ARCHIVES 2013

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

SEMAINE du 1 au 7 juillet 2013

LA VIDÉO DE LA SEMAINE


JR東日本】E653系 あの 旧フレッシュひたち が鎌倉より品川駅に回送 - railmanbros  (Japon)

LE SITE DE LA SEMAINE

AU FIL DES RAILS

Le créateur de ce site, dont le fil conducteur est l'illustration, et la promotion, du chemin de fer sous toutes ses formes, en prenant à cœur de le montrer dans son environnement, vous invite à voyager au travers de galeries photos, faisant la part belle aux convois sur rails de tous genres, du plus modeste au plus majestueux.
Ne cherchez pas ici d'états du matériel roulant ni de descriptions techniques. Son ambition est de vous faire voyager AU FIL DES RAILS, et si possible de vous donner envie de parcourir à votre tour des lignes qui l'ont charmé. Si vous aimez les belles photos de trains, vous allez adorer ! Pour aller sur ce site, cliquez sur ce lien. A noter que AU FIL DES RAILS présenté cette semaine est une nouvelle version du premier site dont le sous-titre était « Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs » et que vous pouvez également visiter en cliquant ici.

LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

1973 - 2013. 40ÈME ANNIVERSAIRE POUR LE CFV3V
(CHEMIN DE FER À VAPEUR DES 3 VALLÉES)

Mariembourg, à deux pas de la frontière française, la doyenne des associations belges actives dans la préservation du patrimoine historique ferroviaire - le Chemin de Fer à Vapeur des trois Vallées (CFV3V) - fête cette année son 40ème anniversaire !

LA SECONDE VIE D'UNE ANCIENNE LIGNE INTERNATIONALE

Entre Mariembourg et Treignes, l’association exploite une section de quelques 14 km de la ligne qui joignait autrefois Charleroi à Vireux-Molhain, où elle rejoignait l’axe Charleville - Givet. Lorsque la section Mariembourg - Treignes - Vireux a été mise hors service au tournant des années 1960 / 1970, des passionnés des chemins de fer ont pu occuper la ligne pour y faire circuler d’anciens trains préservés. C’était l’époque où les chemins de fer belges venaient de mettre fin à l’ère de la locomotive à vapeur dans le pays. Ces ferrovipathes voulaient tout faire pour en conserver une évocation vivante et ils purent heureusement relancer progressivement des circulations touristiques entre Mariembourg et Treignes.
Les activités se sont développées au cours des années. A Mariembourg, en tête de ligne, l’authentique remise à locomotives en arc de cercle a pu être restaurée et se laisse toujours admirer. Lors de journées spéciales, en saison, des locomotives à vapeur en chauffe effectuent régulièrement des manœuvres sur les voies de l’épi de desserte de la remise, pour le plus grand plaisir de tous, petits et grands !
A l’autre extrémité, à Treignes, un imposant musée ferroviaire a pu être construit avec l’appui de la Région wallonne. Il abrite près de 25 véhicules remarquablement restaurés. Plusieurs de ceux-ci appartiennent au patrimoine ferroviaire des chemins de fer belges et sont prêtés par ceux-ci. D’autres collections, dont un magnifique réseau de chemin de fer miniature ou des objets évoquant les anciens tramways ruraux complètent ce riche ensemble dédié à la mobilité d’autrefois.
Un atelier d’entretien et de réparation jouxte le musée et peut aussi être visité.
Au fil du temps, la collection de véhicules du CFV3V s’est agrandie et diversifiée. L’association présente ainsi un large éventail de matériel ancien, d’origine française, luxembourgeoise et allemande, voire des engins utilisés sur des sites industriels. La collection comporte diverses locomotives et autorails, mais aussi des voitures et des wagons à marchandises.


VOYAGE AU CŒUR D'UNE NATURE PRÉSERVÉE
Les circulations entre Mariembourg et Treignes sont organisées tous les week-ends d’avril à octobre, mais elles sont quotidiennes en juillet et en août avec un, voire plusieurs trajets vapeur, durant la majorité des journées de circulation. Des week-ends spéciaux à thème sont autant d’occasions de venir se ressourcer dans la région.
Entre ses deux extrémités, la ligne recoupe les méandres des rivières qui se regroupent pour former le Viroin. Elle se faufile au fond de la vallée principale, recoupant une crête grâce à un tunnel et elle laisse ensuite admirer les flancs des collines boisées, au cœur d’une magnifique nature encore remarquablement préservée. Des randonnées ou des visites d’autres musées situés à Treignes, le « village des musées », peuvent se combiner avec une excursion au chemin de fer à vapeur des trois vallées.

FESTIVAL DE LA VAPEUR EXCEPTIONNEL EN 2013
Un festival de la vapeur a lieu chaque année, à la fin du mois de septembre. Celui de 2013 prendra une importance particulière, à l’occasion du 40ème anniversaire de l’association.
Cette année, il sera organisé exceptionnellement sur trois jours, du vendredi 20 au dimanche 22 septembre. Une quinzaine d’authentiques locomotives à vapeur d’origines fort diverses seront en chauffe sur le site de Mariembourg. Parmi celles-ci, on soulignera la présence exceptionnelle de la reconstruction fidèle mais fonctionnelle de la Marc Seguin, la fameuse locomotive de 1829, qui ne se laisse pas si souvent admirer. Dès le vendredi et tout au long du week-end, elles se succèderont sur la magnifique ligne courant jusqu’à Treignes, pour tracter différents convois composés de voitures anciennes.
A Mariembourg, outre les activités directement liées aux circulations et aux manœuvres des locomotives à vapeur, la fête sera accentuée par plusieurs animations spéciales, rehaussées par une ambiance musicale : chapiteau avec stands de brocante ferroviaire miniature, présentation de livres sur les chemins de fer, etc. Le service philatélique des chemins de fer belges sera présent et y présentera un éventail de ses collections ainsi que des possibilités d’acquisitions qui seront autant d’opportunités rares pour les amateurs. Les plus jeunes ne seront pas oubliés : un magicien captivera leurs regards émerveillés, de même que les réalisations d’une célèbre marque internationale de jeux de construction en briques plastiques.
A Treignes, d’autres animations complèteront celles de la visite du musée et de la restauration à la cafétéria. En plus des évolutions des locomotives et des passages des trains, un bûcheron et un forgeron viendront présenter leur savoir-faire et permettront de découvrir ou de mieux connaître des activités peu connues voire oubliées de certains. Des réseaux miniatures et un petit circuit pour enfants attireront aussi les plus jeunes.
Ce festival sera à coup sûr une plongée dans l’ambiance du chemin de fer d’autrefois et une opportunité exceptionnelle pour tous les amis des chemins de fer et les amoureux de la vapeur en particulier !

Une occasion rare à ne pas manquer, une journée inoubliable pour tous les amateurs et leurs familles et amis !
Très proche du Nord et de l’Est de la France, le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées est aussi accessible par train, en empruntant la ligne 132 exploitée avec des autorails par la SNCB (les chemins de fer nationaux belges) entre Charleroi, Walcourt, Philippeville, Mariembourg et Couvin.

Le CFV3V vous attend également le samedi 20 juillet pour la « Journée du Patrimoine Belge », avec un maximum de matériel ferroviaire belge en service et en exposition, ainsi que le dimanche 21 juillet pour la traditionnelle « Journée du Modélisme » organisée sur le site du Musée de Treignes.
Pour tout savoir sur les 3 jours de festivités du 40ème anniversaire et sur les autres activités proposées par le CFV3V, cliquez sur ce lien ou regardez dans la rubrique « Agenda ferroviaire » de trainvapeur.fr.
Source
: CFV3V
. Merci à Serge Poncé et Guillaume Allard.

LE NOUVEAU HALL 2 DE LA GARE PARIS-LYON

Trois ans de travaux, 60 millions d’euros, du verre feuilleté enrichi de « brise-soleil » et de brumisateurs automatiques, sur plus de 2.500 m² de surface. La lumière du jour emplit désormais le « nouveau » hall 2 de la gare de Lyon, inauguré le mercredi 26 juin après un long et délicat chantier d’extension, de réfection de ses historiques verrières, et de création d’une mezzanine.
Ce nouveau corps de bâtiment abrite plus de 4 000 m² d’accueil, de commerces et de services, répondant aux besoins de tous.

À l’origine, la gare de Lyon se dénommait l’Embarcadère de chemin de fer de Paris à Montereau, officiellement ouvert au public le 12 août 1849 et construit d'après les plans de l'architecte François-Alexis Cendrier. Inadapté au trafic ferroviaire grandissant, l'Embarcadère est remplacé par un nouveau bâtiment édifié 6 à 8 mètres au-dessus de la terre pour être protégé des crues de la Seine. La gare est alors le terminus des lignes de Chemin de Fer pour Lyon et ne comporte que 5 voies recouvertes d’une grande halle de 220 mètres de longueur. Partiellement détruite par un incendie durant la Commune de Paris de 1871, elle est reconstruite à l'identique. C'est à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900 que la nouvelle gare de Paris-Lyon voit le jour, sous les plans de  l'architecte Marius Toudoire. Elle dispose désormais d'une façade sur la place Diderot (actuelle place Louis-Armand), d'une tour horloge haute de 67 mètres et de 13 voies. Les visiteurs de l’Exposition de 1900 ont également l’opportunité de découvrir la première ligne de métro parisien qui dessert la gare de Lyon.
En constante évolution depuis, la gare a accueilli, la première, la révolution de la grande vitesse ferroviaire à partir de 1981 jusqu'à 2011 avec Rhin-Rhône.

D’ici à 2020, la Gare de Lyon à Paris accueillera plus de 10 millions de clients voyageurs supplémentaires. De nouveaux travaux vont donc continuer, dès septembre 2013, avec la requalification du Triangle d’or, situé à l’entrée de la gare côté taxis, entre la galerie des Fresques et le Hall 1. La requalification du Triangle d’or apportera lumière et transparence à ce recoin peu amène qu’occupent aujourd’hui un bureau de change et une librairie-bureau de tabac. De nouveaux espaces de restauration et de détente agrémenteront l’attente des voyageurs et profiteront également aux résidents du quartier. Ouverture programmée pour le printemps 2014.
Puis en 2014-2015, la réhabilitation de la galerie des Fresques avec l'ouverture, au troisième trimestre 2014, d’un nouvel espace accueil vitré entre la galerie des Fresques et le Hall 1, suivi, au deuxième trimestre 2015 de l'installation d'un nouvel espace de vente à proximité de l’accueil. Il remplacera le site Esterel. Dans le même temps, les guichets Transilien et Thello gagneront le Hall 1 vers la Tour de l’horloge en lieu et place du bureau d’accueil situé face au quai M.
Et pour terminer, de nouvelles surfaces commerciales (600 m² de boutiques) remplaceront les guichets de vente Estérel et embelliront la galerie des Fresques en l’ouvrant sur la ville.
Sources
: Gares & Connexions et SNCF.

ESPOIR DE REPRISE POUR LE CHEMIN DE FER DE LA MURE

L’assemblée départementale de l'Isère a décidé, en décembre 2012 de relancer une procédure de délégation de service public (DSP) pour l’exploitation de la ligne touristique ferroviaire du train de la Mure. L’avis d’appel public à la concurrence est publié.
Cinq mois auront été nécessaires à la rédaction du cahier des charges, à la constitution du dossier de consultation des entreprises, et aux préalables fonciers relevant des communes de La Mure et de Monteynard.
L’objectif est d’obtenir pour le 30 septembre 2013, les offres pour la relance de l’exploitation du train en traction électrique, de La Mure au « Grand balcon » à Monteynard, avec un objectif d’au moins 100.000 visiteurs par an.
L’analyse des offres sera suivie d’une négociation à l’automne 2013.
Aussi, parallèlement à la procédure de DSP, le Conseil général de l’Isère poursuit ses démarches de recherche de financements, auprès des collectivités territoriales, de la Région, de l’Etat et de l’Europe.
Si le plan de financement est finalisé, une attribution du contrat de DSP par la commission permanente pourra avoir lieu en février 2014, après conclusion d’un contrat protégeant, sur le long terme, les intérêts de l’ensemble des acteurs..
Pour mémoire, rappelons que le Train de la Mure est un chemin de fer touristique à voie étroite qui relie Saint-Georges-de-Commiers à La Mure au sud du département de l'Isère, dont l'exploitation est interrompue suite à un éboulement survenu en octobre 2010. Site Web.
Source
: Isère Conseil Général.

LILLE FLANDRES CONTINUE SA MODERNISATION

Engagée 2011 par Réseau Ferré de France et la SNCF, l’opération d’augmentation de la capacité de la gare, inscrite au Contrat de Projets État-Région 2007/2013, vise à augmenter de 30% la capacité d’accueil des trains et à améliorer, en séparant les flux, leurs régularités.
La 3ème et dernière phase du chantier de l'année 2013 marquera l'achèvement des travaux de modernisation de la signalisation et de la voie. Les travaux entrepris consistent à créer une nouvelle voie permettant de supprimer le tronçon commun sur lequel convergent aujourd’hui tous les départs et les arrivées, procéder à un renouvellement complet des voies, et sécuriser l’accès aux trains avec la pose de bandes d’éveil et la mise en conformité des bordures des quais.
Par conséquence, les voies 10 à 16, qui accueillent d'habitude les trains en provenance de Calais, Hazebrouck, Valenciennes ou la Belgique, seront fermées au trafic ferroviaire du 23 juin au 25 août 2013 et les horaires des trains seront modifiés.

Pendant la durée des travaux, la SNCF prévoit une réduction du trafic de 30 %, mais la capacité de transport devrait être préservée grâce à davantage de trains gros porteurs.
Source
: RFF.


BOMBARDIER RENFORCE SON IMPLANTATION EN ALLEMAGNE

Bombardier Transport, a décroché un contrat de S-Bahn GmbH, filiale de DB Regio AG, pour livrer 60 nouveaux trains de banlieue à courant unique et bicourant. Le parlement de Hambourg a confirmé qu'à compter de décembre 2018, la société S-Bahn Hamburg GmbH sera l'exploitant du réseau S-Bahn à Hambourg pour 15 années additionnelles. Au terme d'un processus d'appel d'offres à l'échelle de l'Europe, la société S-Bahn Hamburg GmbH a octroyé le contrat de fourniture de ces trains à Bombardier. La valeur de ce contrat s'élève à environ 327 millions d'euros (427 millions de dollars US). Le contrat comprend une option pour 86 trains additionnels d'ici à la fin de 2018.
Cette commande renforce la position des rames automotrices électriques Bombardier sur le marché allemand, et il s'agit de la première fois que Bombardier livre des trains à S-Bahn Hamburg GmbH sans partenaire.
Ces rames automotrices électriques de trois voitures se caractérisent par leur concept extérieur accrocheur et dynamique. Chaque voiture compte trois portes doubles coulissantes et pivotantes par côté, des aires d'accès spacieuses et de larges couloirs qui facilitent la circulation des passagers à bord. Leur aménagement intérieur transparent et convivial comprend des sièges pratiques et des structures fixes pour les passagers debout. Une aire multifonctionnelle à chaque extrémité du train peut recevoir deux passagers en fauteuil roulant, des poussettes, des bicyclettes ou des bagages encombrants. Un système d'information-passagers affiche en temps réel l'information complète sur les correspondances ou les changements à l'indicateur des trains.
Source : Bombardier.

ALLINGES : LE VERDICT EST TOMBÉ

Le 2 juin 2008, le drame du passage à niveau d'Allinges (Haute Savoie), résultat au bilan très lourd (7 collégiens âgés de 11 à 13 ans décédés et 25 blessés), d'une collision mortelle entre un TER et un autocar scolaire, avait ému la France entière. Après 5 ans d'enquêtes et analyses, la justice à rendu son jugement, le 26 juin 2013, en condamnant le chauffeur du car, la SNCF et Réseau Ferré de France qui étaient poursuivis pour homicide involontaire.
RFF prenait acte de cette décision en publiant, le 26 juin, le communiqué de presse suivant :
« Le tribunal de Grande Instance de Thonon-les-Bains vient de rendre public son jugement dans le procès du dramatique accident routier survenu le 2 juin 2008 sur le passage à niveau n°68 situé à Allinges.
Le tribunal a décidé de condamner RFF à une amende de 400.000 euros. RFF prend acte de cette décision.
RFF entend étudier précisément les motivations du jugement qui fondent la condamnation de l’entreprise en première instance, afin de décider s’il fera appel ou non.
Les équipes de Réseau Ferré de France continueront de garder en mémoire le drame vécu par les victimes, leurs familles et leurs proches.
Au-delà de cette décision, RFF entend poursuivre ses efforts de prévention, ses investissements techniques et conserve l’objectif d’éviter au maximum les accidents routiers aux passages à niveau ».
Pour sa part, la SNCF a été condamnée à 200.000 euros d'amende.
Source : RFF. Merci à Adeline SOYEZ (RFF).




LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

PRÉPARATION DES TGV AVANT LES GRANDS DÉPARTS DE L'ÉTÉ


sncf


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Malheureusement, ces lieux merveilleux que sont les gares, d'où l'on part pour une destination éloignée, sont aussi des lieux tragiques, car si le miracle s'y accomplit grâce auquel les pays qui n'avaient encore d'existence que dans notre pensée vont être ceux au milieu desquels nous vivrons, pour cette raison même il faut renoncer au sortir de la salle d'attente à retrouver toute à l'heure la chambre familière où l'on était il y a un instant encore.
Marcel PROUST - Écrivain français (1871 - 1922)



Édition n° 162. Semaine du 01 au 07/07/2013


 © Philbru Production