TRAIN VAPEUR D'HIER ET TRAIN D'AUJOURD'HUI

ARCHIVES 2013

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

SEMAINE du 15 au 21 avril 2013

LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Modélisme ferroviaire. Le réseau modulaire HO du club T.M.O. à Château-Thierry.
Philbru Production (France)


LE SITE DE LA SEMAINE

LE TRAIN DE LA CHOCOLATERIE MENIER

Cette semaine, je vous propose de découvrir une page qui nous raconte l'histoire de ce petit chemin de fer d'environ 10 km créé en 1881 et qui serpentait dans les propriétés Menier qui couvraient 1500 hectares. De 1881 à 1959, des locomotives à vapeur 030 T et une Micheline type 2 emprunteront ce réseau pour le bon fonctionnement de la chocolaterie et pour les visites guidées des lieux de fabrication. A noter que cette page est tirée d'un site très intéressant et fort documenté sur la Saga du chocolat Menier et sur l'histoire et la fabrication du chocolat. Pour tout savoir sur LE TRAIN DE LA CHOCOLATERIE MENIER, cliquez sur ce lien.


LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LILLE FLANDRES :  UNE GARE « NOUVELLE GÉNÉRATION »

Dans le cadre d’un programme de travaux rendus nécessaires par l’état du patrimoine immobilier et la croissance du trafic, SNCF rénove, modernise et offre une meilleure qualité de services à ses clients.
La gare de Lille Flandres, 2ème gare régionale après celle de Lyon Part Dieu, fait partie de ce programme avec un budget ambitieux qui s’élève à 18 millions d’euros dont 14 millions d’euros sont portés par SNCF.
L’ambition de tels travaux est optimiser les espaces disponibles et aménageables, repenser les lieux de vie et d’échanges des agents et des partenaires afin d’accompagner, au quotidien, les clients dans l’évolution des modes de transports et dans l’usage de leur gare et de proposer une offre de service innovante et performante.
A terme, Lille Flandres fera partie de ces gares « Nouvelle génération », ouverte sur la ville et qui offre de nouveaux espaces, services et aménagements spécifiques répondant aux besoins des voyageurs et aux problématiques des personnes à mobilité réduite.
Le chantier, qui s’articulera en 6 phases, devrait s’achever en mars 2015, la phase 1 débutant en avril 2013.

LILLE FLANDRES en chiffres

• 17 voies (environ 500 trains) avec un trafic TER de 77% et un trafic TGV de 23%
• 21.000.000 voyageurs/an. 65% des voyageurs en Nord-Pas de Calais, 9% de clients « affaires », 27% de clients « loisirs », 61% de clients « pendulaires ».
• 5.000.000 de personnes traversent la gare chaque année.
Pour connaitre en détails les futurs aménagements prévus, cliquez sur ce lien. Source : Gares & Connexions.

L'AÉROTRAIN À LA FOIRE DE PARIS

C'est à Jean Bertin que l'on doit l'Aérotrain, cette invention française qui, propulsé par une turbine, un turboréacteur ou un moteur électrique linéaire, sans contact avec la voie,  empruntait la technique de guidage par monorail. Le 5 mars 1974, l'Aérotrain type I80 HV atteignait la vitesse de 430 km/h à l'époque ou la SNCF parlait d'élever la vitesse de certains trains à 160 km/h. Le concept du TGV était né.
Laché par les pouvoirs publics et confronté au lobbying développé par la toute puissante SNCF qui voit dans l'Aérotrain une grande menace pour son monopole, le projet était abandonné. En 1992, un incendie, très certainement d'origine criminelle, détruisait une grande partie du matériel et mettait un terme définitif à tout espoir d'exploitation future.

Du 30 avril au 12 mai 2013, la Foire de Paris rend un hommage à ce train légendaire avec l'exposition exceptionnelle du premier prototype conçu en 1967 par Jean Bertin et son équipe. Vous pourrez y rencontrer des collaborateurs ayant développé ce projet mythique et voir de nombreux documents et films retraçant son histoire. Foire de Paris. Pavillon 5 - Niveau 1. Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris 15ème.
Pour lire un article sur le sujet, cliquez sur ce lien. Source : Foire de Paris.

MAUVAISE NOUVELLE POUR LE FYRA

Dans le numéro 140 de trainvapeur.fr*, nous vous annoncions les raisons pour lesquelles, les compagnies  ferroviaires belge et néerlandaise suspendaient, le 18 janvier 2013, l'exploitation du train qui devait offrir, à nos voisins du Nord, « une nouvelle façon de voyager » : le Fyra. Trois mois étaient donnés au constructeur AnsaldoBreda pour remédier aux défauts de conception du train qui était censé relier Bruxelles à Amsterdam en 02h00.
Après plus de 2 mois d'enquêtes, de contrôles et de vérifications, les techniciens n'ont toujours pas trouvé les raisons pour lesquelles des pannes à répétition se sont produites. Aujourd'hui, on avance  même la date d'avril 2014 pour le retour du Fyra, soit dans un an, ce qui n'arrange pas la NS, la compagnie néerlandaise des chemins de fer, qui a reçu et payé 9 trains au prix de 21 millions d'euros l'unité. A suivre...
Pour lire un article sur le sujet, cliquez sur ce lien. Source : rtbf.info.
* Lire l'article dans la rubrique Archives 2013 - Semaine du 28/01 au 03/02/2013.

LE TRAIN DE L'AUXOIS

Née en 2010 de la volonté de quelques anciens cheminots de partager leur passion du train, la toute jeune Association du Chemin de Fer de l'Auxois (ACTA) vient de terminer de rénover la  Caravelle X4787. L'ACTA se propose de faire découvrir à ses voyageurs les richesses historiques, les paysages, les produits locaux typiques durant une promenade d’une heure et demie commentée. Une promenade unique entre les terres grasses du Haut-Auxois et la Terre plaine en passant par le granit du Sinémurien, entre les anis de Flavigny et le célèbre Epoisses en passant par les biscuits du Mistral ou encore de l’Antiquité au Grand Siècle en passant par le Moyen-Age. Le voyage inaugural a eu lieu le samedi 13 avril (voir la vidéo ci-dessous).


A compter du 1er juin et jusqu'au 28 septembre, les touristes et amateurs de trains pourront faire une promenade à bord de l'autorail, chaque samedi en juin et septembre et chaque samedi et dimanche en juillet et août. A noter qu'en collaboration avec le Club Philatélique de l’Auxois, un train spécial philatélie ferroviaire et locale sera organisé le samedi 11 mai après-midi. Renseignements, horaires et tarifs sur le Site Web.
Source : ACTA.

LE REMPLACEMENT DES AIGUILLAGES EN GARE D'AMIENS

LA GARE D'AMIENS
Construite en 1955 par l’architecte Auguste Perret et remodelée dans les années 2000, la gare d’Amiens est desservie quotidiennement par les TER Picardie et par les trains intercités (liaison Paris /Boulogne). Elle présente la particularité de comporter à la fois 5 voies en impasse mais également 6 voies traversantes.
De par son trafic et le nombre de trains, elle se classe 1ère gare régionale de Picardie en accueillant quotidiennement en moyenne :
          • 15 000 voyageurs (montées et descentes)
          • 189 trains TER et 25 trains intercités.

LES TRAVAUX
La zone « gare d’Amiens » comporte 45 appareils de voie dont 11, datant des années 60 et 90, seront remplacés dans les prochaines semaines. Ces 11 appareils de voie ont été préparés dans l’atelier SNCF de Moulin neuf (Oise). Cet atelier est un site industriel dédié à la production des appareils de voie.
Outre le remplacement des 11 appareils de voie, l’opération comprend également des travaux de voie :
          •  le renouvellement du ballast,
          •  le renouvellement complet (rail, traverses et ballast) des voies 3 à 4,
          •  le renouvellement partiel des voies 1 et 2.
Le bourrage mécanique lourd et le nivellement complémentaire sur l’ensemble des zones traitées seront réalisés lors d’une dernière opération.
Les travaux d’appareils de voie se font durant des week-ends où la circulation ferroviaire est totalement interrompue. Les travaux de voie, quant à eux, sont réalisés majoritairement les nuits de semaine.
Les travaux de finitions (incorporations et nivellement complémentaire) sont réalisés dans les semaines suivant la pose des appareils de voie.

LE CALENDRIER
Les travaux sur le réseau ferroviaire se planifient au minimum 3 années à l’avance, du fait de leur incidence sur le trafic. Pour le transport voyageurs, il y a nécessité de réaliser un plan de transport spécifique associé à des substitutions routières, par autocars dans le cas présent.
Ce plan transport est élaboré en concertation avec le Conseil Régional de Picardie, autorité organisatrice des transports (AOT).
Afin de limiter les conséquences pour les voyageurs, le choix des dates de travaux s’est porté sur des week-ends de vacances scolaires pour les travaux de la 1ère phase, périodes durant lesquelles le taux d’occupation des trains est moindre.

UNE OPÉRATION PHASÉE

La 1ère phase aura lieu :
     • Du vendredi 12 avril 2013, 22h00 au lundi 15 avril 2013, 04h00 : 5 appareils de voie sont remplacés (opération terminée).
  • Du samedi 20 avril 2013, 00h00 au dimanche 21 avril 2013, 23h59 : 3 appareils de voie sont remplacés.
  • Du samedi 25 mai 2013, 13h00 au dimanche 26 mai 2013, 11h00 : finitions des zones traitées avec le bourrage mécanique lourd et le nivellement complémentaire de la voie.
La 2ème phase se déroulera :
  • Du 5 au 20 octobre 2013 pour le remplacement de 3 derniers appareils de voie et les suivis d’opérations de finition (bourrage mécanique, nivellement complémentaire de la voie...). Lors de ces travaux, le trafic sera partiellement interrompu en gare.

LE BUDGET
Le renouvellement de 11 appareils de voie représente un investissement de 6,6 millions d’euros, entièrement financé par Réseau Ferré de France.
Cette opération s’inscrit dans les 180 millions d’euros d’investissements programmés par RFF, pour la modernisation des voies sur la période 2013-2014 en Picardie.

LES CHIFFRES CLÉS DU CHANTIER
          • 6,6 millions d’euros d’investissement
          • 11 appareils de voie
          • 333 traverses en bois
          • 481 traverses béton
          • 3.400 tonnes de ballast
          • 50 agents SNCF et personnels d’entreprises privées mobilisés sur un week-end
          • 400 autocars de substitution qui parcourent au total 25.000 km*
          • 200 volontaires de l’information mobilisés*
* uniquement en 1ère phase du chantier
Merci à Jean-Yves Dareaud pour les informations. Sources : RFF et SNCF.

 

LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

TRAINS A VAPEUR A PARIS NORD EN 1970
Les dernières locomotives 141 TC sur la ligne de VALMONDOIS


mieuhen


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Le train était enveloppé d'un brouillard rougeâtre. Les cuivres de la machine brillaient. La vapeur fusait sans bruit sur le timbre. Deux hommes noirs dans la brume s'agitaient sur la plate-forme. Ils nous faisaient face en répondant à nos gestes.

Marcel SCHWOB - Écrivain français (1867 - 1905)



Édition n° 151. Semaine du 15 au 21/04/2013

                                                                                                                            

© Philbru Production