ARCHIVES : MARS 2015

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

Numéros  249 - 250 - 251 - 252 - 253



Numéro 249
SEMAINE du 2
au 8 mars 2015


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

FESTIRAIL 2015. Modélisme ferroviaire (31/01 et 01/02/2015). Pont à Marcq (59)
Philbru Production (France)



LE RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 7 et 8 mars, la première EXPOSITION DE MODÉLISME FERROVIAIRE organisée par le CLUB TRAINS DES FLANDRES. Réseaux toutes échelles. BOURSE D'ÉCHANGES avec vendeurs professionnels et particuliers. Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 3 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés. Salle des Augustins. Place Degroote à HAZEBROUCK (59).
De nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE CHEMIN DE FER DE LA BAIE DE SOMME À L’HONNEUR SUR FRANCE 3

On ne présente plus le CFBS dont la renommée a depuis longtemps dépassé nos frontières, mais pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce chemin de fer touristique qui serpente le long de la Baie de Somme dans un paysage sauvage de toute beauté, voici un reportage réalisé par les équipes de France 3, qui va vous faire découvrir ou redécouvrir ce petit train à vapeur qui avance, entre terre et mer, au rythme nonchalant des trains d’antan.
Exploité depuis 1971 en train touristique sur 27 kilomètres de parcours reliant Le Crotoy à Cayeux sur Mer en passant par Noyelles sur Mer et Saint Valery sur Somme, le CFBS vous fait revivre l’ambiance  « Belle Époque  » des trains du Réseau des Bains de Mer créé en 1887.
Chaque jour, du 28 mars au 1er novembre, à bord des voitures tirées, comme autrefois, par des locomotives à vapeur devenues de véritables monuments historiques, le CFBS vous emmène dans une balade au charme rétro qui vous fait découvrir ce grand estuaire du littoral picard qu’est la Baie de Somme, en admirant ce magnifique panorama de mollières (prés salés), saules et autres roseaux.
Parallèlement à ces circulations régulières, des journées à thème seront également proposées durant la saison 2015 : les trains d’Artifice ; dîner à bord ; de Rail en Vagues ; les Nocturnes de Cayeux ; le Festival de l’Oiseau ; la Fête de la Nature ; la Transbaie ; la Fête de la Gare ; les Journées du Patrimoine ; les Trains à la Mer ; Cayeux à toute vapeur ; les Trains du Père Noël, et, à l’occasion des prochaines marées d’équinoxes, les samedi 21 et dimanche 22 mars 2015, le Train des Marées, une possibilité de vivre un moment exceptionnel conjuguant gastronomie et nature avec un panorama sur une forte marée. Un arrêt sur la digue du fond de Baie permettra d'admirer le spectacle unique d'une pleine mer dans l'estuaire de la Somme tout en savourant un déjeuner à partager en famille ou entre amis. Les places étant limitées, il est obligatoire de réserver au plus tôt.
Tous renseignements sur les journées à thème, les circulations régulières, les horaires, les tarifs et les réservations sur le Site Web.
CFBS (Chemin de fer de la Baie de Somme) Gare de Saint-Valery. 80230 SAINT-VALERY-SUR-SOMME.
Source : CFBS.

LE TGV ENTRE AU MUSÉE

Jusqu’à présent, la Cité du Train de Mulhouse avait un absent de marque, le TGV. Cette lacune sera comblée dès début mai 2015 puisqu’une rame TGV de couleur orange et totalement remise en état de présentation type 1981, va enfin rejoindre ce superbe musée du patrimoine ferroviaire français. Les visiteurs auront aussi la possibilité de monter à bord de la cabine de conduite, elle aussi rénovée façon 1981.
L’absence du TGV à Mulhouse s’explique par le fait que tous les trains étaient en exploitation jusqu’en 2011, année où certaines rames sud-est ont commencé à être garées. C’est la rame n° 61, fabriquée à Belfort il y a 33 ans par Alsthom, qui a été choisie pour être exposée au musée où elle sera acheminée par voie ferrée une fois sa restauration terminée dans les ateliers du Technicentre SNCF de Bischheim en Alsace.
Ainsi, en mai 2015, la motrice de la rame n° 61 rejoindra la centaine de matériels roulants de collection mis en scène sur le parcours des « Quais de l’histoire ». Installée, quai n° 8, à côté de la maquette à l'échelle 1 du TGV Euroduplex réalisée à l'identique par les ateliers Alain Pras (voie n° 12), elle permettra ainsi aux visiteurs d'avoir une vision complète de l'évolution du chemin de fer français de 1827 à nos jours.
Cité du Train. 2 rue Alfred de Glehn. 68200 MULHOUSE. Site Web.
Source : SNCF.

ENCORE UN MESSAGE INSOLITE…

Le mardi 24 février, les voyageurs du train de la SNCB à destination de Gouvy, en Belgique, ont entendu un étrange message aussitôt arrivé en gare de Liège-Guillemins :
« Mesdames et Messieurs, le train n’ira pas plus loin. Il n’y a plus de conducteur ».
Pensant d'abord à une blague, les voyageurs ont très vite déchanté car le train est réellement resté immobile en gare. Cette situation insolite s’explique du fait que le conducteur chargé d'amener le train jusqu'à Liège avait terminé sa journée et devait être remplacé par un autre conducteur qui était absent. Aucun autre chauffeur n’étant alors disponible le train est resté à quai. Les passagers n’ont eu d’autre solution que de prendre le train suivant.
Cette mésaventure arrivant après le fameux message « La SNCB vous emmerde »*, il n'y a plus de doute, on sait rire à la SNCB…
* Lire l’article La dernière histoire belge dans le n° 248 de trainvapeur.fr (février 2015).
Source : RTL.

CONTRAT POUR ALSTOM AUX ANTIPODES

Le consortium ALTRAC (Alstom, Transdev, Acciona et Capella) a signé avec le ministère du Transport des Nouvelles Galles du Sud australien un contrat d’un montant global de 1,4 milliards d'euros pour la réalisation d’une nouvelle ligne de tramway de 12 km à Sydney.
Alstom est en charge du système de tramway intégré comprenant, la conception, la livraison et la mise en service de 30 tramways Citadis X05 couplés, l’alimentation électrique, dont plus de deux kilomètres équipés avec la technologie APS (système d’alimentation électrique au sol), les systèmes de signalisation et de récupération d'énergie HESOP ainsi que les équipements de dépôt. Alstom assurera aussi la maintenance de la ligne et des tramways.
Dernier né de la gamme de tramway, le Citadis X05 bénéficie de nouvelles technologies, parmi lesquelles les moteurs à aimants permanents qui réduisent la consommation d'énergie. Par ailleurs, l’intégration et la maintenance des sous-systèmes sont facilitées pour minimiser les coûts de cycle de vie. Les Citadis X05 de Sydney seront fabriqués dans les usines d'Alstom en Europe.
Source : Alstom.

LA JUSTICE DEMANDE UN COMPLÉMENT D’EXPERTISE
SUR L’ACCIDENT DE BRÉTIGNY-SUR-ORGE


En janvier dernier, la SNCF avait émis de nombreuses réserves sur le contenu du dernier rapport d’expertise métallurgique remis à la justice, allant jusqu’à mettre en doute le sérieux du travail effectué et reprochant notamment le délai de 8 mois écoulé entre la date de l’accident et le début de l’analyse et un lieu sali et détérioré pendant l'accident, avec des pièces qui ont alors nécessairement été abîmées*. La SNCF avait alors demandé aux juges chargés de l’enquête, un complément d’expertise ferroviaire et métallurgique pour clarifier un certain nombre « d’erreurs » qu’elle avait relevées dans le rapport.
La justice semble donner raison à la Société Nationale car les juges d’instruction en charge de l’enquête viennent d’ordonner un complément d’expertise pour répondre aux questions posées par la SNCF sur plusieurs conclusions contenues dans le dernier rapport.
Espérons que ce nouvel examen permettra de déterminer, enfin, les causes exactes à l’origine du déraillement tragique de l'Intercités n° 3657 Paris-Limoges du 12 juillet 2013 qui a fait 7 morts et 32 blessés.
* Lire l’article Accident de Brétigny : La SNCF conteste dans le n° 244 de trainvapeur.fr (janvier 2015).
Source : RTL.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Un train chasse-neige défonce une congère
 


Thomas Queneute



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

La comtesse se mit en devoir de descendre, son fils lui offrit le bras, et, tandis que la femme de chambre se chargeait du caniche et du petit sac, le majordome et un porteur emportèrent les valises. Mais comme ils quittaient le wagon, ils virent courir, le visage défait, plusieurs hommes, parmi lesquels on reconnaissait le chef de gare à sa casquette d'une couleur fantaisiste. Il avait dû se passer quelque chose d'extraordinaire. Les voyageurs refluaient vers la queue du train.
Qu’y a-t-il ? Qu'y a-t-il ? Où cela ? Il s’est jeté sous le train !.... Écrasé ! Disaient les voix. Le train avait, en reculant, écrasé un homme d'équipe ivre ou trop emmitouflé pour entendre la manœuvre.

Léon TOLSTOÏ - Écrivain, romancier russe (1828 - 1910)
Anna Karénine (1873-1877)



Numéro 250
SEMAINE du 9
au 15 mars 2015


LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Winter Steam In The Harz - Part One - Brockenbahn
acw71000 (Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 13, 14 et 15 mars, la FÊTE DES P'TITS TRAINS organisée par l'AMFI (Amicale des Modélistes Ferroviaires Indépendants). Ouvert le samedi et le dimanche de 10h00 à 18h00. Entrée 2,50 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés. Maison de quartier de Clagny-Glatigny. 36 rue Louis Haussmann. VERSAILLES (78).
Le 15 mars, la réouverture, après 3 ans d'interruption d'exploitation, du CHEMIN DE FER TOURISTIQUE DU PAYS DE L'ALBRET entre NÉRAC et MÉZIN (47). Voir l'article ci-dessous.
De nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

NOUVEAU DÉPART POUR LE TRAIN TOURISTIQUE DU PAYS DE L’ALBRET

Découvrir ou redécouvrir toutes les beautés du pays de l’Albret lors d’une balade insolite où se succèdent vues magnifiques, ouvrages d’art, châteaux, traversées de rivières et de sous-bois, en plein cœur de cette magnifique région de Gascogne, c’est ce que vous propose, à partir du 15 mars prochain, le CFTPA (Chemin de Fer Touristique du Pays de l’Albret) au départ de la gare de Nérac dans le Lot et Garonne.
Durant toute la saison 2015, empruntant, sur 14 kilomètres, l’ancienne ligne construite en 1889 pour relier Nérac à Mont de Marsan, le petit train emmènera ses voyageurs de la très belle cité royale de NÉRAC, chère au bon roi Henri IV qui y laissa son empreinte, à destination du charmant village de MÉZIN célèbre pour son musée du liège et pour avoir gardé, au fil du temps, son caractère médiéval.
Depuis 2004, le petit train de l’Albret, fait partie intégrante du paysage touristique régional, mais l’arrêt de l’exploitation en 2012 par l’ancien gestionnaire de la ligne, le TTA (Train Touristique de l’Albret), avait soulevé de grosses incertitudes sur l’avenir de la ligne. Après trois ans d’interruption, la nouvelle équipe de CFTPA a décidé relever le défi. Mais avant de repartir sur les rails, la nature reprenant très rapidement ses droits, il a fallu nettoyer la végétation envahissante, vérifier et restaurer la ligne en remplaçant près de 700 traverses de voie mais également réviser et réparer une partie du matériel roulant, rénover les gares et satisfaire aux diverses réglementations des organismes de contrôles et autorisations administratives. Une tâche ardue menée à bien grâce aux collectivités locales et à l’efficacité des membres de l’association emmenés par son président Xavier Passini.
L’espoir d’une réouverture durant la saison 2014 fut, suite à une série de retards en tous genres, malheureusement repoussé à 2015, mais un voyage inaugural de la ligne fut malgré tout organisé en fin d’année 2014 à la satisfaction de tous.
S’inscrivant dans une stratégie durable de développement touristique du pays de l’Albret, le CFTPA a déjà en perspective le développement de l’exploitation pour les saisons futures avec, entre autres projets, la suite de la rénovation de la ligne, l’installation d’un espace d’accueil avec buvette, et le retour de la locomotive à vapeur 030 TU 46 en 2016, un atout supplémentaire qui ajoutera une touche rétro à ce chemin de fer déjà plein de charmes.
Lors de la précédente exploitation, le train enregistrait une fréquentation annuelle de près de 17.000 voyageurs. Reste maintenant à transformer l’essai marqué, comme l’on dit dans le pays du rugby et, avec un tel outil, de tels paysages et une telle équipe, cela ne devrait pas vraiment poser de problème. Rendez-vous est donc pris à partir du 15 mars, pour une escapade ferroviaire rappelant les joies simples des voyages d'antan.
Renseignements complémentaires sur le site internet du CFTPA.
CFTPA (Chemin de Fer Touristique du Pays de l'Albret). Gare de Nérac. 14 avenue du 19 mars 1962.
47600 NÉRAC. Site Web.
Ph. B.

LE TRAIN DU CHOCOLAT ENTRE EN GARES

A l’occasion des fêtes de Pâques, Trains Expo Evénements SNCF s’associe au Pâtissier-Chocolatier Yves Thuriès, deux fois Meilleur Ouvrier de France, pour mettre sur les rails un Train du Chocolat dédié aux fondus de cacao.
Le Train du Chocolat, qui malheureusement ne s’arrêtera que dans les gares parisiennes, invitera le visiteur à parcourir quatre voitures d’une rame « MISTRAL » dédiées à l’univers du chocolat. Dans la première voiture, les visiteurs pourront découvrir l’histoire du chocolat depuis les Aztèques avec une exposition unique d’objets de cette fascinante civilisation sélectionnés par le Musée Choco Story de Paris et le Musée Les Secrets du Chocolat de Strasbourg. La visite de cette première partie continuera avec la découverte de l’Equateur, cinquième producteur mondial de cacao. Avant d’arriver entre nos mains, en tablettes, en bonbons, ou en poudre, le chocolat fait un long voyage depuis les plantations de cacao jusqu’à sa transformation finale. Les visiteurs en découvriront toutes les étapes dans la deuxième voiture : dans quels pays est produit le cacao, quelles sont les différentes variétés qui y sont cultivées, quels sont les savoir-faire, le matériel et les machines qui permettent de transformer les fèves en délicieuses douceurs. D’autres secrets et surprises vous attendent dans les deux dernières voitures avec notamment une tonne et demi de chocolat prévue pour les dégustations…
Une exposition à visiter en accès libre, de 10h00 à 19h00, le samedi 14 mars / Gare Montparnasse, le dimanche 15 mars / Gare Montparnasse, le mardi 17 mars / Gare de Paris Lyon, le mercredi 18 mars / Gare d'Austerlitz, le jeudi 19 mars / Gare du Nord, le samedi 21 mars / Gare du l'Est, et le dimanche 22 mars / Gare Saint-Lazare.
Source : SNCF.

UN NOUVEAU MESSAGE INSOLITE…

Cette fois, l’affaire se passe chez nos voisins du Canton de Vaud en Suisse. Dans une rame Flirt du RER vaudois, les passagers ont entendu ce message surprenant venant du conducteur du train : « Je suis super désolé. Le train est trop lourd. Il faudrait que certains voyageurs redescendent, s’il vous plait ». Il est vrai que le ce train déjà très chargé en temps normal, accueillait en plus des passagers habituels, une troupe de gymnastes qui devait prendre un autre train qui avait un retard de trente minutes. Le système de surveillance des suspensions pneumatiques des boggies ayant détecté une surcharge anormale, le conducteur s’est donc vu dans l’obligation de faire descendre quelques voyageurs afin de pouvoir partir en toute sécurité.
Étonnant.
Source : La Tribune de Genève.

LA VAPEUR DU TRIEUX EN DANGER !

Deux pétitions contradictoires concernant le Chemin de fer touristique du Trieux circulent actuellement sur le net. Elles sont accessibles sur le site de pétitions citoyennes AVAAZ.org.
La plus ancienne, titrée : « Suppression de la pollution liée à la locomotive du vapeur du Trieux », publiée en décembre 2013, est tombée dans l’oubli pendant près d’un an et vient de resurgir. Son auteur argumente sa démarche dans les termes suivants : « Cette locomotive rejette de nombreuses particules nocives, nauséabondes voire mortelles : oxyde de soufre, oxyde d'azote, thorium, arsenic, cuivre, baryum, calcium, chrome, plomb, sélénium, mercure, nickel-cadmium, gaz à effet de serre et radioactivité. Ce mode de fonctionnement est champion en émissions de CO2, le charbon tue 10 à 15.000 personnes par an, c'est pourquoi il est important d'en informer les autorités afin que des mesures soient prises pour limiter les dégâts environnementaux et humains. En plus des nuisances pour les riverains, notamment les paimpolais qui subissent les 3 heures de préchauffage de la locomotive, elle est probablement à l'origine de différents départs d'incendies sur son parcours. Le cas de cette locomotive du Trieux peut être généralisé aux autres trains touristiques fonctionnant au charbon sur toute la France. Merci pour votre mobilisation et votre soutien. »
Elle a, du 30 décembre 2013 au 8 mars 2015 (20h15) recueillie 49 signatures.
La seconde titrée : « Le maintien de la Vapeur du Trieux + la fin de la diffamation », publiée le 1 mars 2015, comptabilise en 8 jours (8 mars - 20 :15), 2375 signatures, dont celle de trainvapeur.fr.
Elle est définie dans les termes suivants : « Parce qu'une campagne vient d'être lancée contre la Vapeur du Trieux (donc contre tous les trains à vapeur touristiques), sur la base d'arguments totalement mensongers, voire diffamatoires : le charbon n'est pas toxique et pollue beaucoup moins que le diesel (rappelons que le charbon est un minéral 100% issu de la nature). La fumée de charbon est moins nocive, lors de l'inhalation, que la fumée d'un feu de bois ; le charbon utilisé par les locomotives à vapeur préservées en France ne tue absolument personne, il n'y a jamais eu de maladies respiratoires liées aux locomotives à vapeur ; dire que les « paimpolais » subissent 3 heures de préchauffage est une exagération formelle : tout au plus une dizaine de foyers peuvent être incommodés par une odeur de charbon, et certainement pas [tous] « les paimpolais ». De plus la fumée s'élève suffisamment au bout de 30 mètres pour ne pas atteindre de maisons ; d'autres trains touristiques à vapeur en France constatent régulièrement des départs de feux le long des parcours dont la cause est particulièrement douteuse. Les départs de feux dus à des malveillances diffamatoires sont plus nombreux que ceux réellement dus aux locomotives à vapeur, et cela peut se prouver en fonction de paramètres techniques que les personnes compétentes sont à même de fournir aux enquêteurs de la Gendarmerie. »
Bien sûr, trainvapeur.fr s’associe à la pétition en faveur du Chemin de fer de la Vapeur du Trieux, ce produit touristique qui est un vrai vecteur économique grâce à une clientèle attirée par les beautés naturelles de l'estuaire du Trieux comme par la machine à vapeur d'antan ainsi que le rappelait dernièrement la vice-présidente au tourisme : « La Vapeur du Trieux, à elle seule, concerne 25.000 personnes et cette clientèle, nous en avons besoin ».
Pour signer la pétition en faveur du maintien de LA VAPEUR DU TRIEUX, cliquez sur ce lien.
L’autre danger pour le train touristique de la Vapeur du Trieux est l’état de vétusté de la ligne qui nécessite un important chantier de près de 28 millions d’euros. Rappelons que la ligne Paimpol - Guingamp n’est pas seulement empruntée par le train touristique mais également par les TER. Une réunion entre toutes les parties dont les collectivités locales, la région, le conseil général, SNCF Réseau, la CFTA, etc., a eu lieu le 3 mars 2015 afin de trouver un moyen de financement avant l’été pour que le chantier de rénovation puisse être lancé en 2016.
Sauf indication contraire, dès le 1er mai et jusqu'au 13 septembre 2015, le train touristique, la Vapeur du Trieux, reprendra du service avec une locomotive à vapeur. Renseignements complémentaires sur le site internet.
LA VAPEUR DU TRIEUX. La gare. Avenue du Général de Gaulle. 22500 PAIMPOL. Site Web.

RALENTISSEMENT SUR LA LIGNE LAON - PARIS

La succession de périodes de gel et redoux, de début février, a rendu le talus longeant la voie ferrée Laon-Paris instable sur une portion d'un km entre Soissons et Villers-Cotterêts, sur le secteur Corcy (02).
Les équipes techniques de SNCF Réseau ont été dépêchées immédiatement sur place afin de déterminer les mesures à prendre pour conforter l'ouvrage.
Sans attendre les résultats de l'expertise et par mesure de précaution, la vitesse a été limitée - dès le 10 février - sur cette zone à 10 km/h au lieu de 140 km/h pour éviter tout risque de coulée de boue en diminuant les vibrations liées au passage des trains.
La semaine dernière, les experts ont rendu leurs conclusions. Le talus devra être conforté, notamment avec la pose de grillage de protection. Les travaux seront réalisés dès la première semaine d'avril et pour une durée de 2 mois. Pendant tout le temps des travaux, la vitesse sera toujours limitée à cet endroit. La vitesse normale devrait être rétablie à la fin du chantier.
Les conséquences en termes d'allongement du temps de parcours sont variables de 10 à 20 minutes selon le type de matériel et la densité du trafic.
Ainsi, du 10 mars au 29 mai, afin de limiter les conséquences pour nos clients, notamment en heures de pointe, les horaires des trains suivants sont modifiés pour permettre leur arrivée à l'heure habituelle en gare de Paris Nord :
  • train n° 849 900 Départ de Laon à 04h56 Arrivée à Paris Nord à 06h40 ;
  • train n° 849 902 Départ de Laon à 05h24 Arrivée à Paris Nord à 07h10 ;
  • train n° 849 908 Départ de Laon à 06h30 Arrivée à Paris Nord à 08h26.
Source : SNCF Réseau.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Le train le plus rapide du monde 580km/h
 


Tabarka Tunisie (France 2)


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Balayant vivement de leur raie noire toute l'étendue de la vitre, se succèdent sans interruption les poteaux de ciment ou de fer ; montent, s'écartent, redescendent, reviennent, s'entrecroisent, se multiplient, se réunissent, rythmés par leurs isolateurs, les fils téléphoniques semblables à une complexe portée musicale, non point chargée de notes, mais indiquant les sons et leurs mariages par le simple jeu de ses lignes.

Michel BUTOR - Poète, romancier et essayiste français (Né en 1926)
La modification (1957)





Numéro 251
SEMAINE du 16
au 22 mars 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE



46115 Storms up Shap on The Cumbrian Coast Express 14/3/15.
TheStephengthompson (Grande Bretagne)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Le 21 mars, la JOURNÉE PORTES OUVERTES du club LILLE MODÉLISME, une occasion d’avoir toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le modélisme ferroviaire. Ouvert de 10h00 à 18h00. 4 bis rue Parmentier à LILLE (59). Site Web.
Les 21 et 22 mars, le salon MODÉLISME FERROVIAIRE D'AUVERGNE organisé par le Comité des Fêtes de Pérignat en partenariat avec l'AFMC (Arverne Ferroviaire Miniature Club). Ouvert le samedi de 09h00 à 19h00 et le dimanche de 09h00 à 17h00. Entrée 3 €. Centre Culturel l'Affiche. Avenue de la République à PÉRIGNAT-LÈS-SARLIÈVE (63). Site Web.
De nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

DES DRONES POUR LES TRAINS

Alors que la vente de drones connaît un véritable succès et que la police recherche toujours les propriétaires et pilotes des appareils qui survolent la nuit la capitale, ce qui est rigoureusement interdit, la SNCF s’associe à l’ONERA (Office National d’Études et de Recherches Aérospatiales) pour concevoir et développer des solutions drones afin de pouvoir surveiller le réseau ferré national.
D’une durée de 5 ans et d’un montant de plus de 4 millions d’euros, ce contrat de recherche « Partenariat Recherche Industrie » a pour objectif de développer des technologies innovantes et de concevoir des systèmes drones sur-mesure pour des applications spécifiques aux besoins de SNCF Réseau.

Deux domaines de recherche prioritaires ont été identifiés :
  • le suivi de linéaire : surveillance du réseau (voies ferrées, caténaires, abords…) sur de grandes distances ;
  • l’inspection : inspection d’ouvrages et d’installations (gares, technicentres ferroviaires, verrières, structures métalliques, ouvrages d’art, trains …).
Dans cet objectif, l’ONERA mettra à disposition de SNCF Réseau toute son expertise « système drones » acquise depuis plus de 15 ans, notamment dans les domaines des capteurs et des traitements d’images associés, de moyens performants de simulation ou de conception de plateformes innovantes conformes à la réglementation.

Pour tout savoir sur cette solution d'avenir, qui permettra d'inspecter les bâtiments  et ouvrages d'art SNCF et envisager la surveillance des milliers de kilomètres de voie ferrée, cliquez sur le bouton ci-contre.
A noter qu’à l’occasion du Salon Big Data qui s’est tenu au CNIT Paris-La Défense les 10 et 11 mars 2015, la SNCF a été distinguée par un jury professionnel en remportant le 1er prix pour son projet innovant de drones autonomes capables de comprendre les situations à risque en temps réel.
Sources : SNCF et ONERA.

SPECTACULAIRE COLLISION ENTRE UN TRAIN ET UN CAMION AUX U.S.A.

Le lundi 9 mars, un train de voyageurs Amtrak qui roulait en direction du nord, est entré en collision avec un camion semi-remorque « convoi exceptionnel » arrêté sur un passage à niveau à Halifax en Caroline du Nord. Sous la violence du choc, la motrice et plusieurs wagons ont déraillé. Fort heureusement, aucun décès n’est à déploré et une soixantaine de passagers sur les 212 transportés ont été soignés pour diverses blessures.
Cet accident, qui est le troisième du même genre depuis le début de l’année aux U.S.A., aurait pu être évité si le conducteur du camion qui, d’après certains témoins, est resté entre quinze et vingt minutes coincé sur les voies avant que le train arrive, avait prévenu la compagnie ferroviaire en appelant le numéro de téléphone prévu à cet effet et affiché sur le passage à niveau.
Source : abc.

EUROTUNNEL TRANSFORME SES INSTALLATIONS
EN CENTRE D’ESSAIS FERROVIAIRE

Eurotunnel et l’Institut de Recherche Technologique Railenium, IRT de la filière ferroviaire, ont signé ce mercredi 11 mars sur le site d’Eurotunnel à Coquelles une convention d’accord ayant pour objet d’autoriser les essais sur voies exploitées. Ces essais qui démarreront dès 2015, vont permettre aux fournisseurs de composants de l’infrastructure ferroviaire de disposer de moyens de test d’endurance de leur matériel d’infrastructure en phase finale de développement.
Le tunnel sous la Manche, d’une longueur de 50 km, étant la voie de chemins de fer la plus circulée au monde avec un rythme quotidien d’environ 400 trains lourds (navettes de 800 mètres de long et de 2.400 tonnes embarquant des voitures et des camions) fournit un lieu d’expérimentation exceptionnel pour des opérateurs ayant besoin de tester et valider les produits qu’ils développent. L’intérêt pour ces derniers d’effectuer des essais sur des voies exploitées est considérable puisqu’ils peuvent faire des tests en un temps réduit, jusqu’à 5 fois plus vite que sur un réseau classique. Par ailleurs, Eurotunnel présente l’atout d’un circuit fermé où les paramètres techniques sont donc maîtrisés, toutes ces conditions favoriseront un développement plus rapide et plus précis.
Pour rappel, l’Institut de Recherche Technologique Railenieum, est un véritable centre de niveau mondial pour l’excellence et l’innovation dans le domaine ferroviaire.
Sources : Eurotunnel et Railenium.

UNE NOUVELLE IDÉE POUR RENFLOUER LES CAISSES VIDES !

Voici une idée que nos voisins belges de la SNCB pourraient mettre en application en 2016. Partant du principe qu’en Belgique le prix du train est moins cher que dans les autres pays européens et que près de 60 % des passagers prennent le train aux heures de pointes du matin et du soir, à savoir dans les tranches horaires 06h00/09h00 et 15h00/19h00, la Société Nationale des Chemins de fer Belges envisagerait de modifier les tarifs actuels en augmentant le prix du billet pour ces créneaux horaires afin de renflouer les caisses et diminuer la dette du rail belge. Une idée qui est loin de plaire à tout le monde et notamment aux navetteurs qui seraient les premiers concernés.
Espérons que cette idée ne traversera pas la frontière.
Source : RTL.



LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

La déconstruction des trains
 


Laurence Mauriaucourt


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Nous sommes dans un gigantesque vestibule par lequel des millions de gens affluent vers la grande ville et se répandent en dehors d'elle. En une minute, cet espace accueille des milliers d'hommes, pour les disperser dans toutes les directions à la minute suivante.

Richard LUCAE - Architecte allemand (1829 - 1877)
Correspondance de gare (1869)




Numéro 252
SEMAINE du 23
au 29 mars 2015

                   

LA VIDÉO DE LA SEMAINE

MODÉLISME FERROVIAIRE À HAZEBROUCK. Club Trains des Flandres Hazebrouck (7 et 8 mars 2015)
Philbru Production (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 28 et 29 mars, exposition sur le thème LA TRACTION VAPEUR proposée par Les Amis de la Gare et du Musée (une section du club Rail Modélisme Coudekerquois) avec présentation des collections du club (maquettes, documents, objets, outils, films, photos, etc.) appuyées par des prêts d'autres collectionneurs, associations ou clubs. Ouvert le samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h00. Entrée gratuite. Maison du Chemin de Fer (Ex gare). Rue du Tonkin à COUDEKERQUE BRANCHE (59). Site Web.
Également les 28 et 29 mars, EXPO MODEL'CLUB organisée par le club S.P.M.C. (Strasbourg Plobsheim Model Club). De nombreuses animations et démonstrations (avions, voitures, camions, trains, figurines, robots, etc.). Ouvert le samedi de 14h00 à 19h00 et le dimanche de 09h00 à 18h00. Salle polyvalente. Place des Fêtes à PLOBSHEIM (67). Site Web.
De nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LA VAPEUR DU TRIEUX RESTERA À QUAI EN 2015

Il y a quinze jours, trainvapeur.fr* se faisait l’écho de deux menaces qui planaient sur l’avenir immédiat du chemin de fer touristique de La Vapeur du Trieux. La première était la résurgence d’une ancienne pétition lancée il y a plus d’un an et dont le nombre très bas ne présageait pas de grosse inquiétude. La seconde menace, plus sérieuse et donc plus inquiétante, était la fragilisation de la ligne entre Paimpol et Pontrieux et dont l’état de vétusté nécessite un important chantier de rénovation de près de 28 millions d’euros et dont 23 sont déjà financés.
En milieu de semaine dernière, le site internet du Chemin de fer touristique annonçait la triste nouvelle en publiant ce message : « Suite à des problèmes techniques, la Vapeur du Trieux ne circulera pas en 2015. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser ».
Cette décision a été prise pour éviter que la très lourde locomotive à vapeur ne dégrade encore plus la ligne. C’est la première fois qu’une telle interruption arrive depuis le début, en 1997, de l'exploitation du train touristique. A noter qu’en 2012, faute d’avoir trouvé une locomotive à vapeur disponible, la traction fut effectuée par la locomotive Diesel BB 63832. Espérons que le financement des travaux sera bouclé très rapidement afin que le chantier de remise en état de la ligne puisse être achevé avant le début de la saison 2016.
* Lire l’article La Vapeur du Trieux en danger ! dans le numéro 250 de trainvapeur.fr.
Source : La presse d’Armor.

CHERCHE CONDUCTEURS OU CONDUCTRICES

Les petits garçons, et pourquoi pas les petites filles, font souvent le rêve de conduire un train. Ce rêve peut aujourd’hui devenir réalité car la SNCF recrute 450 conducteurs ou conductrices de trains afin de remplacer des départs à la retraite et répondre aux besoins croissants du trafic.

Deux types de postes doivent être pourvus :
  • des conducteurs de ligne, pouvant conduire tout type de train de fret ou de voyageurs,
  • des conducteurs de manœuvres, qui conduisent des trains sans voyageurs, pour les amener des voies de garage jusqu’aux gares, ou des trains de fret sur de moyennes distances.
Transporter des voyageurs, des clients, est riche en relations professionnelles, en responsabilité, et donc nécessairement exigeant. C’est un service public non-stop, les trains circulent de jour comme de nuit, 7 jours sur 7 : le conducteur a donc des horaires de travail programmés, mais irréguliers, qui intègrent des nuits, des samedis, des dimanches ou des jours fériés.
La sécurité étant dans l’ADN du métier de conducteur SNCF, l’apprentissage des procédures est tout autant exigeant.
Pour postuler, il faut avoir obtenu un BAC S, ES avec expérience, BAC professionnel ou technologique dans les domaines techniques (électrique, électrotechnique, électronique, mécanique), BEP ou CAP dans des domaines équivalents.
SNCF assure la formation des personnes recrutées : elle est rémunérée et dure 180 jours pour un conducteur de ligne et 84 jours pour un conducteur de manœuvres. Un examen final valide cette formation.
Dépôt de candidatures sur www.sncf.com - emploi.
Source : SNCF.

LE POUDLARD EXPRESS

Le train a souvent été utilisé par les cinéastes pour le tournage de films, c’est le cas notamment dans les célébrissimes Le Mécano de la « Général » (1926), La bête humaine (1938), Le crime de l’Orient Express (1974) ou Le Pôle Express (2004), sans oublier le premier film ferroviaire de l’histoire du cinéma : L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat, sortie en 1896.
Plus près de nous, la saga Harry Potter a également mis en vedette un train à vapeur que l’on peut maintenant visiter à une trentaine de kilomètres de Londres dans les studios Warner Bros où sont exposés les décors du film avec la mythique plateforme 9 ¾ de la gare de King Cross à Londres.
Construite, d’après le film avant 1849, la locomotive utilisée dans le film sous l’appellation Hogwarts Express 5972 est en fait une 230 GWR (Great Western Railway) Class 4900, Olton Hall, sortie en avril 1937 dans les usines de la GWR dont la construction a débuté en 1841 à Swindon dans le sud-ouest de l’Angleterre. Peinte à l’origine en vert Brunswick, la locomotive fut transformée en rouge pour les besoins du film.
Source : Tour Hebdo.

UN TRAIN À ZÉRO ÉMISSION

Alstom et la région de Calw (Allemagne) ont signé une lettre d’intention pour l’utilisation d’un nouveau train zéro émission, doté d'une motorisation par pile à combustible (un dispositif qui transforme l'énergie chimique d'un combustible en électricité grâce à une réaction chimique). Outre le fait qu'il ne produit aucune émission, le train consomme moins d'énergie, grâce à l'utilisation d'un système intelligent de gestion de l'énergie, et son niveau de bruit est radicalement moindre par rapport aux trains diesels conventionnels. Cette nouvelle génération de trains s'appuie sur la plateforme Coradia.

En septembre 2014, Alstom avait déjà signé quatre lettres d'intention avec les Landers de Hesse, de Basse-Saxe, de Rhénanie-Du-Nord-Westphalie et de Bade-Wurtemberg, en vue de l'utilisation de cette nouvelle génération de trains à zéro émission.
Source : Alstom.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

TRAIN BIG BOY UNION PACIFIC 7000C 128KMH LA PLUS GROSSE LOCOMOTIVE A VAPEUR. USA
 


plusboyfan



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Franchir les stations de Montrouge et de Vaugirard est pour la locomotive l’affaire de quelques minutes. Le convoi ne court plus au fond d’une chaussée ; le train s’abaisse en approchant la Seine, et les rails sont posés sur des remblais qui permettent à la vue de s’étendre au loin. On découvre les forts de Vanves et d’Issy, le Val Fleuri que le chemin de fer de Versailles (rive gauche) enjambe sur un viaduc à deux étages d’arcades, dont les baies laissent voir du ciel, des arbres et des pentes de collines ; le bois du bas de Meudon blondissait, doré par les premières bises, mais une douceur de ton extrême et comme entrevu à travers une gaze d’argent.

Théophile GAUTIER - Poète, romancier et critique d'art français (1811 - 1872)
Tableaux de siège (1871)




Numéro 253
SEMAINE du 30 mars
au 5 avril 2015



LA VIDÉO DE LA SEMAINE

Les trains de l'hiver 2015 à Briançon
RAILsIMAGES (France)



LES RENDEZ-VOUS DU PROCHAIN WEEK-END

Les 4, 5 et 6 avril, EXPOSITION DE MODÉLISME à l'occasion de la FOIRE DE BOURG EN BRESSE. Le club BB 1601 Bourg en Bresse - Modélistes de Chemin de fer de l'Ain présentera deux de ses réseaux : la gare de Bourg à l'échelle « N » et le viaduc et la gare de Cize à l'échelle HO. Présence de plus de 300 maquettes toutes collections. Nombreuses animations et démonstrations. Ouvert les trois jours de 10h00 à 19h00. Ainterexpo. 25 avenue du Maréchal Juin à BOURG EN BRESSE (01). Site Web.
Le 6 avril, EUROBOURSE de modélisme ferroviaire, miniatures automobiles, miniatures agricoles, jouets anciens, maquettes et présence de quelques petits réseaux de modélisme ferroviaire. Organisée par FRANCE-AUTORAILS, la bourse est ouverte de 09h00 à 18h00. Salle Polyvalente. Route de Caumont à TOLLENT (62). Site Web.
De nombreuses autres expositions et manifestations ferroviaires sont également programmées ce week-end et pour les semaines à venir. Vous en trouverez les détails dans vos journaux régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

UNE IDÉE DE SORTIE : LES TRAINS DE PÂQUES

À l’occasion des fêtes de Pâques, de nombreuses associations de trains touristiques partent à la chasse aux œufs en chocolat en organisant un programme de gourmandises pour tous les âges lors d’un petit voyage en train. En plus de l'agréable façon de débuter la saison ferroviaire de manière festive et gustative (surtout pour ceux qui aiment le chocolat), c'est aussi une occasion d’aider les clubs et associations qui ont besoin de vous et de votre participation pour entretenir et restaurer les locomotives et autres matériels.
Vous trouverez ci-dessous quelques références d'associations proposant des voyages « chocolatés » pour la plus grande joie des enfants et aussi des parents :
  • A.C.F.A. - Train touristique d’Abreschviller, les 5 et 6 avril (Abreschviller - 57). Site Web.
  • A.J.E.C.T.A., le 5 avril (Longueville - 77) Site Web.
  • A.T.T.C.V. - Train Touristique du Centre-Var, les 5 et 6 avril (Brignoles - 83). Site Web.
  • C.F.V.E. - Chemin de Fer de la Vallée de l’Eure, le 12 avril (Pacy-sur-Eure - 27). Site Web.
  • C.F.T.V.A. - Chemin de Fer Touristique de la Vallée de l’Aa, le 6 avril (Arques - 62). Site Web.
  • Gentiane Express - Association des Chemins de Fer de la Haute Auvergne, le 5 avril (Riom-ès-Montagnes - 15). Site Web.
  • T.B.B. - Train Touristique du Bas-Berry, le 6 avril (Ecueillé - 36). Site Web
  • T.P.C.F. - Train du Pays Cathare et Fenouillèdes, les 5 et 6 avril (Saint-Paul- de-Fenouillet - 66). Site Web
  • Train du Parc Touristique des Combes, les 5 et 6 avril (Le Creusot - 71). Site Web.
  • Train Touristique des Belvédères, les 4, 5 et 6 avril (Commelle-Vernay - 42). Site Web
  • TRANSVAP - Chemin de fer touristique de la Sarthe, le 5 avril (Beillé - 72). Site Web.
Cette liste n’étant pas exhaustive, je vous invite à regarder dans les journaux régionaux et les revues spécialisées, les actions organisées à l’occasion de ces fêtes pascales, par les associations ferroviaires proches de chez vous.
Ph. B.

LE TRAMWAY DU FUTUR

La semaine dernière, trainvapeur.fr* vous informait de la signature par Alstom et la région de Calw, en Allemagne, d’une lettre d’intention pour le développement d’un train zéro émission avec une motorisation par pile à combustible. Cette annonce de partenariat avait, de la part du Directeur général d’Alstom Transport Allemagne, fait l’objet du commentaire suivant : « Les nouveaux trains destinés à la ligne ferroviaire Hermann-Hesse ne produiront aucune émission. En cette époque où les coûts de l'énergie augmentent et où le taux de pollution est plus élevé, il est primordial de développer cette technologie. Alstom est fier que la région de Calw soutienne et partage sa vision du transport ferroviaire de demain ». A noter que, en septembre 2014, Alstom avait déjà signé de tels accords avec les Landers de Hesse, de Basse-Saxe, de Rhénanie-Du-Nord-Westphalie et de Bade-Wurtemberg, en vue de l'utilisation de cette nouvelle génération de trains à zéro émission.
A l'autre bout du continent, la Chine s’intéresse également à ce type d’énergie pour le transport en commun ferroviaire, mais ici on n'en est plus à la lettre d’intention puisque, le 23 mars dernier, la CSR Qingdao Sifang Locomotive & Rolling Stock Co Ltd**, située à Qingda dans la province chinoise Shandong, a présenté son premier tramway fonctionnant à l’hydrogène. Cette première mondiale a été rendue possible grâce aux progrès effectués par l’industrie chinoise dans la technologie de la pile à combustible à hydrogène, une technologie que les chinois pourraient commercialiser prochainement. Avec cette énergie, le tram présenté pourrait effectuer trois aller-retour, d’une ligne de 15 km, avant de devoir recharger sa batterie à hydrogène, ce qui ne prend que trois minutes.
Pouvant transporter jusqu’à 380 passagers à 70 km/h, ce tram ne rejette que de la vapeur d’eau et n’a donc aucun impact nocif sur l’environnement. La Chine ayant annoncé que le développement des transports publics urbains serait une priorité pour les 5 prochaines années, la compagnie CSR Qingdao Sifang est très optimiste quant à l’avenir de son premier tramway à hydrogène, celui répondant de façon efficace aux problèmes de la pollution et des embouteillages que rencontrent aujourd’hui les grandes villes chinoises.
* Lire l’article Un train à zéro émission dans le n° 252 de trainvapeur.fr.
** CSR Qingdao Sifang Locomotive & Rolling Stock Co Ltd construit également le train à grande vitesse CRH380A.
Source : french.china.org.

RESTONS CIVILS SUR TOUTE LA LIGNE

Pour la 5ème - et dernière - saison de la campagne « Restons civils sur toute la ligne », la RATP a fait réaliser une étude par TNS-Sofres dans le cadre de son Observatoire des incivilités dans les transports en commun franciliens. Pour la première fois depuis sa création en 2012, cette enquête s’étend au-delà de l’Ile-de-France et s’ouvre même à l’international.
Deux points clés ressortent de cette étude : d’une part, les résultats 2015 en Ile-de-France confirment une baisse des incivilités constatées par les voyageurs ; d’autre part, le nouveau volet international de l’étude montre que le phénomène des incivilités est une problématique sociétale commune à de nombreux pays avec des similitudes comportementales marquées.

La baisse des incivilités et le changement de comportement se confirment en Ile-de-France
Les résultats 2015 de l’Observatoire confirment la tendance amorcée l’an passé, à savoir une baisse des incivilités constatées. La proportion de voyageurs confrontés à des incivilités diminue de 2 points en un an : en 2015, 95% des voyageurs ont rencontré des incivilités contre 97% en 2014. Par ailleurs, la fréquence globale des incivilités a baissé de 6% entre 2012 et 2015. Cette baisse s’est consolidée sur les deux dernières années : un voyageur a été confronté aux incivilités en moyenne 80 fois en 2012, 81 fois en 2013, 74 fois en 2014 et enfin 75 fois en 2015.
Ces chiffres révèlent non seulement une prise de conscience par les voyageurs, mais surtout une certaine évolution des comportements à laquelle les cinq années d’actions et de sensibilisation au « savoir-voyager ensemble » menées par la RATP semblent avoir contribué.

Les incivilités les plus constatées restent sensiblement identiques aux années précédentes.

Cinq incivilités sont en baisse ou à l’équilibre depuis un an :
  • 1. Laisser son journal sur un siège : -19%.
  • 2. Rentrer dans le bus/la rame avant de laisser les autres voyageurs sortir : -5%.
  • 3. Bousculer sans s’excuser en entrée/en sortie du bus/de la rame : -2%.
  • 4. Rester à l’arrêt, à gauche dans un escalator ou sur un tapis roulant : = à 2014.
  • 5. Rester assis sur un strapontin en période d’affluence : = à 2014.
Deux incivilités en augmentation :
  • 6. Parler fort au téléphone : +9%.
  • 7. Manger dans la rame ou le bus : +3%.
Trois incivilités partagées au-delà des frontières
Présent sur quatre continents et dans 14 pays, le groupe RATP assure quotidiennement la mobilité de plus de 14 millions de personnes dans le monde. Pour avoir une meilleure compréhension du phénomène dans le monde, un volet international à l’Observatoire des incivilités a été pour la première fois ajouté cette année.
TNS-Sofres a ainsi interrogé un échantillon représentatif d’environ 1000 personnes par pays résidant dans de grandes métropoles en Belgique, Italie, Royaume-Uni, États-Unis, Brésil, Inde et Japon, soit 26 villes réparties dans sept pays.
Les résultats montrent que les incivilités dans les transports en commun sont un phénomène mondial et un sujet de préoccupation largement partagé.
En moyenne, les voyageurs des sept pays interrogés citent trois incivilités comme étant les plus observées : Parler fort au téléphone ; rentrer dans le bus/le wagon avant de laisser les autres sortir ; bousculer un autre voyageur sans s’excuser.
Ces comportements répandus génèrent une gêne importante comme le souligne le taux moyen de 62% des personnes qui trouvent ces attitudes inacceptables, tous pays confondus.
Pour continuer à sensibiliser les voyageurs dans les transports en commun, la RATP poursuit ses actions.
2015 marque le 5ème et dernier tour de piste des animaux de la campagne « Restons civils sur toute la ligne » qui a débuté le 23 mars. La campagne, qui est visible sur tout le réseau RATP, fait également l’objet de spots radio.
Source : RATP.

331 KM/H : UN DOUBLE RECORD VIEUX DE 60 ANS

Les 28 et 29 mars 1955, sur un tronçon de la ligne Bordeaux - Dax, la SNCF battait le record du monde de vitesse sur rails avec deux locomotives électriques construites par deux entreprises françaises différentes : la CC 7107 (Alsthom) et la BB 9004 (M.T.E. Jeumont et Schneider - Westinghouse). L’ancien record appartenait, depuis 21 février 1954, à la CC 7121 avec 243 km/h sur la ligne entre Beaune et Dijon.
Un double succès pour l'industrie ferroviaire française et, comme aimait le rappeler un journaliste de l'époque : « Non seulement le record du monde de vitesse sur rail fut porté à un chiffre extraordinaire, et ce par deux machines, mais ces deux dates consacrent également la valeur de tous les techniciens de la SNCF qui ont préparé, et soulignons-le, tenté les essais, en payant de leur personne : elles ont également affirmé aux yeux du monde entier la valeur de la technique ferroviaire française ; celle-ci, soyons-en sûrs, ne s'endormira pas sur les lauriers d'aujourd'hui et prépare patiemment de nouveaux progrès ».
Pourtant il faudra attendre jusqu'au 26 février 1981 pour que cette performance soit battue par la rame n° 16 du TGV Sud-Est qui parvenait à établir une pointe de vitesse à 380 km/h, nouveau record qui fût successivement battu : le 1er mai 1988 par une rame ICE - V de la Deutsch Bahn (406,9 km/h) ; le 12 décembre 1988, avec le TGV PSE 88 SNCF (408, 4 km/h) ; le 5 décembre 1989, avec une rame TGV Atlantique n° 325 SNCF (515.3 km/h) ; le 18 mai 1990, avec la rame TGV Atlantique n° 325 SNCF (515,3 km/h) et enfin le 3 avril 2007, avec la rame TGV 4402 (V150) SNCF avec un record de vitesse de 574,8 km/h au km 193,2 de la LGV Est européenne. Attendons la suite….
Source : SNCF.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Puffing Billy Australia - Garratt Steam Locomotive
 


MattOaten VR



LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Enfant, j'aimais les trains et la nostalgie m'en est restée, souvenirs de jeunesse.
Je peins les trains de mon enfance et, dès lors, cette enfance elle-même. Je l'ai rejointe ainsi, dans une certaine mesure, revivant mes goûts d'alors, et retrouvant la fraîcheur de ce temps-là.

Paul DELVAUX - Peintre belge (1897 - 1994)
Entretien (1971)



© Philbru Production