ARCHIVES 2013


LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

SEMAINE du 15 au 21 juillet 2013

LA VIDÉO DE LA SEMAINE


Train des Pignes - Festival de la vapeur - E211 - GECP 6 et 7 Juillet 2013 - chessie06us  (France)

LE SITE DE LA SEMAINE

DICTIONNAIRE HISTORIQUE DE LA SUISSE - LES CHEMINS DE FER

Si vous ne connaissez pas très bien l'histoire des chemins de fer suisses, voici un site, DICTIONNAIRE HISTORIQUE DE LA SUISSE : LES CHEMINS DE FER, qui va vous permettre d'en savoir un petit peu plus sur le réseau ferroviaire helvétique, ses débuts, les années 1870-1900, les lignes alpines, les lignes secondaires, l'étatisation avec la création des SBB/CFF/FFS (Chemins de fer fédéraux), la modernisation, les chemins de fer depuis 1950, etc., etc.  Un dossier intéressant et complet à consulter en cliquant sur ce lien.



LES INFORMATIONS DE LA SEMAINE

LE TRAIN : ÉLÉMENT INDISPENSABLE POUR UN DÉFILÉ DU 14 JUILLET RÉUSSI

Pour le traditionnel défilé militaire du 14 juillet, l’Armée française déplace une grande quantité de matériels. Pour assurer le transport d’une partie des militaires et des matériels, l’Armée a fait appel à Fret SNCF qui, pour l’occasion, a déployé une logistique d’ampleur avec 8 trains dédiés afin de transporter plus de 230 militaires, une centaine de véhicules et des matériels divers en provenance des régions toulousaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur et grenobloise.
Mais au-delà du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées, le ministère de la Défense a conclu avec la SNCF, un contrat pour 4 ans - de juillet 2013 à juin 2017 - qui porte sur l’ensemble des trafics ferroviaires du ministère de la Défense et qui présente des caractéristiques spécifiques, et concerne plus de 105 sites militaires.
Dans le cadre de ce nouveau contrat, Fret SNCF fera circuler soit des trains complets de matériels, soit des wagons de matériels couplés à des voitures voyageurs dans lesquelles circulent les militaires. Cette combinaison personnels / matériels fait la spécificité du besoin des armées. Pour y répondre, Fret SNCF met à disposition un parc de 18 voitures de type Corail qui ont été rénovées pour optimiser le niveau de confort à bord.
Pour renforcer la flexibilité de l’offre faite au ministère de la Défense, Fret SNCF assurera également des prestations modulables. Les armées ont prévu notamment de s’appuyer sur l’offre wagon isolé (Multi-lots Multi-clients) de Fret SNCF lorsque les trafics ne nécessitent pas de trains dédiés mais aussi sur les prestations de logistique combinée comme le transbordement de conteneurs entre wagons et camions. Enfin, des trafics de proximité entre les sites militaires et la mise à disposition de wagons porte-conteneurs font également partie intégrante de l’offre.

Les convois SNCF constituent une partie des modes d’acheminement logistique au profit des armées, dans le cadre de leurs activités opérationnelles régulières, ou lors du déploiement pour une opération particulière nécessitant de mettre en œuvre, sur court préavis, des acheminements exceptionnels, ces derniers présentant de fortes contraintes en termes de sensibilité des matériels transportés. Dès lors, trois spécificités majeures sont prises en compte par SNCF : la réactivité, démontrée lors de l’engagement dans l’opération Serval ; l’adaptabilité, qui passe par la modularité de l’offre ainsi que l’optimisation du dispositif de transbordement des matériels spécifiques aux armées ; une exigence de confort, via l’amélioration des conditions de transport des matériels et des militaires qui les accompagnent.
Source
: SNCF.


BIENTÔT DU MIEL FERROVIAIRE SUR VOTRE TABLE

Pour une gestion encore plus écologique de son réseau, la Direction régionale Centre Limousin de Réseau Ferré de France, met à disposition près de 20 km de voies à un apiculteur local. Cette action de terrain en faveur de la biodiversité est une des premières en France, sur le réseau ferré national.
Cette ligne non exploitée qui reliait autrefois Vieilleville à Bourganeuf accueille depuis le 6 juillet 2013, une vingtaine de ruches. Mais l’apiculteur ne compte pas s’arrêter là puisqu’il envisage, à l’horizon du printemps 2014, de placer près d’une cinquantaine de ruches sur ces voies.
Du fait du redoux tardif de cette année 2013, l’apiculteur entend produire, dès le mois de juillet, 500 kilos de miel toutes fleurs et principalement de châtaignier, grâce à ses 90 000 abeilles de race italienne qui butineront la flore creusoise.
Cette convention, signée pour 5 ans, prévoit une protection particulière pour les riverains puisque les ruches seront installées à plus de 300 mètres des habitations. Les ouvrages d’art de la voie ferrée sont également évités afin de permettre leur entretien régulier.
Un vaste plan d’actions vers une gestion écologique du réseau ferré
Réseau Ferré de France est impliqué dans de nombreuses actions en faveur de la biodiversité au niveau régional et national. Dernièrement un partenariat signé entre RFF et France Nature Environnement s’est concrétisé par la réalisation d’un guide de bonnes pratiques environnementales. D’autres exemples concrets sont mis en place ou sont à poursuivre tels que la signature d’une charte sur la biodiversité régionale en Île-de-France, la labellisation d’actions autour de la création de mares sur la deuxième phase de la LGV Est européenne, ou encore des expérimentations de techniques alternatives de gestion de la végétation sur les talus ferroviaires sans produits phytosanitaires.
Source : RFF.

NOUVELLE SORTIE DE ROUTE POUR LE PANORAMIQUE DES DÔMES

Pour la quatrième fois depuis sa mise en service, le train à crémaillère du Puy de Dôme a de nouveau déraillé le samedi 6 juillet au même endroit que lors de sa précédente sortie de voie du 28 octobre 2012. Fort heureusement, cette fois-ci, le train ne s’est pas couché et aucun blessé n’est à déplorer. Après douze heures d’immobilisation, le train a été remis en service mais cela n’a pas atténué la colère des visiteurs, bien souvent venus de loin.

Un incident qui arrive à un mauvais moment car, après les débuts chaotiques de l’exploitation, le Panoramique se devait de regagner la confiance des voyageurs.
Source : France 3 Auvergne.

DÉRAILLEMENT MORTEL À BRÉTIGNY SUR ORGE

Vendredi 12 juillet, à 17h14, le train Inter Cités (ex Corail) n° 3657, parti à 16h53 de la gare de Paris-Austerlitz en direction de Limoges-Bénédictins, a déraillé en gare de Brétigny sur Orge, dans l'Essonne, avec 385 voyageurs à bord. Le bilan définitif est de 6 morts. 16 blessés assez gravement touchés étaient encore hospitalisés le samedi 13 juillet au soir.

Les premières constatations indiquent que le déraillement semble avoir eu lieu à la hauteur d'un aiguillage situé à 200 mètres en amont de la gare alors que le train roulait à 137 km/h pour une vitesse limitée à 150 km/h. La cause de l'accident n'est donc pas une erreur humaine, le conducteur du train ayant respecté toutes les règles de sécurité, mais serait due à la défaillance d'une « éclisse » une petite pièce métallique de dix kilos chargée de relier deux rails. L'hypothèse est que cette éclisse se serait désolidarisée puis détachée des rails, pour venir se loger au centre de l’aiguillage, empêcher le passage normal des roues du train et provoquer ainsi le déraillement du train. A noter qu'une demi-heure avant la catastrophe, un train était passé sur cette même voie sans le moindre incident. Par ailleurs, cet aiguillage avait fait l'objet d'une tournée de surveillance le 4 juillet dernier. 

La SNCF va contrôler les 5000 éclisses du réseau ferroviaire national. La justice, le ministère des Transports (BEA-TT) et la SNCF avec RFF vont mener en parallèle trois enquêtes avec chacune un champ d'investigations bien précis. A suivre...
Source
: SNCF.


LE DOCUMENT DE LA SEMAINE

Japon Ferroviaire 2


fertic2 (arte)


LA CITATION FERROVIAIRE DE LA SEMAINE

Le cœur de Nantes battra toujours pour moi avec les coups de timbre métalliques des vieux tramways jaunes virant devant l'aubette de la place du Commerce ...

Julien GRACQ - Écrivain français (1910 - 2007)



Édition n° 164. Semaine du 15 au 21/07/2013


© Philbru Production