ARCHIVES : JUIN 2017

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  366 - 367 - 368 - 369



Numéro 366
SEMAINE du 29 mai
au 4 juin 2017


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

46233 Stanier power over Beattock on day 6 of The Great Britain X 4/5/17.
TheStephengthompson
  (Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 3 et 4 juin, FÉDÉ RAIL 2017, la grande exposition de la Fédération Nationale de Modélisme Ferroviaire (FFMF) organisée en partenariat avec le Musée Rosny-Rail. Exposition de plus de 20 réseaux de modélisme ferroviaire. Rencontres avec les artisans, les fabricants, les revues spécialisées. Visite du musée Rosny-Rail, etc... Ouvert les deux jours de 10h00 à 18h30. Entrée expo 4 €. Entrée expo + musée Rosny-Rail 8 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Salle omnisport. Centre aquatique Camille Muffat. Mail Jean-Pierre Timbaud à ROSNY-SOUS-BOIS (93). Site Web.
Également les 3 et 4 juin l’EXPOSITION ET BOURSE multi-modélisme à tendance ferroviaire organisées par l'ATELIER DES PASSIONNÉS DE MODÉLISME et le Comité des Fêtes de Saint-Aubert. De nombreux exposants et vendeurs proposeront leurs dernières nouveautés sur plus de 1.000 m². Ouvert le samedi de 13h00 à 18h00 et le dimanche de 09h30 à 18h00. Entrée 2€50. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Buvette et restauration sur place. Salle des Fêtes de SAINT-AUBERT (59). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

OBJECTIF TRAINSMANIA 2018

Alors que les magnifiques images de TRAINSMANIA 2017 sont encore dans toutes les mémoires, les organisateurs sont déjà en train de travailler sur l’organisation de l’édition 2018.
Les 12.500 visiteurs et les 150 exposants participants sont unanimes : la première édition 2017 est un succès et tous souhaitent vivement que l’aventure se poursuive.
Cependant, un tel événement de 3 jours sur 9.000 m² représente un investissement très important pour l’organisateur LR Presse qui est une petite entreprise familiale. En particulier, il faut financer la venue d’une centaine d'équipes venues de toute l'Europe avec leurs décors et circuits de trains miniature. C’est l’animation principale qui a suscité l’enthousiasme et l’émerveillement dans les yeux des grands et des petits. Mais au-delà des animations, la location du hall, l’installation générale, la communication et les divers autres postes nécessaires à l’organisation et au bon fonctionnement d’un tel événement, représentent un budget de près de 270.000 €. En 2017, LR Presse a pu réaliser cet effort financier, mais pour que la prochaine édition 2018 ait lieu, TRAINSMANIA a besoin de partenaires : VOUS !

COMMENT DEVENIR PARTENAIRE CONTRIBUTEUR ?

Pour offrir au train miniature une belle vitrine accessible à tous, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour vous connecter sur le site de financement participatif Ulule afin de prolonger cette dynamique de la première édition.
À partir de 5 €, toutes les contributions sont acceptées et donnent droit à une contrepartie dont vous trouverez le détail sur la page Ulule dédiée à l’opération qui vient de commencer : https://fr.ulule.com/trainsmania2018/.
Alors n’hésitez pas et participez à l’opération Objectif TRAINSMANIA 2018 pour que cette grande fête du train miniature continue ! Site Web.
Ph. B

C’EST REPARTI POUR LA LIGNE GUIMGAMP - PAIMPOL
ET POUR LA VAPEUR DU TRIEUX


En service depuis 1894, la ligne Guingamp - Paimpol voyait ses infrastructures vieillir et avait donc besoin de travaux de renouvellement conséquents. L'opération effectuée sur la ligne a permis de remplacer 72 km de rails, 61.000 traverses ainsi que 65.000 tonnes de ballast. Celle-ci répondait à plusieurs objectifs. Il s’agissait de pérenniser la ligne et d’optimiser la régularité des trains entre Guingamp et Paimpol. A la réouverture, la desserte TER comprend 5 allers-retours par jour, 6 à partir du mois de septembre 2017. Par ailleurs, le renouvellement des rails a permis d’améliorer le confort pour les voyageurs.
Comme nous l’annoncions dans le numéro 359 de trainvapeur.fr, tous ces travaux permettent également au train touristique La Vapeur du Trieux de reprendre son exploitation avec sa locomotive 141.TB.424 à partir du 25 mai 2017, sur l’une des plus bucoliques voies de chemin de fer de France, le long de l’estuaire du Trieux.
Renseignements complémentaires, horaires, tarifs sur le Site Web.
Source : SNCF Réseau.

LE RAPPORT DÉFINITIF SUR L’ACCIDENT D’ECKWERSHEIM

LE PREMIER DÉRAILLEMENT MORTEL D’UN TGV

Le mardi 23 mai 2017, le BEA-TT (Bureau d’Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre) a publié son rapport d’enquête définitif, sur le tragique déraillement d’une rame d’essai TGV, survenu 14 novembre 2015 à Eckwersheim sur la LGV Est-Européenne.
Lors de cet accident, sur les 53 techniciens, cheminots et accompagnants (dont 4 enfants âgés de 10 à 14 ans) à bord du train, 11 sont décédés, 42 sont blessés dont 4 très gravement.

Les premières constatations faites par les enquêteurs SNCF de la Direction des Audits Sécurité SNCF, mettaient en évidence que la vitesse excessive et un freinage tardif étaient très certainement à l’origine du déraillement.
Dans sa conférence du 19 novembre 2015, les présidents de la SNCF et de SNCF Réseau reprenaient en détails les premiers résultats de l’enquête interne et présentaient une série de mesures à effet immédiat suite au constat de nombreuses anomalies d’organisation et de management constatées lors de la réalisation de ces essais (voir la vidéo ci-contre).

CONFIRMATION QUE LA VITESSE EXCESSIVE EST BIEN À L’ORIGINE DE L’ACCIDENT

Dans sa conclusion, le rapport précise que le « comportement de la rame dans la configuration de circulation du 14/11/2015, permet de montrer par la simulation numérique que la vitesse excessive de la rame est sans nul doute la cause de l’accident.
L’augmentation brutale du roulis des remorques entre la fin du raccordement parabolique de l’entrée de courbe et le PRA (pont rail) consécutivement aux déchargements des roues droites et à l’augmentation des efforts transversaux sur les roues gauches, prouvent qu’il y a bien eu renversement à la vitesse estimée de 243 km/h à partir du PK403+954 et dès le passage de la motrice 2 (Le bogie AR de la motrice M2 se délestant plus que le bogie AV).
Il faut noter qu’une réduction de vitesse de l’ordre de 15 km/h à 20 km/h n’aurait sans doute pas provoqué de déraillement puisque par le calcul, la configuration étudiée est limite pour une vitesse finale de 220 km/h, mais ne montre aucun déchargement de roue du côté intérieur de la courbe. »

L’ENQUÊTE JUDICIAIRE

Au stade actuel de l’enquête, trois personnes, deux employés de la SNCF et un salarié de Systra (filiale chargée de l’ingénierie) ont été mises en examen en octobre 2016, pour homicides et blessures involontaires.

Depuis sa mise en service commerciale en 1981, les quelques déraillements des TGV, principalement consécutifs à des chocs avec des objets présents sur la voie, étaient restés sans gravité. Cette catastrophe est la première avec une telle violence et un bilan aussi lourd.
Sur le même sujet : Les premières réponses sur le déraillement du TGV à Eckwersheim dans le numéro 287 de trainvapeur.fr.
Source : BEA-TT.

inOUI
UN NOUVEAU NOM POUR LE TGV


LE MARKETING SNCF CHANGE LE NOM DU TGV EN… inOUI !

Après OUIGO, OUIBUS, OUICAR voici inOUI !, le dernier né de la nouvelle stratégie identitaire que la SNCF annonce dans un communiqué de presse du 26 mai 2017.
Pour la Compagnie ferroviaire nationale, il ne s’agit pas seulement d’un changement de nom, mais d’un chantier stratégique et industriel nécessaire dans la perspective de l’ouverture à la concurrence en 2020.

TGV DEMAIN : LE MEILLEUR DU VOYAGE AVEC inOUI

Cette stratégie est très simple : SNCF donne le choix entre OUIGO et TGV, deux offres bien différenciées et complémentaires. À la clé : une clarification de l’offre, des évolutions majeures de l’expérience de voyage, et de nouvelles appellations pour l’offre de service de TGV de demain et pour voyages-sncf.com, véritable moteur digital des ventes et plateforme relationnelle du groupe.
À compter du 2 juillet prochain, inOui sera donc la nouvelle marque que la SNCF accolera, sur ses TGV pour la gamme de prix ne faisant pas partie de l’offre TGV à prix « low cost », qui elle ira se ranger sous la marque OUIGO.

VOYAGES-SNCF CHANGE ÉGALEMENT DE NOM

Voyages-sncf.com, le site e-commerçant n°1 en France, deviendra d’ici l’automne 2017, OUI.sncf. La promesse OUI.sncf : plus de clarté dans le choix des offres (OUIgo, inOUI, OUIbus, OUIcar et tous les autres moyens de transport), plus de personnalisation dans l’accompagnement et plus d’inspiration dans l’expérience de voyage.

BEAUCOUP DISENT NON AU NOUVEAU NOM !

Dès l’annonce de ce changement de nom, la critique ne s’est pas fait attendre et les internautes se sont déchainés sur la toile :
  • Clairement non !
  • Dommage, vous sabotez votre meilleure marque... #TGV
  • Heureusement que le ridicule ne tue pas
  • Qui a pondu ça ? C'est consternant. #JedisNONàInOUI. #LongueVieAuTGV
  • Le TGV c'est l’emblème du ferroviaire, de la réussite française... bien dommage
  • Le nom #TGV fait partie du patrimoine #SNCF, de notre histoire, de notre savoir-faire ferroviaire et vous lui « chiez » dessus avec votre #InOUI
  • #TGV devient #inOui... j'ai envie de pleurer...
  • Je suis TGV
  • #TGV en #inOui c'est comme si tu changeais le nom d'Ariane ou d'Airbus, c'est ton patrimoine industriel que tu fous en l'air
  • inOui, on va détruire une identité forte de l'histoire industrielle française depuis 1965
  • etc ., etc…
Il n’est pas sûr que la prochaine conférence de presse du lundi 29 mai, sensée expliquer les raisons de cette nouvelle stratégie, apaise la fronde qu’elle a déclenchée. À suivre…

PARALLÈLEMENT, L’OFFENSIVE COMMERCIALE DE OUIGO CONTINUE

Les 2 et 3 juin, pour célébrer son maillage qui devient national* à partir du 2 juillet, le PGV (Photocall Grande Vitesse) mobile Ouigo sillonnera les centres-villes de Nantes et de Bordeaux. Une activité qui fera vivre aux curieux une expérience aussi fun que surprenante : se faire prendre en photo devant un photocall grandeur nature aux couleurs de Ouigo, tout en ressentant les sensations d'un trajet à 300 km/h grâce à une soufflerie, recréant ainsi l'illusion de la grande vitesse.
Ouigo offrira à tous ceux qui accepteront de se faire prendre en photo devant le PGV, des bons d’achat Ouigo de 10 € pour les adultes et de 5 € pour les enfants de moins de 12 ans. Les plus petits pourront aussi repartir avec des friandises et des petits jeux offerts pour l’occasion.
Toujours sur le thème de la grande vitesse à petits prix, une chasse au trésor sera également proposée le 3 juin à Bordeaux. Le coup d’envoi sera donné à 10h00 sur le terre-plein central, 3-5 cours du Chapeau Rouge, avec un départ toutes les heures jusqu’à 17h00. Les 50 premiers arrivés gagneront des kits voyage et des bons d’achats Ouigo. Renseignements sur le Site Web.
* Lire LE LOW COST A LA COTE dans le numéro 359 de trainvapeur.fr.
Sources : SNCF et OUIGO.

AVIS AUX COLLECTIONNEURS

Cinquième et dernière diffusion. Suite à une succession, un lecteur de trainvapeur.fr désire vendre une grande collection d'objets liés aux trains à vapeur et au Chemin de fer en général (livres, magazines, manuels techniques, affiches, cartes postales, timbres, objets divers, etc.).
Si vous êtes intéressé, pour plus de détails, merci de contacter directement Monsieur Benoit GUINOUET au (33) 06 19 79 95 31, ou par mail à l’adresse suivante : bguinouet@gmail.com.
Une bonne centaine de photos sont à votre disposition si vous désirez en voir davantage.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

A l’occasion du Tournoi de Roland Garros, la RATP a imaginé un petit jeu vidéo pour rappeler que le meilleur moyen pour arriver avant le début des matchs est encore de prendre le métro (Lignes 9 et 10). Pour visualiser les images, cliquez sur ce lien.
Ce petit jeu ne sera pas sans rappeler à certains, des soirées passées à jouer au tennis sur les MacIntosh et autres PC alors que les écrans étaient encore en noir et blanc.
Source : RATP.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Alstom highlights 2016
 


Alstom



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Le train passe par les coulisses du monde. Les belles maisons classées du quartier de la gare s'avèrent, en réalité, être des taudis. Mais ces ruines ne se voient que depuis la voie ferrée. Rien ne vous donnera une vue plus sincère de notre pays, que le train. Regardez nos jardinets, nos pigeonniers et nos cabanes. Admirez nos sous-vêtements qui sèchent dehors. Contemplez nos nains de jardin, nos céleris et nos poireaux, nos vérandas et nos barbecues maçonnés. Regardez dans les prairies comment les vaches font place à des monstres de briques, battis par des gens sans goût, avec la complicité des banques. Des monstres qui défigurent le paysage belge. Prenez le train, et regardez comment, immobiles le long des voies, le marbre et le granit s'ennuient sous la poussière, offrant une dernière demeure à nos morts.
 
Félix Van GROENINGEN - Réalisateur belge (Né en 1977)
Dialogue du film La merditude des choses (2009).
Titre original : De helaasheid der dingen, d’après le roman de Dimitri VERHULST (2006)
.



Numéro 367
SEMAINE du 5
au 11 juin 2017


LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Ffestiniog Railway - 31.5.17
acw71000  (Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 10 et 11 juin, HAZERAIL 2017, exposition de modélisme ferroviaire organisée par le C.T.F.H. (Club Trains des Flandres Hazebrouck). Pour la plus grande joie des petits et des grands, de nombreux clubs viendront présenter leurs nouvelles réalisations et leurs réseaux à toutes échelles. BOURSE. Comme lors des éditions précédentes, boursiers, artisans et professionnels du modélisme ferroviaire, seront également présents. Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 3 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés. Buvette. Salle Jean Jaurès. Place Jean Jaurès à HAZEBROUCK (59). Site Web.
Également les 10 et 11 juin, les JOURNÉES PORTES OUVERTES organisées par le CFC (Chemin de Fer des Chanteraines). A cette occasion, de nombreux trains vapeur et diesel circuleront dans le Parc ainsi que des navettes entre le dépôt du chemin de fer et la gare de « La Ferme ». Une exposition de modélisme (toutes échelles) ainsi que des stands de souvenirs ferroviaires seront installés dans l'atelier. De nombreuses animations seront proposées : vapeur vive en 7"¼, conduite de locotracteur, draisine à mains, etc… Ouvert les deux jours de 10h00 à 18h30. Trains de 13h30 à 18h00. Accès par le Parc (entrée près de « La Ferme » puis suivre le fléchage ou emprunter les navettes). Parc des Chanteraines. CFC. 42 avenue du 8 Mai 45 à VILLENEUVE-LA-GARENNE (92). Site Web.
Sans oublier le grand rassemblement FESTIRAIL 2017 organisé le 10 juin par l'AAATV Montluçon-Auvergne à MONTLUÇON (03). Site Web.
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA NOUVELLE GARE LILLE FLANDRES

Il y avait comme un parfum d’inauguration à la gare de Lille-Flandres en ce lundi 22 mai 2017. Après trois ans de travaux orchestrés par Gares & Connexions, la direction de la SNCF, la maire de Lille et les journalistes spécialisés s’étaient donnés rendez-vous pour découvrir les transformations apportées à l’édifice pour le rendre plus moderne, plus fonctionnel et capable de répondre aux besoins présents et futurs des voyageurs, le tout dans le respect du patrimoine.
Pour mener à bien ce projet, 25 millions d’euros ont été investis pour repenser l’ensemble des espaces de la gare en termes d’aménagement, de circulation, de services et de commerces.
Après trois ans de travaux, le hall historique, plus lumineux et plus accueillant, est devenu un espace de détente agrandi et restructuré, l’accès des trois entrées a été réaménagé pour faciliter le flux des voyageurs, et l’intermodalité train/métro a été repensée et facilitée. Les services et commerces ont été multipliés et un centre d’affaires de 1.300 m² de bureaux et salles de réunion permet aux voyageurs d’affaires d’utiliser un espace de travail en attendant leur train.
Cette journée fut aussi l’occasion d’évoquer la transformation entreprise dans les principales gares françaises afin qu’elles deviennent à la fois des lieux de vie et d’échanges multimodaux.
Depuis 25 ans, des projets de développement économique dans de grandes villes françaises sont menés autour des gares, comme EuraLille à Lille, pôle tertiaire à proximité de la gare avec logements et commerces. Nantes, Grenoble, Lyon, Rennes, Marseille et Bordeaux voient naitre également des quartiers dynamiques autour des gares, avec l’implantation de logements, de bureaux, de commerces.
Lors de son allocution, le président de la SNCF mettait l’accent sur le fait que « chaque jour, 10 millions de visiteurs et voyageurs transitent par les gares en France. Aujourd’hui, les gares ne sont plus seulement des lieux dans lesquels les gens passent, elles deviennent des villages urbains et se transforment en lieu de vie ».
A la fin du XIXème et au début du XXème siècle, avoir une gare était pour la Cité, un gage de modernisme de dynamisme et de prospérité. Aujourd’hui, en se réinventant, la gare devient non seulement un lieu de transport mais aussi de services, de commerces et, avec ses expositions et concerts, un révélateur de culture. Une offre qui répond à une société qui change…

LA GARE LILLE FLANDRES EN CHIFFRES
  • 1848 : année de mise en service.
  • Plus de 18 millions de voyageurs en 2014.
  • 8 millions de passants.
  • 1ère gare régionale des Hauts-de-France.
  • 2ème gare régionale en France après Lyon Part-Dieu.
  • 17 voies à quai.500 trains par jour.
Source : Gares & Connexions.

LA 020T « MEUSE » DU TTGM A BESOIN DE VOUS !

Depuis 1972, l’Association des Amis du Chemin de Fer de la Vallée de l’Isle Nord Libournais s’applique à défendre tout ce qui se rapporte au rail. Elle abrite une des plus importantes collections de matériel des anciens Chemin de Fer économiques de la Gironde contribuant ainsi à la sauvegarde de ce patrimoine d’antan. Elle entretient notamment d’anciens trains qui parcourent régulièrement la ligne ferroviaire entre Guîtres et Marcenais permettant ainsi de redécouvrir le charme des trains de campagne d’autrefois. Aujourd’hui l’association cherche à remettre en service une locomotive à vapeur « 020 MEUSE » actuellement hors service pour des raisons mécaniques.
Fabriquée en 1924 par les Ateliers de construction LA MEUSE à Liège, cette locomotive a passé des années à la Société Nouvelle des Couleurs Zinciques, une usine chimique à Bouchain (59), avant de rejoindre l’association en 1980. Classée Monument Historique depuis le 27 mars 1990, elle a permis le rétablissement de la traction vapeur sur la ligne allant de Guîtres à Marcenais. Cette locomotive est au cœur du projet de l’association puisqu’elle assure le service de l’ensemble des trains vapeurs les dimanches et jours fériés du 1er mai au 31 octobre.
Malheureusement, l’usure du temps et la chaleur, ont peu à peu endommagé certaines parties de la locomotive. Les travaux de préparation à la visite décennale ont mis en évidences des fuites autour de la chaudière qu’il est impératif de réparer comme l’a confirmé un contrôle à l’endoscope. Cela passe par le remplacement des tirants et de certaines entretoises, des pièces métalliques qui assurent la rigidité de la chaudière et garantissent un fonctionnement en toute sécurité.
Le coût total de la rénovation s’élève à près de 20.000€ TTC et l’association bénéficiera d’un financement de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’environ 7.000€. Reste donc à trouver la différence pour mener à bien ce projet de rénovation.
Un appel aux dons, par l’intermédiaire de la plateforme de financement participatif Ulule, a été lancé par le Train Touristique Guîtres Marcenais (TTGM) avec un objectif de 6.000 € qui permettrait de lancer une première tranche des travaux. Les dons, possibles à partir de 1 €, donnent droit à une contrepartie et à une déduction fiscale de 66% (ex : un don de 100 € ne revient qu’à 33 €).
Pour participer au projet de remise en service de la locomotive à vapeur 020 « MEUSE », en contribuant au financement des travaux, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour accéder au site web Ulule sur lequel vous trouverez tous les détails des travaux à entreprendre, la procédure pour laisser votre don et la liste des contreparties.
Merci d’avance.
Source : TTGM.

LE CARNET DE COMMANDE D’ALSTOM CONTINUE DE SE REMPLIR

Tout va bien pour Alstom qui depuis sa politique de recentrage des activités sur le tout ferroviaire, n’arrête pas d’engranger les commandes. Après l’Argentine (Buenos Aires), la France (RER A, SNCF), l’Allemagne (DB Regio A), le Canada (Toronto), etc., c’est encore une fois d’Allemagne qu’arrive une nouvelle commande d'environ 50 millions d'euros de la Hohenzollerische Landesbahn AG (HzL), pour la fourniture de 10 trains régionaux Coradia Lint. Ces trains de type DMU (autorails) seront fabriqués à l'usine Alstom de Salzgitter et livrés d'ici mai 2019 pour une mise en service sur les lignes RE Ulm-Aalen, RB Ulm-Langnau et RB Ulm-Munderkingen. Grâce à ce contrat, le train Coradia Lint d'Alstom sera mis pour la première fois en service dans la région de Bade-Wurtemberg.
Le Coradia Lint 54 est un train à faible consommation, qui peut atteindre une vitesse maximale de 140 km/h avec un taux d'accélération élevé. Les trains de 2 voitures commandés par Hohenzollerische Landesbahn AG ont une hauteur d'accès de 630 mm, une capacité assise totale de 150 voyageurs et 18 emplacements pour vélo. Ils présentent une configuration spacieuse et pratique avec des tables pour ordinateurs portables sur la plupart des sièges fixes. Les trains sont tous dotés du Wi-Fi, d'un système d'information des voyageurs et de divertissement avec des écrans pour la diffusion d'informations statiques et dynamiques, ainsi que d'un système de vidéosurveillance garantissant un haut degré de sécurité aux voyageurs.
Source : Alstom.

AVEC inOui, LA SNCF ESPÈRE 15 MILLIONS DE CLIENTS SUPPLÉMENTAIRES
EN 2020,

Après la conférence de presse donnée le 29 juin, on en sait un peu plus sur inOui. En créant une nouvelle marque la marque inOui, la stratégie à grande vitesse de la SNCF est de donner le choix aux voyageurs entre deux offres bien différenciées et complémentaires.
D’un côté OUIGO, l’essentiel de la grande vitesse à petits prix dont l’objectif est d’atteindre 25 % du trafic en 2020.
De l’autre, inOui, le meilleur du voyage, alliant confort, service et connectivité, avec un objectif de satisfaction espéré de 95 % en 2020.

PAS QUESTION DE RENIER LE TGV

« Le TGV c’est nous qui l’avons inventé » rappelle le président de SNCF. « Le TGV reste le nom du train et du système, on continuera à dire je suis dans le TGV. Ce qu'on fait simplement c'est qu'on baptise un service qui aujourd'hui n'a pas de nom ».
inOui est donc une nouvelle marque, un nouveau label qui doit répondre à trois critères précis :
  • d’abord le WiFi gratuit dans toutes les rames. C’est déjà le cas entre Paris et Lyon, et sur l’axe Paris - Lille à compter du mercredi 31 mai. A la fin 2017, 80 % des voyageurs en TGV auront le WiFi en France, les 100 % de couverture du réseau étant prévus dans 18 mois ;
  • du matériel neuf ou rénové. 55 rames neuves seront mises en services et 50 rames existantes seront rénovées par an ;
  • un meilleur service et contact humain. Avec l’installation des portiques d’embarquement sur les quais des grandes gares françaises, les « (ex) contrôleurs » qui n’auront plus à vérifier les billets pourront s’occuper des clients et répondre à leurs questions et demandes.
UN NOM CHOISI PAR LES CLIENTS

Les clients ont choisi inOui parmi une vingtaine de propositions. Un choix qui a surpris les responsables de la communication et la direction SNCF qui ont bien failli ne pas suivre le résultat de la consultation. Depuis le nom a été décliné en 6 dimensions :
  • « O » : une bulle qui évoque le confort et la sérénité ;
  • « OUI » : l’intention de la SNCF de dire « oui » ;
  • « NOU » : évocation du « nous », un écho au « Rapprochons-nous » du groupe SNCF ;
  • « INO » : la volonté forte d’innovation et de digitalisation ;
  • « IN » : « être dedans », être en phase avec son temps ;
  • « INOUI » : c’est la force de cette nouvelle promesse client, une promesse aspirationnelle, dans laquelle chacun se retrouve.
LANCEMENT LE 2 JUILLET

Ce service « Premium », qui n’est pas une super première classe, débutera le 2 juillet sur la ligne Paris - Bordeaux - Toulouse, puis viendra en septembre sur Paris-Lyon, et d’ici la fin de l’année sur Paris - Strasbourg et Paris - Lille.

COÛT DE L’OPÉRATION

Le lancement inOui représente un investissement de 2 milliards et demi d’euros repartis en équipement WiFi, l’achat de nouvelles rames et la rénovation des anciennes, la formation des personnels, et autres dépenses…

AUTONOMASE

« Le vrai succès c'est quand une marque devient un nom commun, c'est le cas du TGV »*. Il serait dommage, pour ne pas dire inouï, qu’il n’en soit pas de même avec « inOui ».
* Louis Gallois. Président de la SNCF de 1996 à 2006.
Source : SNCF.

OBJECTIF TRAINSMANIA 2018

Deuxième diffusion. Alors que les magnifiques images de TRAINSMANIA 2017 sont encore dans toutes les mémoires, les organisateurs sont déjà en train de travailler sur l’organisation de l’édition 2018.
Les 12.500 visiteurs et les 150 exposants participants sont unanimes : la première édition 2017 est un succès et tous souhaitent vivement que l’aventure se poursuive.
Cependant, un tel événement de 3 jours sur 9.000 m² représente un investissement très important pour l’organisateur LR Presse qui est une petite entreprise familiale. En particulier, il faut financer la venue d’une centaine d'équipes venues de toute l'Europe avec leurs décors et circuits de trains miniature. C’est l’animation principale qui a suscité l’enthousiasme et l’émerveillement dans les yeux des grands et des petits. Mais au-delà des animations, la location du hall, l’installation générale, la communication et les divers autres postes nécessaires à l’organisation et au bon fonctionnement d’un tel événement, représentent un budget de près de 270.000 €. En 2017, LR Presse a pu réaliser cet effort financier, mais pour que la prochaine édition 2018 ait lieu, TRAINSMANIA a besoin de partenaires : VOUS !

COMMENT DEVENIR PARTENAIRE CONTRIBUTEUR ?

Pour offrir au train miniature une belle vitrine accessible à tous, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour vous connecter sur le site de financement participatif Ulule afin de prolonger cette dynamique de la première édition.
À partir de 5 €, toutes les contributions sont acceptées et donnent droit à une contrepartie dont vous trouverez le détail sur la page Ulule dédiée à l’opération qui vient de commencer : https://fr.ulule.com/trainsmania2018/.
Alors n’hésitez pas et participez à l’opération Objectif TRAINSMANIA 2018 pour que cette grande fête du train miniature continue ! Site Web.
Ph. B



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

L’art et le train font souvent bon ménage et certaines œuvres du photographe turc Aydin Büyüktaş en sont une nouvelle fois la preuve, comme le montre, dans un style totalement inédit, certaines photos de sa série « Flatland », réalisées en deux dimensions. Pour visionner les photos de Aydin Büyüktaş, cliquez sur ce lien.
Renversant.
Source : Flatland II – Aydın Büyüktaş.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

The MOST DANGEROUS and EXTREME RAILWAYS in the World!!
Compilation of Incredible Train Journeys!!
 


Facts Factory



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Il a gardé la trace de cette Bretagne en cours de disparition, cette manière de vivre, désuète, les gabarres, les fêtes de village… C’était une région sans électricité et sans eau courante, où l’on arrivait en train à vapeur. Et moi, j’adorai ça.
 
Yann QUEFFÉLEC - Romancier, chroniqueur de télévision, navigateur (Né en 1949)
Interview donné au journal Le Télégramme (Mai 2017)




Numéro 368
SEMAINE du 12
au 18 juin 2017



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

První parní víkend v Muzeu ČD v Lužné u Rakovníka 2017
Dominik Schön  (République Tchèque)



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 17 et 18 juin, l'EXPOSITION et BOURSE multi-modélisme à tendance ferroviaire organisées par l'ATELIER DES PASSIONNÉS DE MODÉLISME en partenariat avec le Club des 2 CV. De nombreux exposants et vendeurs proposeront leurs dernières nouveautés. Ouvert le samedi de 13h00 à 18h00 et le dimanche de 09h30 à 18h00. Entrée 2€50. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un parent. Buvette et petite restauration sur place. Salle des Sports de FÉCHAIN (59). Site Web
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

OPÉRATIONS SÉCURITÉ FERROVIAIRE TOUS AZIMUTS

LES PASSAGES À NIVEAU

Le 2 juin 2017 était organisée la 10ème édition de la journée nationale de sensibilisation aux dangers aux passages à niveau. Une occasion de rappeler la politique de prévention et de sensibilisation de SNCF Réseau menée en partenariat avec la Sécurité Routière.
Interrogés en 2015 par un organisme de sondages, la majeure partie des automobilistes sont conscients de l’attitude à adopter aux abords et lors du franchissement des voies aux passages à niveau, mais 20% déclarent avoir déjà franchi un passage à niveau en ne respectant pas la signalisation. Or, 98% des accidents sont dus à des comportements des usagers de la route, les 2% restants étant dus à des actes de malveillance. Ces attitudes irresponsables sont certainement à l’origine des 111 collisions dénombrées en 2016 et au cours desquelles 31 personnes ont perdu la vie.
Ce bilan, bien qu’étant en baisse depuis 10 ans, est toujours trop important et il est important de rappeler les consignes et règles de sécurité regroupées dans la vidéo ci-contre.

Parallèlement aux rappels des consignes et opérations de sensibilisations, SNCF Réseau expérimente de nouveaux équipements pour améliorer la sécurité :
  • les détecteurs d’obstacles qui émettent un signal pour avertir le conducteur du train qu’il y a un obstacle sur la voie ;
  • les dalles anti-intrusion pour dissuader les usagers d’emprunter un passage à niveau ou de longer les voies ;
  • les stickers « barrières cassables » qui avertissent les automobilistes enfermés entre les barrières qu’elles sont cassables ;
  • les lampes à iodes afin d’améliorer la visibilité des feux routiers annonçant la fermeture des barrières ;
  • l’intégration des données de localisation des passages à niveaux dans les appareils de certains équipementiers GPS ; 
  • l’amélioration de la visibilité des téléphones servant à signaler un problème sur le fonctionnement du PN ;
  • l’aménagement de lamelles souples sous les barrières pour empêcher les piétons de passer une fois qu’elles sont baissées.
Tous ces dispositifs ne doivent pas faire oublier qu’en plus de mettre sa vie et celle des autres en danger, le non respect des règles de sécurité risque de coûter très cher car certains passages à niveau sont équipés de radar de contrôle de vitesse ou de franchissement permettant de sanctionner les comportements dangereux d’une amende pouvant aller jusqu’à 3.750 € voire à une peine de 3 ans de prison.

PRÉVENTION EN GARE

Devant la recrudescence de ces accidents en gare, SNCF Réseau a décidé de lancer une campagne de sensibilisation dans toute la France ayant pour objectif d’inciter les voyageurs à être plus vigilants et à respecter les consignes de sécurité :
  • rester éloigné du bord du quai, que le train passant soit avec ou sans arrêt en gare. Toujours respecter une distance de sécurité sur le quai ;
  • mettre pieds à terre en gare et sur les quais pour les cyclistes ;
  • être attentif aux annonces sonores. Enlever les écouteurs ; 
  • tenir les enfants par la main ; toujours emprunter le passage aménagé. Ne jamais traverser une voie en dehors du passage spécifiquement aménagé pour rejoindre le quai ou la sortie de la gare (les passerelles - les souterrains - les traversées de voie à niveau par le public (TVP).
Une traversée de voie à niveau par le public (TVP) est un passage spécialement aménagé pour la traversée des voies par les piétons, à même les rails, pour changer de quai ou rejoindre la sortie. Ce type de passage existe dans les gares non-équipées de passages dénivelés (souterrains, passerelles). Cette traversée impose à l’usager d’emprunter exclusivement les passages balisés par des marquages au sol, accompagnés de panneaux de signalétique fixes et parfois complétés d’un pictogramme lumineux. Le réseau ferré national compte 3.100 points d’arrêt dont 933 équipés d’un dispositif permettant au public de traverser les voies à niveau.

CHEZ NOS VOISINS

Le non-respect des consignes et normes de sécurité est également très présent chez nos voisins européens et, comme en France, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont organisées pour rappeler les risques encourus par les voyageurs. En Belgique, pour lutter contre ce phénomène, la Société Infrabel a testé un tapis « anti trepassing » fait de cônes en plastique rigide, une solution qui semble être efficace et que le gestionnaire du réseau ferroviaire envisage de généraliser. Ce nouvel d’équipement fait aussi l’objet d’une expérimentation sur le réseau ferroviaire français.

LA SÉCURISATION DES PASSAGES À NIVEAU EN QUELQUES CHIFFRES (2016)
  • 14 millions d'euros investis ;
  • 192 passages à niveau sécurisés ;
  • 174 automatisés ou qui ont l'objet d'aménagements particuliers ;
  • 18 supprimés ;
  • 3 à 15 millions d'euros le coût d'une suppression ;
  • entre 300.000 et 500.000 euros le coût d'un équipement de passage à niveau.
Source : SNCF Réseau.

« MAIL RAIL »

UN PETIT TRAIN SOUTERRAIN

Au début du 20 siècle, les embouteillages et ralentissements provoqués principalement par les véhicules hippomobiles provoquaient des retards importants dans l’acheminement du courrier de la capitale londonienne. La décision fut donc prise de construire un réseau souterrain à voie étroite dédié au service postal afin que lettres et colis puissent être acheminés dans les plus brefs délais.
Débutés en 1912/1913, les travaux, interrompus durant la Première Guerre mondiale, ne furent totalement terminés que 14 ans plus tard.
A partir de 1927 et jusqu’à 2003, le petit chemin de fer du London Post Office Railway a circulé à 21 mètres de profondeur dans le sous-sol de la capitale britannique sur un réseau d’une distance de 10,5 km reliant Padington (Paddington Sorting Office) à Whitechapel (Whitechapel Eastern Delivery Office).
Mixte entre le train de mine et le métro, le London Post Office Railway au plus fort de son activité, transportait 4 millions de lettres et colis postaux chaque jour en desservant 9 stations* dont la plus importante était sous le Mount Pleasant Mail Center situé dans le London Borough of Islington.
Automatisés et à traction électrique, les trains circulaient 22 heures par jour avec un système ingénieux de bras et de filets permettant de collecter et déposer des sacs postaux sans ralentir aux stations.
Durant la Seconde Guerre mondiale, le réseau souterrain, aménagé en dortoir, permit de mettre à l’abri les soldats des attaques aériennes de l’ennemi et une fois le conflit terminé, l’activité continua pour connaître son apogée au cours des années 1980/1990. En mai 2003, la Royal Mail prenait la décision de fermer le chemin de fer en précisant que son exploitation était devenue cinq fois plus coûteuse que par la route.

PATRIMOINE PRÉSERVÉ

A partir du 28 juillet 2017, Le Musée Postal de Londres va permettre au public de découvrir ce réseau souterrain, en organisant des visites à bord de petits trains spécialement aménagés pour emmener les voyageurs dans un parcours immersif à travers son étroit réseau de tunnels cachés depuis plus de 100 ans.
The Postal Museum. Phoenix Place. London WC1X 0DA
* Whitechapel Eastern Delivery Office - Liverpool Street - King Edward Street - Mount Plesant Sorting Office ans Depot - New Orford Street - Rathbone Place Western Delivery Office - Wimpole Street Old Western Delivery Office - Bird Street Western Parcels Office - Paddington Sorting Office.
Source : Postal Museum.

EST-CE VRAIMENT UN TRAIN ?

Alors que le TGV et l’inOui, s’apprêtent à commencer le 2 juillet leurs liaisons commerciales sur les lignes Paris - Rennes et Paris - Bordeaux (voir ci-dessus), sur des voies traditionnelles munies de rails, voici que la Compagnie chinoise CRRC Zhuzhou Institute Co., LTD lance un nouveau concept de train qui pourrait bouleverser l’idée que le public a du transport en commun.
L’ART*, c’est son nom, ressemble à un tramway mais avec une originalité bien particulière car il est guidé par des « rails virtuels » enfouis dans le sol. Ces « rails » sont équipés de capteurs qui sont en connexion avec l’équipement électronique du train afin de contrôler son avancée durant son parcours. Monté sur pneumatique et à traction totalement électrique, l’ART mesure 30 mètres de long et peut transporter jusqu'à 300 personnes à une vitesse maximale de 70 km/h.
En plus de son caractère écologique, l’autre avantage majeur de cette nouvelle technologie adaptée au transport est le faible coût et la rapidité de construction des infrastructures nécessaires à son fonctionnement. D’après les premières études réalisées par la CRRC pour la construction d’une ligne de 10 km, le nouveau système permettrait une économie de 130 millions d’euros, comparativement à une ligne traditionnelle de tramway. La première mise en service est prévue durant l’année 2018.
* ART : Autonomous Rail Rapid Transit.
Source : China.org.

OBJECTIF TRAINSMANIA 2018

Troisième diffusion. Alors que les magnifiques images de TRAINSMANIA 2017 sont encore dans toutes les mémoires, les organisateurs sont déjà en train de travailler sur l’organisation de l’édition 2018.
Les 12.500 visiteurs et les 150 exposants participants sont unanimes : la première édition 2017 est un succès et tous souhaitent vivement que l’aventure se poursuive.
Cependant, un tel événement de 3 jours sur 9.000 m² représente un investissement très important pour l’organisateur LR Presse qui est une petite entreprise familiale. En particulier, il faut financer la venue d’une centaine d'équipes venues de toute l'Europe avec leurs décors et circuits de trains miniature. C’est l’animation principale qui a suscité l’enthousiasme et l’émerveillement dans les yeux des grands et des petits. Mais au-delà des animations, la location du hall, l’installation générale, la communication et les divers autres postes nécessaires à l’organisation et au bon fonctionnement d’un tel événement, représentent un budget de près de 270.000 €. En 2017, LR Presse a pu réaliser cet effort financier, mais pour que la prochaine édition 2018 ait lieu, TRAINSMANIA a besoin de partenaires : VOUS !

COMMENT DEVENIR PARTENAIRE CONTRIBUTEUR ?

Pour offrir au train miniature une belle vitrine accessible à tous, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour vous connecter sur le site de financement participatif Ulule afin de prolonger cette dynamique de la première édition.
À partir de 5 €, toutes les contributions sont acceptées et donnent droit à une contrepartie dont vous trouverez le détail sur la page Ulule dédiée à l’opération qui vient de commencer : https://fr.ulule.com/trainsmania2018/.
Alors n’hésitez pas et participez à l’opération Objectif TRAINSMANIA 2018 pour que cette grande fête du train miniature continue ! Site Web.
Ph. B

LA 020T « MEUSE » DU TTGM A BESOIN DE VOTRE AIDE !

Deuxième diffusion. Depuis 1972, l’Association des Amis du Chemin de Fer de la Vallée de l’Isle Nord Libournais s’applique à défendre tout ce qui se rapporte au rail. Elle abrite une des plus importantes collections de matériel des anciens Chemin de Fer économiques de la Gironde contribuant ainsi à la sauvegarde de ce patrimoine d’antan. Elle entretient notamment d’anciens trains qui parcourent régulièrement la ligne ferroviaire entre Guîtres et Marcenais permettant ainsi de redécouvrir le charme des trains de campagne d’autrefois. Aujourd’hui l’association cherche à remettre en service une locomotive à vapeur « 020 MEUSE » actuellement hors service pour des raisons mécaniques.
Fabriquée en 1924 par les Ateliers de construction LA MEUSE à Liège, cette locomotive a passé des années à la Société Nouvelle des Couleurs Zinciques, une usine chimique à Bouchain (59), avant de rejoindre l’association en 1980. Classée Monument Historique depuis le 27 mars 1990, elle a permis le rétablissement de la traction vapeur sur la ligne allant de Guîtres à Marcenais. Cette locomotive est au cœur du projet de l’association puisqu’elle assure le service de l’ensemble des trains vapeurs les dimanches et jours fériés du 1er mai au 31 octobre.
Malheureusement, l’usure du temps et la chaleur, ont peu à peu endommagé certaines parties de la locomotive. Les travaux de préparation à la visite décennale ont mis en évidences des fuites autour de la chaudière qu’il est impératif de réparer comme l’a confirmé un contrôle à l’endoscope. Cela passe par le remplacement des tirants et de certaines entretoises, des pièces métalliques qui assurent la rigidité de la chaudière et garantissent un fonctionnement en toute sécurité.
Le coût total de la rénovation s’élève à près de 20.000€ TTC et l’association bénéficiera d’un financement de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’environ 7.000€. Reste donc à trouver la différence pour mener à bien ce projet de rénovation.
Un appel aux dons, par l’intermédiaire de la plateforme de financement participatif Ulule, a été lancé par le Train Touristique Guîtres Marcenais (TTGM) avec un objectif de 6.000 € qui permettrait de lancer une première tranche des travaux. Les dons, possibles à partir de 1 €, donnent droit à une contrepartie et à une déduction fiscale de 66% (ex : un don de 100 € ne revient qu’à 33 €).
Pour participer au projet de remise en service de la locomotive à vapeur 020 « MEUSE », en contribuant au financement des travaux, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour accéder au site web Ulule sur lequel vous trouverez tous les détails des travaux à entreprendre, la procédure pour laisser votre don et la liste des contreparties.
Merci d’avance.
Source : TTGM.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

Né avec l’avènement du chemin de fer, on imaginait qu’avec la technique permettant l’automatisation des passages à niveau, le métier de garde-barrière avait disparu et pourtant, SNCF Réseau vient de passer plusieurs offres d’emploi le concernant, bien souvent couplées avec une mission de technicien d’entretien de la voie ferrée.
Aujourd’hui le travail du garde barrière consiste à s’assurer du bon fonctionnement de l'ouverture et de la fermeture des passages à niveau. Assurer la sécurité des circulations ferroviaires et routières ainsi que celle des piétons dans le respect des procédures de sécurité ferroviaire et des dispositions du code de la route. A se référer régulièrement aux indications et informations contenues dans la documentation spécifique des passages à niveau. A traiter les incidents ou accidents pouvant survenir au passage à niveau et à appliquer les procédures de sécurité et les mesures d'urgences nécessaires. Et enfin à assurer la régularité et la sécurité des circulations.
Le travail s’effectue en autonomie, sous l'autorité hiérarchique du dirigeant de proximité voie et en horaires décalés, week-end et jours fériés inclus.
Par contre, comme le suggérait la publicité des années 1970 dans la vidéo ci-dessus, il n’est pas certain que, le métier de garde-barrière puisse encore vous permettre de cuire les œufs à la coque à la perfection.
Si, en lisant cet article, vous avez trouvé votre voie, voici un lien pour postuler.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

TOP-10 FASTEST TRAINS in the world || Amazing Compilation of the High speed Trains[HD]
 


Facts Factory



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

La sonnette frénétique au moment de l'élévation : Dieu entre en gare.
 
Carlo RIM - Romancier, essayiste, scénariste, réalisateur et dessinateur de presse français (1902 - 1989)





Numéro 369
SEMAINE du 19
au 25 juin 2017


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

TRAINS MANIA 2017. Première partie (28, 29 & 30/04/2017)
Philbru Production  (France)




LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 24 et 25 juin, MODEL'AIX 2017, exposition de modélisme ferroviaire organisée par ADMA (Association Développement Modélisme Aixois) et la Municipalité d'Aix en Othe, avec la présence de 15 réseaux. Ouvert le samedi de 10h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée gratuite. Mairie. Salle polyvalente à AIX EN OTHE (10). Site Web
D'autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end ainsi que les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.
Ne pas oublier, dans plusieurs gares de l'Hexagone, les concerts gratuits des 20 et 21 juin, à l'occasion de LA FÊTE DE LA MUSIQUE (programme).



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

UNE REPRISE ESPÉRÉE POUR LE TRAIN TOURISTIQUE
DE SAINT-LIEUX-LES-LAVAUR


Dans son numéro 361* d’avril, trainvapeur.fr vous informait de difficultés rencontrées par le CFTT (Chemin de Fer Touristique du Tarn) de Saint-Lieux-les-Lavaur, pour obtenir l’autorisation d’exploitation de la Préfecture pour la saison 2017. Dans un communiqué transmis à la presse l’ACOVA** l’association chargée de la gestion du CFTT précisait : « Dans ces conditions, nous ne savons pas quand nous pourrons ouvrir »…. « Nous espérons que la situation va se débloquer rapidement et que nous pourrons reprendre rapidement notre activité et accueillir nos visiteurs ».
Un premier espoir déçu s’était fait jour, le 30 avril dernier et la Préfecture explique son retard du fait qu’un rapport d’expertise sur l’état du pont qui enjambe l’Agout, emprunté par le petit train ne lui est parvenu que tout dernièrement. Cette expertise avait été demandée suite à la découverte d’une fissure d’une des arches.
Sur son site internet, le CFTT informe ses clients que « Par suite de problèmes administratifs indépendants de notre volonté, les trains ne circulent pas jusqu'au mercredi 21 juin inclus. Nous vous prions de nous excuser ».
Cette date a également été repoussée au samedi 24 juin et c'est donc à partir du dimanche 25 juin que la circulation des trains devrait être normale.
Espérons qu’à partir de la semaine prochaine, ce problème ne soit plus qu’un lointain souvenir et que le Petit Train de Saint-Lieux-lès-Lavaur pourra reprendre son exploitation en transportant chaque jour ses voyageurs jusqu’aux Jardins des Martels durant toute la période estivale.
Renseignements complémentaires, horaires, tarifs, programme de la saison, etc., sur le site internet du CFTT.
* Lire Départ retardé pour le petit train de Saint-Lieux-Les-Lavaur dans le numéro 361 de trainvapeur.fr.
** Association pour la Conservation Occitane de Véhicules Anciens.
Source : CFTT.

UN NOUVEAU TRAIN MUSÉE

Cela fait maintenant plusieurs années que, grâce à la technique du pelliculage, certains trains desservant la banlieue parisienne se transforment en véritables musées roulants.
Associés avec les musées et domaines nationaux, le STIF* et SNCF Mobilités (Transilien, RER) proposent aux voyageurs d’Ile-de-France et en transit, des parenthèses culturelles d’Ile-de-France en déclinant art, tourisme culturel et patrimoine francilien à bord des trains.
Après le Château et le domaine national de Versailles en 2012 et 2016, les Impressionnistes en 2013 avec le Musée d’Orsay, les 20 ans du cinéma en 2016 avec la Société Gaumont et le domaine national de Rambouillet fin 2016, c’est avec la collaboration du Musée du quai Branly que la SNCF et le STIF proposent un voyage sans frontières avec un nouveau pelliculage d’un train des arts et des civilisations, sur la ligne E de la banlieue parisienne. Une exposition itinérante et permanente inédite qui permet de partir à la découverte des cinq continents.
Depuis le 15 juin, de voiture en voiture, de continent en continent, ce sont près de 400 œuvres d’art, photographies, peintures et objets de collections historiques qui sont exposés dans ce train devenu une porte ouverte sur le monde pour les voyageurs qui circulent chaque jour entre les gares de Haussmann Saint-Lazare, Chelles-Gournay ou Tournan.
Encore une belle réussite.
* Syndicat des Transports d'Île-de-France.
Source : francetvinfo.

RÉPÉTITION GÉNÉRALE DE LA PROCHAINE RUÉE VERS L'OUEST

Rendre accessible l’Ouest de la France et faciliter les déplacements de tous les jours dans les régions traversées, tel était le pari lancé il y a presque 13 ans avec le projet Atlantique de construction de deux lignes à grande vitesse Sud Europe Atlantique (SEA) et Bretagne-Pays de la Loire (BPL).
Après 6 ans de travaux, 522 kilomètres de lignes nouvelles, 72 kilomètres de raccordements, SNCF ouvrira officiellement le 2 juillet, l’exploitation de la LGV Atlantique avec les rames TGV Océane au nouveau label « inOui » pour relier Paris à Bordeaux en 2h04, et la LGV Bretagne permettant d’aller de Paris à Rennes en 1h25 avec des TGV « classique ».
Pour tester ces nouvelles infrastructures, deux marches techniques ont été organisées le 7 juin avec deux TGV partant en même temps de Paris-Montparnasse vers les deux capitales régionales pour la première fois à très grande vitesse de bout en bout.
Nécessaire pour contrôler les processus de sécurité, cette marche à blanc a aussi permis de valider, en condition réelle, les temps de parcours théoriques tracés par les équipes de SNCF Réseau, et d’évaluer la transition « physique » du rail et la réaction du matériel.
Pour la petite histoire, la distance Paris-Bordeaux fut parcourue en 2h08 et celle de Paris-Rennes en 1h26.
Pari tenu pour la SNCF pour qui cette « répétition » aura permis de gérer et optimiser le jalonnement des circulations de bout en bout afin d'optimiser en situation normale la régularité des lignes.
Source
: SNCF
.

UN ARRÊT IMPRÉVU

Imaginez-vous, bien assis dans votre train qui vous emmène à votre destination quand tout à coup le convoi s’arrête en pleine voie, sans aucune explication. Certains diront que cela devient de plus en plus courant sauf que cette fois le conducteur a spécialement arrêté la locomotive pour acheter des fruits à l’étal d’un marchand ambulant qui se trouve sur la route longeant la voie de chemin de fer. Impensable me direz-vous, et pourtant cette scène surréaliste a bien eu lieu en Tunisie comme le montre la vidéo qui depuis vendredi 16 juin fait le buzz sur internet.
La SNCF tunisienne a ouvert une enquête et promet de prendre les mesures administratives nécessaires pour qu’à l’avenir de tel comportement ne puisse porter atteinte à son image et à sa réputation.
Source : 7/7.

OBJECTIF TRAINSMANIA 2018

Quatrième diffusion. Alors que les magnifiques images de TRAINSMANIA 2017 sont encore dans toutes les mémoires, les organisateurs sont déjà en train de travailler sur l’organisation de l’édition 2018.
Les 12.500 visiteurs et les 150 exposants participants sont unanimes : la première édition 2017 est un succès et tous souhaitent vivement que l’aventure se poursuive.
Cependant, un tel événement de 3 jours sur 9.000 m² représente un investissement très important pour l’organisateur LR Presse qui est une petite entreprise familiale. En particulier, il faut financer la venue d’une centaine d'équipes venues de toute l'Europe avec leurs décors et circuits de trains miniature. C’est l’animation principale qui a suscité l’enthousiasme et l’émerveillement dans les yeux des grands et des petits. Mais au-delà des animations, la location du hall, l’installation générale, la communication et les divers autres postes nécessaires à l’organisation et au bon fonctionnement d’un tel événement, représentent un budget de près de 270.000 €. En 2017, LR Presse a pu réaliser cet effort financier, mais pour que la prochaine édition 2018 ait lieu, TRAINSMANIA a besoin de partenaires : VOUS !

COMMENT DEVENIR PARTENAIRE CONTRIBUTEUR ?

Pour offrir au train miniature une belle vitrine accessible à tous, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour vous connecter sur le site de financement participatif Ulule afin de prolonger cette dynamique de la première édition.
À partir de 5 €, toutes les contributions sont acceptées et donnent droit à une contrepartie dont vous trouverez le détail sur la page Ulule dédiée à l’opération qui vient de commencer : https://fr.ulule.com/trainsmania2018/.
Alors n’hésitez pas et participez à l’opération Objectif TRAINSMANIA 2018 pour que cette grande fête du train miniature continue ! Site Web.
Ph. B

LA 020T « MEUSE » DU TTGM A BESOIN DE VOTRE AIDE !

Troisième diffusion. Depuis 1972, l’Association des Amis du Chemin de Fer de la Vallée de l’Isle Nord Libournais s’applique à défendre tout ce qui se rapporte au rail. Elle abrite une des plus importantes collections de matériel des anciens Chemins de Fer économiques de la Gironde contribuant ainsi à la sauvegarde de ce patrimoine d’antan. Elle entretient notamment d’anciens trains qui parcourent régulièrement la ligne ferroviaire entre Guîtres et Marcenais permettant ainsi de redécouvrir le charme des trains de campagne d’autrefois. Aujourd’hui l’association cherche à remettre en service une locomotive à vapeur « 020 MEUSE » actuellement hors service pour des raisons mécaniques.
Fabriquée en 1924 par les Ateliers de construction LA MEUSE à Liège, cette locomotive a passé des années à la Société Nouvelle des Couleurs Zinciques, une usine chimique à Bouchain (59), avant de rejoindre l’association en 1980. Classée Monument Historique depuis le 27 mars 1990, elle a permis le rétablissement de la traction vapeur sur la ligne allant de Guîtres à Marcenais. Cette locomotive est au cœur du projet de l’association puisqu’elle assure le service de l’ensemble des trains vapeurs les dimanches et jours fériés du 1er mai au 31 octobre.
Malheureusement, l’usure du temps et la chaleur, ont peu à peu endommagé certaines parties de la locomotive. Les travaux de préparation à la visite décennale ont mis en évidences des fuites autour de la chaudière qu’il est impératif de réparer comme l’a confirmé un contrôle à l’endoscope. Cela passe par le remplacement des tirants et de certaines entretoises, des pièces métalliques qui assurent la rigidité de la chaudière et garantissent un fonctionnement en toute sécurité.
Le coût total de la rénovation s’élève à près de 20.000€ TTC et l’association bénéficiera d’un financement de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’environ 7.000€. Reste donc à trouver la différence pour mener à bien ce projet de rénovation.
Un appel aux dons, par l’intermédiaire de la plateforme de financement participatif Ulule, a été lancé par le Train Touristique Guîtres Marcenais (TTGM) avec un objectif de 6.000 € qui permettrait de lancer une première tranche des travaux. Les dons, possibles à partir de 1 €, donnent droit à une contrepartie et à une déduction fiscale de 66% (ex : un don de 100 € ne revient qu’à 33 €).
Pour participer au projet de remise en service de la locomotive à vapeur 020 « MEUSE », en contribuant au financement des travaux, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour accéder au site web Ulule sur lequel vous trouverez tous les détails des travaux à entreprendre, la procédure pour laisser votre don et la liste des contreparties.
Merci d’avance.
Source : TTGM.



INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

RENCONTRE INATTENDUE

Le vendredi 16 juin, le transilien de la ligne N reliant Paris à Rambouillet accusait un retard d’une vingtaine de minutes mais cette fois avec une excuse insolite qui a totalement surpris les voyageurs : la présence d’un kangourou sur les voies. Si le phénomène est peut-être fréquent dans l’hémisphère austral, il est beaucoup plus inattendu sous nos latitudes. Aucun animal ne manquant à l’appel dans les zoos et cirques de la région, la présence du marsupial pourrait être un de ceux qui se sont échappés il y a quelques années de la réserve zoologique d’Émancé (78) et qui vivent désormais à l’état sauvage dans la forêt de Rambouillet.
Rien à voir avec le système de remorque Kangourou de la SNCF d’il y a une cinquantaine d’années.
Source : Twitter.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Découvrez Solenne, le tunnelier qui a permis de prolonger la ligne 14 du métro parisien
 


STIF



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Accoudés aux fenêtres ouvertes, les voyageurs redécouvrent les charmes de la transgression du « è pericoloso sporgersi ». Si l’injonction en italien intrigua des générations de passagers, il est de fait toujours interdit de se pencher.
 
Patrick BARD et Marie-Berthe FERRER - Journalistes français
Le Berry à pleine vapeur (2011)



    © Philbru Production