche 14 mai de 11h00 à 16h00.
Rendez-vous parvis sud pour le départ des visites.

Compte-tenu de la configuration du chantier, les personnes à mobilité réduite et les poussettes ne pourront pas accéder à la visite.
Source : Gares & connexions.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

INSPIRÉ PAR LE FERROVIAIRE, L’ART PEUT PARFOIS RAPPORTER GROS. VOIRE TRÈS GROS.

Le train et le chemin de fer ont souvent été des sources d'inspirations pour les artistes, qu'ils soient écrivains, peintres, musiciens ou cinéastes. À la fin du XIXème, et au début du XXème siècles, le train fut souvent utilisé comme fond de décor ou comme personnage à part entière des œuvres sorties de l'imaginaire fécond de nombreux créateurs. Certaines de ces œuvres ont fait la fortune de leur propriétaire. C’est notamment le cas du tableau de Claude Monnet, « Le pont du chemin de fer à Argenteuil », une toile de 1873 qui a été adjugée pour 41.480.000 dollars, chez Christie's à New York en mai 2008.
Étonnant.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

En route avec une conductrice de train!
 


SNCBtv



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Elle était morte. Et le tas de fer, d'acier et de cuivre, qu'elle laissait là, ce colosse broyé, avec son tronc fendu, ses membres épars, ses organes meurtris, mis au plein jour, prenait l'affreuse tristesse d'un cadavre humain, énorme, de tout monde qui avait vécu et d'où la vie d'être arrachée dans la douleur.

Émile ZOLA - Écrivain et journaliste français (1840 - 1902)
Extrait de La bête humaine (1890) où l’auteur décrit le destin tragique de la locomotive à vapeur
« La Lison ».



Numéro 364
SEMAINE du 15
au 21 mai 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Ffestiniog Railway 19.4.17
acw71000
(Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 20 et 21 mai, l’EXPOSITION FERROVIAIRE organisée par le C.F.G 07 (Club Ferroviaire Grangeois) sur plus de 1.200 m² à l'occasion de son trentième anniversaire. Ouvert le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 09h00 à 18h00. Entrée : adultes 5 € - enfants de 16 à 12 ans 2 € - gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Buvette, petite restauration et sandwichs sur place. Parking gratuit. Centre Omnisports. 732 avenue Georges Clémenceau à GUILHERAND-GRANGES (07). Site Web.
Également les 20 et 21 mai, l'EXPOSITION DE MODÉLISME organisée par le RMC59 (Rail Modélisme Coudekerquois) sur le thème « LE CHEMIN DE FER TOURISTIQUE ». Ouvert le samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h00. Entrée gratuite. Maison du Chemin de Fer. Rue du Tonkin à COUDEKERQUE BRANCHE (59). Site Web.
Le 21 mai, SALON DU MODÉLISME organisé par le CLUB DE MODÉLISME DE VITROLLES. Présentation de toutes formes de modélisme. Plan d'eau de démonstration en extérieur. Ouvert de 10h00 à 18h00. Salle du Roucas. Rue Roumanille à VITROLLES (13). Courriel : micpav@sfr.fr.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

OUVERTURE D’UN NOUVEAU TEMPLE DE LA MINIATURE

Un « petit » nouveau vient de faire son entrée dans le monde du modélisme ferroviaire mondial*. 
Après ceux de Hambourg (Miniatur-Wunderland), Saint Pétersbourg (Musée Grande maquette Russie - Музей « Гранд Макет Россия »), Vaulx-en-Velin (Mini World Lyon), Flemington (Northlandz), etc., s’ajoute maintenant le musée « Gulliver’s Gate » qui a ouvert ses portes sur la 44ème rue à New York, le 9 mai 2017.
Des centaines de trains, des milliers de voitures circulent et traversent une cinquantaine de pays avec une reconstitution méticuleuse et vivante sur 4.500 m².
Ce nouveau temple lilliputien qui aura nécessité 4 ans de travail et 40 millions de dollars espère près d’un million de visiteurs par an qui pourront reconnaître l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, la Pyramide du Louvre, mais aussi le Taj Mahal, le Rockefeller Center, la Tour de Pise, Tower Bridge, et des paysages d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie.
Si vous passez par New York, et qu’il vous vient à l’idée de faire le tour du monde en un jour, une seule possibilité, le GULLIVER’S GATE au 216 W 44th à Street New York. NY 10036. U.S.A. Site Web.
* Lire sur le même sujet, Voyage à l’intérieur du monde la miniature, et Le Mini-Wunderland s’agrandit, dans les numéros 296 et 334 de trainvapeur.fr.
Source : Gulliver's Gate.

LE RER A DEVIENT AUTOMATIQUE

Depuis le 27 avril dernier, une rame double MI09 du RER A circule en pilotage automatique entre les gares de Nanterre-Préfecture, Val-de-Fontenay et Fontenay-sous-Bois. Cette innovation technique, sorte de régulateur de vitesse, développé et fourni par Alstom, est une première mondiale pour une ligne ferroviaire à plus de 1,2 million de voyageurs par jour.
L’ajout de ce système de pilotage automatique, au SACEM* installé en 1989, va permettre d’améliorer globalement la qualité de service sur le RER A, avec :
  • une amélioration de la régularité et la robustesse de la ligne : la vitesse des trains sera optimisée et un intervalle constant sera maintenu entre tous les trains. Ce gain de temps permettra de réduire l’impact des micro-incidents, notamment en heure de pointe ;
  • une diminution de 2 minutes du temps de parcours des voyageurs entre Vincennes et La Défense, en augmentant la vitesse commerciale des trains de 5 km/h dans le tronçon central ;
  • un renforcement de la disponibilité des conducteurs pour l’information voyageurs : en mode pilotage automatique, les conducteurs continuent à superviser la conduite et assurent le service des voyageurs en décidant la fermeture des portes.
Le pilotage automatique sera mis en œuvre progressivement, d’ici novembre 2018, sur l’ensemble de la flotte de 183 trains à deux niveaux (MI2N et MI09) actuellement en circulation sur la ligne A du RER. Une opération qui, hormis le gain de temps, sera totalement transparente pour les voyageurs.
* Système d’Aide à la Conduite, à l’Exploitation et à la Maintenance (SACEM).
Source : RATP.

EN PLEINE PÉRIODE DU FESTIVAL DE CANNES,
LA SNCF FAIT SON CINÉMA

Pourrons-nous encore regarder intégralement un film dans le TGV ? Avec l’arrivée des nouvelles technologies, des ordinateurs portables, tablettes et autres smartphones, nombreux sont les voyageurs qui lors des longs parcours en train s’adonnent au plaisir de regarder un bon film pour faire passer le temps. Mais les trains vont de plus en plus vite et si les distances sont toujours les mêmes, le temps pour les parcourir diminue de plus en plus, ce qui risque de poser un problème pour les « ferrocinéphiles » qui vont avoir de plus en plus de difficultés à regarder leurs films jusqu’à la fin, car de plus en plus longs.
Ce sera notamment le cas sur la liaison Paris - Bordeaux qui, avec l’ouverture le 2 juillet prochain de la nouvelle ligne à grande vitesse, verra le temps du trajet réduit à 2h04, donc la quasi impossibilité de visionner un film long métrage.
Surfant sur la diminution des temps de trajet rendue possible grâce à ses infrastructures à grande vitesse, la SNCF a eu l’idée de faire la promotion de la nouvelle ligne Océane en réalisant un court métrage, intitulé « 2h04 », mettant en scène la directrice de la relation client de TGV partant à la conquête d’Hollywood pour convaincre le gotha du cinéma mondial de raccourcir ses films.
C’est Kevin Costner, acteur et réalisateur mondialement connu pour ses films « très longs », qui s’est prêté au jeu pour donner la réplique à cette Frenchie arrivée à Hollywood avec cette demande particulière de réduire la durée des films sous le prétexte que « Quand le TGV accélère, Hollywood doit suivre… ».
Source
: SNCF.
 
AVIS AUX COLLECTIONNEURS

Troisième diffusion. Suite à une succession, un lecteur de trainvapeur.fr désire vendre une grande collection d'objets liés aux trains à vapeur et au Chemin de fer en général (livres, magazines, manuels techniques, affiches, cartes postales, timbres, objets divers, etc.).
Si vous êtes intéressé, pour plus de détails, merci de contacter directement Monsieur Benoit GUINOUET au (33) 06 19 79 95 31, ou par mail à l’adresse suivante : bguinouet@gmail.com. Une bonne centaine de photos sont à votre disposition.

ÇA ROULE POUR ALSTOM

Alors que son carnet de commandes est déjà bien rempli, Alstom vient de recevoir, une commande de véhicules légers sur rail pour la région du Grand Toronto et de Hamilton, par Metrolinx, une agence du gouvernement de l’Ontario, au Canada. La valeur du contrat s’élève à plus de 355 millions d’euros.
Alstom fournira 61 rames Citadis Spirit de 48 mètres de long pouvant accueillir 321 passagers. Le Citadis Spirit est un véhicule doté d'un plancher bas intégral permettant un accès facile depuis la chaussée ou le trottoir. Son aménagement intérieur présente une large allée centrale et une intercirculation pour une expérience du voyageur plus sûre et appréciable.
Le contrat de livraison des véhicules inclut une option pour des véhicules supplémentaires.
Le Groupe fournit également à l’agence un nouveau centre de contrôle Iconis* pour intégrer le réseau GO Transit dans un système unique et centralisé, et un nouveau système de signalisation pour équiper le corridor ferroviaire de la gare Union. De plus, Alstom fournit un système complet de commande des trains basée sur la communication pour la ligne de métro 1 de la Toronto Transit Commission, comprenant également l’extension Toronto-York Spadina.
* Modulaire et évolutif, le Centre de contrôle intégré Iconis intègre la supervision automatique des trains (ATS), la gestion des infrastructures (SCADA), l’information et le divertissement passager, la sécurité des passagers et des locaux, la gestion des communications ou toute autre fonctionnalité nécessaire à l’exploitation.
Source : Alstom.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

INSOLITE

Appelée en hindi Gao Mata*, la vache est en Inde, un animal sacré considéré comme une « Mère universelle ». Elle symbolise la vie, et est celle que Krishna protège. Insensibles aux embouteillages qu'elles provoquent parfois, elles déambulent librement dans les rues et sur les voies de chemin de fer, comme le montre la vidéo ci-dessous.
Pour un Indien, il est impensable de frapper, d’insulter ou de contraindre une vache. Lorsqu’un hindou pieux passe à côté d’une vache, il ne manque jamais de la toucher, puis de porter sa main à son front en signe d’hommage.
* La Vache-Mère, en français.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Canadian Pacific 35005 - Part 1
 


geraldus



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Au centre de la mosaïque, il pénétrait dans la rotonde des locomotives du Bourget où luisaient des monstres d’acier qui allaient déferler aux six coins de l’hexagone.

Stéphane MICHAKA - Romancier, dramaturge français (Né en 1974)
Cité 19 - Zone blanche (2016)




Numéro 365
SEMAINE du 22
au 28 mai 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Steam locomotive 231K8 in Champagne (2017)
ErebosSan
(France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 27 et 28 mai, la FÊTE DU LAC DE RILLÉ organisée par l'AECFM (Association d'Exploitation du Chemin de Fer du réseau de Marcilly) en partenariat avec l'association « Traditions et Loisirs » et le Club ULM de Channay-sur-Lathan. De nombreuses animations seront proposées avec, bien sûr, des promenades en train à vapeur, toutes les 30 minutes, mais aussi une exposition d'ULM, montgolfières, et de modèles réduits, présentation de vieux métiers, traversée du lac par bateau de Loire, et de nombreuses autres surprises que vous pourrez découvrir sur le site internet du Chemin de fer du Lac de Rillé. AECFM. A 2 km du centre de RILLÉ (37), sur la D49 en direction de « Noyant », « La Pellerine », « Lac de Rillé ». Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

DES NOUVELLES SUR LES TRAVAUX DE RESTAURATION DE LA 230.G.353

Star des plateaux de cinémas avec 35 films au compteur, dont le célèbre long métrage « Le Crime de l’Orient-Express », la locomotive 230.G.353 tombe dans l’oubli au début des années 2000 à la suite d'une avarie de chaudière.
La chance veut qu’en 2014 la SNCF projette d’organiser une exposition sur le mythique Orient-Express et l’on se souvient alors de cette locomotive qui a participé au tournage du film et qui aurait fière allure en tête d’un convoi de voitures de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL).
Le problème est qu’il ne reste que quelques mois avant l’ouverture de l’exposition alors que la machine est totalement démontée et remisée dans plusieurs hangars du Technicentre SNCF d’Épernay. La mission est quasi impossible mais l’équipe de bénévoles de l’APPMF (Association pour la Préservation du Patrimoine et des Métiers Ferroviaires) relève le défi et, en un temps record de 2.300 heures, arrive à la remettre en état de présentation, et le 7 mars 2014, elle sort de l’un des hangars d’Épernay plus rutilante que jamais.
Après cinq mois sous les projecteurs sur le parvis de l’IMA (Institut du monde arabe) à Paris, la Ten Whell part pour les ateliers de l’APPMF à Gièvres (41), pour une révision complète et une remise en état de marche à l’identique de sa sortie des ateliers de la Société de construction des Batignolles en 1922, sous le numéro 4353*.
L’exposition Trains Mania des 28, 29 et 30 avril 2017 à Lille, nous a donné l’occasion de rencontrer le responsable de la communication de l’APPMF, Daniel ROUSSEAU, venu présenter l’énorme chantier entrepris par l’équipe de bénévoles de l’association, et qui a bien voulu répondre aux questions de trainvapeur.fr.

Philippe BRUYELLE (trainvapeur.fr) - Pouvez-vous nous dire où en est la restauration de la 230.G.353 ?

Daniel ROUSSEAU (APPMF) - La locomotive a été redémontée totalement, et la chaudière expédiée en octobre 2016 en Italie pour être refaite. Elle nous reviendra très certainement fin de premier semestre 2018 et en attendant nous travaillons sur le châssis, sur tout ce qui est partie sécurité, freinage et amortisseur. Tout est donc mis en œuvre pour qu'à son retour d'Italie, la chaudière puisse être installée sans problème. Derrière tout cela nous avons encore deux ans et demi à trois ans de travaux avant de pouvoir espérer la voir rouler.

Ph. B - Pouvez-vous nous parler en quelques mots de l’APPMF.

D. R - L’APPMF est une jeune association qui été créée justement pour récupérer cette 230.G.353 qui tenait à cœur à de nombreux membres qui la composent. Notamment notre président Lionel HENOCQ qui a passé une bonne partie de son enfance avec son père à faire des trains spéciaux avec cette locomotive, mais aussi moi-même puisque mon père était titulaire sur cette locomotive jusqu’à son départ en retraite en 1977. Donc on peut dire que l’APPMF, depuis sa création en septembre 2013, a été fédérée autour du projet de le 230.G.353.

Ph. B - C’est une machine dont l'histoire est exceptionnelle.

D. R - Oui, cette locomotive a été gardée par la SNCF en 1970 pour le service commémoratif. Elle servait pour les trains spéciaux et surtout pour le cinéma où elle a eu la chance de tourner dans plus de 35 films dont le célèbre « Crime de l’Orient Express ».

Ph. B - Grâce au travail des bénévoles, on peut espérer la voir de nouveau rouler dans 4 ou 5 ans.

D. R - Même avant, car si tout se passe comme prévu, nous avons bon espoir de la voir fumer d’ici trois ans, et dès qu’elle sera prête, nous vous préviendrons et vous ferez partie des privilégiés de « la première allumette ».

Propos recueillis le 30 avril 2017 à Lille à l’occasion de l’exposition Trains Mania.
* Lire l’article La cure de jouvence de la 230.G.353 se poursuit, dans le numéro 338 de trainvapeur.fr.
Ph.B

LES VOITURES ET TRAINS PRÉSIDENTIELS

L’arrivée du train au milieu du 19ème siècle a modifié radicalement la façon de voyager, et même si au début les conditions de confort étaient très rudimentaires, le chemin de fer suscita l’engouement de la population mais également des dirigeants et élus qui décidèrent d’utiliser ce moyen de transport moderne et rapide pour leurs déplacements officiels et privés.
Aujourd’hui, le transport des personnalités officielles par le rail, est de moins en moins fréquent, voire inexistant, principalement pour des raisons de sécurité. Il est beaucoup plus facile de sécuriser un avion que de contrôler les voies de chemin de fer sur une longue distance. Valéry Giscard d’Estaing fut, dans les années 1970, le dernier président à avoir utilisé une voiture construite pour les déplacements officiels de la Présidence de la République. Mais bien avant lui, de Napoléon III au Général de Gaulle, nombreux furent les hommes d’État à voyager à bord de trains spécialement équipés.
A l’étranger, des trains spéciaux permettaient également de transporter élus et monarques lors des visites officielles d’État à État.

EXPOSITION « LES PRÉSIDENTIELLES À LA CITÉ DU TRAIN »

Jusqu’au 31 octobre 2017, La Cité du train de Mulhouse, présente, en 14 étapes, les grands voyages ferroviaires officiels. De la voiture de Louis Philippe, aux inaugurations des lignes, l’exposition offre une rétrospective riche répartie dans deux bâtiments. Les deux salles : « Parcours Spectacle » et « Les Quais de l’histoire » mettent en valeur plusieurs modèles de trains pour raconter l’histoire des voyages des chefs d’état. On retrouve notamment les voitures présidentielles PR1 et PR2*, ainsi que la voiture salon des aides de camp de Napoléon III, ou encore l’espace TEE.
* Construite en 1954 sur la base d'une voiture de 3e classe de 1924, la deuxième voiture de la Présidence de la République (PR2) fut inaugurée le 12 mai 1955 par le président de la République, René Coty, pour un déplacement au Havre.
Le blindage et l’installation de la climatisation nécessitèrent le renforcement du châssis de la voiture dont l’intérieur est composé d’une plateforme d'honneur qui permet d'accéder à un salon dont l'aménagement est confié au décorateur Jules Leleu qui travailla notamment sur la décoration du paquebot « France ». Le reste de la voiture est aménagée avec un cabinet de travail, un cabinet de toilette avec une douche et de trois chambres, dont la chambre présidentielle. A noter que durant sa présidence, le général de Gaulle utilisa une dizaine de fois ce train
.
Source et photos : Cité du train.

UN DOCUMENTAIRE-PORTRAIT TOUCHANT
POUR LA NOUVELLE CAMPAGNE DE LA RATP

Pour célébrer la nouvelle version de son application, utilisée tous les mois par plus de 2 millions d’utilisateurs, la RATP a réalisé un documentaire retraçant la passion d’un voyageur comme les autres…à quelques détails près. Max est passionné de transports depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, il les connaît comme sa poche. Bus, métros, tramways, aucun arrêt ne lui échappe. D’ailleurs, ses amis ne se privent pas de faire appel à lui lorsqu’ils en ont besoin. Numéro de sortie, itinéraire le plus court, alerte en temps réel, Max est toujours là, prêt à rendre service.
Pour ceux qui n’ont pas un ami comme lui, Il est recommandé de télécharger dès maintenant l’application RATP.
Source
: RATP.

AVIS AUX COLLECTIONNEURS

Quatrième diffusion. Suite à une succession, un lecteur de trainvapeur.fr désire vendre une grande collection d'objets liés aux trains à vapeur et au Chemin de fer en général (livres, magazines, manuels techniques, affiches, cartes postales, timbres, objets divers, etc.).
Si vous êtes intéressé, pour plus de détails, merci de contacter directement Monsieur Benoit GUINOUET au (33) 06 19 79 95 31, ou par mail à l’adresse suivante : bguinouet@gmail.com.
Une bonne centaine de photos sont à votre disposition.

PRIORITÉ SÉCURITÉ

LE TRAIN DE LA SÉCURITÉ

Afin d’éviter les accidents et de rappeler aux personnels les risques encourus en travaillant sur et aux abords des voies, la SNCF a mis en place une campagne interne d’information avec le TRAIN DE LA SÉCURITÉ, qui du 15 mai au 15 juin va parcourir la France en s’arrêtant dans 21 villes.

L’objectif est de marquer les esprits et faire prendre conscience :
  • des dangers auxquels les agents sont exposés ;
  • des risques pris au quotidien ; 
  • des limites humaines de chacun,
et d’apporter les réponses sur « Comment mieux se protéger » au travers de la mise en avant :
  • de bonnes pratiques ;
  • de règles qui sauvent qui, si elles ne sont pas respectées, peuvent avoir une des conséquences dramatiques (voir la vidéo ci-contre).
Réservé à un usage interne, ce train est uniquement accessible aux agents SNCF préalablement inscrits via une plateforme dédiée. Chaque agent, quel que soit son métier, pourra explorer la sécurité à travers des animations et des exercices pratiques très concrets, souvent basés sur des faits réels et des témoignages.

LE PARCOURS

PARIS-LYON voie M le 15/05 - PARIS-VAUGIRARD voie 25 le 16/05 - PARIS St-LAZARE voie 27 le 17/05 - CAEN voie B le 18/05 - LE MANS voie A le 19/05 - RENNES voie 734 le 22/05 - NANTES voie 13 le 23/05 - TOURS voie G le 24/05 - NEVERS voie A (08h30/11h30) et CLERMONT-FERRAND voie F (14h00/19h00) le 29/05 - LIMOGES voie B (08h00/18h00) le 30/05 - BORDEAUX voie 6 le 31/05 - TOULOUSE-MATABIAU voie 6 le 01/06 - MONTPELLIER voie F le 02/06 - MARSEILLE voie D le 06/06 - LYON-PERRACHE voie A le 07/06 - DIJON-VILLE voie A le 08/06 - STRASBOURG GARE BASSE voie 119 le 09/06 - NANCY voie 1 (07h00/12h00) – METZ voie 1 (14h00/19h00) le 12/06 - REIMS voie A (07h00/11h00) et PARIS-EST voie 5 (14h00/20h00) le 13/06 - LILLE-FLANDRES voie 9 le 14/06 - AMIENS voie 8 (08h00/11h00) et PARIS-NORD voie 11 (14h00/20h00) le15/06/2017.
Source : TrainsExpo.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

Se faire livrer une pizza à bord d’un train presque devenu une banalité aux U.S.A. C’est ce qu’a pu constater un passager qui, comme des milliers d’autres, avait pris place à bord de l’un des trains de l’Amtrak pour se rendre de New York à Washington. Malheureusement, aux alentours de midi, le train tombe en panne en rase campagne et la Compagnie informe les voyageurs qu’il ne faut pas espérer un dépannage avant 3 heures.
Le train ne disposant pas de voiture-restaurant, il ne reste plus, qu’à attendre l’arrivée à Washington pour prendre une collation, ou bien de téléphoner à un pizzaiolo pour se faire livrer une pizza de son choix. Choisissant la seconde option, un voyageur affamé passe commande et quelques dizaines de minutes plus tard, un livreur arrive, non sans difficultés, sur les lieux de la panne pour distribuer la pizza commandée. Plus de détails en cliquant sur lien.
En 2010, un groupe de jeunes français, avait déjà tenté cette expérience avec succès, à bord du train n° 08374, reliant La Rochelle à Paris Montparnasse.
Comme quoi, en France aussi, il suffit parfois d'oser pour rendre les choses possibles.
ÉTONNANT


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

L’étonnant destin des gares oubliées de Paris
 


France 3



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Peut-être le bonheur n’est-il que dans les gares ? Peut-être le bonheur n’est-il que dans les gares ?

Charles CROS - Poète, écrivain et photographe français (1842 - 1888)
Tableau (1873)



    © Philbru Production