TRAIN VAPEUR D'HIER ET TRAIN D'AUJOURD'HUI

ARCHIVES 2011

Les Citations Ferroviaires de la Semaine

3 au 9 janvier - Si les locomotives étaient conduites comme l'État, le machiniste aurait une femme sur les genoux. Émile-Auguste CHARTIER, dit ALAIN (Philosophe français - 1868 - 1951)

10 au 16 janvier - Les parallèles, c'est comme les rails d'un train, elles tournent en même temps ! Denis GUEDJ - Mathématicien et romancier français (1940 - 2010)

17 au 23 janvier - Il y a des enterrements de première classe, comme si on allait au Paradis en chemin de fer. Jules RENARD - Écrivain français (1864 - 1910)

24 au 30 janvier - La locomotive semblait se reposer, comme un homme qui est venu fumer sa pipe dans l'allée d'un parc. Valéry LARBAUD - Écrivain français (1881 - 1957)

31 janvier au 6 février - Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains ? Marcel DUCHAMP - Peintre américain (1887 - 1968)

7 au 13 février - « Voici Le train 081, » dit-il.- « Tout à coup (c'est un mécanicien qui parle), j'entends souffler une machine sur la double voie... avec un élan subit, le train rattrapa le nôtre et roula de front avec lui. Il était tout enveloppé d'un brouillard rougeâtre. La vapeur fusait sans bruit sur le timbre. Jules RENARD - Écrivain français (1864 - 1910)

14 au 20 février - Les gens qui n'ont rien à faire, se suivent dans la rue, comme des wagons de chemin de fer. Boris VIAN - Écrivain et musicien de jazz français (1920 - 1959)

21 au 27 février - Admirons la louable franchise des chemins de fer qui, pour nous mettre en garde, inscrivent au front de toutes les stations le mot "Gare" ! Albert WILLEMETZ - Poète et chansonnier français (1887 - 1964)

28 février au 6 mars - Je n'ai jamais eu la chance de manquer un train auquel il soit arrivé un accident. Jules RENARD - Écrivain français (1864 - 1910)

7 au 13 mars - Les immeubles bâtis le long des voies de chemin de fer ont mauvaise mine parce qu'ils dorment mal. Gilbert CESBRON - Écrivain français (1913 - 1979)

14 au 20 mars - Mourir, c'est comme de sauter d'un train en marche; on ne voit plus que les trois feux rouges du dernier wagon, qui s'éloigne. Ça continue sans vous, sans un instant de retard. Paul MORAND - Écrivain et diplomate français (1888 - 1976)

21 au 27 mars - Le sifflet du train qui file à travers la campagne enténébrée m’arrive du fond d’un univers fictif. Simone de BEAUVOIR - Femme de lettres française (1908 - 1986)

28 mars au 3 avril - Les tarifs de chemins de fer sont aménagés d'une manière imbécile. On devrait faire payer des suppléments pour les retours... puisque les gens sont forcés de revenir. Alphonse ALLAIS - Écrivain et humoriste français (1854 - 1905)

4 au 10 avril - Ce qui fait marcher la locomotive, c'est le sifflet du chef de gare. La vie consciente est de même une activité de signaux. C'est une activité de chef. Une intuition claire est un commandement. Gaston BACHELARD - Philosophe et épistémologue français (1884 - 1962)

11 au 17 avril - La seule ligne que je connaisse, c'est celle de chemin de fer. Albert LONDRES - Journaliste et écrivain français (1884 - 1932)

18 au 24 avril - Il est désormais possible de renverser l'opinion comme un mécanicien de locomotive renverse la vapeur. Georges BERNANOS - Écrivain français (1888 - 1948)

25 avril au 1 mai - Quand un train passe sur une plaque tournante, les wagons ont l'air d'avoir le hoquet. Jules RENARD - Écriivain français (1864 - 1910)

2 au 8 mai - Une gare est le plus bel endroit pour des retrouvailles, parce que c'est normalement le lieu des séparations. En se retrouvant dans une gare, on a l'impression de conjurer le mauvais sort. Daniel POLIQUIN - Écrivain canadien (né en 1953)

9 au 15 mai - Alea jacta est : ils sont bavards, à la gare de l'Est. Alea jacta ouest : à Montparnasse aussi. Pierre DESPROGES - Humoriste français (1939 - 1988)

16 au 22 mai - Peut-être le bonheur n'est-il que dans les gares ? Georges PEREC - Écrivain français (1936 - 1982)

23 au 29 mai - L'oeil superficiel, l'oreille profonde et inventive. Le sifflement d'une locomotive imprime en nous la vision de toute une gare. Robert BRESSON - Réalisateur français (1901 - 1999)

30 mai au 5 juin - L'histoire n'a pas la forme d'un convoi dont les wagons en mouvement éloigneraient toujours davantage la gare, mais celle d'un conte de bonne femme où l'on pourrait, sans avoir même à traverser des forêts épaisses, retrouver endormi l'homme aimé. Camille LAURENS - Écrivain française (Née en 1957)

6 au 12 juin - Je ne voyage jamais sans mes mémoires. Il faut toujours avoir quelque chose de sensationnel à lire dans le train. Oscar WILDE - Écrivain irlandais (1854 - 1900)

13 au 19 juin - Les buffets de gare sont des endroits où l'on sert à des voyageurs qui passent des aliments qui, eux, ne passent pas. Pierre VÉRON - Écrivain et poète français (1831 - 1900)

20 au 26 juin - Quand on monte dans un train, on s'occupe toujours de sa correspondance. Jean d'ORMESSON - Homme de lettres et académicien français (né en 1925)

27 juin au 3 juillet - Les wagons filent en silence - Parmi ces sites apaisés. - Dormez, les vaches ! Reposez, - Doux taureaux de la plaine immense, - Sous vos cieux à peine irisés !  - Le train glisse sans un murmure, - Chaque wagon est un salon - Où l'on cause bas et d'où l'on - Aime à loisir cette nature. - Faite à souhait pour Fénelon. Paul VERLAINE - Poète français (1844 - 1896)

4 au 10 juillet - Chez tout homme, il y a le désir d'avoir un petit train. Bernard BLIER - Acteur français (1916 - 1989)

11 au 17 juillet - Le chemin de fer sera le moyen de transport du XXIème siècle, s'il parvient à survivre au XXème siècle. Louis ARMAND - Ingénieur français (1905 - 1971)

18 au 24 juillet - L'austérité des gares, c'est comme une interdiction de voyager !  Madeleine FERRON - Romancière canadienne (1922 - 2010)

25 au 31 juillet - Passage à niveau : barrière qui empêche les trains d'aller sur les routes. JEAN-CHARLES - Humoriste français (1922 - 2003)

1 au 7 août - Cédille : signe mis sous le c pour que soit cossu le chef de gare. Léo CAMPION - Chansonnier français (1905 - 1992)

8 au 14 août - Le dernier d'une famille nombreuse a l'impression d'être monté en surnombre dans un train déjà complet. André BIRABEAU - Écrivain et dramaturge français (1890 - 1974)

15 au 21 août - « Ferme les yeux - Ferme les yeux très fort - Et tends bien l'oreille - Je perçois un bruit de chemin de fer - Le sifflement d'une locomotive - Le train vient de passer - Et maintenant qu'entends-tu - J'entends ma fille qui m'appelle. » Jacques HERMAN - Poète suisse (né en 1948)

22 au 28 août - « Routes de fer vers l'horizon : Blocs de cendres, talus de schistes, - Où sur les bords un agneau triste - Broute les poils d'un vieux gazon ; - Départs brusques vers les banlieues, - Rails qui sonnent, signaux qui bougent, - Et tout à coup le passage des yeux - Crus et sanglants d'un convoi rouge ; - Appels stridents, ouragans noirs, - Pays de brasiers roux et d'usines tragiques, - Où sanglotent, quand vient le soir, - Toutes les voix du vent. » Émile VERHAREN - Poète belge (1855 - 1916)

29 août au 4 septembre - Tous les petits garçons regardent avidement les locomotives. Tous remarquent le piston et la bielle ; tous essaient de se figurer la puissance motrice des roues. Parmi tous les faits humains, ils vont chercher tout de suite un des plus importants et le plus facile de tous à comprendre, la machine. ALAIN - Philosophe et journaliste français (1868 - 1951)

5 au 11 septembre - On prend toujours un train pour quelque part. Au bout du quai flottent des mains et des mouchoirs. Louis AMADE - Préfet, auteur et parolier français (1915 - 1992)

12 au 18 septembre - Le TGV, trop rapide, est un mauvais coup porté au livre. Bernard PIVOT - Journaliste littéraire français (Né en 1935)

19 au 25 septembre - Du tortillard au TGV, en passant par le corail et l'omnibus, les trains changent, la vache reste ! Vincent ROCA - Comédien et humoriste français (Né en 1950)

26 septembre au 2 octobre - Il est toujours mieux vu de lire "La Vie Catholique" dans le train que "La Vie du Rail" à l'église. Auteur anonyme

3 au 9 octobre - Il est désormais possible de renverser l'opinion comme un mécanicien de locomotive renverse la vapeur. Georges BERNANOS - Écrivain français (1888 - 1948)

10 au 16 octobre - Je suis réconcilié avec le chemin de fer; c’est décidément très beau. Victor HUGO - Écrivain et poète français (1802 - 1885)

17 au 23 octobre - Les idées préconçues sont des rails sur lesquels les individus se déplacent. Frédéric DARD - Romancier français (1921 - 2000)

24 au 30 octobre - Il y a des nuits qui finissent dans une gare ! Il y a des gares qui finissent dans les nuits. En avons-nous traversé des rails la nuit; moi je me suis fait rudoyer par des angles extérieurs de wagon la nuit : j'en ai encore mal au deltoïde. Max JACOB - Poète, romancier français (1876 - 1944)

31 octobre au 6 novembre - L'homme se donne l'illusion d'être un démiurge en créant de petites fatalités à sa mesure. Par exemple, sous la forme d'horaires ferroviaires. Mais ce subterfuge trompe davantage les chefs de gare que les théologiens. Philippe BOUVARD - Journaliste et humoriste français (Né en 1929)

7 au 13 novembre - Pourquoi un employé de la SNCF voyage-t-il gratuitement alors qu'un employé des PTT paie ses timbres ? Jean AMADOU - Chansonnier et humoriste français (1929 - 2011)

14 au 20 novembre - Quand je panique, la mécanique de mon cœur déraille au point que je me prends pour une locomotive à vapeur dont les roues décollent dans les virages. Je voyage sur les rails de ma propre peur. Mathias MALZIEU - Chanteur et écrivain français (Né en 1974)

21 au 27 novembre - C'est ainsi, on ne tire pas sur son passé. Selon qu'on est le fils d'un garde-barrière ou d'une duchesse, quand on se penche sur l'histoire qu'on a vécue, on entend siffler des trains ou sonner des cors de chasse ! Daniel CORDIER - Marchand d'art et écrivain français (Né en 1920)

28 novembre au 4 décembre - Les seins et les trains électriques sont faits pour les enfants et ce sont les hommes qui jouent avec. Jean CAZALET - Homme d'affaires français (Né en 1957)

5 au 11 décembre - Soyez humains : si vous avez un fils qui ne sait pas distinguer les couleurs, faites-en plutôt un critique d'art qu'un mécanicien de chemin de fer. Rémy de GOURMONT - Romancier et journaliste français (1858 - 1915)

12 au 18 décembre - Il faut beaucoup d'efforts pour ne pas se figurer que le cheval de fer est une bête véritable. On l'entend souffler au repos, se lamenter au départ, japper en route; il sue, il tremble, il siffle, il hennit, il se ralentit, il s'emporte: il jette tout le long de la route une fiente de charbons ardents et une urine d'eau bouillante; d'énormes raquettes d'étincelles jaillissent à tout moment de ses roues ou de ses pieds, comme tu voudras, et son haleine s'en va sur vos têtes en beaux nuages de fumée blanche qui se déchirent aux arbres de la route. Victor HUGO - Écrivain et poète français (1802 - 1885)

19 au 25 décembre - Voyager en chemin de fer ne fatigue pas ; c'est un plaisir, un agrément... on se sent rouler avec une douceur inconcevable, ou plutôt on ne se sent pas rouler. On voit fuir devant soi les arbres, les maisons, les villages... tout cela passe ! passe... bien plus vite que dans une lanterne magique... et tout cela est véritable, vous n'êtes point le jouet de l'optique !... Le chemin de fer est la véritable lanterne magique de la nature. Paul de KOCK - Romancier et auteur dramatique français (1793 - 1871)

26 décembre au 1 janvier 2012 - La vie est comme un train. Vous prévoyez des retards de temps en temps, mais pas un déraillement. Willie STARGELL - Joueur de baseball américain (1940 - 2001)




© Philbru Production