TRAIN VAPEUR D'HIER ET TRAIN D'AUJOURD'HUI

ARCHIVES 2013

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

SEMAINE du 3 au 9 juin 2013

LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Modélisme ferroviaire. « Val de Sensée », le réseau HO de Philippe MOINE (Modélistes de Monchecourt) Philbru Production (France)

LE SITE DE LA SEMAINE

LOCOMOTIVES FRANÇAISES 1950-2010

Si vous cherchez des renseignements ou photos sur les locomotives françaises de 1950 à 2010, voici un site qui vous permettra de trouver l'information ou l'illustration désirée. Elles y sont toutes, électriques et diesel, voyageurs, fret, manœuvres, universelles, prototypes et plus encore. En cliquant, dans la liste proposée, sur le nom ou le dessin  d'une locomotive, une fiche technique (très complète), un commentaire et de nombreuses illustrations et photos s'affichent automatiquement. C'est complet, bien fait et très intéressant. Pour aller sur LOCOMOTIVES FRANÇAISES 1950-2010, cliquez sur ce lien.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LES TRAVAUX CONTINUENT À PARIS-AUSTERLITZ

En octobre 2011, trainvapeur.fr se faisait le relai du projet de rénovation et modernisation de la gare de Paris-Austerlitz. Aujourd'hui
les travaux vont bon train et devraient durer encore 7 ans pour se terminer à l'horizon 2020. Cette rénovation n'a pas pour seul but de redonner à la gare sa splendeur passée et en faire un espace de services et de circulation urbaine, elle s'inscrit aussi dans la perspective d'un accroissement important du nombre de voyageurs qui devrait, avec la création de la ligne à grande vitesse à destination d'Orléans, Clermont-Ferrand et Lyon, passer de 21.350.000 voyageurs par an aujourd'hui, à 51.350.000 en 2030.



C'est donc dans cette perspective de forte augmentation du trafic que le projet s'est articulé afin de proposer un cadre de vie agréable et partagé entre voyageurs, riverains et salariés du quartier.
Pour connaitre l'ensemble du projet de rénovation de la gare Paris-Austerlitz, cliquez sur ce lien. Source : Gares&Connexions.

DRÔLES DE DRONES

Pour lutter contre le vandalisme ferroviaire et plus particulièrement contre les « tagueurs », la Deutsche Bahn, l'équivalent allemand de notre SNCF, a décidé d'acheter des drones équipés de caméras infrarouge afin de pouvoir filmer les vandales et auteurs de graffitis qui opèrent la nuit dans les enceintes ferroviaires de la DB. Le montant annuel estimé pour remettre en état les installations et matériels dégradés par les graffitis, est estimé à 7,6 millions d'euros. Chaque drone couterait 60.000 euros. La Deutsche Bahn a précisé que ces « mini hélicoptères » ne seraient utilisés que dans les sites où les auteurs de graffitis sont très actifs.
Source : rfi.

LA TRISTE SÉRIE DES CATASTROPHES

Nouvelle catastrophe ferroviaire, le 28 mai 2013, aux États-Unis, avec le déraillement de 12 wagons suivi d'un incendie et d'une violente explosion. Le train qui transportait, entre autres, une cargaison de produits chimiques, aurait percuté un camion dans des conditions encore confuses. D'après les autorités, l'épaisse fumée qui s'échappait des wagons en feu, n'était pas toxique.

L'accident a fait trois blessés dont un dans un état grave, le chauffeur du camion.
Source : 20 minutes.fr.

« BEUG » À LA SNCF

A la suite d’une défaillance d’une entreprise prestataire de SNCF, les voyageurs ayant régularisé leur situation ou ayant acheté leur billet à bord d’un train (TGV, INTERCITES, TER), entre le 6 septembre 2011 et le 04 octobre 2011, ont été débités une deuxième fois par erreur sur leur compte bancaire dans la journée du jeudi 30 mai 2013.
SNCF a immédiatement pris les dispositions nécessaires pour que les clients concernés soient automatiquement et intégralement recrédités sur leur compte bancaire et a ouvert un numéro vert :      08 05 90 36 35. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les origines de cette défaillance...
Source : SNCF.
TERMINUS POUR LE FYRA

L'histoire d'amour entre la SNCB et le Fyra semble être arrivée à son terme. Ce train à grande vitesse que nos voisins attendaient avec impatience et qui devait être le moyen de transport le plus rapide entre la Belgique et les Pays-Bas, avait été arrêté quelques mois après sa mise en exploitation pour cause d'anomalies techniques et de conception. S'appuyant sur les conclusions accablantes des rapports remis par les experts et ingénieurs anglais et français, la SNCB a décidé de casser le contrat la liant à AnsaldoBreda, le constructeur du Fyra en refusant la livraison des 3 trains commandés et en envisageant de porter l'affaire en justice pour les dommages subis suite à ces malfaçons.

La société de Chemin de fer Néerlandaise, elle aussi partie prenante dans ce dossier et déjà propriétaire de 9 Fyra, statuera sur sa position dans le courant du mois de juin
SourceDH.be.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Un TGV en feu à Saint-Denis


Le Parisien


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

J'ai déjà mes badges de bricoleur, de conducteur de locomotive, de terrassier, de nœuds, de code morse.

Boris VIAN - Écrivain, poète, musicien, parolier français (1920 - 1959)



Édition n° 158. Semaine du 03 au 09/06/2013

© Philbru Production