JANVIER 2021

LES SÉLECTIONS DE TRAINVAPEUR.FR

NUMÉRO 440
1er au 31 janvier 2021

LA SÉLECTION VIDÉO




Trains à vapeur en France

ErebosSan (France)



LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DU MOIS


ATTENTION. Suite aux consignes gouvernementales pour stopper la propagation de la Covid-19, la majorité des salons, expositions, bourses et autres rencontres ferroviaires prévus pour le mois janvier, a été annulée.

D'autres manifestations ferroviaires sont programmées pour les mois à venir. Vous en trouverez les détails dans les journaux et offices de tourisme régionaux, sur les autres sites spécialisés et bien sûr dans l’Agenda ferroviaire de trainvapeur.fr. Dans tous les cas, renseignez-vous auprès des organisateurs.

Le début de la campagne de vaccination contre la Covid 19 nous laisse entrevoir le bout du tunnel et donne l’espoir de nous retrouver prochainement lors de prochaines manifestations ferroviaires de train réel ou miniature.  En attendant, continuez à prendre soin de vous, et des autres, en respectant les gestes barrières.




DOCUMENT


LE DRAGON DE FER  (Les nouvelles routes de la soie)



CGTN



À LA « UNE »

LE TRAIN AUTONOME

- UNE RÉVOLUTION DE PLUS EN PLUS EN MARCHE -


Trains autonomes, métros autonomes, Automatic Guided Vehicles (AGV), voitures autonomes : les systèmes de déplacement autonome font l’objet, partout dans le monde, d’un nombre exponentiel de projets, prototypes, et parfois même de réalisations commercialisées. 

Parmi tous les systèmes, le train autonome se situe au carrefour d’un grand nombre d’enjeux qui rendent son développement parfois complexe : recherche, sécurité, innovation, technologie, management, multiplicité des parties prenantes…


DES TRAINS AUTONOMES EN FRANCE D’ICI 2023

En janvier 2018, deux consortiums, pilotés par SNCF et l’IRT Railenium, ont été créés pour une durée de cinq ans :

  • l’un est dédié à la réalisation d’un prototype de train de Fret autonome. Il réunit Alstom, Altran, Ansaldo et Apsys ;
  • l’autre, dédié aux voyageurs, réalisera un prototype de train TER autonome. Il se compose de Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Réunissant des expertises très variées (industriels issus du ferroviaire, de l’automobile, de l’aérien, de l’intelligence système, acteurs de l’ingénierie…), ces consortiums doivent permettre d’aller plus loin dans l’ensemble des domaines-clés du futur train autonome :

  • détection d’obstacles ;
  • lecture de la signalisation ;
  • géolocalisation ;
  • surveillance de l’environnement et du train ;
  • gestion des aléas ;
  • etc.

L’objectif est de mettre en circulation des trains fret semi-autonomes d’ici 2020 et des trains entièrement automatisés d’ici 2023.


AUTOMATISATION DE LA LECTURE DE LA SIGNALISATION LATÉRALE

En 2019, une série d’essais sur l’automatisation des fonctions de lecture de la signalisation latérale et de détection des obstacles, était réalisée avec un démonstrateur équipé de capteurs (caméra, caméra infrarouge, radar, lidar…) spécialement développé à cet effet. Grâce à une base de données cartographique embarquée et la localisation du train en temps réel, celui-ci connaît précisément la position des signaux qu’il croisera. À l’approche d’un signal, la caméra le capte et identifie la couleur du feu de signalisation. Le bilan est positif : les capteurs transmettent au train l’information portée par la signalisation latérale, mais le système de lecture n’a pas encore atteint le niveau de performance sécuritaire attendu. Le démonstrateur fonctionne mais le niveau d’exigence de sécurité dans le ferroviaire est élevé. Pour parvenir à atteindre ce niveau de performance, le projet est prolongé de trois ans. Le système développé va évoluer, s’améliorer, passant d’un démonstrateur à un prototype, afin d’être intégré dans la conception du prototype de train fret autonome.


LA CONDUITE À DISTANCE

La téléconduite, c’est de la conduite à distance, à partir du sol. Réussir cette étape permet de progresser sur plusieurs points techniques : d’abord le système de visualisation placé à l’avant du train, ensuite les moyens de télécommunication entre le train et le sol, et enfin la commande du train à partir de signaux numérisés.

En avril 2019, après 18 mois de recherches et d’essais, la première circulation d’un train conduit à distance est réalisée. Un premier site de conduite à distance expérimental a été conçu à Vigneux-sur-Seine (91) pour la réalisation de ces tests, effectués sous le contrôle de conducteurs d’essais. L’objectif de cette expérimentation était de démontrer la faisabilité technique de la téléconduite sur rail.
La réussite de cette étape est très importante car la téléconduite permettra, dans certaines situations particulières, à reprendre la main à partir du sol sur un train complètement autonome.

SURMONTER L’OBSTACLE

Autre étape et point-clé du projet « Train autonome », la détection des obstacles. Une étape en deux phases :

Du 7 au 11 septembre 2020, après avoir déposé sur la voie des vaches en mousse ou en résine, des silhouettes d’être humain, de mouton, ou encore rocher factice..., une rame, avec conducteur, équipée de 6 capteurs : 4 caméras, deux en couleur et deux thermiques (à infrarouge pour les essais de nuit), et deux lidars, effectua des essais  jour et de nuit, avec des conditions de luminosité différentes, de bon matin et à l’heure du déjeuner. Les silhouettes en mousse et les formes en résines étaient chauffées pour être perçues de nuit par les caméras à infrarouge.

Lancée à 100 km/h, grâce notamment aux Lidars qui utilisent la lumière pour mesurer la distance entre le capteur et l’objet, de la même manière qu’un sonar  utilise le son, les capteurs devaient « voir » l’obstacle à 1.000 mètres, puis le conducteur déclenchait un freinage progressif pour arrêter complètement la rame 150 mètres avant l’obstacle. Une boucle de rattrapage était mise en place avec une balise KVB pour déclencher un freinage automatique en cas d’échec du freinage manuel.

Les essais de cette première phase, capteurs et algorithmes,  ont été concluants même si quelques réglages restent à faire.

La deuxième phase, ouverte dès la fin des essais en ligne permet d’étudier  les données enregistrées et la performance démontrée par les algorithmes. Les données acquises seront ensuite améliorées et  utilisées en laboratoire pour réaliser autant d’essais virtuels que nécessaire.

Les prochaines étapes auront lieu en avril 2021 pour entériner la brique « détection d’obstacle » à courte distance, 300 mètres, puis en avril 2022 pour la brique longue distance, à 1.000 mètres. Cette brique sera ensuite intégrée dans le prototype train de fret autonome, en 2023.

 

CIRCULATION DU PREMIER TRAIN SEMI-AUTONOME EN FRANCE

Le 29 octobre 2020, pour la première fois en France, une locomotive a circulé en autonomie partielle, dans des conditions l’exploitation réelles, avec des fonctions d’accélération et de freinage 100%. C’est  sur le réseau ferré national entre Longwy et Longuyon, dans l’Est de la France, sur une ligne équipée du système de signalisation européenne ERTMS, que cet essai en autonomie partielle sous la surveillance d’un conducteur, a été réalisé avec une locomotive Prima BB 27000 métamorphosée dans l’atelier d’Alstom de Belfort.


LES PROCHAINES ÉTAPES

La prochaine étape clé du projet sera la circulation, fin 2021, d’un train avec le même niveau d’autonomie partielle sur une ligne équipée de signalisation latérale sans aucune modification de l'infrastructure. Cette étape permettra à la SNCF et ses partenaires de maîtriser l’ensemble des possibilités de circulation en autonomie partielle, quel que soit le système de signalisation.

En parallèle, les travaux d’ingénierie se poursuivent pour développer les différentes fonctions nécessaires à l'autonomie complète telles que la détection d'obstacles et la surveillance de l'environnement. Douze sessions d’essais sont programmées et devront permettre d’ajouter progressivement les fonctions nécessaires pour augmenter le niveau d’autonomie.
Ces étapes mèneront ensuite vers l’objectif final : faire circuler un prototype en autonomie complète en 2023.

 

CHEZ NOS VOISINS EUROPÉENS

Courant 2020, deux grands programmes pilotes ont également été annoncés ouvrant les portes à des développements majeurs pour le réseau grandes lignes et le fret : le premier pour les trains de voyageurs régionaux en Allemagne et l’autre pour les opérations de manœuvre aux Pays-Bas.


Le projet allemand débutera en cette année 2021, avec la collaboration de l’Association régionale de la ville de Braunschweig, du Centre aérospatial allemand (DLR) et de l’Université technique de Berlin (TU Berlin). Deux trains basés sur la fameuse plateforme Coradia Continental d’Alstom, et appartenant à Regionalbahnfahrzeuge Großraum Braunschweig GmbH, seront dotés du système européen de contrôle des trains (ETCS) et d'un équipement de conduite automatique (ATO). L’équipement permettra aux trains de fonctionner de manière automatique, en testant différents niveaux d’automatisation (GoA) : GoA3 en service voyageurs normal et GoA4 pendant les manœuvres.


Aux Pays-Bas, Alstom a signé un accord avec ProRail, l’opérateur d'infrastructures néerlandais, pour procéder à des essais de conduite automatique (Automatic Train Operation - ATO) sur des locomotives de manœuvre. Lineas fournira une locomotive de manœuvre diesel-hydraulique qui sera équipée par Alstom d'une technologie de contrôle automatique, d'une détection et d'une reconnaissance intelligentes des obstacles. ProRail fournira l'infrastructure ferroviaire pour les tests. Le projet se concentrera initialement sur le développement de logiciels pour automatiser des tâches telles que le démarrage et l'arrêt, l'attelage de wagons, le contrôle de la traction et des freins et la gestion des urgences (détection d'obstacles). Les tests débuteront en 2021 sous la supervision d'un personnel de train autorisé. L'objectif est de montrer comment l’utilisation de trains entièrement automatisés peut optimiser l’exploitation ferroviaire et ainsi garantir une mobilité rentable et pérenne face à une hausse de la demande d'opérations de manœuvre.

Crédit photo : Lineas.

 

LA CHINE DÉJA EN ROUTE

Début 2020, la Chine a dévoilé son prototype de train autonome « Fuxing » qui peut rouler à une vitesse de pointe de 350 km/h. Ce train équipé de la technologie ATO, s’inscrit dans le cadre des aménagements prévus pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2022 qui auront lieu sur le site de Zhangjiakou. Bien que ce train soit totalement autonome, un conducteur de la compagnie chinoise CRRC sera en cabine pour vérifier le bon déroulement du trajet.

A noter que, depuis 2017, la société minière Rio Tinto teste un train autonome en Australie.

En juillet 2018, le train que l’on surnomme « le plus grand robot du monde », réalisait  son premier voyage auto­ma­tisé chargé de mine­rai. Depuis les trajets se sont succédé sur le tout premier réseau ferroviaire autonome, nommé « AutoHaul », destiné au trafic lourd de longue distance au monde. Il est utilisé pour transporter le minerai de fer jusqu’aux installations portuaires de Rio Tinto dans la région du Pilbara, en Australie-Occidentale. Plus de sept millions de kilomètres ont déjà été parcourus. Rio Tinto exploite  ainsi environ 200 locomotives sur plus de 1700 kilomètres de voies dans le Pilbara. 


AVANTAGES - INCONVÉNIENTS ?

Si les avantages de l’automatisation sont nombreux, comme l’augmentation du nombre de trains ; plus de fluidité et de régularité, grâce à une circulation harmonisée et à une vitesse optimisée, permettant de mieux faire face aux imprévus ; une ambition écologique, grâce à une diminution de la consommation d’énergie ; etc., la question que l’on peut aussi se poser est : qu’adviendra-t-il des actuels conducteurs lorsque tous ces tests seront terminés et que, dans un avenir pas si lointain, les trains seront totalement autonomes ou commandés par ordinateurs à distance ? À suivre...

Sources : SNCF, Alstom, SciencePost.



RAPPEL DES GESTES BARRIÈRES POUR ARRÊTER LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS - COVID-19





C’ÉTAIT HIER !


La chaine TRAINS TV publie chaque lundi une vidéo retraçant différentes étapes de l’histoire de la SNCF. De l'après-guerre au TGV une fresque qui retrace le chemin parcouru en près de 80 ans.

Voici la dernière vidéo  :

Le magazine du rail n°8 (1952)




Pour suivre ou vous abonner à la chaine TRAINS TV, cliquez sur ce lien.



PETITES ANNONCES

Deuxième parution - A vendre un train Marklin des années 70/80 comprenant de nombreux éléments  : locos, wagons, rails et accessoires. Transfo en 110v et le Koll’s Preis-Katalog de 2003. Plusieurs éléments dans leurs boites d’origines.
Prix sympa et possibilité d’envoi de photos.
Prendre contact avec Max HAAS - Téléphone : 06 84 75 27 13. Courriel : max.haas@free.fr

____________________

Troisième parution - Madame Marlène OLSZEWSKI, éducatrice travaillant dans un EHPAD de Meurthe et Moselle, nous fait part qu’un de ses résidents fait don d’une collection importante de livres et magazines sur le train. Il n’y a pas moins d’un mètre cube de documents.  

Si cela vous intéresse, prendre contact avec le Service SARPA EHPAD Joudreville/Mars la Tour. SAVS RAPH54.
Courriel : ma.olszewski@caps-54-51.com  - Téléphone : 06.21.72.93.16.

 


L'INSTANT MODÉLISME


Après le succès des expositions précédentes, le Groupe LR Presse récidive en organisant, à Lille, une troisième édition de TRAINSMANIA, le grand salon qui regroupe le meilleur du modélisme ferroviaire européen. Pour patienter jusqu’aux 07, 08 et 09 mai 2021, dates prévues pour cette troisième édition, voici quelques extraits des images réalisées lors des expositions d’avril 2017 et mai 2019 qui étaient également organisées au Grand Palais de Lille.



Philbru Production


LE « Z » A UNE NOUVELLE CHAINE

Bienvenue à  « La boite à Z », une toute nouvelle chaine vidéo  qui, comme son nom l’indique, est destinée aux adeptes du modélisme ferroviaire à l’échelle Z (1/220ème).

Présentations de wagon, de locomotive, de train, « unboxing », tuto de réparation, conseils et autres rubriques sont au menu de cette nouvelle chaine qui ravira à coup sûr les « Zdistes ». A visiter sans modération : https://www.youtube.com/channel/UC2Cux9_yhU3Dggxcc_1UgnQ/videos  ou cliquez sur ce LIEN.

 



L'INFO DU JOUR
Chaque jour de la semaine (sauf les week-ends, jours fériés), trainvapeur.fr sélectionne une information marquante de l'actualité du monde ferroviaire nationale ou internationale
La date indiquée est celle de la parution de l'information dans l'organe de presse.

SUISSE : Le glas a sonné pour le mythique « Régional » à voie étroite (28/01/2021)

Les liaisons ferroviaires subiront de gros changements de part et d’autre de la frontière franco-suisse, du côté du Locle… Pour en savoir plus.

FRANCE : L’Autorité de Régulation des Transports publie le bilan du marché du transport ferroviaire en 2019 (27/01/2021)

L’ART vient de publier le bilan du marché du transport ferroviaire en 2019, couvrant, pour la première fois, aussi bien l’activité de voyageurs que celle de fret en France. Ce rapport fournit une analyse détaillée et indépendante des principaux indicateurs descriptifs des marchés ferroviaires en France et de leur évolution de 2015 à 2019. À cette occasion, l’ART dévoile également les premiers chiffres du marché pour 2020, avec un point sur les conséquences de la crise sanitaire… Pour en savoir plus


FRANCE : SNCF Réseau : A l’heure sur toute la ligne (26/01/2021)

Du 1er mars au 31 octobre 2021, SNCF Réseau réalisera d’importants travaux de modernisation sur la ligne des Horlogers, une ligne montagneuse historique qui relie Besançon à la Chaux-de-Fonds dans le jura suisse. Le montant prévisionnel des travaux s’élève à 55 M€… Pour en savoir plus.

FRANCE : Sotteville-lès-Rouen : une vieille locomotive de 1922 bientôt sur les rails (25/01/2021)

A Sotteville-lès-Rouen, des bénévoles de l’association Pacific Vapeur Club retapent une locomotive à vapeur Pacific 231 du 20e siècle. Objectif : une remise en service dès 2022 ! …Pour en savoir plus

FRANCE : Une expérimentation nationale de la SNCF sur la ligne Belfort-Delle (24/01/2021)

La SNCF expérimente sur la ligne Belfort-Delle un système de vidéosurveillance. Le but, c'est de comparer, dans le cadre d'une enquête nationale, l'impact des caméras sur les automobilistes à l'approche des passages à niveaux. Leur mise en place sur la ligne terrifortaine coûte 400.000 euros… Pour en savoir plus.  

FRANCE : Rennes : Au technicentre de la Janais, les vieilles rames TGV se font désosser (23/01/2021)

Installé sur le site de l’usine PSA, le technicentre rennais procède aussi à la modernisation des rames… Pour en savoir plus.

FRANCE : SNCF Réseau. Retour en images sur l'année 2020 en région Nouvelle-Aquitaine (22/01/2021)

SNCF Réseau nous livre le bilan d'une année 2020 marquée par la crise sanitaire durant laquelle ses agents sont restés mobilisés pour garantir une continuité de services et ainsi maintenir le bon fonctionnement du réseau ferroviaire français et la circulation des trains en toute sécurité… Pour en savoir plus

FRANCE : Île-de-France : d'importants surcoûts pour le chantier du RER E (21/01/2021)

La commission permanente du conseil régional d'Île-de-France a voté ce jeudi sa participation à un « protocole-relais », une rallonge budgétaire permettant de poursuivre la construction du prolongement du RER E à l'ouest, victime d'importants surcoûts… Pour en savoir plus.

CHINE : La Chine va mettre en œuvre un nouveau plan d'exploitation ferroviaire (20/01/2021)

Selon l'opérateur ferroviaire national, la Chine va mettre en œuvre un nouveau plan d'exploitation ferroviaire à partir du 20 janvier 2021, afin d'améliorer encore les capacités de transport ferroviaire de passagers et de fret du pays… Pour en savoir plus.  

ALLEMAGNE : Siemens Mobility remporte un contrat de service pour les trains ICE 4 (19/01/2021)

Deutsche Bahn (DB) a attribué à Siemens Mobility un contrat pour la révision de 40 trains de la série 412 ICE 4. Il s'agit de la plus importante commande de service jamais attribuée à Siemens Mobility par la Deutsche Bahn. Le contrat comprend également une option pour la révision de 50 trains supplémentaires de la série 412. Des révisions IS 600 sont nécessaires pour les nouveaux trains à grande vitesse exploités par la Deutsche Bahn lorsqu'ils ont atteint un kilométrage de 1,65 million de kilomètres. Les travaux seront menés à partir de la mi-2021 dans la zone de service « Expert House » du Siemens Mobility Test and Validation Center à Wegberg-Wildenrath, dans l'état de Rhénanie du Nord-Westphalie, en Allemagne. Pour en savoir plus

FRANCE : Covid-19 et transport en commun : stop aux idées reçues (18/01/2021)

Transilien relaie les études scientifiques ayant démontré le très faible risque de contagion dans les transports en commun afin de redonner confiance aux voyageurs craignant de reprendre le train en cette période de crise sanitaire… Pour en savoir plus.

USA : Amtrak remporte le contrat Metrolink (17/01/2021)

Le Service passagers de Californie du Sud Metrolink a attribué à Amtrak un contrat de quatre ans et demi pour fournir des services de train de banlieue du 1er janvier 2021 au 30 juin 2025... Pour en savoir plus


GRANDE BRETAGNE : Fin des travaux d’électrification de la ligne de Corby (16/01/2021)

SPL Powerlines UK, filiale de Powerlines Group et d'Engie Solutions, a achevé le projet d'électrification de Londres à Corby. Débutés en 2017, les travaux d’électrification de la ligne ont nécessité l’intervention d’une pluralité de prestataires, qui ont dû travailler de manière collaborative en concluant des accords opérationnels afin de surmonter les difficultés d’accès au site… Pour en savoir plus.

FRANCE : 16/01, première circulation du TER Hauts-de-France entre Lille et Paris (15/01/2021)

En 2021, l'offre TER est enrichie. La Région Hauts-de-France et SNCF proposent en effet une liaison directe en TER entre Lille Flandres et Paris-Nord via Douai, Arras, Longueau et Creil… Pour en savoir plus.

ÉGYPTE : Siemens Mobility signe un protocole d'accord historique pour installer le tout premier système ferroviaire à grande vitesse d'Égypte (14/01/2021)

L'Autorité nationale pour les tunnels, une autorité gouvernementale sous la juridiction du ministère des transports égyptien, et Siemens Mobility ont signé un protocole d'accord (MoU) - avec les entreprises locales Orascom Construction SAE et The Arab Contractors (Osman Ahmed Osman & Co.) - pour concevoir, installer et mettre en service le tout premier système de transport ferroviaire à grande vitesse en Égypte. De plus, Siemens Mobility fournira des services de maintenance. L'accord comprend un système ferroviaire avec un réseau de 1.000 km, le premier étant une ligne à grande vitesse de 460 km. La valeur de la commande de cette première ligne à grande vitesse est d'environ 3 milliards de dollars… Pour en savoir plus

CHINE : La Chine dévoile un prototype de train Maglev à très grande vitesse (13/01/2021)

Un prototype de train utilisant la technologie de Maglev supraconducteur à haute température (HTS) a été dévoilé mercredi dans la ville de Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine. Selon l'Université Jiaotong du Sud-Ouest, l'un des concepteurs du train, le Maglev développé par la Chine est conçu pour rouler à 620 km/h… Pour en savoir plus.

TAÏWAN : Alstom lance les tramways Citadis X05 à Kaohsiung (12/01/2021)

Alstom a mis en service commercial ses tramways Citadis X05 sur la ligne circulaire sud de la ville de Kaohsiung, à Taïwan. Ce lancement fait suite au bon déroulement des opérations sur la première phase de la ligne circulaire de Kaohsiung depuis le début du mois de novembre 2020… Pour en savoir plus.

FRANCE : Histoire. Force et vitesse (11/01/2021)

Le numéro 7 du Magazine du rail publié en 1951, diffusé en sur Trains TV… Pour en savoir plus.

ESPAGNE : La neige paralyse une partie du réseau ferroviaire espagnol (10/01/2021)

ADIF et Renfe vérifient l’état des voies après la tempête de neige… Pour en savoir plus.

FRANCE : Haut-Doubs : le Coni’fer victime lui aussi du virus (09/01/2021)

Le train touristique a lui aussi terriblement souffert des conséquences de la crise sanitaire. « Le premier trimestre 2020 a été catastrophique… Pour en savoir plus.

FRANCE : Nantes : le nouveau tramway Alstom sur les rails en 2023 (08/01/2021)

Alstom a été choisi pour renouveler les rames du tramway nantais, 49 trains pour un montant total de 219 millions d'euros, déconstruction des anciens trains comprise, un investissement « offensif » pour le futur de la mobilité dans la métropole de Nantes…  Pour en savoir plus.

EUROPE : GETLINK. Augmentation du trafic Eurotunnel en décembre 2020 (07/01/2020)

Le Shuttle Freight a connu en décembre 2020 un niveau de trafic supérieur à celui pré-COVID avec 131 746 camions transportés. Cette solide performance, en croissance de 8% par rapport à décembre 2019, est portée par un effet de stockage important en prévision du Brexit intervenu le 31 décembre 2020 et réalisée en dépit des contraintes sanitaires imposées le 20 décembre par la France pour les flux en provenance du Royaume-Uni… Pour en savoir plus.

RUSSIE : Le programme de pilotage automatique termine ses essais (06/01/2021)

En combinant des systèmes de vision développés pour la détection d'obstacles avec la localisation par satellite et l'intelligence artificielle, Cognitive Pilot a modifié avec succès une locomotive de manœuvre des chemins de fer russes pour un fonctionnement automatisé… Pour en savoir plus.

FRANCE : Les équipes SNCF mobilisées après les fortes chutes de neige en Auvergne (05/01/2021)

De très fortes chutes de neige et des vents violents ont causé l’interruption des circulations des trains dans le Cantal, entre le 27 décembre 2020 et le 3 janvier 2021. Les habitants n’avaient pas vu cela depuis 2005… Pour en savoir plus.

FRANCE : Austerlitz 2025 : une gare ouverte sur la ville (04/01/2021)

Une gare métamorphosée au service des voyageurs et des habitants. C’est l’ambition de « Paris-Austerlitz 2025 », un chantier monumental visant à faire de la gare le cœur d’une offre multimodale ouverte sur la ville… Pour en savoir plus.

CHINE : La Chine ouvre 18 lignes de métro et deux lignes de train léger dans 11 villes (03/01/2021)

Wuhan est la 11e ville chinoise à ouvrir de nouvelles lignes de métro et de tramway depuis le 26 décembre, poursuivant la tradition chinoise d'ouverture de nouvelles lignes pendant la période du Nouvel An… Pour en savoir plus.

FRANCE : Aux commandes d’un train Bordeaux Libourne comme si vous y étiez (02/01/2021)

Un conducteur de train de la région Nouvelle-Aquitaine a voulu partager ses trajets et eu l’idée de filmer son voyage Libourne. Prenez place… Pour en savoir plus.

BELGIQUE : La « Schuster », une invention belge qui a changé le voyage en train (01/01/2021)

C’est un Belge, M. Schuster, qui invente, en 1947, la machine qui va véritablement changer le quotidien du personnel de la SNCB et faciliter le voyage des passagers et passagères… Pour en savoir plus.

FRANCE : RATP. L’année 2020 est finie ! (31/12/2020)

Pour terminer l’année sur une note légère, la RATP rebaptise la station Bonne Nouvelle et vous le dit tout net : Bonne Nouvelle, l’année 2020 est finie… Pour en savoir plus.

ALLEMAGNE : Les nouveaux S-Bahn de Berlin entrent en service le 1er janvier (30/12/2020)

La nouvelle année commence par une première ! Peu après minuit le 1er janvier, le premier train de la nouvelle série 483/484 S-Bahn entrera en service à Berlin. Les résidents de Berlin et de Brandebourg peuvent désormais s'attendre à des trains flambant neufs offrant plus d'espace, de grandes fenêtres panoramiques, la climatisation, des caméras de sécurité dans toutes les voitures, des connexions vocales directes avec le centre de sécurité, un accès au service du bout des doigts pour les utilisateurs de fauteuils roulants et des écrans modernes d'informations pour les passagers… Pour en savoir plus.

FRANCE : Alstom valide le passage de ses trains à l’hybride (29/12/2020)

Le Régiolis reprend des couleurs, en l’occurrence du vert. Le train le plus vendu par Alstom passe à l’hybride grâce aux nouveaux coffres de stockage d’énergie développés à Tarbes. Après un an sur banc d’essais en Bigorre, une rame modifiée sera testée dès 2021… Pour en savoir plus.

FRANCE : « Des trains de nuit permettent de désenclaver des lieux se considérant comme abandonnés » (28/12/2020)

La suppression progressive des trains de nuit a été une aberration, leur retour annoncé est donc une excellente nouvelle. Pour des tas de raisons… Pour en savoir plus.




INSOLITE - ÉTONNANT - HUMOUR

SILENCE, ON ROULE !

Après les voitures restaurant, les voitures bar, les voitures cinéma, et autres wagons-lits, voici un nouveau concept qui arrive de Chine avec le « wagon silencieux ». En octobre dernier, le chemin de fer à grande vitesse Beijing-Shanghai annonçait l’arrivée prochaine d’un nouveau service de « voiture muette » ou «compartiment silencieux ».  Ces voitures où les annonces seront faites à voix basse, devraient offrir une ambiance plus tranquille et plus confortable pour les voyageurs. Les passagers réservant les places « silencieuses » se verront dans l’obligation de respecter certaines règles. Toute personne bruyante pourra être invitée à quitter la voiture.

Aussitôt annoncée, l’idée  des « voitures muettes » a fait réagir sur les réseaux sociaux, séparant  les internautes en deux camps. Les plutôt favorables au concept, déclarant que c’est l’antidote parfait contre les enfants turbulents et contre les adultes accros au téléphone portable qui « partagent » leurs conversations téléphoniques avec les autres passagers. Les autres, totalement contre, font part de leur crainte que certains passagers, déjà « bruyants », en prennent encore plus à leur aise sous prétexte de ne pas être dans une « voiture muette ».
Les places à bord de ces « voitures muettes » sont, depuis le 24 décembre 2020, disponibles dans certains trains des lignes à grande vitesse Beijing-Shanghai et Chengdu-Chongqing.

Une affaire à suivre qui risque de faire grand bruit dans les semaines à venir et dont nous reparlons certainement, mais à voix basse…

 

QUAND LE COURANT NE PASSE PAS…


Situation  inattendue pour les passagers du train Zurich - Munich lorsque, peu après avoir passé la frontière, le train s’est arrêté faute de courant, une erreur d’aiguillage ayant orienté le convoi tracté par une locomotive électrique sur une voie non électrifiée et « circulée » exclusivement  par des trains diesel.

Fort heureusement le convoi a pu continuer sur sa lancée jusqu’à la gare la plus proche où il fut ensuite remorqué par une locomotive… diesel.
Quant aux voyageurs, ils sont arrivés à bon port mais avec un peu de retard…

 

CITATION ET PETITE PHRASE DU MOIS

Les voies d'un chemin de fer brillaient comme des ornières pleines de pluie.

Un train passa, dont le sifflement maritime arriva de loin lorsque le dernier wagon eut disparu.

Paul NIZAN - Romancier, philosophe et journaliste français (1905 - 1940)

Le Cheval de Troie (1935)

Merci à Henri BONVALOT



Cela fait maintenant 11 ans que trainvapeur.fr tente de vous divertir en vous informant de la grande et la petite histoire du train et de l'actualité ferroviaire.
En 2020, malgré une année difficile, pleine d’aléas, de nombreuses et nombreux internautes se sont connectés sur ce site. Cette réussite, 
trainvapeur.fr la doit en grande partie à votre participation, aux informations, suggestions, remarques, questions, photos, vidéos et invitations que vous m'adressez jour après jour et qui permettent que ce site vive. Merci donc pour leur participation à :

Martine WACRENIER-BRUYELLE, Aérorail, Geneviève AJOULAT, Hervé ANNIÈRÉ, Philippe ARMAND, Clémence BAVEREL, Sven De BOECK, Henri BONVALOT, Joël CHAMEAU, Martin CLARKE, Gilbert CIVIDINO, Cédric DAEYE, Chrominance, Jean-Yves DAREAUD, Damien DEBRIL, Éric DECOSTER, Charles-Mony DÉCOUT, René DELEPORTE, Willy DELEU, Daniel DENIS, Daniel DENISE, Jean-Marc DESLOUBIÈRES, Dominique DEWITTE, José DURIEUX, Hélène DROSZCZ, Marc-André DUBOUT, Eifeldampf, ErebosSan, Olivier FAKIH, Joseph FUSCO, Jacqueline GARDYN, René GARDYN, Pascal GARDYN, Pierre GONDANGE, Patrick GOUDSMETT, Jean-Pierre GRELLIER, Alain GUILLERAY, Max HAAS, Bernard HUYGHE, Roger JOUVENEAUX, Dominique LANNI, Jacques LARCHER, Pavel Jirásek, Philippe LECOQ, Jason Lowe Photography, Michel MARIN, Luc DE MARTELAER, Robert MASTERMAN, Didier MEURILLON, Loïc MEYER, Miertreg 1, der kleine Eisenbahnkanal, Modellbahn Altburg, Philippe MOINE, Sandra MONFAIT, Ludovic MONFET, Philippe MOUGENOT, Michel MOULIN,  локомотивное депо Новороссийск, Nyl’s (Laurent Yokel), Marlène OLSZEWSKI, Gilles PÉNICHON, Pilentum, Bruno PONS DE VINCENT, Railfan Dan, Danielle REGGIOLI, Daniel ROUSSEAU, Roselyne SEMENTZEFF, Christophe SMITH,  David STATNICK, SteamTrainVideo.com, Tatran Čierny Balog - SF Fairant, Guillaume TAUFOUR, The Stephengthompson, Claude TOULOUSE, Christian TOURSEL, Train Canal, Trains TV, Trash, Claude VERBEET, Emmanuelle VERTE, Virtual Railfan, Maurice VROMAN, Bertrand WAGON, Jean-Pierre WACHOWIAK, Austin et Pam WHITEHEAD, Jean-Marie YVART, et toutes mes excuses à celles et ceux que j'aurais omis de citer.
Un grand merci à toutes et à tous, pour votre soutien et votre fidélité et très bonne année 2021.

Philippe BRUYELLE